discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Période dure pour A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2354
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Période dure pour A.    Ven 14 Oct 2016 - 13:40

Attention pavé. Je sors un peu tout ce qu'on a sur le coeur depuis un moment.

On galère en ce moment avec A. Depuis la rentrée en fait. On enchaîne tous les symptômes de stress pour lui : difficultés à dormir, cris, fatigue, pipis partout...

Ca a commencé juste après la rentrée. Des insomnies et du mal à s'endormir à la sieste, le classique chez lui. J'ai demandé à rencontrer l'instit pour en parler et pas de bol, le jour où j'avais rendez-vous c'est le jour où je me suis fait plâtrer le pied, donc rendez-vous reporté aux calendes vu que je n'ai pas de chauffeur pour y aller à l'heure de la sortie le soir. A a réussi a verbaliser qu'il avait peur que je m'en aille. J'ai tilté qu'on lui avait parlé de la rentrée, mais pas qu'il allait changer de classe (la salle) et d'instit. Donc je lui ai réexpliqué ça calmement et ça a semblé un peu mieux.

Mais à ça se sont rajoutés tous les changements imposés par mon plâtre : je ne peux plus le porter, pour l'emmener à l'école c'est son ancienne nounou (avec qui ça avait clashé sur la fin) qui vient nous chercher, pour le chercher, c'est après de la garderie et je viens avec son papa. Les réveils nocturnes ont été durs à gérer pour moi surtout au début, je n'avais pas d'équilibre sur les béquilles la nuit, donc le papa a essayé, mais comme A avait déjà peur de me perdre, le papa était accueilli par des hurlements. S'il veut un verre d'eau en pleine nuit je suis obligée de le faire se lever puisque je ne peux pas porter un verre plein avec les béquilles.

On a eu quelques pipis au lit (même un caca, mais bon, là, il a enchaîné sur 2 jours de diarrhée). Là c'est fini mais c'est le pipi par terre en pleine journée. De ce côté il y a du mieux, j'ai fini par me rendre compte que me traîner jusqu'aux toilettes étant relativement pénible, je l'accueillais assez froidement. Il m'a même dit un jour "non maman, tu me dis pas ça" parce que je lui avais dit "bon, on y va" assez sèchement. Donc j'ai été plus positive, j'ai installé une chaise à côté des toilettes pour rester avec lui et ça a l'air mieux.

Ce qui reste difficile c'est le coucher et les cris. Les cris, c'est de cet été. Quand quelque chose ne va pas, il hurle à pleins poumons. Impossible de savoir pourquoi. On doit jouer aux devinettes. Le papa a beaucoup de mal avec ça. Il prend sur lui pour ne pas crier à son tour (le fameux JE NE VEUX PAS QUE TU CRIES dont mon ex était spécialiste). C'est encore plus difficile quand il y a un regard extérieur là-dessus...

Pour le coucher, j'ai dû rester avec A dans le lit plusieurs soirs jusqu'à endormissement. J'ai fait une croix sur les siestes quand il est seul avec moi, ce qui est arrivé assez souvent, entre les mercredis, les fois où je n'ai pas de chauffeur, et une conjonctivite en début de semaine, puisque je ne peux pas le porter jusqu'en haut et qu'il n'est pas assez partant pour y aller tout seul. Il s'est endormi sur le canapé un jour, mais bon... Hier soir, alors qu'il était crevé de chez crevé, ça m'a pris une heure. Et en plus on commence à ne pas être d'accord avec le papa. Il doute énormément et reviens aux "bons conseils" des fameuses limites à fixer pour ne pas se faire bouffer. Moi je pense que A est mal et qu'il faut lui laisser du temps pour gérer ça, que justement ce sont les principes stricts qui le déstabilisent, qu'on reverra tout ça quand j'irai bien et qu'en attendant on gère l'urgence.

Par exemple hier soir on était tout les deux à bout de patience. A commençait à fermer les yeux sur le canapé. On monte, il se couche volontier, je lis une histoire, et là, il a commencé à s'agiter, à être bien réveillé, à vouloir redescendre, manger, encore une histoire, jouer, pas que je parte... On a joué un peu à sortir les 12 685 "non" qu'il n'avait pas sorti à l'école, en les disant, en les comptant, en posant des questions stupides (est-ce qu'on colle des plumes sur le chat ? est-ce qu'on repeint le ciel en vert ?). Ca a aidé un peu, mais c'était pas encore suffisant. J'ai laissé A dans sa chambre en lui expliquant que j'allais me coucher un peu parce que c'était dur pour moi de le voir s'agiter, que le sommeil allait venir, qu'il fallait un peu de temps, que en tant que maman je prenais la décision de le coucher vu l'heure tardive et son état de fatigue flagrant. A criait, c'était assez atroce. On le sentait vraiment en colère. Il poussait des cris toutes les 2-3 minutes. On y est retourné pour un pipi (qui s'est passé calmement) et rebelote. J'ai fini par le rejoindre et rester jusqu'à ce qu'il commence à plonger. J'ai refusé d'en discuter avec mon chéri parce que j'étais trop crevée pour analyser quoi que ce soit et en discuter calmement et ça j'aime pas.

Bref, je on pense que A n'est clairement pas à son rythme, que ses habitudes sont chamboulées et petit A nous a toujours montré qu'il avait besoin qu'on respecte son rythme. Pendant que je l'ai gardé en début de semaine j'ai retrouvé le petit garçon calme qu'on connaît bien, mais une journée d'école a suffit à réenclencher les crises.

En écrivant ça je me dis que je suis en arrêt encore jusqu'aux vacances, je vais peut-être le garder à la maison. Surtout que maintenant je peux de nouveau sortir un peu. Et puis il va falloir que j'arrive à discuter avec le maître. Ce matin il m'a sorti un truc genre "je suis grand maintenant, je veux faire ça seul comme un grand" pour hurler juste après qu'il voulait pas le faire. Je suis perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sahine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 27
Localisation : BZH
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Ven 14 Oct 2016 - 19:52

ça a l'air dur dur en effet comme période pour A, et pour vous, alors déjà pleins de câlins aau aau aau aau aau

Juste des choses qui me viennent comme ça en te lisant:
A. aurait-il besoin de changer le rituel du coucher? Il grandit, il traverse des changements et l'ancien rituel ne convient plus à ses besoins du moment?
Revoir son ancienne nounou avec qui ça s'est mal terminé le ramène peut être à des mauvais souvenirs/ la crainte que cette situation de la voir le matin s'éternise...? (pour le coup si tu sais à quel moment tu pourra à nouveau le conduire seule à l'école un planning avec les jours qu'ils reste avec la nounou, chaque jour il coche la case, pourrai aider? ou même pour le temps qu'il te reste à porter le plâtre et être moins disponible pour lui)

A l'école, j'ai l'impression que revienne souvent des phrases du genre "tu es grand, tu peux faire ça" ou "non tu le fais tout seul tu es assez grand" (et forcément pour une question de temps l'autonomie est encouragée...de cette façon parfois) c'est peut être le cas pour A. qui pourrai se trouver dans le dilemme de "je veux être grand et faire des choses de grands mais je ne peux pas tout faire ce que je voudrais et puis si je suis grand je dois me débrouiller seul et moi je veux encore l'attention de maman comme quand j'étais petit"
Et vu qu'avec ton plâtre tu donnes forcément moins qu'avant ça rajoute...

Enfin ce ne sont que des hypothèses hein, je suis peut-être complètement à côté de la plaque...
Je t'envoie pleins de pensées et j'espère avoir pu t'aider un peu (du moins ne pas t'avoir embrouillé trop avec mon blabla content107 )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2354
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Dim 16 Oct 2016 - 7:17

Non non sahine tu ne m'embrouilles pas et tout ça me parle.

Vendredi soir je suis allée le chercher seule en bus. Ca m'a pris 2h, mais lui qui adore le bus, ça lui a vraiment fait très plaisir. Hier j'ai pu conduire un peu, donc lundi je vais de nouveau pouvoir l'emmener moi-même. Je recommence à pouvoir marcher, le porter un peu, m'occuper de lui toute seule, et ça nous fait du bien à tous les deux. Du coup vendredi soir, au moment du coucher, j'ai eu un "je veux que tu t'en ailles maintenant", qui n'était pas arrivé depuis longtemps abc

Hier pour la sieste je me suis couchée avec lui. J'ai dormi 1h, il a joué pendant ce temps et a plongé un peu avant que je me réveille. Hier soir on est sortis un peu, je l'ai couché tard, il a voulu que je reste un peu avec lui mais j'ai pu partir avant qu'il s'endorme.

Je retrouve mon petit garçon calme. Ce plâtre ça l'a vraiment travaillé !

Je vais quand même essayer de discuter avec l'instit lundi soir. J'ai la même impression que toi sur les phrases genre "tu es grand maintenant". A est un petit garçon qui a énormément besoin de savoir qu'il n'est pas poussé, qu'il peut prendre le temps de se sentir en sécurité avant de se lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcenciel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2477
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Dim 23 Oct 2016 - 12:47

Comment ça va depuis? Je passe en pointillés, donc j'ai un peu de retard....
T'as pu discuter avec l'instit? Ici je n'ai pas l'impression qu'ils soient open avec la remise en question des injonctions à être "grand".
Le risque c'est de passer pour la mère qui ne veut pas couper le cordon, qui ne veut pas laisser grandir son enfant pascontent159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sahine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 27
Localisation : BZH
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Dim 23 Oct 2016 - 18:51

Pareil qu'Arc-en-ciel je venais aux nouvelles, comment ça va?

ça semblait déjà aller mieux, est ce que ça continue sur le mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2354
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Lun 24 Oct 2016 - 15:59

Avec les vacances et le retour de ma mobilité, ça va bien mieux. J'espère que la reprise va bien se passer. J'ai pas pu discuter avec l'instit : le lundi soir une violente sinusite m'a clouée en larmes sur mon volant, j'ai pas pu aller le chercher à l'école.

Et grande nouveauté : après une période où il a recommencé à faire pipi par terre, A. va maintenant tout seul aux toilettes. On le voit s'éclipser, et on entend la chasse d'eau ! content050

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2354
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Mer 9 Nov 2016 - 13:27

J'ai rencontré l'enseignant de A hier soir. Que dire, à part que je suis sortie en pleurant, mon fils dans les bras.

Après un début plutôt constructif, où il m'a fait part de son besoin que A soit plus autonome, notamment pour l'habiller, et de quelques inquiétudes quand il le voit en décalage avec le groupe, s'isoler quand il y a trop d'enfants, c'est parti complètement en vrille. En résumé le retard psychomoteur de A est totalement dû à notre laxisme. Je vais reprendre ses mots : on l'empêche de grandir, je suis sa chose en faisant tout ce qu'il demande. C'est complètement anormal qu'un enfant manifeste son mécontentement quand on lui interdit un truc. On a terminé sur une scène surréaliste de rapport de force entre lui et moi avec A comme otage au milieu. En gros A avait fait tombé sa tétine et me demandait de la ramasser (pour situer le cadre, c'était après la journée d'école, après une mauvaise nuit, arrivé à 7h30 à l'école, pas encore goûté...). L'instit démarre au quart de tour : "si vous lui ramassez sa tétine ça démontre bien ce que je dis". A se met à pleurer, j'essaye de le consoler et là c'est digne de règlement de compte à OK Corral : si je ramasse la tétine j'ai perdu, si A pleure, j'ai perdu, je me sens nulle à essayer de convaincre A de faire ce qu'on lui demande. Et puis je me suis ressaisie, j'ai fini par lancer froidement que de toutes façons il fallait pas qu'il s'attende à ce que je change de comportement en une minute. L'instit m'a balancé dans les dents un rappel à une autre scène de la rentrée et s'est levé pour me tourner le dos. J'ai pris mon fils dans mes bras, j'ai ramassé la tétine et je suis partie. Bref, l'horreur fou36

La fameuse scène de la rentrée:
 

Ce matin je lui ai écris une lettre que je lui remettrai demain. Je vous la mets ici. Attention, c'est long.
La lettre:
 

Pfff, ça m'énerve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue verte
Habituée


Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 12/07/2016

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Mer 9 Nov 2016 - 13:57

En effet, la situation n'est pas facile surtout qu'il faut arriver à trouver le bon équilibre.

Tu as raison de dire que tu l'as entendu et que tu vas aller dans le sens de l'autonomie de A.

Accuser un parent du retard psychomoteur ou autre d'un enfant c'est peu connaître ces difficultés. On trouve bien des enfants d'orthophonistes avec des retards de langage... Tu fais donc bien de souligner qu'il y a déjà un suivi mis en place. Après je ne suis pas sûre que la psychomotricienne ait le droit de répondre directement aux questions de l'enseignant pour des raisons de secret professionnel (et quelque part tant mieux).

Les autres te donneront leur avis mais je ne sais pas si le passage sur la parentalité positive sera très bien interprété par l'enseignant qui, manifestement, n'est pas dans cette mouvance. Il risque d'y voir une critique de sa façon de faire et visiblement il ne semble pas très ouvert sur le sujet.

Essaie peut-être de reprendre avec lui ce qui le gêne concrètement en classe et trouver avec lui une solution. Parce qu'on est bien d'accord que ramasser la tétine de son fils ce n'est pas être laxiste ou entraver son développement, son problème doit se trouver ailleurs.

Je trouve aussi que tu fais bien de rappeler le contexte de ton accident qui a évidemment eu des répercussions sur lui.

Je ne sais pas si cela va t'aider mais je te souhaite un apaisement prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abeille
Habituée


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Période dure pour A.    Mer 9 Nov 2016 - 15:06

Un petit mot parce que je t'ai lue et que je ne peux pas repartir comme si de rien n'était.
Je trouve que la lettre est une bonne idée, tu t'y exprimes très bien et poses les choses clairement, en rappelant bien le contexte. Et c'est un grand pas vers cet instituteur que vous n'avez pas choisi. Personnellement, je pense que ta manière d'assumer votre choix de bienveillance est admirable, tu l'expliques sans te justifier. Chacun élève ses enfants comme il le choisit.
Bon courage pour la suite, ce que vous avez vécu semble vraiment dur, je vous souhaite un rapide apaisement. Et je suis contente de lire que ton fils va quand même à l'école avec plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Période dure pour A.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Période dure pour A.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A tous les agents diplomés qui attendent le reclassement
» guide - s'installer en Italie, où, quand, comment
» Tres dure (pour Pros )
» frein de langue operation
» Quelle quantité de graisse dure pour un savon fouetté?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: