discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider

Aller en bas 
AuteurMessage
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:31

(Je ne savais pas trop où poster... Dans grossesse, parce que c'est certainement lié? Dans les maux, mais c'est pas physique... Dites-moi si je dois déplacer)


Bon, je vais essayer d'être claire, mais c'est pas gagné...
Pour situer : loulou, 2 ans 9 mois, très fusionnel avec moi, sacré caractère, va difficilement vers les autres. Entré à l'école à mi-temps en novembre, à temps plein la semaine passée (à sa demande : bien que continuant à pleurer le matin, il disait ne pas vouloir rentrer à la maison à midi, donc on a testé), bientôt grand frère.

La semaine passée, on s'est aperçu qu'il s'était mis à bégayer, quasi du jour au lendemain. Son papa et moi l'avons remarqué en même temps, donc ça s'est joué sur 2 jours, je dirais. Il ne répète pas vraiment une même syllabe en début ou milieu de mot, mais on dirait que parfois un mot se bloque, qu'il ne le trouve pas (même des mots qu'il maîtrise depuis des mois); il répète alors plusieurs fois le déterminant ou la préposition, jusqu'à ce que le mot sorte enfin. Au début, on s'est dit qu'il avait appris pas mal de nouveaux mots ces derniers jours, que ça devait se bousculer au portillon. Parfois, on voit qu'il est conscient de la difficulté : il s'arrête, l'air tout triste de ne pas réussir à terminer sa phrase.
Jeudi soir, il jouait normalement, courait etc., mais a refusé de souper et nous a semblé un peu chaud avant le bain : 39°5 (on a un peu halluciné, on sentait plutôt un petit 38°5). Vendredi matin, toujours chaud, mais pas d'autres signes, donc il est resté à la maison, et samedi plus de température. Ce jour-là (le vendredi), niveau bégaiement, ça a été hard, ça empirait au cours de la journée.

Depuis lundi, il est dans l'opposition totale à l'école : nous donne des coups de pieds quand on l'habille le matin, hurle qu'il ne veut pas y aller, refuse de manger (comme il le faisait au tout début), refuse que la puer le change, soutient à l'instit (tête haute) que c'est lui le chef. Hier matin, c'était au point où je n'ai pas réussi à l'installer dans son siège auto.

Depuis la semaine passée aussi, il est hyper maniaque. Il l'a toujours été un peu, mais là c'est hard. Exemple : au goûter, il demande du lait, un biscuit, une tartine et aligne tout ça quasi au millimètre près devant lui. Si je repousse sa tasse, c'est la crise. S'il manque un coin de son petit beurre, re-crise. Autre exemple : il dit à son papa qu'il a vu une baleine à la télé, puis me dit qu'il a dit à papa..., et même éventuellement il finit en disant à son papa qu'il m'a dit que... (vous voyez le genre?)

Alors qu'il avait enfin pris l'habitude de s'endormir + ou - à la même heure et de faire des nuits complètes (hourra), il a recommencé à veiller jusque 23h voire minuit, pas moyen de l'endormir, même si on voit qu'il est fatigué et qu'il n'a pas siesté. Il parle dans son sommeil. Il redemande aussi à téter un peu plus souvent, alors qu'il avait pris l'habitude de ne plus téter que le soir.


Bref, je suis perdue...
Perturbé par le début du temps plein à l'école? D'autant que (je l'ai appris par la suite) ça a coincidé avec un changement de classe? Trop parlé du bébé? Il caresse et embrasse mon ventre, mais on voit qu'il est contrarié quand les gens lui en parlent. Aussi, mon homme et moi traversons une phase difficile, on est à cran tous les 2 en ce moment, même si on essaie de ne pas le montrer devant lui, c'est pas évident vu qu'il est toujours "dans nos jambes". (c'est pour des conneries, rien de grave, mais je pense qu'on est tellement crevés et accaparés chacun par un problème que l'autre ne peut peut-être pas totalement comprendre que, du coup, on perd vite patience)


C'est tout ça qui expliquerait ce changement de comportement sur plusieurs plans?

Pour le bégaiement, j'essaie de le calmer : je pose ma main sur son bras ou son dos, je lui parle doucement, je lui dis de prendre son temps et qu'il va y arriver, et il me semble qu'hier par exemple il a moins bégayé. Mais son papa a cherché des conseils sur internet, et un parent expliquait le "traitement" conseillé par sa logopède, qui était par exemple de terminer les phrases à la place de l'enfant, de ne lui poser que des questions demandant un oui ou un non, ce genre de chose. Ca va totalement à l'encontre de ce que je ferais instictivement, parce que je ne voudrais pas le frustrer en "faisant à sa place", donc du coup je ne sais pas si je l'aide vraiment...

Les "manies", c'est pour se rassurer, reprendre le contrôle, non? Comment réagir? Le laisser faire? Ca ne risque pas de déborder?

Et pour la grossesse? Je suis en plein dans la culpabilité, là, je m'en veux de lui faire subir ça, j'essaie de le rassurer en lui expliquant qu'il restera notre petit garçon, qu'on l'aimera toujours autant, mais je ne veux pas non plus trop lui en parler pour ne pas en rajouter une couche. Il voudrait contrôler à l'école pour montrer qu'il est là, même s'il y aura bientôt un bébé? Ou bien ça l'a vraiment perturbé d'allonger ses journées justement au moment du changement de classe? Je sais qu'il a besoin toujours d'un moment d'adaptation. D'ailleurs, quand il a commencé à y rester l'après-midi, l'instit me disait que ça se passait mieux que le matin, parce qu'il avait eu le temps de bien reprendre ses marques. pffff tout se mélange et je ne sais pas par quoi commencer pascontent061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofita
Habituée
Fofita

Nombre de messages : 2530
Localisation : Brno
Date d'inscription : 08/07/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:46

Est-ce qu'il peut y avoir d'autres soucis que la longueur de la journée à l'école? Quand j'ai lu ça j'ai tout de suite pensé à un "grand" qui l'embête...

Je n'ai pas vraiment de conseils, mais vu ce que tu décris, une accumulation de plein de petits trucs ne me parait pas impossible: l'école + vos tensions (même si vous ne les lui montrez pas il doit en ressentir pas mal, c'est peut-être mieux de lui dire pourquoi vous êtes à cran?) + le bébé qui arrive... Ça fait beaucoup pour un petit bout! Tu lui as demandé comment il se plait à l'école? Vous avez des moments plaisirs rien que tous les trois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 10:00

On a pensé à un enfant qui l'embête, mais il dit que non (en même temps, il avait été mordu à la crèche et il le niait, donc...). Ils ne sont pas en contact avec les autres classes vu que ce sont les tout-petits, ce serait forcément un de sa classe, mais a priori l'instit n'a rien remarqué. On va quand même creuser ça avec elle, je vais lui reposer la question cet après-midi.

Pas facile de le faire parler de l'école. Il nous dit qu'il a cherché papa et maman ( pascontent061 ), parle de l'une ou l'autre chanson, du gâteau d'anniversaire et c'est quasi tout. Il avait parlé plusieurs fois du même garçon, donc on essaie de s'appuyer là-dessus, de lui demander s'il a encore fait la course avec M. pour embrayer ensuite sur autre chose, mais alors il nous rappelle qu'il avait couru et était tombé sur son genou (ça date d'avant noël, mais il en parle encore dès qu'on aborde la récré ou la psychomot)
Il nous en "parle indirectement" dans le sens où il aime bien par exemple s'installer avec sa petite chaise devant la table du salon pour goûter, il réclame une chason qu'il a entendue à l'école, il s'assure de mes "consignes" comme il le fait sans doute en classe...
Les échos de son instit, jusqu'à la semaine passée, c'est que, même s'il continuait à pleurer pendant les 5 premières minutes, il s'intégrait de plus en plus, participait de plus en plus (avant, il observait mais ne voulait rien faire), qu'il retient pratiquement tout ce qu'elle dit et ce qu'ils font (exemple : elle pose une question sur ce qu'ils ont fait 3 jours plus tôt, les autres enfants se tournent vers lui parce qu'ils savent qu'il va répondre). Cette semaine, c'est opposition : il pleure matin et midi, suit mais participe moins, se sauve pour ne pas être changé, et je le retrouve moins souriant à 15h30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
jess40

Nombre de messages : 3138
Age : 34
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 10:12

Ouh là ton loulou est drôlement tourneboulé!! le pauvre. Je suis d'accord avec toi je pense qu'il y a eu beaucoup de changements et peut-être les a t'il plus subis que vécus? enfin je veux dire est-ce qu'il était conscient que ces changements allaient intervenir ou était-il juste au courant?

Pour la maniaquerie c'est surement une façon de garder le contrôle sur certaines choses, moi je fais pareil et pourtant je vais sur mes trente ans, c'est une sorte de protection et c'est plus fort que moi, quand je subis des changements sur lesquels je n'ai pas d'emprise (des fois des broutilles mais j'ai besoin de le savoir avant!!) je me renferme sur moi et range en pestant que rien n'est à sa place ça me permet de faire du rangement aussi dans ma tête! puis après ça passe... mais mon mari commence à comprendre qu'il doit me dire les choses avant de les faire (même changer une prise ou acheter un truc insignifiant) c'est pas une façon de le fliquer ou de le contrôler mais ça me permet de me préparer mentalement. C'est compliqué hein fou13 mais pourtant c'est pas volontaire fou18

Après pour le coucher retardé en te lisant on dirait qu'il ne veut pas s'endormir pour être avec vous? avec toi? il n'y aurait pas quelqu’un qui lui aurait dit que quand le bébé sera là tu seras moins disponible ou qu'il faudra qu'il soit un grand garçon et qu'il soit pas collés sans cesse dans tes jambes? enfin un truc du genre car les adultes avec leur phrase bienveillante il y en a plein!!! ça pourrait expliquer la peur de l'abandon et du coup la volonté de prendre la place de "chef" (rôle qu'il ne sait pas ce que c'est et pourtant pression qui pèse sur ses épaules???)

Et puis le bégaiement je pense que ça doit tellement bouillonner en lui, il a peut-être plein de phrases qui viennent dans sa tête à toute allure, ou alors il se crée "un problème" pour attirer votre attention sur son mal être???

En tout cas je pense que si vous avez bien vu qu'il se passait quelque chose alors vous allez trouver le moyen de l'apaiser et tout rentrera dans l'ordre! je vous le souhaite de tout coeur.

Et puis tu sais tu dis que vous êtes a cran mais que vous essayez de pas le montrer devant lui, pas besoin de faire semblant il n'y a pas meilleur radar qu'un enfant pour capter les vraies émotions de ses parents!! peut-être vaut-il mieux lui expliquer en face que vous êtes pas dans votre assiette, le pourquoi des choses et puis lui dire que ce n'est pas sa faute que vous êtes fatigués mais que quand vous aurez ces soucis ça ira mieux???

Je suis désolée d'avoir été aussi longue et d'avoir répondu alors que je n'ai pas de grands enfants donc d'expérience à mon actif mais le mal être de ton loulou m'a touché et quand moi petite ça n'allait pas j'aurais aimé que mes parents s'en rendent compte!!!! comme vous aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 11:44

jess40 a écrit:
Je suis désolée d'avoir été aussi longue et d'avoir répondu alors que je n'ai pas de grands enfants donc d'expérience à mon actif mais le mal être de ton loulou m'a touché et quand moi petite ça n'allait pas j'aurais aimé que mes parents s'en rendent compte!!!! comme vous aav

Oh ben non, ne t'excuse pas; au contraire, tout est bon à prendre et à creuser.

La grossesse le travaille forcément, d'autant que j'ai été malade comme un chien au 1er trimestre, et même hospitalisée une semaine, donc il a dû "grandir" d'un coup, s'occuper beaucoup plus seul, être moins porté etc. Je ne sais pas exactement ce qu'il a pu entendre concernant la place du bébé et le fait qu'il grandit, mais lui en tout cas me dit souvent qu'il est un bébé et pas un petit/grand garçon, donc la crainte est là, oui. D'ailleurs, je commence à me demander si son refus absolu d'aller sur le pot ne serait pas aussi un signe qu'il veut rester le petit bébé. Et c'est vrai que plusieurs fois, quand il a ramené un bricolage de l'école, ou quand il a voulu y rester plus longtemps, je lui ai dit que j'étais fière de lui et qu'il était grand; si ce terme "grand" a pris un sens particulier pour lui en raison de la grossesse, qui sait ce que ça peut générer vis-à-vis de l'école.

C'est pas toujours évident de faire la part des choses entre ce qui relève du terrible two (il refuse de mettre son pyj le soir mais aussi de l'enlever le matin, ne veut pas aller dans le bain mais ne veut plus en sortir après, veut une tartine fermée et puis non, ouverte... bref, il me rend zinzin lol), ce qui serait plus du "je cherche à attirer l'attention" et ce qui serait du mal-être "pur". Parfois on a envie de lui dire "Bon, tu as changé d'avis 3 fois, maintenant tu assumes" et puis on se dit qu'il y a peut-être quelque chose derrière ça et pas simplement le besoin, à 2 ans et demi, de se chercher et de s'affirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
jess40

Nombre de messages : 3138
Age : 34
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 12:00

Tu finiras par trouver j'en suis convaincue aav
peut-être pouvez prévoir une petite sortie tous les deux ou tous les trois peut-être qu'en terrain inconnu il arrivera a vous parler (de l'attention de ses parents rien que pour lui, lui faire faire quelque chose qui n'est possible que pour les "grands" pour lui donner envie de passer le cap? je pense à l'acrobranche par exemple normalement les petits en raffolent ou un truc dans le genre et arriver par le jeu a lui faire dire ce qui le tracasse? ou s'il a un doudou ou une peluche la faire parler avec lui en lui contant son histoire du style la peluche raconte qu'elle est triste et dérangée par un camarade ou l'arrivée d'un enfant ou un chamboulement qu'est-ce qu'il ferait à sa place ou quels conseils il pourrait lui donner enfin je sais pas une mise en scène qui lui permette de vous dire les choses de manière peut-être indirecte??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouxdeluxe
Habituée
pouxdeluxe

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 19/11/2007

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 12:56

Coucou,

Je n'ai pas lu les réponses des autres. Voici ce que ça m'inspire :

Il semble que le changement soit très récent. C'est logique de s'y intéresser, mais ça peut aussi être bien de laisser passer un peu de temps, pour voir comment ça évolue, prendre aussi un peu de distance.
Tu dis que toi et ton mari essayez de ne pas montrer votre (épuisement, colère? ... Je ne sais plus) à votre fils. Pourquoi? Je pense qu'il faut que chacun lui dise ce qu'il ressent face à ces situations difficiles et non comprises. Parler simplement, de façon juste, sans se décharger sur lui, mais lui dire, c'est fondamental. S'il agit d'une façon où d'une autre, il espère bien (consciemment ou non), avoir une réaction, il faut lui donner.
Ensuite, je pense qu'il est intéressant de fréquenter d'autres personnes, de changer de cadre. Une asso orientée sur la famille, un centre de jeux (maison verte ou autre). Pour voir comment ça se passe pour lui, pour toi ou la papa, si les relations avec les autres permettent de faire émerger quelque chose, et quoi.
Pour le bégaiement, je pense qu'il faut l'écouter patiemment, c'est tout.

Voilà mes idées... Eh puis, prends soin de toi, de ton corps, de ton bébé que tu portes, s'est actuellement ta priorité animale. C'est important que le papa tienne bien la barre de votre relation triangulaire, avec votre "grand". C'est à dire qu'il soit présent, à l'écoute...

On dit que la naissance d'un second enfant dans une famille est un raz-de -marée pour le premier.... Et je le crois. Il faut soutenir nos enfants, et c'est dur!!!

Bon courage et heureuse fin de grossesse...
aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
Saphaëlle

Nombre de messages : 13744
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 13:23

De ma propre expérience, je dirais que sa maniaquerie est une façon de se rassurer, une angoisse doit le submerger et par le biais de ritualisation, il se rassure du mieux qu'il peut. Arthur est passé par là, ici c'était une ritualisation de son diner à l'école, une ritualisation du retour à la maison (arrêt à chaque porte, avec la même question "qu'est-ce que c'est ?" "une porte").

Je ne sais pas trop comment t'aider, mais oui, en te lisant, je me dis tout comme toi, il va mal mais comment arriver à l'aider ? Je ne sais pas, j'ai eu un mal de chien avec mon propre loulou pascontent061

Pour le bégayement, je ne sais quoi te dire, parce que sur ce souci (Arthur ayant des troubles du langage, on a aussi survolé le bégayement et ce qui est à faire au cas où), on a trouvé tout et son contraire. Je ne sais plus te dire quoi, mais par exemple, entre ce que la psy qui le voyait (et était logo avant) et ce que sa logo dit, c'est jour et nuit.................. Donc si ça t'inquiète, je suis directe peut-être, mais j'irai voir direct un/une logo pour son avis et ses conseils. J'ai attendu, attendu, parce qu'on me disait de prendre patience (en général, souci de langage, tout le monde te dit d'attendre les alentours de 3-4 ans pour agir, ma logo par exemple préfère mille fois qu'on lui amène un enfant de 2 ans parce que certaines choses inquiètent les parents et qu'en effet, si souci, il y a, plus c'est pris tôt, plus c'est vite "réparé"... et il n'y a qu'ici que j'ai eu un discours différent avec Shee), si besoin, je te file ses coordonnées en MP (ou sonne à Sophie, elle les a aussi ^^).

Je pense aussi comme Pouxdeluxe, si des choses vous tracassent et prennent le pas sur votre quotidien, je pense qu'il faut lui en parler. J'ai encore vécu l'expérience hier, les enfants accumulent nos tensions et angoisses, les prennent pour eux. Simplement leur expliquer ce qui se passe clairement, et que ça n'a rien à voir avec lui, qu'il n'a pas à prendre en charge ces émotions là, ça peut le soulager beaucoup (et ne culpabilise pas, quoi qu'on y fasse, c'est ainsi aav aav aav aav aav ) Hier, j'étais au summum de mon angoisse vis à vis de mon ancienne pré-éclampsie, et Arthur était difficile, turbulant, chouineur non stop, je l'a chopé, assise avec lui, et je lui ai livré tout ce que j'avais sur le coeur, en larmes, en gros pleurs, sans détour et sans enjoliver, et lui qui semble ne jamais rien écouter, a été très attentif, et il s'est complètement endormi à la fin de la discussion, ce qu'il ne fait plus depuis 1 an...

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider DLv2p2 Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider V9vPp2 Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider JcqWp2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyJeu 26 Jan 2012 - 16:17


pouxdeluxe a écrit:
Coucou,

Je n'ai pas lu les réponses des autres. Voici ce que ça m'inspire :

Il semble que le changement soit très récent. C'est logique de s'y intéresser, mais ça peut aussi être bien de laisser passer un peu de temps, pour voir comment ça évolue, prendre aussi un peu de distance.

Oui, c'est à ça qu'on en est arrivé cet après-midi avec mon homme (il est malade, on a pu en profiter pour discuter un peu de tout ça). On parlait plus spécialement du bégaiement et on s'est dit qu'effectivement on s'était peut-être pris la tête... et la sienne trop vite. On était bien conscients tous les 2 que c'est normal avant 3-4 ans, que ça peut durer + ou - longtemps, mais je pense que c'est l'apparition très très soudaine qui nous a inquiétés. Là, depuis son retour de l'école, il me semble ne l'avoir entendu bégayer qu'une seule fois, ou alors c'est que je me suis moins braquée là dessus.

Sa journée s'est semble-t-il nettement mieux passée : il a davantage participé et accepté l'autorité, mais il est de nouveau rentré en n'ayant strictement rien avalé de la journée. Là aussi, on va lacher du lest (après tout, quand on n'est pas bien, on a la gorge nouée et pas d'appétit, non?). Il a tout déballé en rentrant et a picoré un peu.

Je pense qu'on va essayer de bien discuter ce w-e, faire de gros calins, et lui faire confiance Smile

Merci pour vos avis et votre temps, en tout cas 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouxdeluxe
Habituée
pouxdeluxe

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 19/11/2007

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyVen 27 Jan 2012 - 9:18

content050 alors ça, c'est la maladie qui tombe à pic, on dirait !

Bon rétablissement et bon week-end tous ensemble !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
Sheerazade

Nombre de messages : 5871
Age : 39
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyVen 27 Jan 2012 - 10:44

Je ne dirai pas plus que les filles
un site d'info sur le bégaiement, très très bien fait, si vous voulez des infos:
http://www.begaiement.org/

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptySam 28 Jan 2012 - 7:52

Merci Sheerazade, je vais aller zieuter ça.

Hier soir, ça a été; ce matin, il est sur-excité donc il bégaie de nouveau un peu, mais ça reste raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyMar 31 Jan 2012 - 9:03

Quelques petites nouvelles :

Pour le bégaiement, ça semble rentrer dans l'ordre. Il bégaie encore de temps en temps, mais c'est vraiment limité.
L'endormissement recommence à se faire à des heures raisonnables (raisonnables pour lui, certes, mais bon...)

Par contre, et là j'ai besoin de vos avis et conseils concrets, parce que je suis dépassée, ses manies pseudo alimentaires débordent, comme je le craignais. Il avait commencé en réglant au mm près son verre et son pain sur la table. Hier, il en était à aligner, sur toute la largeur de la table (du côté où il s'installe) : un petit beurre, une gaufre piquée à son père, un verre d'eau, un fond de nesquik piqué à moi, une demi tranche de brioche qui lui restait de son pti déj, un 2ème petit beurre, un tasse de lait, un bout détaché de la gaufre, un reste de pancake au goûter. Pas question de le laisser boire du nesquik datant du matin, donc crise dès que je vide le verre. Re-crise quand je jette la brioche toute sèche. Re-re-crise quand je déplace le verre d'eau de 2 cm pour ne pas le renverser en mangeant. Re-re-re-crise quand son papa a mangé le petit bout de gaufre. Et encore lui avons-nous confisqué sa gourde et un truc qu'il avait chopé dans le frigo. (euh... je le nourris hein!)
Et ce matin, il était capable de me dire tout ce qu'il avait laissé là hier, dans l'ordre!, en espérant que j'allais tout remettre.

Comment réagir? Etre ferme, tout virer et le laisser hurler? (je ne le laisse pas hurler dans le vide pour le plaisir, rassurez-vous, j'ai essayer de lui expliquer que les aliments deviennent mauvais, que je ne suis pas d'accord pour laisser tout trainer, que s'il est angoissé par quelque chose on peut en discuter..., mais il n'entend rien, il part complètement dans les cris et les pleurs). Autant s'il réclame un dessin animé et si je ne suis pas d'accord, ça ne me dérange pas qu'il hurle et se mette tout rouge, parce que "c'est la règle chez nous et puis voila", autant là je me dis qu'il doit y avoir une telle angoisse là derrière que je ne peux pas le prendre de front. A ce train là, il va bientôt nous faire le tour de la table...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
Sheerazade

Nombre de messages : 5871
Age : 39
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyMar 31 Jan 2012 - 19:39

Alors, mistinguette, surtout, surtout............ tu le laisses faire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je suis une professionnelle, et je me forme depuis plusieurs années à tout ce que Piaget a apporté, et ce que tu décris là correspond à un "stade" , une sorte d'étape par laquelle sa pensée doit passer: l'étape d'aligner, notamment (mais il y a plein d'autres choses dans ce que tu décris, mais je ne vais pas m'étaler... c'est mon trip...).
Montessori (je me forme aussi) décrit chez les enfants une période sensible de l'ordre: ton loulou est en plein dedans.
Ca se porte sur le nourriture, ça , ça n'a rien d'anormal.
Mets lui à disposition des légos, des kaplas, des cubes, des bouchons, des petits pots, du matériel en ordre (EDIT: du matériel en nombre) pour qu'il puisse en dehors des repas "aligner", "faire ses queue-leu-leu"
Ses crises qd tu déplaces qq chose sont compréhensibles quand je vois comment ton petit mobilise actuellement sa pensée (donc, c'est un besoin cognitif!)

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 


Dernière édition par Sheerazade le Mer 1 Fév 2012 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Sheerazade
Modératrice
Sheerazade

Nombre de messages : 5871
Age : 39
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyMar 31 Jan 2012 - 19:40

J'ajouterais: il n'y a pas nécessairement une angoisse, juste un besoin de sa pensée de passer par là.
Encore une fois, mets-lui à disposition du matériel en nombre afin qu'il puisse t'aligner des dizaines d'objets dans toute la maison.

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
jess40
Habituée
jess40

Nombre de messages : 3138
Age : 34
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyMer 1 Fév 2012 - 6:29

Sheerazade a écrit:
Alors, mistinguette, surtout, surtout............ tu le laisses faire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je suis une professionnelle, et je me forme depuis plusieurs années à tout ce que Piaget a apporté, et ce que tu décris là correspond à un "stade" , une sorte d'étape par laquelle sa pensée doit passer: l'étape d'aligner, notamment (mais il y a plein d'autres choses dans ce que tu décris, mais je ne vais pas m'étaler... c'est mon trip...).
Montessori (je me forme aussi) décrit chez les enfants une période sensible de l'ordre: ton loulou est en plein dedans.
Ca se porte sur le nourriture, ça , ça n'a rien d'anormal.
Mets lui à disposition des légos, des kaplas, des cubes, des bouchons, des petits pots, du matériel en ordre pour qu'il puisse en dehors des repas "aligner", "faire ses queue-leu-leu"
Ses crises qd tu déplaces qq chose sont compréhensibles quand je vois comment ton petit mobilise actuellement sa pensée (donc, c'est un besoin cognitif!)

+1000 lis le livre de Montessori il est très bien fait et explique vraiment bien les stades de développement de l'enfant et quand tu le lis tu te rends compte que tous les enfants passent par ces phases avec des comportement plus ou moins prononcés et je pense vraiment qu'il faut les laisser faire (sauf qu'il faut comme dis Sheerazade lui trouver d'autre choses à ranger et aligner....) une fois qu'il aura fait, défait, refait des dizaines ou des centaines ou peut-être des milliers de fois la même chose et qu'il aura assimiler son apprentissage de l'ordre (ça peut durer un jour une semaine un mois un an tu verras bien chaque enfant est différent!!) ça sera terminé et il passera à un autre apprentissage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistinguette
Habituée
Mistinguette

Nombre de messages : 321
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2011

Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider EmptyMer 1 Fév 2012 - 8:48

C'est bêtement de l'alignement? Ah ben merde alors... Je connais Montessori, je lui ai préparé du matériel pour tout ça, et bêtement je n'ai pas du tout envisagé ça comme ça. C'est vrai qu'il fait ça depuis un bail avec ses voitures, et franchement je n'avais pas fait le lien (sans doute parce que ça touche la nourriture, effectivement).
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty
MessageSujet: Re: Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider   Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il ne va pas bien, et je ne sais pas comment l'aider
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Bébé grandit, maman aussi-
Sauter vers: