discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'allaitement prolongé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laféeclochette
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 18:30

Bonjour,
Mon fils a 10 mois et demi et prend toujours (beaucoup) le sein. J'ai envie de continuer à l'allaiter longtemps encore, mais je sens des changements en moi.
En fait, j'ai changé plusieurs choses dans ma vie: je ne bois plus une goutte d'alcool depuis presque 4 mois et je me lance dans le végétarisme ( pas encore une alimentation correcte). J'ai arrêté de fumer depuis la grossesse et j'ai perdu 16kg depuis mon accouchement (à savoir que je suis à 51kg actuellement, donc pas trop en chair).

J'ai commencé une cure de vitamines il y a peu car j'avais des sautes d'humeur, de la fatigue excessive, des douleurs musculaires et articulaires... Je prends de la vitamine D, C, des vitamines de grossesse et des oméga 3.
Je sens déjà une petite différence.

Mais ces derniers temps, je fais des chutes de tension, des migraines, des angines à répétition, des siestes, j'ai froid...
A savoir, que je ne tombe jamais (ou presque) malade, je ne souffre pas de maux de tête, je déteste faire des siestes et j'ai tout le temps chaud (suis toujours toute rouge).

Je dors peu car Peter se réveille toutes les 2h30 environ et prend le sein. Il réclame le sein trèèèès souvent durant la journée.

Ma question est la suivante: est-ce qu'un allaitement prolongé peut devenir néfaste pour moi? Puis-je être malade, avoir des carences?
Est-ce que je devrais arrêter d'allaiter afin de ne pas me faire trop de mal?

Je ne sais pas trop comment formuler mes questions mais je veux juste savoir quels seraient les conséquences sur mon corps?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 19:38

Vu tes symptômes avant toute chose un petit contrôle de ta thyroïde serait une chose à faire...

Il y a juste une petite chose qui m'interpelle, mais je sais qu'il y a différentes écoles.
Pour moi un enfant de 10 mois, n'a plus à être à un allaitement à la demande. Il peut téter uniquement aux moments des repas, avant ou après, du gouter. Et la nuit, je pense que tu peux aussi lui expliquer que tu es fatiguée et que de minuit à 7h par exemple il n'y aura plus de sein, mais des calins ...et se faire aider par papa dans ces moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laféeclochette
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 19:48

MMM la thyroïde ça fait peur... A quoi tu penses?

En fait, je ne sais pas trop si je dois réduire ou pas. Je ne m'interroge pas encore là dessus. A la demande me parait le plus instinctif. Je ne saurais même pas comment lui refuser le sein.

Me faire aider par le papa?! Impossible. En fait, il ne l'a jamais entendu pleurer la nuit. Le papa ronfle énooormément et a un sale caractère quand il n'a pas assez de sommeil. Donc pour qu'il puisse dormir bien et que je ne sois pas réveiller par le bébé ET par les ronflements, il dort en bas dans le salon et moi dans notre chambre en haut. Le bébé lui dort dans sa chambre, à côté de la mienne.
C'est moi qui m'occupe de Peter la nuit.
J'ai déjà tenté de ne plus lui donner le sein durant la nuit et des fois, ça avait marché mais le papa me donnait un coup de main.
Dans la figuration actuelle, j'ai le même problème que pendant la journée. Je ne sais pas comment lui dire non. Il s’agrippe à moi et tire sur mes vêtements pour atteindre ma poitrine. Il arrive même à ouvrir mes pulls à tirettes.

De fait, je pense qu'une bonne nuit de sommeil me ferait du bien, mais comment en avoir une? Si ce n'est en quittant la maison une nuit (ce que je fais dans 3 semaines, mais je vais dormir sous tente avec 7 autres scouts alors middle la bonne nuit de sommeil ;) ).

Merci pour ta réponse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1202
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 19:56

Elomelo a écrit:

Il y a juste une petite chose qui m'interpelle, mais je sais qu'il y a différentes écoles.
Pour moi un enfant de 10 mois, n'a plus à être à un allaitement à la demande. Il peut téter uniquement aux moments des repas, avant ou après, du gouter. Et la nuit, je pense que tu peux aussi lui expliquer que tu es fatiguée et que de minuit à 7h par exemple il n'y aura plus de sein, mais des calins ...et se faire aider par papa dans ces moments difficiles.

Moi je dirais les choses autrement : ton fils n'a plus besoin, nutritionnellement parlant, de téter autant ou la nuit. Après, tu fais comme tu veux, comme te le sens, comme ça passe avec ton fils. Je me permet cette reformulation, Elomelo, parce que moi j'ai assez mal vécu des remarque de ce type faites par des pro de santé, en me disant "je suis nulle, je fais pas ce qu'il faut, il ne fait pas ce qu'il devrait, c'est nocif pour mon fils", alors que dans mon cas, la situation nous convenait à tous les deux.

Par exemple, le sevrage de nuit peut permettre de se reposer... ou pas. Il m'a pas exemple sembler plus simple de rendormir mon fils au sein (certes il se réveillait moins souvent) que de déployer de multiples techniques sioux pour qu'il s'en passe... Et il a finit par faire ses nuits quand même.

Sinon, laféeclochette, vu ce que tu décrit, je pense que ce serait une bonne idée de faire un petit bilan de santé avec ton médecin traitant. Ca permettrait de voir si c'est juste de la fatigue, ou s'il y a une pathologie sous-jacente. Et peut-être parler de ton alimentation avec des végétariens "confirmé" pour vérifier que tu l'équilibre bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laféeclochette
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 20:13

Merci pour ta réponse.
Je suis un peu dans cette façon de penser pour l'instant. Il dort dans son lit une partie de la nuit, puis quand il se réveille, je le prends dans mon lit afin de ne plus devoir me lever la nuit. Je suis en mode économie d'énergie ;)

Donc je ne suis pas obligée de le mettre si souvent au sein. Mais quand tu dis qu'il n'a plus besoin nutritionnellement parlant de prendre le lait maternel si souvent, tu penses à une bonne alimentation solide? Car je ne suis pas sûre de la lui fournir non plus. Je fais des efforts pour qu'il mange bien mais ce n'est pas toujours évident et j'ai dû mal à diversifier notre alimentation (à nous 3). Je suis en pleine restructuration alimentaire.
Parce que s'il ne mange pas correctement en solide, il peut toujours compter sur mon lait non? Je lui fournis toujours ce dont il a besoin et en suffisance non?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3969
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Lun 28 Mar 2016 - 21:27

Oui, je pense aussi que c'est un peu ce dont parle Elomelo pour avoir ça comme pilier qui fait qu'il n'a plus autant besoin de ton lait à la demande et peut attendre après un repas, solide.
Ici je penche comme toi car sur plusieurs points c'est mieux ainsi. Déjà je suis bien avec cet allaitement à la demande, jour et nuit car je suis là, pas besoin d'imposer un rythme et pas envie. Le Papa ne va pas batailler à jongler pour le rendormir la nuit alors que le sein est au top et l'apaise si bien, ça convient à tout le monde. Il ne mange pas encore tant d'aliments variés, c'est plutôt un plus pour goûter et faire comme nous, mon lait est son aliment principal. Différent de son frère au même âge car je travaillais et il a plus vite aimé la nourriture solide mais toujours allaitement à la demande la nuit pour faire son plein du réservoir d'affection 0059_G
Ensuite je n'ai pas de fatigue ou de carence spéciale. Ce qui à l'air d'être plus mitigé pour toi, donc oui je dirai aussi un petit bilan sanguin voir si tu as des manques.

Oui, enfin là aussi il y a apparemment plusieurs écoles...car pour moi et avec les lectures (ici entre autres) le lait maternel suffit ou du moins est une base essentielle est reste l'aliment de base, même à 10 mois, jusqu'à un an même. Mon médecin dit qu'à partir de 4 mois le bébé a besoin autres chose pour combler ses apports et que le lait maternel exclusif ne suffit plus, voir épuise la mère...mais je ne suis pas très d'accord.
Après à toi de voir avec ta fatigue, ce que tu veux faite, mieux équilibrer ton alimentation changeante aussi ;)

Ça fait plaisir de te revoir par ici, ça faisait un moment aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldougou
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 33
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Mar 29 Mar 2016 - 7:13

T'as fait beaucoup de changements dans ta vie, depuis la grossesse et si, comme tu dis, tu manges végétarien, mais pas encore d'une façon équilibrée, une partie de ta fatigue peut être causée par ton alimentation. La prise des vitamines de grossesse me semble une bonne idée mais, à mon avis, ça serait bien de faire vraiment attention à ce que tes repas végétariens soient bien équilibres. Une petite visite chez ton médecin traitant me semble une très bonne idée aussi, pour ne pas passer à coté de quelque chose.

Je ne pense pas qu'un allaitement prolongé peut devenir néfaste; en général, ça ne devrait pas causer des problèmes de santé. Et je pense que ça serait bénéfique pour toi et pour ton bébé de consulter un professionnel de la santé avant de prendre une grande décision comme celle d’arrêter d'allaiter.

Je pense aussi que l'allaitement peut suffire pendant la première année de vie et que l'introduction des solides à 6 mois est une initiation douce à l'alimentation des plus grands. J'ai un garçon de 8 mois que j'allaite aussi à la demande, jour et nuit et ça nous convient. Je lui propose toujours le sein avant de lui donner à manger, même si mon pédiatre m'a conseillé de lui donner le sein après le repas, car, de cette façon, mon bébé n'est pas affamé à table et peut découvrir des nouveaux goûts et textures en toute tranquillité et je maintiens aussi ma production de lait. Pendant la nuit, j'ai toujours économisé de l’énergie : tout petit, mon bébé dormait dans mes bras, puis allongé à coté de moi dans mon lit et maintenant dans son lit cododo collé au mien. Je suis pas mal fatiguée aussi, mais bon, ça c'est parce que avant d'avoir un enfant, j’étais une vraie marmotte. content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Mar 29 Mar 2016 - 7:39

Je vais répéter ce qu'on dit les filles, mais un point avec ton médecin, ça me paraît une bonne idée.

La thyroïde c'est un peu le métronome de ton corps. Une thyroïde fatiguée (ce qui peut arriver après une grossesse) et tu vas marcher au ralenti : fatigue, difficultés de concentration, frilosité, peu d'appétit, prise de poids quand même, peau qui s'épaissit, constipation... Une thyroïde qui s'emballe, et tu es à fond : chaud, nervosité, sautes d'humeur, perte de poids, peau sèche, problème de sommeil... Mais parfois le tableau est plus nuancé. Tu peux être en hypothyroïdie et perdre du poids parce que du coup tu perds vraiment l'appétit par exemple. Ou en hyper et dormir comme une souche parce que tu as mangé toute ton énergie la journée.

Pour le végétarisme, j'ai cessé de me prendre la tête depuis belle lurette et je mange ce que je veux quand je veux. Comme avant quoi. Du moment qu'on évite le tout-junk-food ou le 100% salade verte peu de risque d'avoir des problèmes. Surtout si tu es végétarienne (et non végétalienne), tu dois encore avoir une alimentation assez proche de ce que tu faisais avant.

Pour ton petit bout, j'avais vu une nutritionniste au moment de la diversification pour A, car nous sommes vegan. Elle m'avait lu et commenté un document trouvé sur le site de l'AVF, et en gros tant qu'on allaite, pas de question à se poser. A fait parti des petits mangeurs. Il a commencé à faire de vrais repas vers 2 ans seulement. Et encore maintenant j'ai du mal à le faire manger 4 fois par jour. En général il se contente de 3 repas et d'un verre de lait d'avoine. Et les médecins me rassurent à chaque fois sur son poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laféeclochette
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Mar 29 Mar 2016 - 7:47

Super les filles. Merci. Ce que vous me dites m'aide beaucoup.
Je vais commencer par prendre plus soin de moi et de ma santé. Parce que l'allaitement à la demande me convient et j'appréhende même le jour où je vais le diminuer mais heureusement je n'en suis pas encore là.

Rassurée de voir que l'allaitement lui-même n'est pas source de carence pour moi.

Contente d'être de retour:) Et merci pour le commentaire, ca fait toujours plaisir.

En revanche, j'ai encore une question (comme toujours): Je pars un weekend avec les scouts mi-avril. Je dors là-bas pendant 2 nuits. DU coup, je suis entrain de faire des réserves de mon lait, mais est-ce qu'il y a des risques que Peter ne veuille plus le sein à mon retour? Je n'ai pas envie que l'allaitement s'arrête si tôt (il n'aura même pas un an). J'ai des appréhension quant à mon départ si brutal. Même si de toute façon, je partirais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Mar 29 Mar 2016 - 8:27

Merci babycake tu as mieux formule que moi ce que je voulais dire .

Pour le week-end chez les scouts je ne pense pas qu'il y ait un risque mais il faut de préférence ne pas donner ton lait au biberon. Le donner à la tasse au verre . Et essayer de tirer du lait plusieurs fois dans le week-end

Je pense à ta thyroïde car j'ai vu autour de moi plusieurs jeunes mamans avec des problèmes de thyroïde qui traînaient car peu de médecin y pensait. Car la fatigue quand on a un bébé c'est normal ....et souvent les autres signes ne sont pas flagrants.

Je comprends ce que tu dis pour le papa mais toi aussi tu as un boulot fatiguant celui de s'occuper d'un bébé . Moi j'essaierai de négocier une nuit de temps en temps quand il ne bosse pas le lendemain .
Et puis je suis terrible mais je crois aussi que certaines personnes ( et c'est souvent les papas...) se reposent totalement sur maman la nuit et donc leur cerveau se mets en mode je n'entends pas les pleurs de bébé. Mais que si papa a la responsabilité de bébé et qu'il se conditionné au fait qu'il doit aller voir bébé qui pleure ça fonctionne bien mieux....

Et je crois qu'il faut aussi se mettre en tête que l'éducation bienveillante pour les enfants c'est parfait mais quelle n'est plus bienveillante à partir du moment où il y a des choses qui pèsent sur le quotidien d'un des membres de la famille qui pratique cette éducation .
Éducation bienveillante ne veut pas dire absence de cadre et de limites...et je trouve que parfois c'est un peu oublié cette partie.

Pour les tétées, tu peux essayer par exemple de te dire que dans l'heure où les deux heures précédent les repas, tu ne lui donnes pas et tu lui expliques que ce n'est pas l'heure, que bientôt il va manger . Ensuite tu proposes le repas et ensuite tu donnes la tétée qu'il ait bcp mange ou juste une miette.
Parce que si il a pris une grosse tétée 30 me avant le repas , il n'aura pas faim.
Moi je trouve très intéressant de donner à manger aux enfants en même temps que les adultes et d'essayer de manger la même chose ainsi l'enfant voit que tout le monde mange comme lui et souvent ça l'intéresse plus. Même si souvent ce qu'il y a dans l'assiette des autres est meilleur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laféeclochette
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   Mar 29 Mar 2016 - 8:50

Oh oui, je fais déjà ça. Il mange en même temps que nous. C'est plus sympa Smile

Oki, je verrais avec mon médecin pour la thyroïde. C'est gentil.

Discuter avec le papa, ne serait pas une si mauvaise idée ;)

Des limites et des règles, il en a déjà Smile Je l'habitue à l'autorité, aux règles... Et je m'habite aussi à le reprendre. Pas évident avec sa petite bouille trop mignonne Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'allaitement prolongé   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'allaitement prolongé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allaitement prolongé : nombre de tétée ?!
» Allaitement et perte de poid de la maman
» Vitamine D et Allaitement
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: