discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Crudivore frugivore : nous y sommes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mar 11 Juil 2017 - 17:32

En cette belle saison, j’ouvre un nouveau post sur le crudivorisme frugivore. content050

En (très) courte introduction, je suis persuadée que ce mode d’alimentation est excellent. Mon but n’est pas ici d’argumenter sur ses bienfaits ou non (quoique tous les avis sont les bienvenus ici) mais plutôt apporter mon expérience à court terme et long terme.

Petit portait de notre situation :
Mon barbu et moi avons chacun grandit dans des familles portées sur la viande, les féculents, les produits laitiers et autres produits animaux en général. De même, beaucoup de produits transformés entraient dans nos maisons.
Naturellement, en tant que jeune couple de 18 ans en ménage, nous avons reproduit ce type d’alimentation (avec un peu moins de viande car onéreuse pour notre petit budget d’étudiants).  
Néanmoins, lorsque nous nous sommes installés en tant que maraîchers-éleveurs de volailles en 2014, notre alimentation a commencé à changer : d’avantage de légumes, plus aucun achat de viande mais augmentation de la consommation d’œufs, consommation normale de produits laitiers (notamment fromage) du producteur d’à côté, poursuite des féculents et beaucoup de pain (pour nourrir l’homme insatiable).

Et puis, un jour (mai 2016), j’ai découvert Irène Grosjean, naturopathe crudivore impressionnante (voir vidéo sur internet). Ca a été comme un choc pour moi  affraid , une évidence mais nous n’étions pas encore prêts à de tels changements. Nos essais de crudivorisme ont été un échec. Nous avions faim, les pattes nous manquaient, le pain aussi. Bref, une semaine après, nous abandonnions. pascontent061

Néanmoins, un cheminement s’est fait tout doucement dans nos têtes. Le puzzle s’emboitait.

En parallèle, notre deuxième fille (née fin 2015), souffre de gros problèmes de digestion (trois selles par jour glaireuses et nauséabondes, diarrhée sur diarrhée, mal de ventre 02_05_The-Definition ) et rien n’améliore la situation, ni le temps, ni notre ostéopathe, ni les médecins conventionnels, ni notre magnétiseur, ni les probiotiques.  fou18
Bref, 18 mois après, à bout de nerf, je conclus que notre petite ne supporte pas notre alimentation.  
Je fouille donc internet à la recherche DU régime alimentaire le mieux adapté à notre physiologie d’homme.
C’est Crudivegan qui a été pour moi l’élément déclencheur (voir ses vidéos intéressantes). Son discours complétait bien celui de Grosjean avec quelques nuances pleines de sens.

Dans les grandes lignes, c’est :
- Ne pas consommer de produits et sous-produits animaux (viande, produits laitiers, œufs etc…)
- Ne pas consommer de céréales et féculents
- Pas de sel, pas d’huile
- Consommer les végétaux un maximum cru (l’idéal étant 100% cru)
- Au sein des végétaux, consommer 80% de glucose (sucre), 10% de lipides (gras) et 10% de protéines
- Manger à volonté et en quantité (pas facile au début)

Au quotidien, ça se traduit par une consommation massive de fruits (frais et secs) qui apportent les glucides.
Viennent ensuite les légumes crus qui apportent beaucoup de bons éléments nutritifs ainsi que les fibres (hyper importantes).
Enfin, en très petites quantités, les aliments « gras » comme les avocats, les oléagineux.

Le fait de manger autant de glucides ne provoque pas de pic de glycémie du moment qu’ils ne sont pas associés à une source de lipides. En d’autres termes, on ne mélange pas de gras avec le sucré (pas d’amandes et de fruits au même repas par exemple). On associera plutôt le gras avec les légumes cru, de préférence le soir.

Au début, j’ai bien été embêtée car certes, nous avions les légumes mais pas du tout de fruits (ou très peu). Et importer des bananes et autres fruits de l’autre côté du globe me posait un soucis d’éthique.  mimique045
Néanmoins, en creusant un peu ma réflexion, je me suis rendue compte que manger classiquement est tout sauf éco-responsable : les animaux qui fournissent la viande sont nourris avec des ingrédients venant d’Amérique (même en bio), les barquettes alimentaires sont rarement fabriquées dans le département d’à côté, de même le riz, le quinoa et tous les autres « bons » produits végétariens proviennent de l’étranger.
Quelle différence entre acheter un kilo de banane de Martinique et un poulet bio à la coop du coin ? D’un point de vue écologique, ni l’un ni l’autre n’est mieux (quoique…) or les bananes sont 100% bonnes pour moi, le poulet pas du tout, surtout qu’il sera cuisiné avec du gras et probablement des frites pascontent149

Du coup, me voilà décomplexée. Il faut quand même dire qu’hormis les fruits, tous les légumes viennent de notre jardin donc en terme de local, nous sommes pas mal.
Nous achetons environ tous les 10 jours de grandes quantités des fruits bio à un grossiste du coin (genre 30 kg de bananes, 10 kg de pêches, 10 kg d’abricots, 10 kg de dattes etc…).

Toute la famille s’y est mise (y compris moi, enceinte de 6 mois). Le barbu a jeté son dévolu sur les bananes, son travail nécessitant beaucoup d’énergie. Il mange aussi plus de lipides. Les filles mangent facilement beaucoup de fruits, ça parait naturel pour elles j'ai l'impression. Elles affectionnent beaucoup les dattes mais aussi tous les autres fruits qu'elles mangent à volonté (2 à 3 kg de fraises du jardin peuvent passer en un repas juste à elles deux). De mon côté, je me piffre de salades et de radis (mon péché mignon) et complète à volonté avec les fruits qui me plaisent le mieux sur le moment.

Je ne cuisine plus, il n’y a plus de préparation de repas, peu de vaisselle. Nous disposons les caisses de fruits sur la table, les salades (pas épluchées ni lavées car pas traitées chez nous, nous les effeuillons au fur et à mesure du repas), les radis, courgettes et concombres entièrs et hop, chacun se sert selon ses envies.
Quelle liberté ! Et le top, après le repas, même très copieux, pas de sensation de lourdeur, pas d’envie de sieste mais simplement une énergie formidable. Si nous avons mangé suffisamment, nous n’avons pas faim jusqu’au repas suivant (nous faisons 4 repas par jour).

Du coup, les résultats positifs pour l’Homme Very Happy :
- Plus en forme = plus de travail abattu !
- Meilleure humeur globale (à confirmer dans le futur)

Résultats mitigés pour l’Homme Crying or Very sad  :
- Perte de poids : environ 2 kg en 2 mois(pas de maigreur mais très athlétique actuellement), à voir dans le futur
- Pas d'arrêt des flatulences (en même temps, il fait encore pas mal d'écarts...)

Résultats positifs pour les filles Very Happy  :
- Nette amélioration du transit de la deuxième, selles moins nombreuses, plus moulées
- Très bonne énergie, sieste moins longues
- Moins de contrariété, plus faciles à vivre

Résultats mitigés pour les filles Crying or Very sad  :
- Alimentation plus salissante (jus des fruits qui coule sur les t-shirt propres)
- Beaucoup d’épluchage pour certains fruits (oranges par exemple)

Résultat positif pour moi Very Happy  :
- Belle peau (flagrant)
- Cheveux qui graissent beaucoup moins (passage d’un shampoing/5 jours à 1 shampoing/15 jours)
- Meilleure énergie
- Disparition des reflux gastriques de la grossesse
- Arrêt de prise de poids de la grossesse avec un bébé qui continu de merveilleusement grandir (= moins de stockage sur les hanches, fesses et Cie). J’en étais à + 13kg à 6 mois et suis toujours à ce poids aujourd’hui (8 mois)
- Moins (voire plus) de travail en cuisine

Résultat mitigé pour moi Crying or Very sad  :
- Le coût. Evidemment, acheter autant de fruits bio coûte cher. Mais nous sommes persuadés que c’est un investissement sur notre santé
- Depuis mon passage à cette alimentation, mon système digestif ne veut plus entendre parler des « écarts » (féculents, produits laitiers, viande…). Je pars en diarrhée le lendemain

Donc voilà pour mon retour d’expérience. J’ajouterai que nous ne sommes pas psycho rigides aux écarts. Par exemple, lorsque nous mangeons ailleurs que chez nous, nous mangeons ce qui nous est servi.
Je trouve qu’imposer son régime alimentaire chez les autres est un manque de savoir vivre.
Par contre, lorsque nous avons du monde à la maison (quasiment tous les jours sur la ferme), la base est la même. Nous laissons cependant nos invités assaisonner s’ils le souhaitent.

J’aurais sans doute d’autres choses à ajouter que j’ai oublié… mais je crois que le pavé est assez long pour ce soir et laisse la parole aux autres témoignages/avis/questions… content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mati88
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mar 11 Juil 2017 - 21:09

Hello de nouveau!

Je passe vite fait pour réagir à ton post car il est tout de même un peu tard! J'ai passé la dernière heure à regarder en diagonal le contenu du blog que tu as indiqué et j'ai trouvé cela super intéressant! Ça résonne beaucoup pour moi ce régime car j'ai rencontré 2 personnes qui l'avaient adopté et qui en faisant l'éloge. Bon au Brésil c'est super facile, hein, mais maintenant c'est le bon moment pour essayer. En plus nous somme adhérents d'un groupement d'achat service épicerie et nous avons nous aussi la possibilité d'acheter des dizaines de kilos de fruits bio à prix bas. Et mon mari travaille dans une ferme bio donc ici aussi c'est presque 3 kg de fraises par semaines! Sans compter les aubergine!

Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est que la personne dit bien qu'elle se complémente avec de la vitamine B12, car moi ça me ferait peur de ne pas le faire. bref je suis assez d'accord avec tout ce qui est dit du point de vu de ce que j'ai pu apprendre ces dernières années sur ce sujet ce qui me donne encore plus l'envie d'essayer. Mon homme a l'air tenté même si c'est dur pour lui de se passer de fromage, ce qu'il préfère le plus en France. Mais comme je lui ai dit qu'il pouvait se venger sur les bananes, il a l'air OK! content103

J'aime bien l'idée de manger surtout des fruits. J'allais d'ailleurs de te demander si ta fille d'un an ne faisait pas trop de difficultés car ici elle est à fond féculents (comme moi) et c'est dur de lui faire manger des légumes. Sauf que... elle adores les fruits, comme la tienne, donc je pense que ce serait somme toute beaucoup mieux pour elle (et pour nous, pas de bataille, ni de stress par rapport à ce qu'elle mange). Par contre elle s'est tellement jetée sur les fraises qu'elle a eu une allergie, selon moi...

Voilà en gros, je viens de passer de commande et je pense qu'on commence dès la semaine prochaine, en camping en vacances!

Merci de m'avoir rappelé que cela existait! aav

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mer 12 Juil 2017 - 11:32

Ah super Mati !

Pour réagir vite fait à ce que tu dis, j'ai commandé également de la B12. Ne sachant pas vraiment le vrai du faux de toute cette histoire de vitamine, dans le doute pour les enfants et le bébé à venir, je vais complémenter tout le monde. Je me suis basée sur cette vidéo pour choisir.

C'est sûr que si je ne proposait que des légumes aux filles, elles ne mangeraient rien et réclameraient des féculents. En revanche avec les fruits en libre service à table (et même en dehors des repas si elle ont un petit creux), ça se passe super bien. Pas d'amaigrissement à signaler, elle sont toujours bien potelées toutes les deux bien que la grande commence a s’allongée (mais c'est l'âge je pense).

Le plus difficile pour moi a été de stopper le fromage. Du coup, dans un premier temps, je n'ai pas arrêté d'en manger, comme ça, pas de frustration (ce qui peut conduire à pire !). Et puis petit à petit, à force de me gorger de bons fruits, l'envie de fromage s'est éteinte, j'oubliais d'en manger (je ne le mets jamais sur la table pour ne pas allécher. Du coup, il faut se lever pour en prendre, d'où les oublis de plus en plus fréquents). Aujourd'hui, j'en mange encore ponctuellement mais le goût ne me semble plus si agréable; mon corps a compris ce qui est bon pour lui et revoit ses pulsions gustatives.
Pareil pour le pain. Sans rien à mettre dessus, ce n'est pas franchement bon, et hop, exit le pain !

Quelques fois (environ une fois par 15 jours ou par semaine), j'ai envie d'autre chose et je crée un écart pour toute la famille : plat de pâtes à la crème/fromage local, pizzas de la commune ou maison, frites de patates douces cuites au four... C'est un petit plaisir que l'on se garde et qui évite les envies parasites au quotidien.

Pour cet hiver, je pense que je réintroduirai un peu les soupes chaudes (car nous avons une maison froide) mais sans féculents (pas de pommes de terre) : patates douces, potimarron, poireaux, carottes etc... Le tout toujours accompagné de fruits en quantité. Je ferai aussi beaucoup de tisanes pour nous réchauffer à toute heure du jour et profiter des bienfaits des plantes séchées.
Bonne chance pour ce début de transition alors ! aav Tu as l'air motivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili2701
Habituée


Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 19/11/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Sam 29 Juil 2017 - 9:34

Hello!

Très intéressant ce post!
J'ai vu une vidéo de la naturopathe Irène Grosjean qui mange en effet que du cru et légumes et fruits. Je trouve ça super sauf que moi perso je sais que je n'y arriverais pas. Mais j'ai quand mm qq questions:

Quel gras consommez vous alors si pas d'huile?
quelle quantité de fruits par jour?

ma fille ne mange quasi que des fruits au petit déj..

et comment faites vous quand les enfants vont à l'école?

je trouve ça chouette mais c'est fou tout ce qu'on entend, un jour il faut des protéines, le lendemain il faut éviter les protéines puis non faut éviter les féculents bref ça change tout le temps on ne sait plus...

moi je sens que ce que je mange ne me convient pas mais je tourne en rond. j'ai un souci de fatigue chronique avec surrénales à plat et je dois donc manger protéiné et gras le matin pour pas avoir ce crash de glycémie. du coup je mange bcp de viande, oeufs etc..

je mange aussi bcp d oléagineux et graines. est ce admis?

merci pour votre partage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mar 1 Aoû 2017 - 17:58

Alors, pour les graisses, il suffit de manger un peu d'avocat, d'oléagineux et autres végétaux riches en lipides pour couvrir les besoins qui restent très marginaux par rapport aux glucides que l'on apporte par le sucre du fruit. Donc un demi-avocat ou une petite poignée d'amande un soir sur deux suffit.

En quantité de fruits, je dirais, tout dépend de la personne. Pour ma part, voici à peu près ma consommation quotidienne (il faut imaginer les équivalents car je ne mange pas ça tous les jours) :
matin : 10 dattes, 1 banane, 3 pêches
midi : 1 botte de radis, 1 salade, 2 tomates, 3 gros fruits (pêches, ou bananes ou équivalence en abricots, fraises etc...)
goûter : 4 gros fruits
soir : 1 salade, 1/2 avocat, 1/2 concombre, une petite grappe de raisin

Par contre, mon barbu consomme :
matin : 5 bananes, 2 pêches, 4 abricots, 5 dattes
collation milieu de matinée : 3 bananes, 2 pêches
midi : 5 tomates, 1/2 salade, 1/2 concombre, 3 gros fruits (ou équivalent), 1 avocat
goûter : 4 bananes, 2 gros fruits
soir : 1 ou 2 avocats, 1/2 concombre, 1/2 salade, 1 poignée d'amande, 3 gros fuits
... et quelques fruits dès qu'il passe dans la cuisine, à toute heure du jour !
Je rappelle qu'il a un travail physique 7j/7, d'où son appétit. Même avec cette consommation, pas un poil de graisse à l'horizon, je trouve même qu'il est plus "en muscle sec" qu'avant notre passage au cru. En tout cas, il a bien meilleure forme.

Pour les enfants à l'école, je ne peux pas répondre car mes filles n'y vont pas. Mais j'imagine qu'à part donner des fruits pour les collations, il n'y a rien à faire pour la cantine, si ce n'est de décider de les faire manger à la maison le midi...
aav


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mar 1 Aoû 2017 - 19:36

Perso je ne suis pas du tout d'accord avec toi concernant' les matières grasses, un avocat ou QQ olieagineux ne peuvent pas du tout suffir , surtout pour des enfants qui ont des besoins accrus en gras d'origine diverses ( différents omégas)...
Je termine ma formation de naturo, et mon prof , fils d'hygiéniste et hygiéniste de formation, nous rend vraiment vraiment attentif quant à ce genre d'alimentation, pour les enfants ms aussi pour un certain type de personnes ( d'hygiéniste récence 3 typologies de nature). Le risque de dévitalisation peut-être être très important, et je ne peux pas passer en tant que modo et lire que qq oléagineux ou un demi avocat suffisent en terme de gras..
Je ne veux pas paraître rabat joie , d'autant que je suis moi aussi végé et très portée sur le cru et l'alimentation vivante ms je trouve qu'il est important que ce soit encadré ...

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mer 2 Aoû 2017 - 8:09

Je parlais pour un adulte aux besoins normaux.
En effet, les enfants mangent spontanément plus gras mais il suffit de les laisser choisir leur alimentation, généralement, ils pourvoient bien d'eux même à leurs besoins. Ici, les filles aiment picorer les oléagineux à toute heure.
Il y a aussi les "écarts plaisirs" pas très sains mais dont tous les enfants raffolent et que je ne refuse pas à mes filles de temps en temps, comme le pain au chocolat en passant devant une boulangerie.
Il y a aussi tous les repas pris en dehors de la maison qui permettent aux enfants de manger autre chose qui sort de l'ordinaire. Dans ces moments là, elles mangent de bon appétit le steak de papy ! Nous ne sommes pas du tout rigides concernant l'alimentation des enfants, elles mangent ce qu'elles veulent avec ce qui a à un instant donné et je pense que tout va bien.

Mais disons le-nous, je ne pense pas qu'il y ai un type d'alimentation de correct, ni une seule formation. Que chacun trouve le bon sens pour manger à sa convenance et reste à l'écoute de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Mer 2 Aoû 2017 - 15:49

Et j'ai oublié, Lili, si tu souhaites plus d'informations sur les enfants frugivores, il existe pas mal de sites de parents qui expliquent comment ils ont procédés et procèdent au quotidien mais la plupart sont en anglais. D'ailleurs, si quelqu'un connais des familles françaises avec enfants 100% frugivores, je suis super intéressée pour entrer en contact avec eux et pouvoir discuter de la chose... aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili2701
Habituée


Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 19/11/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Jeu 3 Aoû 2017 - 7:40

merci Amur,

wow en effet ca fait un bon nombre de fruits!!

je trouve ça très intéressant mais je pense pas y adhérer dans l'immédiat. ma fille mange un repas de fruit le matin avant toute chose et un peu après je la laisse manger autre chose si elle veut. Pour le gras je lui donne un peu de beurre de lait cru, bcp d'avocat, huile d'olive première pression à froid.. sinon j'évite le sucre mais de plus en plus elle demande des glaces etc. elle n'a jamais eu de chocolat par contre. Je lui donne une protéine le midi que je varie chaque jour (surtout poisson et poulet et un peu de porc) j'aimerais lui donner des amandes etc mais j'ose pas car elle n'a que 27 mois, vous oseriez à cet age? (peur de l'étouffement). par contre je fais des laits végétaux à base d'amande et cajou.

moi perso je ne digère pas bien les fruits, ça me ballonne, ça fermente.. j'ia lu aussi que trop de fructose était mauvais mais bon je sais bien qu'on lit tout et son contraire en permanence!

merci en tout cas pour ce partage, peut être qu'un jour je m'y mettrai qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Jeu 3 Aoû 2017 - 8:54

C'est ce que disait mon naturo, qui avait été à la base formé à " le cru est la solution de santé pour tout le monde ", il s'est rendu compte d'abord pour lui puis pour ses patients qu'en fait chez certains ca fait des merveilles et chez d'autres ca les dévitalise complétement...
il relatait également des bienfaits +++ au début de ce régime alimentaire (qu'il explique par le coté détoxifiant de l'arrêt des féculents, produits préparés, laitages etc) mais qu'ensuite les choses se gataient car le corps n'avait plus assez pour fonctionner sainement et pompait dans les réserves ( d'où les pbs osseux, pertes de cheveux, amaigrissement +++ etc)
la médecine traditionnelle chinoise n'est pas pour le cru à 100% , car ca demande bcp de feu ( énergie) de "" cuire"" les aliments pour le corps et que ca fatigue +++ le corps ( le foie notamment ), les solutions de cuisson douce ou de trempage dans de l'eau chaude ( les fameuses soupes) est une solution qui semble réduire les effets négatifs du cru et profiter des nutriments des aliments peu ou pas cuits...

après c'est comme tout, il faut voir ce qu'il convient à chacun, avec une vigilance particulière pour les enfants, moi personnellement je ne tenterai jamais le 100 % cru pour mes enfants, car leur corps est en construction et je ne pense pas qu'une alimentation crudivore permette d'apporter tous les nutriments nécessaires à une bonne croissance, et si il y'a des loupés ca peut avoir des répercussions bcp plus grave chez des enfants que chez des adultes... pour autant mes enfants boivent des jus tous les jours, des crudités et des fruits à chaque repas, mais aussi des légumineuses, des céréales, par contre ils ne consomment que peu de sucre, pas de gluten, pas de lait de vache et on réduit les laitages chèvre et brebis et pas de produits carnés du tout.

Irène Grosjean ou Thierry casanovas ne consomment aucune viande non plus ca fait parti de leur vision de l'alimentation, par contre certains mangent du cru en incluant viande et poisson crus, là encore ca dépend des visions...

l'alimentation est une quête sans fin pour trouver ce qui convient , et ca demande parfois bcp de réajustement et de revoir nos positions... il y'a 10 ans j'étais déjà végétarienne mais je n'avais pas du tout la meme alimentation que maintenant ... je n'aurai jamais cru pouvoir virer toutes les choses que j'ai viré ...

aav


_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili2701
Habituée


Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 19/11/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Jeu 3 Aoû 2017 - 11:10

oui j'aurais pu écrire le post de Mimikief c'est pour cette raison que j'adhère pas totalement à ce régime, que je vois plus comme une cure en fait et non un régime à faire sur le long terme. Je pense aussi que les bénéfices sont certains au début et qu'après ça se gâte. Je me rappelle avoir connu une fille qui avait fait ce régime, elle expliquait comme tout était parfait, elle devait même plus laver ses dents et peu après m'a avoué qu'elle ne pouvait pas tenir sur le long terme, elle commençait à ne plus se sentir aussi bien.

J'ai lu dans le temps sur le cru et qu'en effet certains terrains ne le supportent pas donc vigilance notamment quand on a des prob intestinaux et une fatigue chronique (CFR livres Taty)

Ici on mange de la viande et c'est qq chose que j'aimerais éviter mais je ne sais pas comment car je suis pas persuadée que les féculents soient une bonne chose pour l'être humain non plus, mêle trempés la veille. Alors je varie le plus possible.

Pas de laitages ici non plus ou très rarement à part un peu de beurre mais même ça je l'avais supprimé un moment.

Je trouve que c'est très difficile de savoir quoi cuisiner d'autant plus qu'on est tous différents et ce qui me convient ne convient peut être pas à ma fille.

Mais c'est à vous de voir ce qui est le mieux pour vous aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Ven 4 Aoû 2017 - 12:35

Merci pour ce post, bien intéressant !

Ça m'amène à quelques réflexions sur l'alimentation en générale.

En fait comme vous faites cette façon de vous nourrir, c'est proche de l'instinctothérapie, dans le sens où vous ne préparez rien, vous mettez les aliments sous leur forme originelle sur la table et mangez selon votre envie/besoin du moment.
Ce doit être pratique sur le côté logistique des repas en moins, et vaisselle. Pas de cuisine, pas de plat qu'on a préparé et qui plait pas. Puis du frais, plein de vitalité.
Je me dis ça car un repas par exemple où on va commencer par manger du chou râpé (assaisonné soft pour moi, huile végétale, citron, sel, levure de bière) en fait à la fin de cette "portion" on sera bien, puis vient par exemple un plat de pâtes et oeuf au plat. On se sent plombé d'une assiette pas très vivante. Le tout est dans la mesure.
Car par exemple moi qui suis boulangère et aime le pain même seul, il me manque pas que sur le point habitude au goût. J'aime varier, et c'est vrai que devoir faire venir des fruits ou fruits secs de loin pour compléter ou rendre consistant comme les bananes, dattes.
Perso vu que j'ai du mal à fixer le fer et que ma seule tentative d'être végétarienne a coupé court aussi car carence creusée...je ne sais pas ce qui est bon pour moi, ce qui me parait en ce moment c'est quand même que mon alimentation n'est pas adaptée pour moi vu que je continue dans ce manque et je m'épuise. Je suis curieuse de savoir si je vais plus vers une alimentation crue et à l'instinct, je comblerai mieux ce manque.

Pour les enfants je vois le côté de quand mes parents ont eu leur première fille, et étaient donc instincto, elle était allaitée, et ma mère essayait de lui intégrer des graines germées etc pour faire une alimentation complète. Je ne saurai dire ce qui l'a menée à l'anémie, à la transfusion sanguine à 1 an et 7 ans plus tard sida parce que le sang transfusé était contaminé (sang de détenu et le ministre d'alors le savait et a quand même fait injecter car ils en manquaient apparemment), et 1 an après, sa vie se terminait.
Quand je regarde ce tableau je ne peux pas ne pas me méfier d'un côté de leur alimentation, que mon frère a tenté d'adopter adulte, mais vu la société dans laquelle on vit, l'entourage qui a ses habitudes alimentaires, et les tentations, envies modernes, dur d'y tenir.

Je pense, en ayant lu une article de Grosjean, que c'est une piste intéressante, quand on voit les bienfaits immédiats, après à adapter selon chacun oui.

Il est sûr qu'avant, nos ancêtres se nourrissaient essentiellement de fruits, graines, racines, puis ensuite faire pousser des légumes, commencer l'élevage, et là l'alimentation devenue carnée.
Les sucres, féculents sont nécessaires au corps à mon avis, après comme on les consomme non pas forcément. La cuisson a un bon côté, ça permet aussi de manger certains aliments que cru...je pense poireau, aubergine, patates, rhubarbe, coing.

Ton idée de vouloir faire des "permissions" ou ajustements en hiver avec tisane, soupe, un plat de temps en temps c'est bien je pense, comme ça vous convient.

J'avais aussi lu une fois par hasard sur internet la page d'une femme qui avait suivi cette alimentation et au début tout allait bien, puis au fil du temps son état s'est étiolé, amaigrissement, perte de muscles, peau terne, teint fatigué, cheveux qui ont perdu en vitalité, elle a pris 15 ans en 1 ans.
D'où l'importance du gras, du bon gras vous avez raison.

Quand tu dis que vous mangez les oléagineux séparément des fruits ça me fait penser à une des bases de ma mère qui dit qu'il ne faut pas manger de féculent avec du laitage ou acide (tomate par exemple), puis pas de gras avec sucre (pâtisserie...).

lili, T. qui a 25 mois je lui donne des amandes, cajou, noix, noisettes, noix d'amazonie etc que je coupe en deux en croquant la moitié, aucun soucis.
Ma soeur aussi a pointé avec une naturopathe que sa rétention d'eau venait de la consommation de certains fruits et légumes crus, elle doit adapter. Et équilibre Yin Yang aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili2701
Habituée


Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 19/11/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Sam 9 Sep 2017 - 11:24

hello

J'ai récemment bcp lu sur ce régime sans me rendre compte quen fait on en avait parlé ici.
Connaissez vous la naturo Irène Grosjean? Elle préconise que du cru et donc pas de féculents ni produits animaliers qui "intoxiquent" les liquides interstitiels dans lesquels nos cellules baignent et qui provoquent du mucus etc...
Par contre elle utilise encore du sel, bouillon, huile il me semble, avocat aussi.. par ex pour le petit déj elle mixe cajou avec des fruits.

ce qui est bizarre c'est que j'ai tj lu le contraire, que justement pour éviter le pic de glycémie il fallait allier fruits et oléagineux car j'ai un prob de glycémie instable et apparemment le gras ralenti le pic de glycémie provoqué par les fruits?

Perso ici on mange bcp de fruits et de légumes crus, ma fille en raffole mais en hiver c'est autre chose.. y a les soupes quasi crues qui ont l'air bonne de Irène Grosjean. Je vous conseille de regarder ses vidéos qui sont vraiment intéressantes. ah mais en fait je vois que Mimikief en a déjà parlé.

Moi j'ai décidé de limiter drastiquement la viande et féculents que je mangeais en trop grande quantité et de remplacer par des oléagineux, fruits et légumes mais je ne sais pas si ça me conviendra, ça me parait raisonnable en fait. et j'ai besoin de mon petit morceau de choc tous les jours, ça c'est moins bien..

MErci Galineta j'ai essayé avec ma fille les noix et ça passe bien! je suis contente! ça a du être terrible à vivre pour vous le décès de ta soeur, j'ose pas imaginer la douleur pour vous tous.. c'est difficile de savoir ce qui cause quoi en fait..

je vous souhaite un bon we! content050


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Jeu 28 Sep 2017 - 8:23

Oui Amûr en parlait dans son premier message, d'Irène Grosjean. J'ai eu l'occasion de voir une vidéo d'elle, vraiment intéressante Smile

C'est bien que tu aies pu proposer des noix à ta fille, elle doit apprécier ;)

Niveau budget que tu y passes Amûr moi ça ne me parait pas si anormal, quand tu vois l'argent dépensé pour acheter tous les aliments dont on a l'habitude, avec fromage, protéines animales qui coûtent cher.
Et niveau échange sur ce mode d'alimentation, je sais que quand je faisais du wwoofing j'avais rencontré une famille vers Nice qui était crudivore frugivore, vous qui êtes dans le répertoire, vous pouvez peut-être trouver par ce biais ;)
Je sais que tu passes pas trop sur le forum depuis la naissance de votre fille mais quand tu liras !

Moi ce qui me pose plus questions, c'est quand Irène Grosjean dit que les protéines c'est une grosse supercherie de l'industrie, alors le corps en aurait pas tant besoin ? Donc faut croire quoi, quand on me dit que pour mon fer faut que je mange suffisamment de viande par exemple. Et si je veux m'en passer, mon équilibre s'écroule ?
Et niveau féculents/céréales, alors, quel est l'apport et sa nécessité vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili2701
Habituée


Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 19/11/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Sam 30 Sep 2017 - 11:05

moi j'ai un peu lu sur le naturo Robert Masson et bon il est bcp plus mitigé, pour lui il faut de tout, il dit qu'il n'a jamais vu d'individu crudivores et vegan qui au bout de x années ne commencait pas à décliner. y a pas mal de vidéos sur YT. il dit qu'au début on se sent mieux et que c'est normal car on se détoxifie mais qu'avec le temps on commence à accumuler les carences et donc perte de cheveux, probs au dents.
j'ai aussi lu des familles qui pensaient bien faire avec leurs enfants en leur donnant que des fruits légumes etc et ceux ci sont devenus malades et rachitiques. je sais pas si c'est véridique évidemment, comment savoir si ce qu'on lit est vrai mais je me méfierais quand mm surtout avec des tout petits. ça vaut la peine de suivre ce régime qq mois et puis de réintroduire un régime plus varié, quitte à ne manger de la viande qu'une fois par semaine ou deux fois.

Il explique que certaines eprsonnes ne savent pas digérer le cru et donc ça les rend malades.. bref tout ça pour dire que c'est très personnel et qu'il faut le faire au cas par cas et sur une courte durée (je pense) mais j'ia lu de tout, des gens qui étaient en bonne santé, d'autres pas.. je dirais juste qu'il faut être prudent et bien surveiller son état de santé. Il expliquait aussi que dès qu'une femme n'a plus ses règles alors il faut arrêter car c'est un signe de carence ou que l'homme n'a plus de libido etc..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Sam 30 Sep 2017 - 15:30

Salut les filles, je repasse par là !

J'ai lu pas mal de choses depuis la dernière fois que je suis venue ici et vraiment, on entend tout et son contraire. Personne n'est d'accord sur ce qui est bon, fondamental, toxique... etc...
Pour ma part, nous sommes encore crudivores pour un bon 70-80% de notre alimentation. Cela fait donc maintenant 5 mois.
Au niveau des conclusions ici, moi, je me porte bien mais je m'étonne de "stocker" un peu plus qu'après mes autres accouchements. Je pense que le sucre des fruits secs que je mange un peu en excès y est pour quelque chose. Je vais donc essayer de rééquilibrer ça.
L'Homme, lui, a demandé à remanger du cuit depuis une semaine car il se sentait fatigué. Effectivement, d'après ce que j'ai pu lire de sérieux, les premiers mois sont exaltants suite à la détox' et puis il faut reprendre une alimentation plus "végétarienne classique" par la suite. C'est donc ce que je réintègre doucement. Je fait des soupes de courge (ça tombe bien avec la saison), des patates douces vapeurs ou au four.
Par contre, je limite toujours drastiquement les féculents qui eux, sont bels et bien classés comme "à éviter" dans pas mal de sources. D'ailleurs, je peux vous conseiller "J'alimente ma santé" qui est un bon livre je trouve.
Toujours pas de viande, enfin si, j'ai fait un poulet (invendu) le mois dernier. Et je laisse les filles manger ce qu'elles veulent chez leur grand-mère, viande comprise. Je me laisse parfois tentée aussi content050
J'ai aussi mis les pommes de terre aux oubliettes, trop chargées en amidon. Les patates douces prennent la relève. En plus, c'est bien meilleur !
Je refais de temps en temps des pizzas maison à base de farine complète bio (ou mieux de sarrasin), coulis de tomate maison, fromage de chèvre fermier bio du voisin, champignons locaux et trait de miel de nos ruches. Ca passe très bien. content050
Sinon nous mangeons encore beaucoup de légumes crus (carottes, concombre, radis, choux, tomates, salades...), ceux de chez nous. et j'achète encore quelques fruits même si la saison se termine pour pas mal de trucs. Nous sommes dans le raisin en ce moment ! C'est tellement bon... Sinon, nous avons encore quelques melons, pastèque et fraises dans le jardin, sans oublier la montagne de pommes et de poires !

Pour ma part, je n'observe pas la moindre amorce de rachitisme ou perte de poids chez mes enfants. Elles sont toujours aussi rondelettes... Et l'Homme a toujours de la libido ! content034 Moi pas trop par contre content103
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amûr
Habituée
avatar

Nombre de messages : 538
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2014

MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   Sam 30 Sep 2017 - 15:48

Au fait, je viens de recevoir par email cette nouvelle publication sur Crudivegan au sujet des protéines.
Bonne lecture !! content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crudivore frugivore : nous y sommes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crudivore frugivore : nous y sommes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crudivore frugivore : nous y sommes !
» Accident du travail : nous ne sommes pas couverts pour les soins
» Nous y sommes!
» (disparition inquiétante à Clarensac) «Antoine,nous ne sommes pas fâchés et tu peux rentrer quand tu veux» dans le Gard
» Sommes nous manipulés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Bébé grandit, maman aussi-
Sauter vers: