discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon parcours

Aller en bas 
AuteurMessage
pedipalpe
Construit son nid
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/12/2017

MessageSujet: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 9:40

Aujourd'hui, je suis au boulot.

Comme j'ai beaucoup de mal à me concentrer, je divague sur le net, je lis à propos d'accouchements "dérangés", violents. J'ai choisi le site "Marie accouche là". Passionnant!

Je sais déjà que je ressens un grand mal-être envers le corps médical. Je déteste que l'on me touche, même me faire la bise est pour moi difficile!

Je crois que je sais maintenant pourquoi.

Je suis enceinte, de 16SA, ce n'est pas la première grossesse, mais cette petite merveille sera mon premier bébé.

En 2007, j'avais 17ans, un chouette copain, que j'estime toujours beaucoup, malgré notre séparation. Durant l'été, j'attend mes règles pour commencer à prendre la pilule. Dans le dos de ma mère, puisque le sujet n'était jamais abordé alors. Mais elles ne viennent pas. Je suis enceinte. Et merde!
Je retourne au lycée où je suis interne, je me confie à une amie, lui demandant de m'épauler, m'accompagner. Dans le plus grand secret. Nous allons voir l'infirmière scolaire, c'est très dur pour moi de parler de ces choses là, on ne m'a jamais appris.
Epaulée par cette amie, mon copain, mineur également, et ses parents, nous voilà au jour de l'IVG. Curetage, puisqu'on est presque à 12semaines (SA, SG, aucune idée.) Un moment atroce, les pieds dans les étriers (et pourtant je suis cavalière!!).
Voilà qui est fait. Il fallait le faire. Oui, bien sur.
Après cette journée, j'ai demandé à toutes les personnes au courant de ne plus jamais évoquer le sujet. J'ai bien enfoui.

Avec le recul, et une nouvelle relation amoureuse très épanouissante, où commence à poindre le désir d'enfant, je me rend compte que oui, il le fallait, mais est ce que JE le voulais? Je n'en suis pas persuadée..
J'ai peu de souvenirs du déroulé des événements, j'ai bien enfoui. Je ne crois pas avoir été trop malmenée par le corps médical, mais pas non plus rassurée ou réconfortée.

J'en parle un peu plus, à mon formidable Bipède, à mon doc, à quelques ami(e)s choisi(e)s. Toujours le même son: il le fallait.

J'ai toujours cet acte sur la conscience, comme une honte. Je n'en ai jamais parlé en famille, mais je sais quel age devrait avoir mon enfant.

En Mai 2017, avec mon ami, nous décidons que j'allais arrêter ma contraception (implant). Il y a un moment où je me suis rendue compte qu'il est "acquis" que la femme porte la responsabilité de la contraception. A partir de ce moment, je n'ai plus supporté mon implant. Nous en avons parlé, et il a finalement compris mon point de vue et ma situation. J'ai très peur, qu'après 10ans de pilule/implant et une IVG, mon corps ne se remette pas en route bien vite..

A l'occasion du retrait chez la Doc, j'ai le droit à un frottis (j'aime tellement ça que j'esquivais depuis 4 ans... Suis jamais malade!). Ce salaud revient très mauvais. Lesions précancéreuses de haut grade sur le col de l'utérus. Et merde!
Il faut d'urgence trouver un rdv pour une biopsie du col. On trouve, rdv est pris pour le 9/06.
J'y vais avec mon Bipède, qui m'épaule tellement! Le doc est un con antipathique. Voilà je l'ai senti avant même de savoir que c'était lui qui allait m’examiner. Il me fait donc ses prélèvements, avec une douceur digne d'un T-Rex... A la fin, il nous explique qu'il aura les résultats dans la semaine qui suit et qu'un rdv sera pris pour une conisation ou un traitement au laser, selon la souche de Papilloma virus. Je cite "A la fin des vacances, ça ne sera qu'un mauvais souvenir!" Pêle mêle, j'ai aussi eu: "Je suis pourtant nataliste, mais abstenez vous d'une grossesse avant que ça soit terminé!" "Vous êtes sure d'avoir été bien vaccinée contre les cancers du Col?" et je passe ma moitié qui s'agace parce qu'au final il ne comprend rien, le gynéco me parlant à moi seule.

15j plus tard, je relance l’hôpital, car je devais avoir des nouvelles. C'était urgent à priori.. "Mais Madame, on a pas eu le temps de taper le compte rendu, c'est pas si rapide, vous comprenez!" Non, je ne comprend pas, effectivement... Je rappelle 1semaine plus tard, "Mais Madame, je ne peux rien vous dire, le doc est en vacances!". 3sem plus tard, "Mais Madame, attendez, on vous appellera!". Mon self contrôle déja faible éclate...
Début Août, on me rappelle, me pose un RDV pour fin Septembre, pour une conisation. Sans la moindre explication sur le déroulé, ni sur les résultats. Débrouillez vous juste pour ne pas avoir vos règles. Cool, fastoche!
Date fatidique est arrivée, je suis morte de trouille, même si/parce que j'ai essayé de me renseigner par moi même... Doctossimi, à bannir! Bipède est toujours là, il faut encore prendre une journée pour ça, et nous sommes tous deux des phobiques de la ville, pour ajouter à notre bonheur du moment...
Je me présente, "Attendez Madame".. Ça commence à me peser d'attendre.. "Allez y, mettez la blouse. Non, seule!" Ah merde, mon roc, mon pilier! "Attendez encore, on a un contretemps." J'entends que ça glousse de l'autre coté de la porte. Je souffle, j'essaie de me détendre, mais je ne peux pas. Je sais que je vais revoir ce con, et que je ne vais rien pouvoir lui dire, parce que je suis au 36ème dessous!

Avec 30min de retard, je rentre. "Installez vous là, détendez vous, écartez les pattes". "Non!, plus là, plus comme ça, plus détendue!". Je ne peux rien dire, je regarde le plafond fixement en essayant de ne pas lui mettre mon pied dans la gueule ou de fondre en larmes. Au choix.
"Vous êtes sure que vous n'avez jamais accouché???? C'est bizzare, vu la souche du virus!" Merci, oui, je m'en souviendrais! "C'est la plus méchante, va falloir enlever un gros bout, mais pas trop quans même, je veux que vous fassiez au moins 3 enfants!" J'ai pas su si c'était pour me détendre ou parce qu'il est con, je doute encore...!
"Oh, il est gros ce spéculum, pas adapté à une primipare!" Visiblement, tampis, puisqu'on m'a bien écartelé, toujours le T-Rex..!

"Ca va être rapide, pas plus douloureux qu'une piqure chez le dentiste!": tentative de blague de l'infirmière/interne à mes cotés. Echec, je ne supporte pas le dentiste non plus!
"C'est bien les femmes, ça! Elles n'aime ni les dentistes, ni les gynécos!": Merci Gros-Con-1er pour ta délicatesse à toutes épreuves!

Effectivement, je ne sens pas grand chose, en tout cas physiquement. "Relevez vous, merci au revoir, on vous appelera pour un rdv de contrôle"

Je sors, je fond en larmes. L'infirmière m'accompagne, voyant bien mon état. Je la renvoie un peu dans les roses, j'ai juste besoin des épaules de Bipède, elles sont juste derrière la porte.
Je m'écroule sur lui, il pense que c'est une douleur physique, le pauvre, il ne comprend rien.. Je prend mon temps pour me remettre.

On va prendre un rdv au secrétariat, comme ça je suis sure qu'on en me fait pas attendre encore 3 mois!

Le week end qui a suivi était à chier, vous connaissez j'imagine la loi de Murphy.. On apprend que la Gd-mère de Bipède est à l'hopital, et n'en a plus pour longtemps. Effectivement, elle agonise cette pauvre dame. Cette fois, c'est Bipède qui a besoin de mes épaules... le lendemain de mon opération. C'est ça un couple, mais je suis encore obligée de refouler pour pouvoir le soutenir. Surtout que contexte familial moisi, bingo!

Je vous passe la semaine d'aller/retours à l’hôpital pour aller voir cette pauvre dame qui aurait mérité de la dignité pour partir plus vite, et le retour au boulot éprouvant le Lundi. Un simple "Ca va?" de mon chef a suffi à me faire éclater... Heureusement, j'ai des chefs en or, j'ai pu pleurer un bon coup, expliquer rapido, et adapter mon boulot.

Viens le RDV avec le Gynéco, 1 mois plus tard, le 27/10. (Frottis le 12Mai.......!). J'ai choisi d'y aller seule, pour ne pas prendre le risque que Bipède soit fou à coté de moi.
Doc m'a éxaminé, était content de lui. "J'ai du enlever 1.5cm de col, mais je ne voulais pas enlever trop, pour vous laisser faire vos 4 enfants!" (Effectivement, je veux des enfants, mais c'est MOI qui décide, Ducon!). Il a refait un frottis, parce que pas sur d'avoir tout enlevé.
J'ai pu enfin m'exprimer, dire que je ne voulais plus jamais remettre les pieds ici, que je me ferais désormais suivre plus près de chez moi ("Vous savez Madame, les bons qui étaient là bas, ils sont ici maintenant!" Suivi de: "Vous pouvez prendre le train!" quand je lui dit que rien que le fait de venir dans cette ville était très anxiogène pour moi.) J'ai aussi pu enfin lui dire que j'avais détesté leur manque de communication, que c'était très stressant pour les clientes! (Oups, lapsus!!!). "Mais Madame, c'est pas nous, c'est les résultats qui mettent du temps à arriver!!"
"Quand on aura les résultats, on vous appellera pour vous tenir au courant et vous dire à quel rythme vous faire recontrôler!"

Evidemment, je n'ai jamais été rappelée, sauf par ma Doc traitant, qui a reçu les résultats du frottis 10j plus tard. Tout est ok. Cela dit, ça tombe bien, le 27 Octobre, j'étais déjà enceinte de 1SG, sans le savoir!

1 mois plus tard, j'ai reçu un bref courrier me disant que tout est ok, contrôle dans 1an.

Je suis soulagée de cela, et aussi d'avoir pu un peu m'exprimer devant ce con. Je répète aux confrères qui veulent bien l'entendre que c'est un con, et je ne suis visiblement pas la seule à le penser...

Ma grossesse se passe bien, je chemine doucement. Je n'ai plus peur de parler de cette conisation, même à ma mère à qui je n'avais rien dit. Le reste, c'est toujours au fond de moi.

Je n'ai peut être pas subit de violence physique (encore que!), mais la violence psychologique est encore plus traître, pour moi.

Je ne veux plus de ça, et je n'hésite plus à le dire aux Doc que je visite. Soient ils Dentistes ou Gynécos!


Je ne sais pas si je suis au bon endroit, je vous laisse voir. Merci d'avoir lu mon pavé! aav


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2572
Age : 43
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 9:56

Je l'ai lu. aau

C'est dur comme parcours. Tu as raison de ne plus vouloir vivre ça. aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1161
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 10:55

Parcours pas facile! Je compatis et j'espère que cette nouvelle grossesse effacera un peu toutes les épreuves précédentes... J'espère que tu seras bien entourée, de personnes compréhensives et bienveillantes pour t'aider à cheminer dans cette grossesse et cet accouchement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noiram
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 01/09/2015

MessageSujet: Re: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 12:14

Merci d'avoir partagé cette expérience pas facile.
Bon chemin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldougou
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 33
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 13:15

Plein de aau et de pensées positives pour toi.

Je te souhaite de vivre une grossesse sereine et que tu sois entourée de calme et douceur le jour de l'accouchement. aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julyff
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3359
Age : 31
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Mon parcours   Ven 19 Jan 2018 - 18:36

On ressent ta douleur en te lisant aav
Ecrire, poser tout ça, mettre les mots, ça aide à cheminer. C'est courageux de t'être exprimée. Et je comprends que ça génère du stress. Je te souhaite de rencontrer de belles personnes pour t'accompagner...
J'ai aussi connu de la maltraitance de ce type, c'est difficile, ils sont dans leur bulle, ils n'entendent plus rien. J'ai toujours annoncé la couleur dès le début de mes rdv médicaux (enfin pas le généraliste par exemple, mais dentiste, gynéco, prise de sang ...- ce qui me stresse), ça passe ou ça casse (et je suis persévérante pour trouver les bons docs pour Zoé et moi maintenant!). Et pendant l'accouchement, idem, dès le départ; j'ai eu l'immense chance de tomber sur une sage femme qui m'a entendue et m'a soutenue. Ca n'a pas empêché une gynéco d'être odieuse en fin d'accouchement, mais ça ne me pèse pas, je vois ceux qui m'ont bien accompagnée. Mon homme a été d'un précieux soutien: ton bipède sera avec toi, et il pourra toujours contrebalancer en t'apportant tout son amour 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Mon parcours   Sam 20 Jan 2018 - 10:45

Tu as eu en effet un parcours difficile. Merci à toi de nous faire confiance pour poser tout ça ici.

Je te souhaite une belle grossesse et de trouver la personne qui t'accompagnera au mieux dans cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedipalpe
Construit son nid
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/12/2017

MessageSujet: Re: Mon parcours   Lun 22 Jan 2018 - 7:33

Merci à toutes, ça fait du bien de poser cela.

Ma grossesse se passe à merveille, j'ai été très peu malade, je suis très fatiguée mais je me soigne à grands coups de sieste. Mon bipède est formidable, délicat, attentionné et impliqué. Le boulot s'adapte, se prépare à s'organiser différemment. Et ça ne se voit pas encore assez pour que ma grossesse tombe dans le domaine publique.
Juste le fait de ne plus pouvoir monter à cheval (mon poney est vieux et tout sauf fiable...), mais ça reviendra plus tard, j'en ai envie!

Maintenant on se prépare, doucement à ce beau changement de vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedipalpe
Construit son nid
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/12/2017

MessageSujet: Re: Mon parcours   Lun 12 Fév 2018 - 17:14

Bonjour à toutes!

Bon, c'est officiel, c'est bien la crevette que je sens faire des galipettes dans mon bidon!! Quelle sensation fabuleuse! Elle fait la timide quand Papa met ses paluches, mais ça viendra, elle ne pourra plus se cacher bien longtemps!

On entame le 5ème mois, j'ai pris 2 minuscules kilos, et j'avoue que je ne me freine pas trop.... Hum, pourvu que je ne le regrette pas... Tout va bien selon la gynéco, elle pèse environ 250g, et on ne peut plus prendre de photo en entier, trop grande!

J'ai mangé une grosse moitié du bouquin Attendre bébé Autrement, si passionnant! Puis le soir, au coin du feu, c'est parfait!

Bibis!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauge
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 34
Localisation : nîmes
Date d'inscription : 12/06/2017

MessageSujet: Re: Mon parcours   Mar 13 Fév 2018 - 10:45

Oh c'est magnifique de lire ces bonnes nouvelles ! 0059_G

Pour ton alimentation, pourquoi te freiner si tu n'as pris que 2kg en 5 mois ? (hormis si tu as des soucis de santé particuliers) tu pourras toujours réajuster par la suite...
Et puis je ne sais pas toi, mais moi quand je fais des excès de sucre et/ou gras, le repas ou le jour suivant, mon corps me réclame des fruits frais et des légumes !

Oui j'aime beaucoup "attendre bébé autrement" et maintenant (9e mois de grossesse) je suis dans "élever son enfant autrement" Wink

bonnes lectures à toi et très belle suite de grossesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedipalpe
Construit son nid
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/12/2017

MessageSujet: Re: Mon parcours   Hier à 19:36

Salut Sauge, merci pour ces petits mots!

Je continue à manger ce qui me plait, avec une particulière passion pour l'alligot.... fou13 Alors forcément, je suis assez contente de n'avoir rien pris (faut dire que les 3 premiers mois m'ont fait commencer par perdre 3kg.... ) Pas que je sois une stressée de la balance, j'ai toujours été fine naturellement. Mais j'ai pas envie que les docs me fassent suer là dessus...

Mon bipède m'a invité au resto pour la St Valentin (Puis mon anniversaire, et notre anniversaire de PACS...). Fabuleux ce resto cambodgien!! Mais alors malade comme un chien le lendemain... Rien moyen de manger pendant 2jours!! Quelle trouille!!

Mais enfin!!!! Il a senti le premier coup à travers mon bidon! Séquence émotion! 0059_G 0059_G

Profite bien de tes derniers jours de "calme" Sauge!

Et belles journées à tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon parcours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon parcours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes
» 1ère grossesse... un parcours du combattant ?
» préparation du parcours
» Quel parcours ?
» Parcours PMA : finalement, ça consiste en quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Grossesse :: Les petits bonheurs et soucis de ces 9 mois-
Sauter vers: