discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mécanisme de taper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3923
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Le mécanisme de taper   Mer 11 Jan 2017 - 15:40

Je me pose des questions sur le processus qui mène à taper, chez un enfant ou un adulte.
À plusieurs âges différents.
Petit j'ai bien compris qu'ils ne le font pas pour faire mal volontairement, ils peuvent chercher un contact (maladroit) et des fois l'effet déclenché leur plait et ils recommencent, ça les fait rire, comme un jeu, le temps de comprendre comment c'est quand ça fait mal.
Plus grand ils peuvent vouloir évacuer en tapant, ils ont vu taper, ils se sont fait taper (école par exemple), ils se défendent avec ce geste pour marquer le stop, la distance.
Adulte bon là c'est plus dans ancré dans la croyance collective que taper un enfant peut lui apprendre de pas faire comme-ci, comme-ça, comme un moyen de lui dire que non ça on n'est pas d'accord. Discutable on est bien d'accord là-dessus, mais c'est l'idée de départ. Si je le tape il s'arrêtera de faire ça, avoir ce comportement vu que se faire taper c'est désagréable, j'assied mon autorité et je me fais respecter.

Mais je cherche, quand une situation de conflit avec quelqu'un (que ce soit pour une broutille ou une vraie querelle) monte, il peut y avoir ce geste que l'on trouve pour repousser l'autre, l'arrêter et l'impressionner, comme les animaux qui en viennent à des sévices physiques pour s'imposer et faire leur hiérarchie (pour jouer aussi ils chahutent avec ça, comme on peut le faire en "jouant à la bagarre").
J'en suis arrivée à ce raisonnement en observant M. qui a une occupation bien à lui et T. arrive, veut lui prendre et il le pousse avec un coup de pied ou un coup de poing dans la poitrine, quand je regarde bien je peux voir qu'il cherche à la repousser au départ. Bon je lui explique qu'il peut lui dire la même chose avec des mots, qu'il peut aussi nous appeler si ça le dérange trop avant de taper.

J'aimerai bien avoir vos retours là-dessus aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sahine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 27
Localisation : BZH
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Mer 11 Jan 2017 - 18:23

Je reviendrai plus longuement plus tard sur ce sujet qui m'intéresse. En attendant voici ce que ça m'évoque:
Je pense que les fois où j'ai pu taper (ou lever la main et me retenir au dernier moment) mon homme c'était dans des circonstances particulières (l'environnement, la fatigue, les nerfs qui lâchent) mais surtout je crois que c'est l'impuissance qui a déclenché mon geste. Et en faisant le parallèle avec les enfants en bas-âge, je constate que les fois ou L. tape ça pourrai être pour cette raison là aussi. Dès qu'on lui rappel qu'il peut dire "avec des mots" les choses, il ne cherche plus à taper....sauf quand le petit en face qui lui a pris des mains son jouets ne réagis pas lorsqu'il lui demande de le lui rendre et alors l'énervement monte, L. ne sait plus comment faire et essaye de le taper...

Voilà ma réflexion sur l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 993
Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Mer 11 Jan 2017 - 21:33

Tient c'est un sujet qui m'intéresse aussi...

Comme sahin, je pense que impuissance peut amener à taper... Après plusieurs tentatives d'arrêter mon loulou de me mordre ou me tirer les cheveux, en lui disant sur un différents tons, en changeant les mots, en montrant que ça fait mal, en essayant de l'éloigner... Ben l'étape suivante c'est secouer (ou taper) pour qu'il lâche. Je me suis toujours maîtrisée mais je sens que je me rend et que je pourrais être plus brusque que ce que je souhaiterais !

Il me semble aussi que frapper, se battre vient de notre instinct de survie, de protection... D'une époque où il était beaucoup plus difficile de survivre et qu'une certaine agressivité était nécessaire. Du coup quand on se sent attaqué ou mis en danger certains frappent pour se défendre alors que d'autres vont plutôt fuir et éviter l'affrontement. Et puis il y aussi la question de la place de chacun... Les leaders, les suiveurs,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 8:47

C'est vrai que taper est souvent une réaction de notre cerveau reptilien. C'est instinctif, nous nous défendons quand nous nous sentons agressés.

Quand quelque chose l'énerve ou la frustre, elle peut chercher à taper, griffer ou mordre. Même si je sais que c'est instinctif et qu'elle n'a pas d'autres moyens à sa disposition pour s'exprimer, je sens monter l'énervement et le "non" et le geste pour l'arrêter peut être un peu plus ferme et prompt que d'habitude. Il faudrait peut-être que je lui apprenne les signes des émotions.
L'entourage n'est pas toujours évident à gérer dans ce genre de situation. Bien que plutôt bienveillants, les membres de la famille peuvent prendre un ton brusque ou dire qu'une petite tape ne peut pas faire de mal. Dans sa période morsure, j'ai même eu le droit à "il faudrait la mordre pour qu'elle comprenne que ça fait mal"... mimique045

Quand c'est un geste maladroit, j'essaie de lui dire que non on caresse ou fait un bisou doucement. Elle peut arriver dans un deuxième temps à faire un geste plus délicat mais ce n'est pas encore automatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 9:22

Comme Tortue verte, pour moi, quand je suis brusque avec les enfants, c'est un instinct que je n'arrive pas à refréner, sans doute mêlé à de l'impuissance (quand mon plus petit s'en prend plein la tête par exemple).
Après, je pense aussi que souvent, l'adulte frappe un enfant sous l'effet de la colère, et pas seulement dans une visée éducative.

Tortue verte, mon mari aussi s'est dit qu'il faudrait le mordre ou le taper pour qu'il se rende compte que ça fait mal... Mais la suite de son raisonnement a été qu'il n'oserait pas faire assez fort pour que ce soit efficace content107

Pour les enfants, il y a plein de raison de frapper, que vous avez citées. Et je l'observe chez mes deux garçons, notamment quand quelqu'un les embête et que les cris ne suffisent pas pour éloigner l'assaillant (ici, tout le monde veut toujours leur faire des bisous, et parfois, ils ne veulent pas, mais comme je n'arrive pas à me faire comprendre, c'est compliqué pour moi d'intervenir, alors je propose souvent le bisou qui vole pour éviter de vexer la personne sans forcer mon fils. Désolée je dévie un peu.)
Par contre, je cherche toujours la raison qui pousse mon plus grand à frapper sans arrêt son frère. C'est soudain, personne ne s'y attend, et mon petit ramasse pascontent061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lychnis
Habituée
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 38
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 10:07

J'ai la chance d'avoir un garçon qui ne m'a jamais tapé ni mordu, il ne le faisait pas non plus chez la nounou avec les autres enfant, ma fille ne l'a jamais fait non plus...
Bien sûr quand ils jouent, il arrive que le grand pousse ou tape sa sœur parce qu'elle le bouscule ou lui prend un jouet... C'est un geste que je comprend, même si je lui explique qu'il peut s'y prendre autrement, qu'il peut utiliser des mots pour lui dire ce qu'il veut ou ressent...
Par contre il est arrivé (peu de fois heureusement), qu'il la pousse, ou la tape et même la morde sans raison apparente, juste parce qu'elle passait là... Et là j'ai beaucoup plus de mal... Bien sur lui ne sait expliquer la raison et je ne sais pas trop quoi dire à mon grand, à part qu'on ne fait pas ça et qu'il peut utiliser des mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 10:08

Quand on me sort ce genre d'arguments, je fais un truc pas très cool, je réponds "tu sais à son âge, elle ne maîtrise pas encore la théorie de l'esprit donc elle ne fera de tout façon pas le lien". Je n'aime pas trop employer ce genre d'arguments face à des gens qui ne savent pas mais ça fait sérieux donc les gens écoutent plus facilement que "non je ne veux pas que tu la mordes ou tapes"

Abeille, ton aîné explique comment ce besoin de taper son petit frère ? Jalousie ? Frustration ? Je suppose que tu lui as déjà proposé un coussin pour se défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 10:53

Ah voilà! "Aîné", le terme qu'il me faut pour le désigner! Parce que "mon grand", ça ne me va pas, il est encore petit content107
Merci Tortue verte!

Lychnis, pendant un temps, mon plus petit se prenait souvent un coup sans raison apparente, comme tous les enfants qui arrivaient dans un parc dans lequel on était, et on a pu détourner les coups en serrage de main et caresses.

Il faudrait que je pense de nouveau à proposer les caresses avec son frère.
Mon aîné n'explique pas ses coups non plus (bon, il est petit aussi), à part "tapé Nono" ou "bobo Nono" mais quand on lui explique que ça fait mal, ça n'a pas l'air de lui parler. Nous n'avons peut-être pas la bonne méthode!
Et je n'arrive pas à savoir pourquoi ça arrive, ça paraît subit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Jeu 12 Jan 2017 - 14:07

Je t'en prie Abeille. Quand tu veux je te donne les mots Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3923
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Lun 6 Fév 2017 - 14:02

Merci pour toutes vos réponses, j'ai eu une période d'absence, pas évident pour moi de trouver le temps de venir répondre sur le forum, même si j'aimerai beaucoup plus.

Toujours dans ces questions car je suis maintenant seule avec les enfants une partie de la journée, le Papa a repris un travail et de nuit donc l'après-midi il est bien crevé aussi.
Je me vois bien des fois me faire submerger par cette vague qui monte, cette impuissance d'avoir un impact immédiat dans une situation dangereuse ou qui abime (on n'habite pas chez nous) ou alors quand ils empiètent trop sur ma façon de voir les choses, ils touchent à un truc auquel je tiens, c'est difficilement supportable pour moi qui suit allé au bout du bout de mes capacités de donner à mes enfants sans prendre de temps pour moi.
Je n'ai jamais tapé mes enfants car je me l'interdit, je le réfrène car pour moi ça n'est pas une solution ni une façon d'expliquer les choses, je leur explique depuis tout petit qu'il faut dire les choses avec les mots ou à la limite quand on se sent agressé faire "le cri qui tue" pour stopper l'autre en face, mettre la main en barrière devant soi pour se protéger et arrêter l'autre, mais pas le pousser fort ni le frapper.

Aussi je vois mon plus grand revenir de l'école en me disant qu'il n'aime pas l'école, qu'on le frappe, et apparemment deux camarades le bousculent, le tapent.
J'en discute avec lui, je lui donne des astuces pour se protéger et pas répondre, j'ai discuté aussi avec la maitresse mais franchement aucune écoute, elle dédramatise, je ne trouve pas normal que notre fils revienne de l'école en nous disant ça, et que ça se répète, et que rien ne soit pris au sérieux pour l'éviter, comme si c'était normal. Il va finir par ne pas aimer l'école vraiment à cause de ça, alors que par ailleurs il y passe de bons moments.

Alors si l'instinct de taper monte avec l'impuissance, le besoin de protéger ses limites vitales, comment y remédier, sinon en partant de la situation ?
Mais aussi je remarque que si conflit et je veux sortir ou demande à l'enfant de me laisser de l'air, c'est encore plus violent pour eux et ils pleurent, veulent venir vers moi, quand c'est monté ainsi je n'arrive pas à redescendre de suite, j'ai besoin d'espace. Lorsque je suis seule avec eux, comment je fais ? Car si je sors vraiment ils pleurent de plus belle, ont peur et ça n'est pas normal que ça repose sur le grand de consoler son frère à ce moment par exemple.

Après dire "dis-le avec des mots" franchement c'est pas magique, ça doit fonctionner de temps en temps mais généralement il y a déjà le coup qui est parti sur le frère...

Tortue verte ici T. m'a tellement malmenée à un moment en me pinçant, me mordant, me tapant, et ça dure encore, que j'ai du lui montrer que ça pouvait être désagréable en le pinçant une fois, bien sûr pas fort dans l'idée de lui faire mal, mais lui montrer que c'était pas sympa. Enfin la plupart du temps si je fais ça, genre je lui mords les doigts pour rigoler car il les mets dans ma bouche pour jouer, il rigole et ça devient un jeu, le message que c'est douloureux ne passe pas, il cherche énormément les limites, et ça va être compliqué pour moi qui avait ce caractère enfant et ai poussé quelques fois ma mère au fond de ses retranchements de patience et de bienveillance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   Mar 7 Fév 2017 - 8:20

La période n'a pas l'air d'être facile pour toi en ce moment. Je sens comme une grande fatigue et lassitude de ta part. Est-ce que tu ne peux pas les confier ne serait-ce qu'une heure ou deux pour souffler ?

Pour ton aîné, tu as raison de dire que ce n'est pas normal qu'il se fasse taper à l'école. Si l'institutrice ne veut rien entendre, demande à rencontrer le directeur. Il y a toute une démarche contre le harcèlement scolaire au niveau national. Ils se doivent au moins d'essayer.

Les mots ne sont pas toujours efficaces dans l'immédiat. C'est un investissement à long terme. Je me dis ça pour me rassurer aussi parce qu'en ce moment, nous sommes dans la phase morsure à la moindre contrariété...

Courage la Galineta.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mécanisme de taper   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mécanisme de taper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?
» Comprendre le mécanisme de l'argent
» Un coussin à taper, mordre, griffer, coup de bouler?
» Mécanisme d'horloge?
» Si toi aussi t'as envie de te taper un ptit jeûne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: