Bébé Nature, la naissance respectée
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison ...
Voir le deal
221 €

 

 Dépréssion du post-partum

Aller en bas 
AuteurMessage
Tussilage
Habituée
Tussilage

Nombre de messages : 1534
Age : 28
Localisation : Suisse Alémanique
Date d'inscription : 27/12/2013

Dépréssion du post-partum  Empty
MessageSujet: Dépréssion du post-partum    Dépréssion du post-partum  EmptyJeu 2 Avr 2020 - 8:01

Qu'est-ce que je me sens bête, avec du recul, d'avoir enfouie ça tout au fond de moi et de n'avoir rien dit.

En cherchant sur le forum, je suis tombée sur un Post de 2015, de AurelieMiaou qui disait connaître un gros babyblues. Et j'ai lu mes messages : je lui conseillais d’appeler sa SF, de ne pas rester seule, de contacter une maison familiale ou une PMI pour en parler, qu'elle n'était pas seule à vivre ça.... Et pourtant, 4 ans plus tard, c'est moi qui me suis embourbée dans ce gros bebe blues (ou une DPP je ne saurai jamais) sans en parler à personne et en restant dans mon coin.
J'avais tellement honte, j'étais tellement fatiguée, j'étais si loin de l'image d’Épinal de la mère épanouie avec son bébé parfait. Et je suis triste aujourd'hui parce que les quelques fois où j'ai éclaté en sanglots dans le bureau de la conseillère en lactation ou dans le cabinet du pédiatre, à aucun moment elles ne m'ont proposé d'aller voir quelqu'un pour moi.
Peut-être que ça aurait duré moins longtemps, si on m'avait posé la question "ça va ?".
J'ai la chance d'avoir eu ce fameux déclic qui a fait tout disparaître en une fraction de seconde. Je m'en souviens très bien, petite C. avait 6 mois. 6 mois c'est long. 6 mois de pleurs, de fatigue, de honte, d'épuisement. S'imaginer balancer son bébé contre un mur parce qu'on en a marre. C'est dur, vraiment. Et je suis triste que l'on n'en parle pas plus parce que je suis certaine de ne pas avoir été la seule à vivre ça.

C'est ma sœur qui m'a ouvert les yeux, en décembre. Elle étudiait son cours de gynéco/pédiatrie et me lisait la page sur la dépression du post partum, il y avait 10 questions à poser à une femme pour savoir si elle en avait traversé une. J'ai répondu oui aux 10 questions.  Ça a fait tilt et je me dis mais quelle gourde. Bien sûr que j'aurais du appeler la sage-femme, bien sûr que j'aurais du aller au centre familial, c'est fait pour ça ! Mais alors pourquoi personne ne m'a conseillé de le faire ?

Il y a comme un petit raté à la naissance d'un enfant je trouve. Tout tourne autour du bébé, on s'assure qu'il va bien, qu'il est en bonne santé, il a des visites mensuelles chez le pédiatre, on nous parle du bébé secoué, de la maltraitance infantile.... mais on ne s'assure pas que la maman va bien mimique045
Revenir en haut Aller en bas
viviflo
Habituée
viviflo

Nombre de messages : 389
Age : 41
Localisation : Près de l'océan
Date d'inscription : 08/03/2014

Dépréssion du post-partum  Empty
MessageSujet: Re: Dépréssion du post-partum    Dépréssion du post-partum  EmptyJeu 2 Avr 2020 - 9:47

Je me suis souvent demandé si j'avais fait une depression, je pensais plutôt à une petite déprime. Je n'ai jamais compris la phrase : "c'est que du bonheur", j'étais presque choquée quand de nouveaux parents autour de moi disaient qu'ils étaient pressés d'en faire un 2e. Moi, j'étais soulagée quand ma fille s'endormait et j'avais une montée d'angoisse quand elle se réveillait. J'étais submergée par tout ce qu'il y avait à faire. Pourtant j'ai eu un bébé plutôt cool et j'en étais bien consciente !

Bon je suis allée rechercher le fameux test dont tu parles, pas évident de répondre plus de 5 ans après. Mais bon, même en édulcorant un peu mes réponses, le résultat donne quand même depression...
Revenir en haut Aller en bas
julyff
Habituée
julyff

Nombre de messages : 4491
Age : 33
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 09/09/2012

Dépréssion du post-partum  Empty
MessageSujet: Re: Dépréssion du post-partum    Dépréssion du post-partum  EmptyJeu 2 Avr 2020 - 19:34

Plein de pensées aav ça fait du bien de mettre des mots, même après. Ça deculpabilise, ça reconcilie avec ce moment.
Ici pour Zoé globalement ça a été "que du bonheur": un accouchement rude mais suivi de 2h de peau à peau, un mini bebe blues, un bébé zen, au bib donc pas de galères d'allaitement, elle a fait ses nuits à 3 mois... franchement y'a bien eu quelques moments de fatigue, mais rares.
Alors quand pour Sanaé, suite à notre séparation à la naissance, j'ai vu une quinzaine d'heures plus tard que je n'avais pas cette même fusion, bien qu'on était l'une contre l'autre, quand j'ai vu que j'ai mis au moins 15 jours à me sentir pleinement sa maman, quand j'ai été débordée, oppressee même par sa demande h24 (qui était pourtant salvatrice pour nous deux après son début de vie difficile...), quand je me suis vue pleurer, me sentir nulle... Ça a été un énorme choc, une culpabilité qui m'a vraiment dévorée...
Comme toi Tussillage, je suis en colère que les soignants n'aient pas été attentifs, n'aient pas ecouté: les 24h de mater après une séparation à la naissance, alors que toutes les études montrent que ça généré des difficultés de lien très fréquemment, zéro dialogue. Les 4 jours d'unité kangourou après qu'elle se soit étouffée dans ses glaires et m'ait été enlevée 1h, sans savoir si elle était en vie: zéro discussion, zéro proposition de psy. (Je leur en veux sans leur en vouloir, car elles ont toutes été très bienveillante s mais n'avaient pas le temps). La sage femme en post partum, le pédiatre, à qui j'ai raconté ces premiers trauma, à qui j'ai dit Mon épuisement, mon sentiment de ne pas être une mère "suffisamment bonne" comme dirait l'autre. Ici c'est la puer de la pmi, vue un peu avant ses 3 mois, qui m'a remis le pied à l'etrier, j'y suis allée pour peser ma fille. Elle est restée avec moi pendant 1h après la fin de sa permanence pour me permettre de parler, me dire que oui c'était dur tout ca, me montrer aussi combien ma fille allait bien "psychiquement " alors que j'avais peur qu'elle soit déjà brisée par tout ca...
Et puis deux amies aussi, qui m'ont soutenue à distance, chaque jour pour l'une.
Le chemin s'est fait, et ma Sanaé c'est mon grand amour, elle m'a appris tant de choses... on reste très fusionelles mais si on apprend à faire l'une sans l'autre. Mais ça reste une grande douleur pour moi que sa vie, que notre vie ensemble, ait débuté comme ça... je fais des albums souvenirs à mes filles: c'est un morceau que je n'ai pas encore écrit, je veux trouver les bons mots, justes sur les difficultés mais qui ne lui laisseraient pas penser qu'elle n'a pas été un trésor de la vie dès sa naissance...
Et puis, je déborde un peu, mais mon homme avait une dépression latente et lui s'est fait une vraie dépression du post partum, et ça on en parle encore moins.... Et je pense que c'est difficile et long pour le père de créer le lien à son enfant apres...
Bref, ton message me parle!...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dépréssion du post-partum  Empty
MessageSujet: Re: Dépréssion du post-partum    Dépréssion du post-partum  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépréssion du post-partum
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Bébé grandit, maman aussi-
Sauter vers: