discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Sam 29 Avr 2017 - 9:30

Bonjour!

Je viens chercher vos conseils parce que je n'en peux plus de ma manière de réagir, de m'énerver et crier à longueur de journée.
Mon aîné est curieux de tout, et veux toujours faire plein d'expérimentations, normal pour son âge et totalement sain, je m'en réjouis. Seulement, je ne supporte pas, d'avoir sans arrêt une petite main qui vient toucher à tout ce que je suis en train de faire, qui vient attraper la vaisselle que je lave ou tremper ses doigts, qui touche à tout, et spécialement à ce que je ne veux pas qu'il touche (ordinateur, machine à coudre, tout ce qui est en hauteur mais à sa portée avec une chaise).
Alors j'essaie de lui réserver des moments où je le laisse faire, et je nettoie après. Mais il est tout le temps sur moi, devant moi, ça me fait monter la pression, et je ne sais pas comment réagir sans être sans arrêt en train de lui râler dessus et ainsi risquer de lui donner l'impression qu'il fait toujours tout ce qu'il ne faut pas.
Et il ne comprends pas "arrête" "stop", je ne sais pas comment lui expliquer autrement.
Et il fait sans arrêt hurler son frère...

C'est complètement décousu, je suis désolée, mais c'est à chaud (ultra bouillant même!), je n'en peux plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4101
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Sam 29 Avr 2017 - 11:14

Oulà ça résonne fort chez moi en ce moment de j'en peux plus, je focalise sur tout ce qui me plait pas, je crie, ça arrange rien, je suis ultra tendue et c'est mauvais, très mauvais pour tous.
Car mes enfants cherchent à me faire sortir mon trop plein, mes émotions et donc "me poussent à bout" en faisant ce qui m'agace, pour attirer mon attention aussi car ils ont un besoin de remplir leur réservoir de moi, que je leur accorde du temps, que je sois vraiment avec eux et pas à moitié ou en râlant.
J'ai cette réflexion depuis quelques jours car ça va plus. Je me vois avec plus de patience du tout, crier.
Car là ce sont les deux qui n'ont pas le stop, arrête.
Et c'est en réponse à une situation, c'est pas par plaisir qu'ils me font tourner en bourrique, ils n'ont pas encore l'âge de savoir le faire avec leur cerveau consciemment.

Alors j'ai envie de te dire...va prendre l'air, et vite ! C'est urgent quand ça commence comme ça. Seule si tu le peux, avec eux sinon car quand on peut pas prendre un temps de pause seule, au moins le prendre avec eux pour la survie de tous. Vous changer de lieu, d'air et d'humeur.
De toute façon plus tu vas enrager sur ces petites choses pire ce sera.
Il y a une phrase que je me disais quand M. était petit et qui m'a apporté beaucoup de lâcher prise : "ça fait de mal à personne". Alors oui, M. était plutôt bien calme comme enfant, et ce qu'il faisait quand je me répétais cette phrase était pas grave, je le laissais vider les épluchures du bac à compost, jouer dans les cartons de tri, sortir les moules à gâteaux ou bols de mixer.
Maintenant avec un deuxième je n'ai plus la même approche et chaque truc dérangé est un truc en plus à ranger alors que j'en ai déjà par dessus de choses à faire. Et là est le problème. Eux comprennent pas pourquoi on accorde tant d'attention à une vaisselle, de la couture, un appareil.
C'est vachement dur quand ils attrapent tout ce qu'on essaye de mettre hors de leur portée...dans la limite du possible d'une maison...franchement du courage car ça me fait bouillir de devoir courir, rattraper un truc qu'il attrape qui craint, puis dans la foulée un autre. Et les conflits entre frères, leurs cris, tapes...courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Sam 29 Avr 2017 - 13:05

Merci pour ta réponse la Galineta!

Alors en effet, sortir, c'est une bonne solution (quoique parfois ils me font aussi tourner en bourrique dehors, mais bon, au moins on change d'air), et c'est déjà au programme chaque jour, au minimum une très grosse heure le matin, c'est nécessaire à tout le monde. Ce matin, la préparation du repas a pris un peu plus de temps que d'habitude, donc la période critique a aussi duré plus longtemps.
Le problème, c'est que j'ai l'impression de leur laisser déjà beaucoup de liberté et de possibilités dans la maison (ils peuvent jouer avec casseroles et moules du placard en bas, l'aîné peut jouer avec l'eau dans l'évier, ils peuvent utiliser la balayette, l'aîné m'aide dans la préparation (peler les légumes, couper les olives aujourd'hui...)), mais ça ne semble pas suffire... C'est comme les jeux de construction qu'ils laissent toujours traîner partout, ou les feutres, ou... tout en fait!

Poser cela ici me permet de réfléchir à ce qui va être possible de mettre en place pour essayer de faire descendre tout ça, peut-être structurer un peu plus les journées, en prévoyant des moments juste pour eux, ou je ne fais rien d'autre. Et trouver une tâche à confier à l'aîné quand j'ai besoin de le canaliser un peu.
(ah oui, quand ils dorment, c'est facile d'imaginer des journées idéales! content107 )

(le stop arrête, ce sont les 2 aussi ici ^^ mais pour le deuxième, ça ne me choque pas vraiment)

Bon courage à toi aussi alors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1250
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Sam 29 Avr 2017 - 15:04

D'abord aau aau pour toi, Abeille, et aussi aau aau pour la Galineta, ça a l'air vraiment en ce moment. Pour avoir enfin réussi à sortir de cette phase, je peux vous dire que c'est phase, et que ça finira par aller mieux... même si le nez dedans, on a du mal à en voir le bout.

je n'ai pas trop le temps de répondre, je reviendrais!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
julyff
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3153
Age : 31
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 2 Mai 2017 - 19:09

Ah je connais aussi! Le soir, le week-end, souvent c'est non stop (hier par exemple j'étais aussi en mode "j'en peux plus" en fin de journée). Globalement ça va mieux car:
- j'ai pris conscience du problème (on se dit "je râle trop", mais se poser pour y réfléchir, ça fait du bien)
- je demande à Jules de s'en occuper, je file prendre une douche ou autre, quand ça monte (ou au pire 15min de dessin animé, histoire de boire un thé - chaud - ressourçant)
- quand je veux faire une activité qui l'attirera à coup sûr (la couture par exemple), je prévois toujours quelques éléments que je peux lui donner quand elle devient trop envahissante ("super ma chérie, tu m'as changé le point de couture 4 fois: tiens, regarde c'est génial tu peux dessiner sur ce tissus et le découper/jouer avec les boutons/ tu choisis un tissus que je fasse une robe pour ta poupée après...")
- en général, plus je m'acharne/m'énerve à la décoller, plus elle s'accroche, et l'escalade finit mal!... en revanche quand je la joue en mode cool (je réponds en chantant par exemple), quand j'ignore un peu (je n'y arrive jamais vraiment :-p ), elle se détourne assez vite...

Voici quelques pistes auxquelles je pense; prends soin de toi ;)

aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 2 Mai 2017 - 19:25

Coucou Abeille,

déjà gros câlins parce que c'est usant et ce n'est pas le geste en lui même mais bien cette foutue accumulation de geste qui s'ajoute les uns après les autres purée que c'est gonflant à force.

Lorsque je te lis j'y vois deux choses bien distinctes :
-la demande d'attention (souvent les bambins cherchent à tripatouiller sans vraiment vouloir participer mais plutôt à récupérer l'attention vis à vis de cette activité qui t'accapare tout entière : couture, lecture et autres activité prenante) et là avec un 5 ans (si je calcule bien !!) le fait de reconnaître ce besoin et d'arriver à faire reconnaître le tien est salvateur : "tiens tu as envie qu'on passe du temps ensemble ? -oui -Ok je finis mon chapitre et on lis un livre ensemble, ça te va ?" Souvent ça écourte ton temps à toi mais ça peut aider sur le long terme à aider tartempion à demander directement de l'attention plutôt que de gonfler gentiment les parents. Et puis au début c'est un chapitre (donc genre 5 min) puis après on peut rallonger le temps au fur et à mesure que l'enfant grandit !

- Le besoin d'autonomie : si c'est vraiment l'activité en elle même qui motive l'enfant : lui mettre à disposition et à sa hauteur avec du matériel adapté de quoi faire comme papa ou maman est vraiment super chouette.
Vraiment il y a une ENORME différence entre cuisiner avec son enfant (sur une chaise avec des outils trop grand en train de faire- ou plutôt de foirer- ce que fait l'adulte qui transforme cette activité en carnage et cuisiner avec son enfant (avec des outils à sa taille, dans un endroit stable où l'enfant peut tourner autour et une adaptation de l'activité).

Après les moments où je pète les plombs (souvent hein avec mon 4 ans qui crise 15 fois par jour Mr. Green ), je m'isole avec musique à fond sur les oreilles dans ma chambre, c'est le seul moyen ^^

Doux bisous les filles aau aau aau aau

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 2 Mai 2017 - 20:25

Merci beaucoup les filles pour vos messages!

ça fait du bien de lire qu'on n'est pas la seule à faire face à ces difficultés! C'est bête, parce que c'est une réflexion qui revient à chaque fois, mais encore l'autre jour, je pleurais à mon mari que j'étais la seule à ne pas savoir m'occuper de mes enfants sans leur crier dessus, parce qu'on entendait personne crier dans l'immeuble! (et il m'a bien rappelé que, si, on entendait crier, et que c'était aussi probablement pour ça que les enfants étaient toujours dehors ^^)

Et pour le fait que ce soit une phase, oui, c'est vrai, on l'oublie souvent! Et en même temps, ça commence à faire de nombreuses semaines qu'elle dure! Et j'ai un peu la crainte de, si je ne suis pas assez à l'écoute de ce besoin nouveau ou particulier, rater le coche, et fixer de mauvais apprentissages par mon comportement désastreux. (je ne sais pas si je suis très claire, en gros, j'ai peur que ces blessures ne soient pas rattrapables dans les phases moins compliquées, et j'ai bien conscience qu'on ne peut pas être parfait, je suis bien loin de l'être!) Bref!

Merci Louve pour ce décorticage! En effet, il faudra que je sois bien attentive au besoin réel!
Mon aîné a deux ans et demi, et pour le moment, quand je lui propose de finir mon activité et de faire quelque chose ensuite, la réponse est "non, pas attendre!" content107
Et pour les espaces qui leur sont adaptés, je te crois sur parole! J'imagine en effet, que toute cette démesure pour eux est une des principales causes de maladresses! Pour le moment, ici, ce n'est pas possible de faire autrement (nous quittons bientôt l'appartement, pour nous installer dans un lieu encore indéterminé), mais c'est une bonne piste pour le futur (quand le deuxième sera aussi assez grand pour participer, et ne risquera plus (trop) de mettre tout le travail de son frère par terre, et donc le faire hurler ^^)

Et, ça rejoins le point précédent, il faudrait vraiment que je trouve une solution pour qu'il puisse avoir un espace pour mener ses expériences sans risquer d'être dérangé, et là, je bloque complètement! Donc si vous avez aussi des idées là-dessus... content050

Merci beaucoup! Et bon courage à vous aussi, parce qu'on en a toujours besoin!! aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lychnis
Habituée
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 39
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mer 3 Mai 2017 - 8:25

Ca me parle aussi beaucoup Abeille... Ici aussi je crie pas mal plus que ce que je voudrais (et aussi pas mal plus que ce que mérite la situation...). Ca fait des mois que je ne touche plus à ma machine à coudre parce que dès que je m'y mets mon aîné veut faire avec moi... bon pourquoi pas . Sauf qu'immédiatement sa sœur veut aussi... et du coup je finis par gueuler un coup de raz-le-bol et tout ranger... et c'est comme ça pour tout... les livres, le dessin,... Mais du coup je sais qu'une des raisons pour lesquelles je suis si à fleur de peau en ce moment c'est l'impression de ne plus avoir de moment à moi, où je me fais plaisir à moi...

J'ai le même problème aussi de trouver un espace pour mon aîné... impossible puisque sa sœur grimpe partout (presque plus facilement que son frère) et lui ne veut pas être seul à l'étage. Ceci dit ça commence un peu à se tasser, ils commencent à jouer un peu vraiment ensemble avec les playmo ou les jeux de constructions, ma fille n'est plus dans la destruction systématique, elle observe et imite son frère, c'est marrant à regarder... Et puis elle commence à parler, ça aide aussi sans doute à l'échange...
Mais oui clairement il y a des choses que je limite pour le grand parce que c'est compliqué avec sa sœur (genre les crayons, il n'y a plus que des crayons de couleurs à disposition parce que j'en ai marre de trouver des traces de feutres partout, les feutres, comme la peinture ou la pate à modeler c'est maintenant en activité "cadrée" à table alors qu'avant c'était en accès libre parce que mon aîné gérait bien...). Je trouve ça vraiment dommage pour mon aîné et le développement de son autonomie, mais je crisais beaucoup trop...

Courage ça finira par passer (c'est ce que je répète en boucle, avec aussi "si c'est difficile pour moi, c'est encore plus difficile pour eux") aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4101
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mer 3 Mai 2017 - 12:30

lychnis a écrit:
Mais du coup je sais qu'une des raisons pour lesquelles je suis si à fleur de peau en ce moment c'est l'impression de ne plus avoir de moment à moi, où je me fais plaisir à moi...

Tout à fait ça. Tu peux t'aménager un moment dans la semaine pour toi, ne serait-ce qu'une heure ?

Pour les jeux de M. c'est pareil, tant que T. est dans les parages je peux pas laisser les feutres, aucun endroit inaccessible et les dessins sur les murs...en bois...je peux pas. Même à table ils retirent la nappe et sur la table de grand-père...pas possible. Alors c'est que M. quand T. dort. Feutre, crayon, peinture, tous finissent où y faut pas, mais pas sur la feuille, pas drôle.
C'est très dommage je trouve aussi, mais si ça peut éviter des cris de ma part et de la tension...on verra dehors quand il fera beau...

Abeille, je les mets dehors à jouer aussi des fois, dans le super jardin, avec voitures, tracteur, vélo, cuisinière en jeu ;)
Je me mets une couverture dans l'herbe et je m'allonge divers107 détente.
Bon là il arrête pas de pleuvoir.
Pour moi c'est une phase qui dure depuis le début de l'année...babycake comment tu en es sortie ?

Ah les hurlements du grand frère quand son oeuvre est bazardée... mimique121

julyff je trouve que tes points sont très posés, j'y arrive pas perso...à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mazoté
A peine arrivé


Nombre de messages : 5
Age : 35
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 30/04/2017

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mer 3 Mai 2017 - 20:01

Je vous rejoins et du coup ça me rassure de vous lire.

Dans mon cas, je pense que mon travail y était aussi pour beaucoup. Bon d'après mon doc je suis en burn out. Cela fait un mois que j'ai arrêté de travailler et je remarque la différence et mes enfants aussi.
Bon il y a encore du boulot car je crie encore mais je suis quand même beaucoup plus détendue.

Sur les conseils de mon doc, je vais quand même aller voir un thérapeute, en espérant que ça me permettra d'améliorer la situation avant que je retrouve un travail.

Mais de vous lire ça fait permet de déculpabiliser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lychnis
Habituée
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 39
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Jeu 4 Mai 2017 - 9:02

Du temps pour moi? Connais plus cette expression
Depuis 18 mois, j'ai du prendre 2 ou 3 bains porte fermée, mon homme devant gérer les enfants. Sauf qu'ils sont pas loin, voir tapent à la porte et mon homme en fait ne s'en occupe pas vraiment. Il est sur son ordi et intervient en gueulant si ils s'entretuent parce qu'il peut pas être tranquille. Et si je lui fais remarqué que c'est bof, il me répond que lui non plus n'a pas de temps tranquille.
J'avais pensé mettre ma puce un peu à la crèche (genre 1 à 2 demi-journée par semaine), mais c'est complet. Et j'ai pas l'énergie de chercher une nounou pour si peu de temps (et pas les moyens puisque sans CAF vu que je suis en congé parental)

Ici aussi ça marche bien de les mettre dehors... vivement qu'il refasse beau






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Ven 5 Mai 2017 - 7:40

Ah l'extérieur est vraiment indispensable chez beaucoup de monde apparemment! (je vais me réjouir qu'il ne pleuve quasiment jamais ici alors!)

Lychnis, as-tu essayé de proposer au papa un moment pour lui, pour qu'il puisse ensuite te rendre la pareille en étant plus disponible pour ses enfants? (je ne sais pas si c'est possible, hein, je ne connais pas vos habitudes...).

Bon courage! Le beau temps va finir par revenir chez vous aussi! aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Sam 6 Mai 2017 - 17:28

Bon, alors après deux jours d'observation et de réflexion (hier, très mauvais, et aujourd'hui, beaucoup mieux), j'ai fait plusieurs constats.

Tout d'abord, c'est moi qui traverse une phase difficile, et pas les garçons (enfin, ils en pâtissent forcément, mais c'est moi qui suis la cause), par contre, je n'arrive pas à savoir d'où vient ce grand manque de patience qui est assez aléatoire.

Ensuite, ce qui m'agace tant sont des comportements normaux de leur âge, et la plupart du temps, c'est de l'exploration, de l'expérimentation. Mon aîné notamment (le deuxième se révélera probablement avec le temps), est très rapide, et ne retient pas ses gestes, d'où la petite main qui passe sans arrêt devant ce que je suis en train de faire.
Ce qui m'agace aussi, c'est de devoir répéter cent fois la même chose (ils se rappellent très bien de l'endroit où est le tabouret, mais pas que c'est interdit de l'utiliser pour aller toucher l'ordinateur, comment ça se fait?), et d'avoir l'impression que mon "travail" (ménage souvent) n'est pas respecté.
Et la dernière chose, c'est quand j'essaie de me concentrer sur quelque chose à un moment qui n'est pas adapté (l'ordinateur à la période très sensible qui précède le repas par exemple) alors que ce serait bien plus simple de reporter.

En espérant que ça me serve à essayer d'être un peu plus calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4101
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Lun 8 Mai 2017 - 12:16

Tu avances Smile et pour savoir à quoi c'est dû, est-ce que tu as cherché au niveau enfance chez toi, donc inconscient qui agit dans ces moments où ta tête laisse ressortir des façons de faire qu'elle a enregistrées.
Sinon toujours ce réservoir, parce qu'on a le même que les enfants, et il peut être en gros manque de remplissage alors notre patience et notre bienveillance en prennent un coup.
J'ai souvent lu ici qu'avec les enfants, faut de toute façon s'habituer à répéter répéter répéter. Un enfant n'intègre pas le cheminement d'une consigne avant 7 ans. En attendant faut lui rappeler.

J'ai fait le même constat ici, c'est moi le problème.
Et le non-respect de mon travail de rangement/ménage m'irrite.
La colère que j'éprouve est en fait contre moi, parce que je n'arrive pas à un équilibre avec moi-même.
Pareil pour mon désir de m'accorder un moment alors que ça n'est vraiment pas là qu'il faut le placer. Mais à force de repousser, je n'en ai pas de moment.

Dans le magazine Grandir Autrement de ce mois-ci le dossier est sur les émotions, et un article m'a beaucoup parlé. Ça aide à cheminer sur le problème.

De douces pensées de soutien pour que le calme t'envahisse aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Lun 8 Mai 2017 - 13:20

J'ai pris conscience il y a peu de temps que ce que j'avais reçu dans mon enfance avait façonné ma personnalité, mais je n'ai pas pris le temps de creuser plus, et peut-être qu'il le faudrait. Pour éviter des schémas inconscients oui, et aussi pour me rendre compte de tout ce que j'ai reçu de positif (parce que je trouve que c'est bien plus facile de voir ce qui a fixé une grande timidité, que le contraire (encore faut-il trouver ses points forts ^^)).

Oui répéter avec les enfants! Je me rappelle bien de mon père qui n'en pouvait plus de nous répéter mille fois les mêmes choses! (pour rester dans le thème de l'enfance).
Mais il y a des moments tu te dis zut, quand même, il pourrait comprendre/se rappeler! Parce que l'endroit où sont rangés les ciseaux, il s'en rappelle bien!(c'est le premier exemple qui me vient, mais j'en ai tellement chaque jour!). Alors je me dis qu'il doit bien y avoir une raison, que je ne connais pas...

Et je crois que cette humeur date de plus longtemps que la grossesse, mais peut-être que ça n'aide pas en effet. Parfois, ça pourrait bien être une question d'hormones ou je ne sais quoi d'autre, parce que je me crispe sur un détail bête, et je deviens triste sans arriver à sortir de cet état, et sans même me rappeler comment j'y suis tombée...

Du coup, je voulais me faire un petit mélange d'huiles essentielles apaisantes, mais je crois que toutes sont déconseillées les trois premiers mois pascontent061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4101
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Lun 8 Mai 2017 - 14:24

C'est souvent ce qu'on peut lire et ça peut aider d'approfondir cette piste, je pense.
Y a plein bons points aussi qui nous ont permis d'exprimer nos bons côtés et qui aujourd'hui nous accompagnent pour faire de même envers nos enfants. Car au fond on a commencé avec ces bases éducatives. Si on s'en éloigne c'est juste un schéma classique qui prend le dessus, je sais pas si on se dit "et si je crie, ça les arrête, ça a plus d'impact, ça m'évite d'accourir quand une cata commence ?".
Aussi je cherche à lire un livre qui explique les mécanismes du cerveau, pour me persuader de l'intérieur que c'est pas sans effet de crier. Je sais déjà que ça bloque l'enfant comme un chat ébloui par les phares d'une voiture. Que ça favorise une hormone de stress qui perturbe les capacités et connexions du cerveau de l'enfant.

C'est un peu comme nous, on se rappelle de ce qu'on veut des fois, nos enfants savent que si tu as laissé la porte ouverte de la pièce où il y a la machine à coudre, y a de quoi faire intéressant et vite faut se faufiler dedans ! Que monter sur le tabouret ça te plait pas...c'est pas dans leur intérêt de pas s'en souvenir, sauf peut-être d'éviter tes cris ? Mais ça, j'ai compris aussi que pour un enfant, avoir l'attention de ses parents, même négatives, il a leur attention.
Je dois me rendre à l'évidence que quand je planifie ma journée, elle est remplie du rythme des tâches ménagères incontournables (vaisselle, balai, lessives...oh joies) et le temps de jeu, il se case au milieu. Ils ne doivent pas avoir leur compte et même se dire que le nettoyage est plus important qu'eux...

Ça même pas enceinte moi aussi je bloque sur une broutille parce que mon humeur est pourrie, et je vais fixer dessus jusqu'à me dire "mais qu'est-ce que je fous là, c'était si peu important au départ et voilà la montagne que c'est..."

Je me rappelle être tombée sur un dossier HE et grossesse sur AZ si ça peut t'aider.
Sinon tu as d'autres choses, comme des tisanes, tester une pause respirations pour te détendre, ou bien...l'homéopathie, mais tu es pas trop pour ^^ particulièrement enceinte j'avais trouvé une sorte pour l'irritabilité avec les autres.

lychnis je disais "du temps pour toi", mais je sais bien que ça n'est pas évident. Je crois que je suis un peu dans la même situation que toi, quand je laisse les enfants au Papa, il est déjà bien crevé de sa journée de travail (il commence de nuit, donc lever tôt, boulanger, debout tout le temps pour fabriquer) et même après une sieste, il n'a pas la patience infuse. Alors j'ai le choix, je les laisse quand même pour au moins moi me ressourcer, même en me disant que ça va être animé ou ça va gueuler (bon avec moi aussi ça crie en ce moment). Mais au moins quand je rentre j'ai récupéré un peu de patience. Ou bien je prends encore (et toujours) sur moi, ce qui fait que nous sommes deux au bord du cataclysme à crier. Au choix.
Abeille a réussi à se prendre un temps dans la semaine il me semble.
Moi je considère que le temps de mon homme au travail, c'est du temps "d'air, à l'extérieur du foyer", et que quand il rentre, il peut prendre un peu le relais pour que je souffle du quotidien intérieur avec les enfants. Dans la réalité c'est loin d'être ça, et je n'arrive pas à lui faire entendre ma vision. Ça a fini chez le médecin la dernière fois car je me pousse réellement à bout. Mais ça change pas. Ou alors je claque la porte pleine de reproches car je suis au bord de craquer, c'est trop.
Et là j'agis...je vais marcher...30mn. Ce qui ne suffit pas à remplir très longtemps mon gouffre de manque de temps pour moi.
Pareil j'ai pensé à faire garder T. un peu, mais en congé parental pas de prise en charge, et cher autour d'ici.
J'aimerai dessiner, ça fait si longtemps...et ça me ferait du bien, mais je me fais envahir quand je m'attable avec un courrier déjà, des assauts pour me piquer mon stylo, écrire sur mes papiers importants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 9 Mai 2017 - 18:10

aav

Je m'incruste dans la conversation... Ca fait du bien de voir que l'on est pas seule... LOL  content050

Mais vous vous remettez en question et ca qui est important.

Moi aussi je crie beaucoup, je reproduis certaines choses de ma propre éducation (et il y a eu du positif aussi c'est vrai) mais je sais au fond que je suis une bonne maman pour mes enfants car aujourd'hui je sais quand meme leur montrer de l'importance, je veux le meilleur pour eux; je les aime. Alors que moi meme j'ai eu une enfance maltraitée. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre et je garde des sequelles mais j'ai vraiment enormément évolué donc c'est que du positif.

Maintenant, mon problème, un peu comme vous, c'est que je m'emporte souvent pour un rien alors que j'aimerais agir autrement. Je dis parfois des mots blessants mais j'essaie toujours de m'excuser.
Je demande toujours à mes enfants s'ils m'aiment (quand ils commencent à grandir)
En fait je suis comme ca d'une part parce que j'ai pas eu de "modèle" donc c'est dejà pas mal comme soucis, et puis il y a certains remords que je garde au fond de moi que je n'arrive pas à enlever, que je n'arrive pas à me pardonner.
Du coup, je "pète un cable" quelques fois mais il faut que ca sorte car comme vous, j'ai la pression car je suis assez isolée, tres tres peu de temps pour moi, tres tres peu d'aide pour des enfants que j'ai 24h/24 avec moi.
Ca a été un choix le fait de garder mes enfants à la maison, mais je doute souvent de moi alors que la raison etait tellement en phase avec mes principes...

Depuis peu je fais des allers retours à l'etranger et j'y ai scolarisé un de mes enfants. Je me dis que j'ai pas su gerer l'IEF mais là bas mon enfant est beaucoup plus epanoui. Et puis, c'est une nouvelle aventure qui commence et j'en révais. (definivement m'y installer)
Pour vous dire j'ai connu plusieurs crises d'angoisses à certaines periodes et encore maintenant quelques fois pour des regrets qui au fond ne servent à rien car je ne pouvais pas faire autrement à ce moment là et que ca ne changera RIEN et puis le positif c'est que j'ai pu faire mes propres choix, mais on a tendance à l'oublier ca.

J'essaie vraiment de travailler sur la bienveillance envers moi meme, essayer de me debarasser de ces traumatismes et me recentrer sur le positif de cette vie. C'est tres dur mais possible.

Comme vous, c'est des chamailleries tout le temps entre les enfants, je ne veux pas manger-me laver-aller dormir.
Je touche à tout, "j'harcèle" maman à longueur de temps ...

Je vous souhaite que le meilleur avec vos enfants en tout cas, et gardons toujours espoir pour du meilleur pour la suite..  0001_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 9 Mai 2017 - 18:39

Je voulais ajouter :

moi aussi je laisse les enfants des fois et meme une journee entiere faire ce qu'ils veulent dans la maison quand je suis ici en france car je n'ai pas le courage de répéter sans cesse "arretez votre bazar, arretez de sauter dans le fauteuil" ect..
Du coup dehors ils ne se tiennent pas (bon ca depend quand meme) et chez les gens encore moins... Apres j'exige un minimum de discipline mais j'essaie de ne pas trop etre carrée parce que je n'y arrive pas, c'est comme ca et surtout une de mes filles a une personnalité un peu speciale (bouge enormement)
C'est d'ailleurs pour ca que je l'ai inscrite à l'ecole mais pas ici en france.
Mais je n'aime pas trop de rigidité car ca a été mon education.

On m'a dit que j'etais parfois trop laxiste mais j'ai trouvé que ca pour leur lacher "les baskets" et faire mon truc à moi toute seule isolée (dans la cuisine la plupart du temps) A force, j'ai laissé une armoire de cuisine à leur dispo avec des choses qui ne cassent pas (poeles, casseroles, pdt, pates ect...). l'evier et jouer à faire la vaisselle pour ma 2e, le haut de la bibliotheque pour qu'elle puisse dessiner car les freres veulent s'incruster.. Et quand j'en ai marre des disputes j'isole chacun dans une piece.
Je m'en voulais au debut de leur faire ca et meme l'aide de mon mari j'ai du mal à accepter alors qu'en meme temps je la demande (cherchez l'erreur)

Bref, mon mari me dit souvent qu'il faut que je les laisse faire leur vie d'enfant, faire le bazar, crier et j'avoue que je lache un peu plus.
J'exige juste pour le moment à moi meme de m'isoler si ca va pas et laisser mes enfants tranquilles (tout en ayant l'oreille sur eux) et me convaincre qu'ils sont heureux et ont de la chance de vivre dans un foyer heureux sans guerre, sans famine, sans maltraitance ect....
Quand je suis dans mes bons jours eh bien je joue beaucoup plus avec eux et on profite de ce moment là precis tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 9 Mai 2017 - 20:54

Soundous tu as bien raison de nous rejoindre! (quoique je te souhaiterais évidemment de ne pas avoir ce problème chez toi, mais ça me semble difficile à éviter complètement!)

Chez moi, il y a deux sortes de cris : ceux, parfois presque hystériques, quand je suis à bout (plus de patience, fatigue, ou humeur pourrie) qui font peur à tout le monde (oui, même moi, j'ai peur de cet état dans lequel j'arrive à me mettre!) et auxquels il est fondamental que je trouve un remède rapidement (au moins pour les faire diminuer) pour la santé mentale de tout le monde. Et il y a les autres, ceux que j'utilise quand les enfants ne semblent pas m'entendre, en tout cas qu'ils n'écoutent pas, qui sont plus un haussement du ton, parce que ceux-là, ils fonctionnent. Probablement comme tu le dis la Galineta, d'une manière qui n'est pas saine pour leur développement, mais au moins, ça stoppe la situation, on peut discuter et faire redescendre la tension. évidemment, je voudrais aussi pouvoir m'en passer et trouver de meilleures alternatives!

Merci pour le dossier AZ, je le connaissais, et les huiles essentielles sont là aussi déconseillées pendant les trois premiers mois de grossesse, mais ils parlent d'hydrolats, et ça me semble une bonne alternative pour le moment, surtout que je peux les faire moi-même!

A propos de l'amour entre parents et enfants, j'avais lu une fois un conseil qui m'avait parlé : prendre le temps avec son enfant de lui dire ce qu'on aime de particulier chez lui, qu'on aime le retrouver le matin, passer du temps avec lui, assister à ses découvertes... Qu'ainsi, l'enfant se sentait vraiment considéré, et aimé.

Du courage à toi aussi soudous! ce n'est pas facile d'être confronté à ses limites, et c'est une bonne chose que tu aies pu les reconnaître et essayer d'y remédier (je pense notamment à la scolarisation de ta fille)
Et oui, l'aide qu'on réclame difficile à assumer. Pour moi, c'est pareil pour ma sortie hebdomadaire. Mon mari me pousse toujours à y aller pour prendre l'air et revenir un peu plus fraîche, mais je culpabilise toujours de partir si longtemps (2h30 ouhhh!!) en le laissant seul avec les garçons qui se lèvent de plus en plus tôt de la sieste.

(un peu hors sujet, où vas-tu t'installer à l'étranger? et je viens de voir que tes trois derniers ont quasiment le même écart que les deux miens et le prochain prévu!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mer 10 Mai 2017 - 5:43

aav

Oui il y a différents cris c'est exactement ca ! Tellement que j'en ai honte de croiser mes voisins (qui en font autant que moi au final)

{Pour repondre à la parenthese : je pars pour un pays du maghreb.
Ma fille va dans une ecole bilingue (avec un peu d'anglais en plus) donc cette annee elle a fait la moyenne section avec quelques bases que je lui avais donné auparavant. Elle se debrouille tres bien. Je la sens epanouie comme jamais.
Maintenant, je l'ai laissee rentrer de l'ecole sans trop la faire travailler à la maison car elle ne voulait pas trop et j'ai l'impression que je lui en demandait trop car de devoir s'adapter à cette nouvelle vie etait deja un enorme progres pour elle avec beaucoup d'efforts a fournir. Mais je sais qu'elle a de "grandes" capacités c'est pour cela que la fin de cette annee scolaire j'ai envie d'evaluer un peu son niveau et retravailler certaines choses ou approfondir pour lui donner de meilleures chances de reussite. Dites moi ce que vous en pensez ...?? j'ai pas voulu trop lui en demander pendant l'annee pour la laisser evoluer à son rythme mais j'ai vu qu'elle apprend avec beaucoup de facilité.
En tout cas le Français sera un veritable atout pour elle plus tard.
J'attends d'elle de bons résultats en fait, la pauvre j'espere ne pas lui mettre la pression.
A coté de ca c'est un enfant tres tres colerique avec une demande d'attention constante. J'arrivais plus à gérer.}

Ah, tu as 3 enfants rapprochés aussi, tres bien ! Je te félicite ...
Pour ma part, les 2 autres suivent le courant, avec chacun son propre caractere mais j'ai la chance d'avoir le 3e (donc le 2e du trio rapproché) qui est tres sage. L'enfant (presque) idéal je dirais.
Le petit dernier est tres vif et c'est un peu dur dur. Si tu as lu mon post en allaitement tu peux voir que j'ai fais une sorte de burn out ou peut etre meme que c'est ca j'en sais rien. J'avais ce projet de changer de vie et ca me rendait malade de patienter pour qu'il se realise car en attendant je ne voyais plus d'utilité à me lever le matin et recommencer une enieme journee (à ce point).
L'arrivée du dernier ca a été vraiment ca le déclencheur, c'est là où j'ai vu que je n'allais pas bien du tout. Mais bien avant il y avait des choses pas normales.
Maintenant je vais beaucoup mieux car j'ai pu prendre du recul et prendre du temps pour moi avec mes projets meme si c'est aussi stressant, mais j'en avais marre de cette routine car je ne savais plus qui j'etais et je n'arrivais plus à me projeter non plus. Je subissais ma vie.
Là j'ai vraiment cette sensation que je suis enfin moi, en tout cas je vais sur cette voie et tout ce renouveau me donne un élan d'espoir pour la continuité de la vie de ma petite famille.
Ca fait du bien de pouvoir parler de ces sujets tres intéressants car on se sent vraiment seule quand on vit ces choses. Je commence vraiment à me libérer de mes petits secrets et dire quand j'ai un trop plein d'emotions.
Que de bonne chose pour ta petite famille en tout cas ...  aaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Lun 15 Mai 2017 - 8:33

Désolée j'ai vraiment traîné à te répondre... Embarassed

J'imaginais qu'il s'agissait d'un pays du Maghreb, c'est pour cela que je te demandais, désolée si je suis trop curieuse! Personnellement, je suis au Maroc Smile

Concernant ta fille, je ne sais pas que te dire. Ici, nous sommes partisans des apprentissages libres et autonomes, et pensons qu'un enfant apprend selon ses intérêts, ses besoins, et donc qu'il n'est pas nécessaire de "développer son potentiel", nous partons du principe qu'il le développera lui-même. Par contre, évidemment, il nous paraît indispensable de lui offrir un cadre de vie qui lui permette ses explorations.
Le français, si tu le parles avec tes enfants sera en effet un grand atout pour eux, comme l'arabe! La bilinguisme est une richesse que j'aurais aimé offrir à mes enfants, je suis un peu frustrée de ne pas pouvoir le faire!

Des périodes plus "basses", on en connaît tous, avec plus ou moins d'intensité! ça fait du bien quand on en sort Smile
Récemment j'ai aussi eu une (toute) petite période pendant laquelle j'attendais chaque jour la fin de la journée, et je n'en voyais pas l'intérêt. En prendre conscience m'a permis de me remettre "à l'endroit" même si tout ne va pas toujours comme on le voudrait!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Lun 15 Mai 2017 - 19:05

aav

Merci pour ta réponse, ca me fait super plaisir.

Pour ma part c'est l'Algérie.
Et c'est la principale raison pour laquelle je pars : donner l'opportunité à mes enfants de parler 2 langues. Moi je me charge du francais principalement mais je connais un peu d'arabe donc je leur apprend ce que je connais (sauf que maintenant c'est ma fille qui m'apprend donc super)
Comment ca se fait que tu es là bas toi dis donc ? Et pourquoi, tes enfants ne peuvent pas apprendre ?

Merci de m'avoir donné ton avis concernant "la necessité ou non necessité d'exploiter le potentiel". Je suis d'accord avec toi. Et j'espere pouvoir lui (et leur) donner un environnement propice à son (leur) épanouissement. Je pense que je peux voir tout simplement la chance et l'opportunité que je donne à mes enfants. J'ai tendance à vouloir en faire trop mais je m'appercois de plus en plus que ca ne me correspond pas. Je marche juste avec l'instinct et il faut que la chose me parle pour que je l'exploite. Si la chose ne m'interesse pas je ne fais aucun effort. Je ne sais pas si tu m'as comprise. Donc meme si je fais parce que j'ai l'impression que "je dois" je ne vais pas jusqu'au bout. Je passe vite à autre chose.
En tout cas tu m'as réconfortée et confortée dans ce que j'ai envie d'inculquer à mes enfants alors merci beaucoup.

Oh que oui je me sens tellement mieux avec tout ce poids en moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 1067
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   Mar 16 Mai 2017 - 21:09

Oui je t'ai tout à fait comprise! C'est rigolo, ce que tu dis me semble tout à fait correspondre à ce que je voulais dire à propos des apprentissages des enfants. Si nous leur proposons quelque chose et que ce n'est pas le moment pour eux, ça ne leur parlera pas, et, soit ils n'iront pas au bout, soit ce sera au détriment d'autre chose, peut-être moins visible, mais peut-être plus important pour leur développement!

De notre côté, nous avions envie de côtoyer d'autres manières de vivre, et nous souhaitons encore découvrir d'autres pays, mais j'avoue que nous avons trouvé ici un environnement idéal et très accueillant! (il manquerait juste un petit parc avec de la vraie terre et des arbres près de la maison...)
Si nous restons encore quelques années ici, mes enfants apprendront probablement très rapidement le dialecte (plus rapidement que moi!). Mais en voyant mon aîné progresser dans sa maîtrise du français, je me rends compte de la différence entre une langue maternelle et une autre apprise à l'extérieur du foyer. Je ne saurais pas bien l'expliquer, mais nous observons chaque jour les connections qui se font pour lui, et il intègre des notions de construction de la langue de manière complètement spontanée.
Et je ne suis pas sûre qu'on puisse retrouver ça plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien   

Revenir en haut Aller en bas
 
réagir à tous les petits gestes insupportables du quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test : êtes-vous hypersensible ?
» Un petit gif tout mimi
» Tous nos petits mensonges de Diane Chamberlain
» sommeil des tous petits
» Petits boutons sur le visage lavé avec sérum phy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: