discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Je suis triste...

Aller en bas 
AuteurMessage
junon
A peine arrivé
junon

Nombre de messages : 4
Age : 41
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/10/2010

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyMer 13 Oct 2010 - 10:36

Bonjour à toutes,
je suis arrivée par hasard sur ce forum....et j'avoue être assez triste de lire tout cela!
Comprenez-moi, je suis sage-femme et j'exerce depuis 8 ans cette belle profession, et depuis 4 ans dans une structure hospitalière de niveau 1.
Lorsque je vous lis je me dis secrètement.....nous avons échoué!
Car le rôle d'une sage-femme ne se résume pas à la médicalisation ni à une pauvre consultation de 10min par mois!!!!
Bien que je ne nie pas que cela doit arriver, notre rôle PREMIER EST L'ACCOMPAGNEMENT du couple dans la grossesse, l'accouchement et la parentalité.
Nous ne sommes pas que des techniciennes !!!
Il y a un manque de structures alternatives telles que des maisons de naissance, il y a un manque du nombre de sages-femmes nous empêchant d'exercer pleinement notre métier d'accompagnantes, il y a un manque de formation au sujet de l'allaitement, de la part des équipes médicales, paramédicales et des structures de la petite enfance (dans les maternités, les cabinets de consultations, les crèches, pmi....) et probablement d'autres choses encore !
Il faut se battre pour que cela bouge et, dans notre profession nous sommes en train de nous regrouper et de travailler dans ce but !
Que des parents fassent appel à des doulas nous interroge. Nous comprenons bien que cela répond à un besoin des parents et à un vide de l'accompagnement que nous sommes censées proposer.
Je ne peux m'empêcher de penser que plus les parents feront appel aux doulas, moins les sages-femmes feront d'accompagnement, plus elles seront techniciennes.
Ce qui au final ne règle pas le problème mais le complique.
Personnellement, je me pose aussi la question de l'intimité car les parents se plaignent, parfois à juste titre, du nombre de personnes présentes à l'accouchement.....pourquoi en ajouter une de plus ?? J'ai du mal à comprendre...
Lors de mes accouchements (entendez : ceux que je pratique), j'essaie de conserver une certaine intimité, que ce soit dans la relation qui s'instaure avec le couple, dans l'ambiance de la pièce (lumière tamisée, musique, et nous ne l'avons pas encore mais nous nous battons pour un diffuseur d'huiles essentielles), dans l'écoute, la liberté de parole et de position, dans l'accouchement en lui même (juste moi et l’auxiliaire sommes présentes), quand bébé est là (....bcp trop à dire....).
C'est un doux mélange entre présence et discrétion, entre écoute et coaching, entre nature et médicalisation.....
Et cela n'est possible que si une relation de confiance s'instaure, et cette relation ne peut se faire si il y a une personne entre le couple et nous.
D'ailleurs, peut être que le problème est là.... Avons-nous perdu votre confiance?

Revenir en haut Aller en bas
petilou
Modératrice
petilou

Nombre de messages : 4134
Age : 37
Localisation : Yvelines 78
Date d'inscription : 15/01/2007

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyMer 13 Oct 2010 - 11:43

Bonjour Junon,
Nous serions très heureuses (heureux) de pouvoir mieux faire ta connaissance et partager avec toi au vu de ton expérience professionnelle. Pourrais-tu te présenter dans cette section s'il te plait ?
http://bebe-nature.forumactif.com/faisons-connaissance-avant-de-papoter-f20/
Merci d'avance

_________________
Un petit ange veille sur nous depuis août 2007...

Mon petit garçon est arrivé parmi nous pour réchauffer nos coeurs à l'automne 2009 ...

Et sa petite soeur nous a rejoints en mars 2012 pour notre plus grand bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
junon
A peine arrivé
junon

Nombre de messages : 4
Age : 41
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/10/2010

Je suis triste... Empty
MessageSujet: c'est fait!   Je suis triste... EmptyMer 13 Oct 2010 - 13:01

j'ai probablement pas tout fait dans le bon ordre...mais c'est fait!
Et j'attend avec impatience de pouvoir discuter, échanger, partager et repenser le monde avec vous toutes (tous)....
Revenir en haut Aller en bas
baboun
Habituée
baboun

Nombre de messages : 3127
Age : 36
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyMer 13 Oct 2010 - 14:25

coucou!

je suis en formation doula et je voulais dire que perso, je ne vois pas les doulas comme un rempart entre les parents et les sages femmes. nous aimons les sage femme et sommes ravies que vous puissiez faire cet accompagnement. mais quand ce n'est pas possible, c'est sympa d'avoir quelqu'un à qui parler et nous sommes là, à ce moment-là; mais si les sages femmes sont dispos à 100% c'est génial!
Pour mon premier accouchement, la sage femme était débordée par les papiers et on ne l'a pas souvent vue avec nous... et elle n'avait pas grand chose à me proposer pour la douleur. j'aurai apprécié un peu plus de présence en dehors de mon homme.

là, j'ai une doula et une super sage femme (j'attends que le travail commence d'ailleurs) car nous avons le projet d'un aad. ma sage femme est très à l'écoute mais j'ai demandé une doula pour s'occuper de ma fille ou si ma fille ne veut que son papa, qu'elle prenne la place du papa auprès de moi avec ma sage femme.

idéalement, oui, ce serait bien qu'il n'y ait pas besoin de faire appel à des doulas mais dans les faits, on en est loin parce qu'il manque sérieusement de moyen dans notre pays... c'est dommage.
alors en attendant, on peut en profiter pour tirer avantage d'une coopération... dans l'intérêt des futurs parents. aav
Revenir en haut Aller en bas
Mekati
Administrateur
Mekati

Nombre de messages : 3512
Age : 41
Localisation : au confluent de la Seine et Marne, de l'Essonne, de l'Yonne et du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2006

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyMer 13 Oct 2010 - 19:19

Bonjour Junon,

Je termine actuellement ma formation de doula. J'ai par ailleurs 3 enfants, les deux premiers nés en mater niveau 1, le troisième en AAD après un accompagnement global.

Citation :
Avons-nous perdu votre confiance?
Alors je l'affirme bien haut, NON ! car sans vous les sage-femmes, nous les doulas n'existons pas!! notre accompagnement est complémentaire du vôtre, et nous ne POUVONS accompagner une femme/famille qui n'a pas un suivi médical.
La doula ne remplace pas la sage-femme, elle n'est pas non plus là pour combler les manques de la sage-femme: c'est un positionnement différent. Ce que je propose, la place que j'occupe auprès de la femme ne serait en aucun cas celui d'une sage-femme.

Citation :
Nous comprenons bien que cela répond à un besoin des parents et à un vide de l'accompagnement que nous sommes censées proposer.

Un besoin des parents, oui, mais pas, à mon sens, en défaut de ce que vous faites. En effet, traditionnellement, la femme enceinte était entourée de femmes (mère, soeurs, amies...) qui l'accompagnaient dans cette étape de sa vie. L'évolution de la société moderne a considérablement réduit les liens entre les gens. En tant que doula, c'est cette place de mère, de soeur, d'amie, que j'occupe auprès de la famille. Je suis celle qu'on va oser appeler à 3h du matin parce qu'on a des angoisses, celle qui va faire quelques courses pour soulager la maman, lui cuisiner un petit plat, lui faire un massage des pieds... Celle qui va écouter la femme, accueillir ses émotions, la renforcer dans ses compétences...

Citation :
Personnellement, je me pose aussi la question de l'intimité car les parents se plaignent, parfois à juste titre, du nombre de personnes présentes à l'accouchement.....pourquoi en ajouter une de plus ?? J'ai du mal à comprendre...
En tant que doula, si je suis présente à l'accouchement (ce qui n'est en aucun cas une obligation: la présence à l'accouchement n'est qu'une "petite" partie de l'accompagnement de la doula, qui s'étend largement en amont et en aval de la naissance), je suis dans l'intimité de la femme: je la connais bien, nous avons passé déjà beaucoup de temps ensemble. Et si je suis là, c'est qu'ils m'en ont fait la demande, je ne m'impose pas à eux. Pas plus que je ne m'impose à l'équipe médicale, si ma présence n'est pas souhaitée.

Citation :
Lors de mes accouchements (entendez : ceux que je pratique), j'essaie de conserver une certaine intimité, que ce soit dans la relation qui s'instaure avec le couple, dans l'ambiance de la pièce (lumière tamisée, musique, et nous ne l'avons pas encore mais nous nous battons pour un diffuseur d'huiles essentielles), dans l'écoute, la liberté de parole et de position, dans l'accouchement en lui même (juste moi et l’auxiliaire sommes présentes), quand bébé est là (....bcp trop à dire....).
C'est un doux mélange entre présence et discrétion, entre écoute et coaching, entre nature et médicalisation.....
Et cela n'est possible que si une relation de confiance s'instaure, et cette relation ne peut se faire si il y a une personne entre le couple et nous.
La doula ne vient pas s'interposer entre la mère et la SF, au contraire, elle a pour objectif de favoriser cette relation de confiance dont tu parles, car nous savons à quel point elle est essentielle.

aav

_________________
Magali
doula
maman de Kaëlann (2003), Timothée (2005), Amaury (2009, à la maison) et Siloé (2016, césarienne)
Revenir en haut Aller en bas
http://mekati.canalblog.com
baboun
Habituée
baboun

Nombre de messages : 3127
Age : 36
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyJeu 14 Oct 2010 - 6:24

ah la la mekati, comme tu résumes bien...

Revenir en haut Aller en bas
Claire
Administrateur
Claire

Nombre de messages : 15786
Age : 45
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/04/2005

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyJeu 14 Oct 2010 - 8:49

J'avoue que j'ai du mal à comprendre ce clivage sf/doula...
Je n'ai jamais eu la sensation de prendre la place de qui que ce soit, mais plus d'une complémentarité. J'ai d'ailleurs déjà accompagné une sf pour ses deux accouchements, à l'hopital et en AAD. Le but, c'est de travailler ensembles autour des parents et pas de savoir a qui appartient cette place. Lorsqu'on arrive à l'hopital, en general, on ne connait pas la sf, et elle ne connait pas l'histoire de cette famille. Servez vous de la doula: elle peut vous donner des infos précieuses sur ces parents. Elle sera là aussi pour le papa, elle ne s'imposera pas, et saura s'effacer, être là juste quand ils en feront la demande.
On les aime, les SF aav

_________________
Maman comblée de Noa, né le 03/07/2002, et de Tomy, né à la maison le 21/07/2005...
Invité, tu es une personne formidable 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otempspoursoi.com
karolinka
Habituée
karolinka

Nombre de messages : 3272
Age : 32
Localisation : 74
Date d'inscription : 20/08/2010

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyJeu 14 Oct 2010 - 9:06

bonjour,

je me permet de participer à ce post même si je ne suis pas directement concernée (je ne suis ni doula, ni suivie par une doula)...

je suis actuellement enceinte de 8 mois, ayant pour projet un accouchement en plateau technique, je suis donc suivie par une seule sage femme qui me connait et que je connais... c'est elle qui sera présente lors de mon accouchement (et normalement personne d'autre).

lorsque nous avons entreprit cette démarche avec mon compagnon, j'avoue que je ne connaissais pas l'existence des doulas 02_05_The-Definition ...
mais le fait d'etre suivis et accompagnés par une meme personne qui prend le temps de répondre à toutes nos questions, et qui sait dans quel état d'esprit nous sommes, nous semblait primordial d'entrée...
pour moi, il n'était pas envisageable d'etre suivie par un gynéco tout au long de ma grossesse (qui ne serait certainement pas présent le jour J), et d'avoir des cours de préparation à l'accouchement avec des sage-femmes que je ne reverrais pas non plus...
si nous nous étions trouvés dans une région où le PT ou l'AAD n'étaient pas possibles (faute de sage femme les pratiquant), nous aurions été très heureux de pouvoir faire appel à une doula, pour l'écoute et le coté rassurant qu'elle aurait pu nous apporter...

tout ceci pour dire que je ne trouve pas non plus que les doulas empiètent sur le rôle des sage femmes. simplement, lorsque les SF travaillent en structure hospitalière, elles n'ont pas les moyens de suivre "suffisamment" les couples, et de leur apporter tout le soutien dont ils ont besoin... c'est là que les doulas interviennent, à mon sens, pour combler ce manque...

leur role ne s'arrete certainement pas à ça (comme je disais, je ne suis pas experte), mais c'est ce qui me semble utile et nécessaire dans l'existence de telles accompagnatrices aav

pour ce qui est d'avoir une personne de plus présente lors de l'accouchement, cela a été bien expliqué plus haut: quand la personne n'est pas un inconnu, les rapports sont totalement différents. je n'envisage absolument pas d'accoucher entourée d'une équipe médicale que je n'ai jamais rencontrée auparavant... meme si cette équipe fait de son mieux dans les rapports humains...
ceci n'est que mon point de vue personnel... aav
Revenir en haut Aller en bas
Louve
Modératrice
Louve

Nombre de messages : 9606
Age : 37
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptyJeu 14 Oct 2010 - 9:13

Je me permet de donner mon avis aussi content050

Je ne suis pas doula et je n'ai pas été suivie par une doula pour mon AAD, je n'ai été suivie que par une SF qui a été franchement géniale, douce, compréhensive, à l'écoute, respectueuse bref génial pourtant je regrette un peu de ne pas avoir contacté de doula, je n'avais pas les moyens et pourtant ça m'a manqué.

Mon accouchement a été très long et assez anxiogène (3h de poussée didjiouuuuu content103 ) et une doula n'aurais pas été de trop pour me rassurer mais également rassuré mon homme qui était complètement flippé (pensant naïvement qu'un accouchement durait pas plus de quelques heures mais 36h c'était trop pour lui), j'aurais aimé pouvoir lui offrir de souffler pendant ce temps, pour penser à lui et se rassurer ou discuter avec quelqu'un qu'il connaissait bien.
Pourtant oui on a été suivit avec une SF et uniquement elle mais il manquait un petit quelque chose, un petit rien qui pourtant aurait fait, je pense beaucoup, et ça n'empêche que ma SF fut franchement géniale avec moi, lui, nous et même ma petite.

Pour mon prochain, j'espère très fort pouvoir refaire un AAD mais j'espère également qu'une doula soit là, non pas pour faire bloc contre la SF mais viennent compléter ce petit vide et permette à mon homme de m'accompagner et souffler à son aise (il a eu des courbature pendant plus d'une semaine quand même!!!) et là je n'ai parlé que de l'accouchement content050

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"

Je suis triste... Reglette-376731
Revenir en haut Aller en bas
http://www.merenwen.fr
minoo
A sa place au chaud
minoo

Nombre de messages : 285
Age : 44
Date d'inscription : 09/11/2008

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptySam 20 Nov 2010 - 15:52

Bonjour et bienvenue !

Alors pour ma part, j'ai accouché chez moi de mon 3eme fils et j'ai été suivie et accompagnée par une doula.
Pendant toute ma grossesse j'ai été suivie par une SF formidable, très compétente et à l'écoute. Au départ, j'avoue avoir été moi-même très sceptique par rapport à la doula. En fait, c'est elle qui est venue vers moi car elle était encore "apprentie" et avait besoin d'accompagner un AAD. Avec momn mari, on a accepté de la rencontrer et après avoir discuté longuement tous le strois, nous avons convenu que ce qu'elle proposait était complémentaire avec le travail de la SF.
J'ai pu l'appeller à chaque fois que j'avais un souci, un coup de blues, une interrogation, un problème à résoudre et elle m'aidait. J'ai dû changer de SF en cours de route pour des raisons financières et là aussi elle m'a épaulé, soutenue dans ma recherche d'une nouvelle SF qu'elle a ensuite rencontré avec nous. Elle m'a coaché durant toute ma grossesse, est venue me voir chaque fois que j'en ressentais le besoin, m'a fait pratiquer le chant vibratoire. Je suis quelqu'un qu'il faut sans cesse pousser pour que je fasse les choses et elle m'a là aussi bien aidé à trouver une solution alternative en cas d'absence de ma SF le jour J...

Le jour de la naissance, elle a été indispensable en s'occupant de tout ce qui était matériel, en tenant aussi éloigné le médecin de moi le plus possible ( lol ! ), ma SF étant en vacances, nous avions trouvé un médecin généraliste accompagnant les AAD, elle a tout fait pour que notre projet de naissance soit parfaitement respecté, c'était agréable d'avoir près de moi une femme ayant elle même accouché alors que j'étais entourée d'un homme médecin et de mon mari. Elle m'a coaché durant tout le travail en m'aidant avec le chant vibratoire et en se relayant avec mon mari aupès de notre fils de pas encore 3 ans. C'est elle qui m'a nettoyé après la délivrance.
Après le départ du doc, elle a tout remis en ordre, étendu mon linge, fait la vaisselle, a veillé à ce qu'on ne manque de rien.
Elle a passé ainsi plus de 24h à nos côtés, se faisant malgré tout toute discrète, une présence de chat.
Elle est revenue le soir pour voir si nous avions à manger et ranger encore un peu l'appartement. Tout cela, elle l'a fait tout à fait bénévolement, étant encore "apprentie"
Depuis nous nous voyions très souvent, elle est une amie chère à mon coeur, je l'écoute beaucoup, elle est toujours de très bon conseil.
Sans aucun doute, si ma SF avait été là le jour J, ma doula aurait été encore plus discrète, mais elle a fait exactement ce que j'attendais d'elle sans prendre une seule seconde la place de Seb qui l'a trouvé super et a trouvé qu'elle savait très bien s'effacer quand il le fallait. C'est vari qu'accoucher en compagnie d'un médecin généraliste est bien différent que de le faire en présence d'une SF et sa présence féminine était vraiment bienvenue à ce moment là !
Depuis, elle travaille souvent avec ma SF et est restée aussi en contact avec le doc.

Si on se décide pour un petit 4eme ( une petite peut-être cette fois !!!), on fera appel à notre doula, c'est certain ! C'est vrai que je suis restée en contact avec ma SF qui m'avait suivie et accompagnée pour la naissance de notre 2eme à la MDN, mais après la naissance, passé les premières semaines je n'osais pas la déranger alors que notre doula, nous savons qu'elle est là jusqu'aux 3 ans de notre enfant.
Voilà mon petit témoignage, pas évident de rassembler mes idées avec mes loulous autour de moi ! Lol ! C'est samedi...
Revenir en haut Aller en bas
http://bearandours.canalblog.com/
celya
Habituée
celya

Nombre de messages : 1875
Localisation : Lyon (Villeurbanne)
Date d'inscription : 15/08/2010

Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... EmptySam 20 Nov 2010 - 19:37

junon a écrit:

D'ailleurs, peut être que le problème est là.... Avons-nous perdu votre confiance?

Bonjour,
bon, moi non plus, je ne fais pas appel à une doula, et je ne suis pas doula non plus, mais j'entends un "cri du coeur" d'une personne qui aime son métier et cela me touche.
Il y a peut-être un problème de temps / disponibilité. Je suis à 7 mois de grossesse et j'ai hésité entre 2 maternités, une "grosse usine" de niveau 3 à l'excellente réputation et près de chez moi mais overbookée, et une petite maternité à 25 km dont le personnel est notamment formé à la méthode Bernadette de Gasquet, et qui a besoin de naissances pour remplir son quota qui lui évitera la fermeture.
J'ai eu des contacts avec une sage-femme de chacune des structures, avec l'une, la SF de la grosse maternité, je me suis sentie très mal, un style un peu trop autoritaire / presque menaçant (oui je sais ces mots sont forts mais c'est ce que j'ai ressenti), avec l'autre, la SF de la "petite" maternité, les mêmes pleurs de ma part sont mieux passés, je me suis sentie bien accueillie dans "ce qui coince dans mon histoire" tout de suite.
Avec le SF (j'ai toujours envie de dire sage-homme qui me paraît plus logique) avec qui je fais la prépa accouchement, je pense que j'ai à peu près confiance aussi.

Mais j'ai loupé un accompagnement global + accouchement plateau technique parce que j'ai compris trop tard que ce serait bien pour moi. Question de besoin d'intimité et de confiance qui ne s'acquiert pas en 2 secondes mais parce qu'on connaît une personne depuis un certain temps.
De ce que je comprends du rôle de doula, c'est justement ce besoin de connaître une personne que l'on côtoie longtemps, en tout cas bien plus longtemps que des "inconnus" qu'on ne voit quasiment qu'une fois, qui est en jeu..

Donc la question de la confiance est peut-être liée à la disponibilité pas vraiment possible dans une grosse structure, ou pas prévue au niveau du temps passé par la sécurité sociale ?

De ma minuscule expérience (première grossesse), pour rencontrer les SF des maternités, j'ai dû m'inscrire aux 2, je n'ai pas trouvé d'autre solution pour les rencontrer et tâter le terrain. C'est complètement absurde de mettre en marche une machinerie administrative, mais comment faire autrement ?
Alors je comprends le besoin de doula, disponibilité et continuité, dans la complémentarité avec les SF, il n'y a pas de concurrence comme beaucoup l'ont déjà dit.
Revenir en haut Aller en bas
sainkho
Construit son nid


Nombre de messages : 23
Age : 47
Localisation : 95
Date d'inscription : 14/09/2011

Je suis triste... Empty
MessageSujet: ben pour moi   Je suis triste... EmptyJeu 15 Sep 2011 - 11:26

les doulas viennent compenser le manque familial aussi...

famille éclatée et/ou éloigné géographiquement...

dans certains pays ce sont encore des communauté entières qui entourent les naissance et les enfants... les femmes ne sont pas seuls...

dans nos contrées, industrialisation et famille nucléaire oblige et bien les femmes peuvent légitimement se sentir seule...

moi qui suis enceinte pour la première fois et bien je me rends compte de ce besoin de soutien... je me rends compte de notre fragilité... de notre force aussi pour mettre au monde surement mais aussi de nos fragilité... et médicalisé ce moment a été une façon de plus de nous retirer notre spécificité de femmes

pour moi les doulas sont des aides familiales... qui viennent compenser une solidarité familiale qui devrait être la norme...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Je suis triste... Empty
MessageSujet: Re: Je suis triste...   Je suis triste... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis triste...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis triste...
» je suis presque au bout du rouleau....
» Le jour où je me suis aimé pour vrai
» je suis dégoûtée...
» je m'étais promis....je suis irrécupérable ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Naissance :: Doula ou accompagnante à la naissance-
Sauter vers: