discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pipi - petits accidents de nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Zest
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 40
Localisation : Paris (après le sud-ouest, l'est et l'ouest)
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Pipi - petits accidents de nuit   Mar 22 Nov 2016 - 13:17

N qui a un peu plus de trois ans est continent depuis la rentrée scolaire de jour, et pour la nuit c'est ensuite arrivé très vite (1 mois après la rentrée environ). Sauf que là, ça fait 3 ou 4 nuit d'affilé qu'il fait pipi dans son lit la nuit.
Ça le réveille ou pas. Dans tous les cas, je me contente de lui dire "oh mon pauvre choux, tu es tout mouillé, tu dois avoir froid / ça ne doit pas être confortable /..., allons te laver et changer ton pyjama". Je change les draps et le recouche tendrement.
Sauf que comme ça se répète, je me demande si je devrais lui demander s'il a envie de remettre une couche la nuit. Je n'arrive pas à savoir si ce serait bien pour lui, ou si c'est un désir de parent qui n'est pas fan du douche-changement-de-fringues-et-de-draps-la-nuit.
Je me demande aussi quel message il recevrait si je lui proposais ça ? "j'ai le temps d'avancer à mon rythme, mes parents s'adaptent" OU "pourquoi être propre si je peux avoir une couche" OU "mes parents en ont marre de changer les draps,..." OU etc...
Bref, je suis un peu perdue. Je ne veux pas le bloquer, mais je ne suis pas sûre que si je ne propose rien, ça va aider non plus...
Des expériences à ce sujet ? Des idées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1473
Age : 30
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mar 22 Nov 2016 - 13:43

Je suis un peu perdu dans les mêmes questionnement que toi. Milo, qui a eu 2 ans le mois dernier, est continent la nuit (pas d'accident la nuit +premier pipi du matin sur le pot) depuis juin dernier. Et la journée... c'est très aléatoire. Il l'a été sur une courte durée cet été, et depuis septembre, c'est plutot couche, avec des variantes. Ce week-end il a refusé les couches et utilisé le pot, aujourd'hui il a fait pipi par terre et les a réclamés...

On s'est posé la même question que toi, parce que c'est lui qui a décider de ne plus mettre de couche, au début avec succès, mais les accidents sont devenus très fréquents. On en avais marre d'éponger le sol et le changer 4 fois par jour. Et on s'est posé la question de reproposer la couche, avec cette même interrogation sur "quel message on lui envoi ?" : "tu as le temps"? "tu n'es pas capable" ? "on sait mieux que toi si tu es capable " ? "On te fais confiance, mais pas complétement" ? Et puis la réalité de la situation nous a rattrapée, à savoir qu'il n'était pas agréable, ni pour lui ni pour nous, de le laisser se faire pipi dessus toute la journée. Et que si on lui faisait passé le message qu'il n'était pas encore capable d'être continent, c'était peut-être aussi parce que c'était vrai (i n'avait pas tout à fait 2 ans).
On a reproposer les couches, qu'il a accepter de temps en temps. On a même finit par réimposer les couches, quand il refusait avec force d'utiliser les toilettes ou le pot pour faire pipi par terre dans la minute suivante, en déclarant qu'il préférait faire pipi par terre (not a option, little boy!)

Aujourd'hui, il nous dit si i veut faire avec ou sans couche et gère plutot bien. On n'hésite à proposer si on sent que ce sera plus adapté (grosse fatigue ou fièvre, longue sortie sans toilettes potable à porté de main, etc...)

Bref, comme d'hab je disgresse en racontant ma vie, mais là où je veux en venir, c'est que je pense que l'acquisition de la propreté nous est présenté comme tellement cruciale et chargé de signification psycho-machin pour notre enfant qu'on finit par en faire un gros enjeu dans son déroulement (ça, et le nettoyage que ça implique aussi Smile. Alors que finalement, ce n'est qu'un étape de leur développement psycho-moteur, comme attraper, s'assoir, marcher, manger seul, mâcher, etc... Tous les enfants passent par ces étapes, et tous deviennent continent (sauf problème spécifique). C'est plus ou moins long ou compliqué, mais tous y arrivent. 3pourquoi être propre si je peux avoir une couche" à mon sens, n'est pas tellement une réflexion d'enfant. Il voit les grand allé au toilette, il sait que es grand n'ont pus de couche, un jour il en sera capable, et un jour il voudra le faire. Et finalement, je ne sais pas si ça dépend tellement de nous...

Je pense donc que tu ne risque pas grand chose à lui proposer, et voir ce qu'il te répond. Je sais qu'ici, mon fils n'hésite pas à me dire s'il n'est pas d'accord, donc, je n'hésite pas non plus à proposer.

ah, et pour le "mes parents en marre de changer les draps"... Ben, en même temps, c'est un peu vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2635
Age : 43
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mar 22 Nov 2016 - 13:59

Bon allez, je te donne ma super astuce qui sauve la vie : les alèses lavables absorbantes. Tu ne changes plus les draps, juste une alèses. Ca absorbe 2L au m², donc un pipi de petit, c'est finger in the nose. Et bonus il y a une face "effet au sec". Donc si tu couche petit panda les fesses à l'air avec un peu de chance tu n'as pas besoin de le changer. (et puis la douche, euh... ben ici ça attend le matin. C'est juste un p'tit pipi d'enfant, pas de la grosse urine de mâle buveur de bière, hein !). J'aurais rêvé de connaître ça quand je faisais de l'HNI.

Sinon quand même pour 2 de mes 3 gars le pipi au lit c'était un symptôme de malaise. Même si la continence nocturne est pas vieille ça vaut le coup de se pencher sur cette piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercredi
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2013

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mer 23 Nov 2016 - 21:59

doudie a écrit:
Sinon quand même pour 2 de mes 3 gars le pipi au lit c'était un symptôme de malaise. Même si la continence nocturne est pas vieille ça vaut le coup de se pencher sur cette piste.
J'allais le souligner, justement, que pour certains enfants (le fils d'un ami, dans mon cas), le pipi au lit est signe de malaise (chez nous, le malaise, ça se traduit par un sommeil en gruyère, et depuis la découverte de l'école, par une tarte en pleine tête pour le petit frère, même s'il y est pour rien)
En tout cas, je note la technique de l'alèse pour éviter le changement de draps intempestifs. Mais euh, d'un autre côté, ça existe aussi pour adultes, ce genre d'alèse ? C'est pas que mon homme ou moi faisons pipi au lit, hein content103 Mais comme on cododote, je me demande bien comment on va s'organiser quand bébé koala commencera à être continent (parce que lever tout le monde pour changer les draps en pleine nuit, mpf… bof)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zest
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 40
Localisation : Paris (après le sud-ouest, l'est et l'ouest)
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mer 23 Nov 2016 - 22:22

Ce matin, les draps étaient à nouveau mouillés. J'ai dit à N qu'il pourrait mettre une couche ce soir s'il avait envie. Il m'a dit ok. Mais ce soir, il a choisi le slip.
On verra bien.
Je n'avais pas trop envie de me dire qu'il y avait malaise en fait, même si c'était dans un coin de ma tête. C'est vrai que les soirées et we se passent beaucoup mieux depuis la rentrée de Toussaint (alors que c'était vraiment dur avant les vacances, l'entrée à l'école l'a pas mal perturbé). Alors, est-ce que "les crises" se sont transformées en incontinence nocturne ?
Autre piste : je me suis pas mal énervée ces derniers temps sur le fait qu'il refuse d'aller sur le pot ou les toilettes, et fait pipi dans ses vêtements dans les 5 mn qui suivent. Ce n'était pas systématique, loin de là, mais il y a eu des jours (de we) où ça a pu arriver 2 ou 3 fois. J'ai perdu mon calme. Je lui ai bien expliqué que ce n'était pas le fait qu'il fasse pipi dans ses vêtements qui me gênait, mais le fait qu'il refuse le pot.
Ce matin (suite à vos réponses), je lui ai expliqué que j'allais arrêter de m'énerver, que j'allais lui laisser plus de temps.

On verra le taux d'humidité des draps demain matin.

NB : pour le truc des alèses absorbantes, ça ne changerait pas grand chose ici. Il faut toujours laver le pyjama, la turbulette s'il l'a mise, l'alèse, et pourla nuit dernière la housse de couette + la couette vu qu'il était dessus lorsque c'est arrivé. Bref, ça ferait juste un drap en moins, au milieu de tout le reste. Mais merci pour l'astuce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2635
Age : 43
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Jeu 24 Nov 2016 - 14:16

Mercredi a écrit:

En tout cas, je note la technique de l'alèse pour éviter le changement de draps intempestifs. Mais euh, d'un autre côté, ça existe aussi pour adultes, ce genre d'alèse ? C'est pas que mon homme ou moi faisons pipi au lit, hein content103 Mais comme on cododote, je me demande bien comment on va s'organiser quand bébé koala commencera à être continent (parce que lever tout le monde pour changer les draps en pleine nuit, mpf… bof)

Oui oui, justement c'est ma maman qui m'a fait découvrir ça car elle bossait dans un magasin de matériel médical. Du coup tu as plein de tailles différentes. Moi j'ai des carrés de 90x90, mais tu as carrément du 90x190. Et tu as une version avec deux bandes de tissu sur les côtés pour les coincer sous le matelas.

J'ai testé les nuits là dessus avec Choupi et moi qui transpire beaucoup la nuit ça reste très confortable, alors que les alèses plastifiées sont insupportables. Mon tonton qui a de gros soucis de santé les a adoptées aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4503
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Lun 28 Nov 2016 - 17:40

Mercredi a écrit:
chez nous, le malaise, ça se traduit par un sommeil en gruyère, et depuis la découverte de l'école, par une tarte en pleine tête pour le petit frère, même s'il y est pour rien

Pareil ici, les matins où il dit "j'ai pas bien dormi" ou les midis où T. se prend une baffe/un coup de pied/une bousculade...

Ici aussi quand y a un pipi c'est pas juste l'alèse ou le drap en dessous, c'est souvent le coussin, la couverture...et voilà les lessives, et avoir la réserve pour tourner !

Les alèses tout coton qui absorbent tant ? Car on a la version plastifiée et moi je dors mal dessus (oui sur le grand lit, vu que cododo), j'ai chaud, j'aime pas comme elle se froisse et fait des plis ou même du bruit ! Puis bonjour le temps de séchage aussi car sur une si grande surface l'eau reste mal essorée, ruisselle par terre dedans etc. Avec les 10°C dehors même le soleil suffit pas à sécher bien exposé.

Zest, le réveil du matin a été au sec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2635
Age : 43
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mar 29 Nov 2016 - 12:55

La Galineta a écrit:
Les alèses tout coton qui absorbent tant ?

Non, je ne par le pas des alèses en simple coton, là c'est des produits pour l'incontinence au départ. Tu as une face imperméable et anti-dérapante dessous, un absorbant, une face "au sec" dessus. Tape "alèse absorbante lavable" pour voir des exemples. C'est souple, insonore, tu ne transpires pas. Bref, c'est fait pour des adultes et comme c'est eux qui ont le porte monnaie c'est mieux réfléchi... Je me suis même demandée si on pouvait pas en faire des couches lavables. content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zest
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 40
Localisation : Paris (après le sud-ouest, l'est et l'ouest)
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mer 30 Nov 2016 - 12:20

Des news du front pipioli...
N a finalement accepté la couche 2 ou 3 nuits. Le matin, elle était bien sèche.
Puis sans couche 1 ou 2 nuit, mais avec un pyjama bien humide le matin. Alors, il a voulu remettre une couche (et à nouveau couche sèche).
Le hic là, c'est le jour... Lundi et hier : pipi dans le pantalon à l'école. Il pleure, ne dit pas qu'il a fait pipi. Et pour couronner ce début de semaine hier soir, alors que je n'étais pas là : caca dans le slip.
Moi qui m'étais bien faite à l'idée qu'on allait le laisser gérer couche ou pas la nuit, voilà que je me pose de nouvelles questions sur le jour.

En détail :
Lundi, il a fait pipi au réveil de la sieste à l'école. Il a toujours demandé à aller aux toilettes avant ça... Il a pleuré (en m'appelant), l'instit n'a pas compris le sens de ses pleurs, je suis allée le chercher à 16h30 : il était trempé. 02_05_The-Definition L'instit et l'asem lui ont alors parlé d'une autre petite fille qui avait fait pipi dans ses vêtements pendant la sieste et qui "elle" en avait parlé pour qu'on la change. Et en plus elle avait fait aussi caca (je ne sais pas pourquoi mais quand elles ont dit ça, je me suis dit qu'il allait avoir envie de tester... pascontent149 ).
Hier, je vais le chercher plus tard, aux activités périscolaires : une dame était en train de le rhabiller, il venait de faire pipi dans son pantalon (apparemment, il m'avait appelé aussi). L'animatrice me dit que c'est sûrement du au froid (il fait froid dans les salles, il faudrait le couvrir plus) - je ne suis pas convaincue.
Hier soir, je suis partie pour une réunion à la crèche, avant qu'on les couche. Pendant que leur papa s'occupait de petit S, N a fait caca dans son slip.
Au réveil, c'est quasiment la première chose qu'il m'a raconté. Et quand je lui ai demandé s'il savait pourquoi c'était arrivé (j'ai fait des réponses à choix multiples), il a dit qu'il ne l'avait pas senti arriver.

Voilà, je suis assez perdue face à tout ça, je passe d'un extrême à l'autre : du "y'a sûrement à un grave problème d'attouchements à l'école" à "c'est normal, il teste ses sphincters et le contrôle qu'il en a" - en passant par un grand nombre d'étapes intermédiaires.
Ah et ce we, il m'a aussi dit que ça le piquait dans le bas ventre quand il faisait pipi... Mais depuis plus rien, ça va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4503
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mer 30 Nov 2016 - 17:49

doudie j'ai regardé, en effet c'est autre chose, intéressant, bon long au séchage je pense aussi ! ^^ pas bête d'avoir pensé en faire des couches lavables !

Et ben Zest, ça le remue ces temps-ci...je sais pas trop quoi te dire, pas d'élément ici car jamais traversé une période comme ça, ça a été simple si il voulait une couche de sûreté et à l'école y a pas de tension là-dessus je vois pour l'instant.
Du courage en tout cas aau pour dénouer le problème et voir à en parler avec l'atsem alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zest
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 40
Localisation : Paris (après le sud-ouest, l'est et l'ouest)
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Ven 2 Déc 2016 - 19:33

Non, je n'en ai pas parlé à l'asem. Je n'ai pas du tout confiance en elle. Elle est à côté de la plaque (enfin, de ma plaque). A chaque fois que j'ai essayé de lui parlé de quelque chose, elle m'a toujours répondu à côté, quelque soit le sujet.

Bref, j'ai bien peur que le problème soit médical. 3 pipis dans la culotte aujourd'hui, avec un N qui se plaint d'avoir mal aux jambes et qui pleure beaucoup. A l'école, ils ont dit à son papa que c'était peut-être une infection urinaire. Je suis en colère parce qu'ils ne nous ont pas appelé pour nous dire ça. Et là, on est vendredi soir et plus de possibilité d'avoir un médecin de quartier.
Ca fait plus d'une semaine que N (pas tous les jours, mis peut-être 3 fois en tout) m'a dit avoir mal quand il faisait pipi. Mais comme c'était loi d'être systématique, je ne savais pas trop quoi en penser. Et puis pas de fièvre a priori...
Bref, je suis inquiète. Et je ne sais pas qui aller voir demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1473
Age : 30
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Ven 2 Déc 2016 - 19:40

Ah zut, c'est vraiment pas cool.

L'examen à faire pour être fixer, c'est une analyse d'urine.
Ça fait un peu loin pour toi, mais ma pédiatre consulte le samedi dans le 11eme, et elle prend les urgences (c'est le cas) dans la journée en général. Si tu veux, je t'envoie le numéro par texto.
Sinon, peut-être une maison médicale de garde ? On peut trouver une adresse sur internet.
Et SOS médecin, qui coûte cher, mais permet de voir un médecin rapidement.

Bon courage à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1346
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Ven 2 Déc 2016 - 20:36

Oh pas rigolo du tout!!

Je ne peux pas beaucoup t'aider, je voulais juste te dire que la canneberge aide beaucoup en cas d'infection urinaire (en jus ou en tisane), et je ne crois pas que ça pose problème d'en consommer hors infection urinaire, donc si tu veux essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4503
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   Mar 6 Déc 2016 - 16:09

Zut pour le contact à l'école, c'est dommage, on pourrait avoir un dialogue vu que ce sont ces personnes qui restent avec nos enfants pendant la journée...

Et encore plus zut pour la possible infection urinaire...je pense et j'espère que vous avez trouvé une solution pour le faire voir un médecin depuis ce week-end, il va mieux ?
Tu peux aussi dans ces cas-là déjà aller direct dans un laboratoire d'analyses et prendre de quoi faire l'analyse d'urine, leur passer l'ordonnance ensuite.
Ici aussi j'utilise Cantharis en homéo quand ça gêne de ce côté-là, ça peut aider, et oui le cranberry bien.

Mon grand a tendance à se retenir longtemps avant de faire pipi et boit peu, il peut rester facile 6h sans nous demander et si on lui propose il refuse...ça me pose question surtout qu'il dit des fois que ça lui pique quand il fait pipi ou quand il retire le slip...donc ta situation me parle, même si toi ça en est arrivé à des accidents à l'école, il devait pas se sentir assez écouté là-bas et pourquoi il t'appelait avant. Le pauvre aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pipi - petits accidents de nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pipi - petits accidents de nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pipi - petits accidents de nuit
» Insomnies en fin de grossesse
» accidents la nuit
» Pipi pendant la sieste et la nuit
» Pipi au lit : "accidents" à répétition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Bébé grandit, maman aussi-
Sauter vers: