discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 parcourt d'allaitement et sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: parcourt d'allaitement et sentiments   Mer 27 Jan 2016 - 18:01

Bonjour à celles qui me liront

J'ai hesité avant de laisser un message, mais pourquoi pas apres tout...


Je suis maman de 4 enfants, et mon experience en allaitement en durée est : 1 mois pour bb1, 15 mois bb2, 2 an 1/2 bb3, en court pour bb4...
Les 2 premiers ont un grand ecart d'age, par contre entre bb2 et bb3 16 mois d'ecart, et bb3 et bb4 23 mois. voila !!


J'ai parcouru le forum et j'ai pu voir que chaque maman a son experience, son vecu, et que chaque bb est different aussi...

Ce qui m'a poussé à venir sur le forum, c'est que je vis une phase de grand regret vis à vis de mes enfants et de mes allaitements entre autres.

Apres la naissance du 4e j'ai eu un gros ras le bol, une saturation telle que j'ai laissé mes enfants bb2 et 3 partir en vacances quelques temps avec le papa..pour pouvoir me reposer un peu plus et me consacrer un peu mieux au petit dernier, et de la grande aussi du coup, qui est "envahie" par les bb...


Je ne m'attendais pas à accueillir un 4e aussi tot, pourtant je ne prenais pas de contraceptif mais, j'avais cette "peur" de devoir tout revivre comme les naissances precedantes..apres la naissance je pleurais beaucoup, et j'avais à peine le temps de m'occuper de bb qu'il y avait les autres derriere... et à partir de là, tout une serie de questions et de remises en cause concernant mes choix !!

Le debut de l'histoire :

Quand j'ai eu bb2, j'ai eu envie de suite de re-avoir un autre bb, et mon mari aussi!
Aux 7 mois du bb, j'etais de nouveau encente et tres heureuse !! MAIS je m'imaginais pouvoir allaiter et attendre un bb en toute tranquilité comme avant.. j'avais dejà vu une femme il y a de ca plusieurs années, allaiter en etant enceinte donc pour moi aucun probleme.
En fait non, je me suis appercue que j'avais tres mal aux seins et qu'en plus LE PIRE c'est que tout mon entourage voulait me persuader d'arreter donc j'ai été bien seule mais j'ai continué tout de meme.
Bébé n'etait pas bien grosse, et j'ai douté donc de temps en temps je lui ai donné des bibs de lait. Elle mangeait ses repas normalement mais je ne me souviens pas si elle mangeait beaucoup ou pas mais à certains moments il est sur qu'elle refusais de manger parce que ca ne l'interessait pas ect....
La baisse de lait et les seins douloureux ont fait que j'ai continué les bib pour me rassurer, peut etre pour qu'elle grossisse aussi...(au final non,elle est restée mince car c'est sa morpho) Je culpabilisais de ca mais c'etait pratique pour moi de donner un bib, j'vais pas trop la patience d'attendre qu'elle mange, et puis quand elle a mangé seule (à 12mois) c'etait encore pire parce que fallait rester là à surveiller et à insister pour qu'elle mange (je me souviens d'ailleurs avoir jeté un yaourt au chocolat dans le mur tellement j'etais sur les nerfs, la fatigue ect...mon plafond y a encore la trace)
La grossesse me fatiguais ++ et aucune aide de mon entourage.
Tant bien que mal j'ai continué à maintenir 2 tétés ou une, et j'etais contente comme ca et bb aussi
J'etais prete à aller au co allaitement parce que j'vais envie d'aller jusqu'aux 2 ans de bb2...
SAUF QUE...au dernier mois de grossesse bb s'est detourné du sein, elle avait 15mois (j'avais du colostrum) Ca m'a fait un pincement au coeur mais j'etais fatiguée alors je m suis concentree sur mon derneir mois de grossesse. Je pense que j'ai insisté (je ne me souviens pas), puis j'ai surement pensé qu'elle reprendrait peut etre apres la naissance de bb3.

Quand bb 3 est né, ma fille (bb2) n'a pas eu l'air trop surprise, elle a été bienveillante avec le bb. En maternité elle m'a un peu ignorée je trouve. En me voyant allaiter le bb elle a demandé a teter (pas les premiers jours), elle a posé sa bouche mais pas tété.
Puis par la suite elle regardé son frere de temps en temps quand il etait au sein mais ne me reclamait pas. Par contre elle a voulu une tetine comme son frere! Quand il n'etait pas dans son transat elle y allait ! Et le plus etonnant c'est qu'elle dormait dans mon lit avec moi (pendant toutte la grossesse j'ai pas reussi à la mettre dodo dans son lit) et là, le jour où je suis rentree de la maternité, elle est allée d'elle meme s'allonger sur son matelas à coté de mon lit ! Bb avait pris sa place mais elle n'a pas pleuré (la place de qui finalement, celle de bb tout naturellement) Dans son caractere c'est un enfant tres degourdi, qui a parlé et marché tres tot. Je me suis dit qu'elle était passée à autre chose, elle a pas eu l'air d'en souffrir mais c'est dur en tant que maman la venue d'un autre bb, le sentiment vis à vis du plus grand, le sentiment d'avoir "remplacé" son enfant, de combler mon manque avec un autre bb ect.. (je ne m'attendais pas à ca!!!)
J'ai pleuré beaucoup les premiers jours car il fallait toujours surveiller que la plus grande ne fasse pas de mal au plus petit.


Donc, avec un peu plus d'experience, j'ai allaité bb3. Il n'a pas voulu manger avant ses 1 an donc completement different !
Puis, enceinte de bb4 donc j'ai eu le sentiment de revenir en arriere!!! Peur de revivre ces emotions, cet alalitement tout en etaint enceinte et douloureux!!! Remplacement le bb... pfff c'etait dur...puis l'accouchement m'a quelque peu "choquée", j'en pouvais plus de la douleur, une OVERDOSE de la douleur!! Apres l'accouchement douloureux de bb3 (tant physque que psycho), bb4 pareil!! Je me suis sentie tellement vulnerable et fragile!!
J'ai alalité bb3 durant toute la grossesse encore une fois, bb pas tres gros et pas toujours mangeur, tété de convenance 2 fois max, lait au bib s'il voulait...
A la naissance de son frere il m'a fait la tete, (il tapait mon ventre quand j'etais enceinte), il a voulu teter donc je lui ai donné. Il se precipitait pour manger avant son frere le matin! J'en pouvais plus que ce "plus grand" garcon tete avec mon bb, ca me "soulait" pour dire !! Comme il en avait envie je le laissais mais je le rouspetais en fait !! Puis j'étais trop fatiguée, il y avait les 2 autres enfants à coté et j'ai "pété les plombs".
Ils sont partis, ce "plus grand" garcon de bb3 avec sa "plus grande" soeur de bb2.... je ne pleurais meme pas, je respirais et avais le temps pour mon dernier bb que je laissais souvent de coté et que à qui je donné trop peu de temps pour le caliner et l'endormir...


Quand mes enfants sont revenus apres 2 mois mon 3eme m'a fait la tete, il a montré ma poitrine et a dit "pourquoi?!!" J'ai essayer de faire diversion mais il pleurait donc j'ai cedé...j'ai pu le réapprivoiser mais ca m'a vite lassé et j'ai eu le meme sentiment qu'auparavant finalement...donc j'ai fini par me lever avant lui le matin pour qu'il ne vienne pas me retrouver le matin au lit pour téter, je ne mettais pas de decolleté, me cachais plus ou moins pour allaiter mon dernier...

Maintenant il regarde, je vois qu'il aurait envie de téter, il me fait des bisous...mais je tiens dans ma decision et il n'insiste pas!! J'aurais aimé qu'il ne reclame plus mais c'est moi qui n'en avais plus envie. J'ai pu faire les 2 ans et +


La premiere j'ai pas eu de soucis d'allaitement,, mais j'ai arrété au bout d'un mois parce que j'ai ecouté les personnes qui m'ont dit que ca ne servait à rien au delà...donc avec les autres j'ai voulu "me rattraper"

ALORS MON SENTIMENT maintenant en rembobinant tout ca c'est que je n'ai pas été juste envers mes enfants !!! Ce n'est pas bien de penser comme ca !!

La premiere pour moi j'ai raté quelque chose, pourtant je peux dire à 100% que je l'aime autant que les autres !!! (je lu ai demandé pardon et si elle ne m'en voulais pas) Dernierement il y a une femme qui me disait (devant ma fille) qu'elle resentirait un echec et mauvaise maman si elle n'arrivais pas à allaiter. Ma fille m'a dit droit dans les yeux aussi tot "bah maman tu m'aimes pas alors !!" J'ai ravalé mes larmes!!

Pour la 2eme en quelque sorte je lui ai imposé d'arreter car il y avait le petit frere.

Puis le 3e j l'ai forcé à arréter malgré lui.

Le 4e j'ai l'impression que je dois rattraper le fait de ne pas "l'avoir voulu" au depart.



Voilà mes sentiments, c'est difficile de detailler tout ca, et j'en oublie surement mais voila le principal

Merci à vous...  aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Mer 27 Jan 2016 - 20:35

J'ai lu tout ton vécu d'allaitement avec tes 4 enfants, très différent aav

Je dois te dire qu'avant de poster ici, il est d'usage de faire un petit message pour se présenter dans la catégorie "présentation", ainsi on sait un peu qui tu es, pourquoi ce forum t'as intéressée plus qu'un autre etc Smile

Au plaisir d'échanger avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Mer 27 Jan 2016 - 20:49

d'accord, merci de m'avoir lue !
Je vais faire ma petite presentation alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Mer 27 Jan 2016 - 21:17

Bienvenue parmi nous aav

C'est un sacré vécu que tu as là, 4 naissances, 4 allaitements, tous différents comme tes enfants. Et puis il y a toi, ce que tu donnes à chacun et ta santé, ton temps pour soi qu'il est vital de préserver pour mieux donner. C'est important de faire le point de tout ce vécu. Peut-être prendre le temps d'en discuter avec chacun de tes enfants et leur expliquer leur histoire et tes choix ou les aléas de la vie.

Tu as le droit d'expliquer à ta fille que tu n'es pas d'accord avec ce qu'a dit cette dame et que oui tu l'aimes, ne la laisse pas sur cette impression !
"Dernierement il y a une femme qui me disait (devant ma fille) qu'elle ressentirait un echec et mauvaise maman si elle n'arrivais pas à allaiter. Ma fille m'a dit droit dans les yeux aussi tot "bah maman tu m'aimes pas alors !!" J'ai ravalé mes larmes!!"

Personne n'est parfait, la perfection est une lubie, il y a des pays chauds, des pays froids, ça ne peut pas être tiède partout (ce serait très ennuyeux) idem pour les paysages. Il n'y a pas d'allaitement parfait, il ya des allaitements et c'est bien ce que tu viens nous apporter dans ton témoignage (merci).
Tu as donné en fonction des besoins de chacun de tes enfants à un moment donné et en fonction de tes besoins, de ta famille, de tes connaissances et de ton entourage. Tu as fait de ton mieux et cela jamais personne ne pourra te le reprocher, pas même toi, protège toi de ton mental qui peut chercher à te faire culpabiliser dans les moments de grande fatigue. Et retrouve cette force, cette confiance en toi, cet amour dans les bras de tes enfants et de ton homme aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Mer 27 Jan 2016 - 21:23

Je n'aurais pas dit mieux que petitpullmarine aav

Dans une période de fatigue, je crois que être douce avec soi-même et se dire que l'on fait de notre mieux est le mieux à faire aav
Peut-être le Papa a eu des paroles qui t'ont réhaussée dans ton rôle et ce que tu donnes à tes enfants Smile
C'est important, car on a beau être celle qui les a porté, a du accoucher pas toujours simplement, les a nourri de son lait, il est un pilier, et l'équilibre est à deux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 12:12

Merci pour vos messages les mamans ! Oui, j'ai dit à ma fille que je l'aimais beaucoup !
Les autres pareil, je leur demande pardon en essayant d'etre disponible autant que possible.

Ca m'a fait pleurer de vous lire car vous m'avez tres bien comprise. Le papa pour moi ne peut pas se mettre à ma place, c'est pour cela que j'avais besoin d'en parler avec des mamans. Et puis, o est pas toujours d'accord sur tout et je prends des initiatives et des decisions à contre courant de ses idées bien souvent.
Je crois au destin et c'est la seule chose qui m'aide à avancer. Je sais aussi que derriere toute ces choses il y a un bien, que toutes ces choses sont arrivees parce qu'elles devaient arriver.
En fait je trouve qu'en tant que mamans nous ne sommes pas toujours bienveillantes envers les autres, on ne pese pas toujours nos mots ect.. et c'est cela aussi qui me fait de la peine, je n'arrive pas à echanger sans que sente un jugement de l'autre, ou je ne sens pas un minimum de compassion des autres. Je me referme dans mon role de mamans uniquement puisque "c'est moi qui les ai voulu".
C'est delicat de parler de tout ca à d'autres. Dans mon entourage c'est soit une maman qui a allaité peu donc je ne peux pas "me plaindre" (elle en souffre, on en a deja parlé alors j'ai essayé de lui dire ce que j'aurais aimé qu'on me dise), et une autre qui a eu beaucoup de difficultés et qui y est arrivée malgré tout, qui me dit que moi j'ai de la chance de n'avoir eu aucune difficulté alors qu'elle n'en connais rien. (d'avoir allaité tout en etant enceinte a été pour moi tres douloureux tant physiquement que psychologiquement, à tel point que j'aimerais avoir arrété l'allaitement si j'avais une autre grossesse prochainement) Et cette personne me dit que si j'ai reussi à allaiter enceinte elle y arrivera aussi...puis regrette de ne pas avoir des enfants rapprochés comme moi... J'ai envie de dire ce que j'ai pu ressentir ces quelques années, parce que quand je souffrais elle meme souffrait de ne pas avoir d'enfant... bref, on avait pas partagé pendant ces moments là et je n'arrive pas à rester neutre, à parler maintenenant qu'elle vit ces choses que j'ai vecues.
J'ai besoin de faire mon deuil je crois et je n'ai pas besoin de ces discutions pour le moment.
Pour l'education c'est pareil, j'ai un "ideal" en terme d'education mais c'est pas evident de rester calme et posée en toute circonstances avec mes enfants (d'autant qu'ils sont nombreux) et les remarques qu'on peut me faire ca ne me tire pas vers le haut du tout.

Quoi que... si j'en arrive à me poser toutes ce questions c'est que j'ai envie d'avancer et de laisser le passé derriere pour que par la suite je puisse en parler sereinement sans culpabilité et regret.

Il n'y a qu'une maman ayant vecu ce que j'ai vecu je crois qui pourra me reconforter, j'accepterais mieux ses mots et je verrais sans doute en elle une super maman parce qu'elle est confiante.
J'ai besoin de douceur en fait, et ca commencera par moi meme effectivement
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 13:20

C'est plein d'émotions de mettre des mots sur ce que tu ressens et que tu vis.

Je vis un peu les choses pareilles avec le Papa c'est plus moi qui apporte des idées de faire comme-ci ou comme-ça et des fois il est moyennement dedans, mais l'échange nous fait partager nos avis et on avance. Sur l'allaitement aussi il a un regard différent de celui que j'ai, et c'est intéressant d'en parler.
Oui, "les choses arrivent car elles doivent arriver" je raisonne comme ça aussi ;)

C'est toi qui te dis que "vu que tu les as voulu", tu dois te débrouiller avec tes enfants, mais justement ce forum apporte une autre dimension avec les paroles de chaque maman et c'est très précieux, tu dois le voir aav je me dis pareil que ce sont mes enfants, je dois les assumer entièrement et je me mets la barre haute. L'échange permet d'élargir notre regard Smile
Discuter avec des mamans qui te sont proches, comme tu l'évoques peu aussi donner une impression de jugement car certaines se mettent en "compétition" et ont peur de voir qu'elles font "moins bien", alors que ça n'est pas à comparer ! Chacune est la meilleure maman pour ses enfants Smile

Tu as raison quand tu dis que c'est pas facile de rester bien dans son idéal d'éducation, le quotidien s'en mêle et on fait comme on peut. Mais cet idéal nous guide et on essaie de s'en rapprocher à sa manière et avec ses possibilités Smile Ici aussi en général on te dira pas "ohlàlà mais tu arrives pas à tenir ta maison et que tes enfants soient obéissants ! Ma pauvre tu te fais mener par le bout du nez et ton petit il tète encore à 15 mois...faut le mettre au biberon !" non, bien au contraire, le maternage passe par un lâcher-prise et un recentrement envers les besoins de tes enfants, et les tiens pour trouver un équilibre bon pour tous, en bienveillance. Je traverse une passe où les mamans sur le forum et leurs messages m'aide beaucoup à relativiser et pas me mettre la pression aav

Soit douce avec toi pour être douce avec tes enfants aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 14:07

Merci d'avoir partagé tout ceci avec moi aussi...

Si j'ai trouvé l'endroit où je pourrais etre entendue alors tant mieux !
Oui, c'est moi qui me dit que comme c'est moi qui ai voulu donc j'assume. Mais la société aussi, le mari, la famille...

A force de voir tout négatif c'est vrai que j'ai du mal à me redresser...mais ca arrivera j'espere.

Je ne sais pas pourquoi j'ai encore tous ces regrets, ca aide d'en parler, mais au fond je ne suis pas convaincue


Dernière édition par soundous le Jeu 28 Jan 2016 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1297
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 14:08

La Galineta a écrit:
non, bien au contraire, le maternage passe par un lâcher-prise et un recentrement envers les besoins de tes enfants, et les tiens pour trouver un équilibre bon pour tous, en bienveillance. 

Je trouve que c'est très super bien dit, la Galineta, je note ta formule, c'est tout à fait ça!


Dernière édition par babycake le Jeu 28 Jan 2016 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 14:16

C'est cela qui me fait mal

Le sevrage naturel se fait progressivement. Il peut débuter dès 10 mois, ou plus tard vers 2-3 ans. Comme le lait maternel change avec l’âge de l’enfant, il reste donc son aliment idéal.
Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il découvre de nouveaux centres d’intérêt, et s’éloigne de plus en plus souvent de sa mère. Les tétées sont plus espacées. Elles restent cependant des moments importants lorsqu’il a encore besoin de réconfort.
Cependant, ce n’est pas l’enfant seul qui décide de se sevrer. La mère peut, petit à petit, influencer ce processus, étapes par étapes, jusqu’à ce que l’enfant soit prêt à l’accepter.
(pris sur le net)

C'est comme si j'avais séparé mes enfants de force de ma securité, qu'ils vont en souffrir plus tard


Je dois vous dire que je suis tres dure envers moi meme effectivement, je sais que tout ceci vient de mon enfance, cette mauvaise estime de moi meme. J'ai eu beaucoup de difficultés avec mon premier enfant t j'ai la sensation de refaire encore les memes erreurs. Je sais que j'aime et que je peux aimer mais c'est comme si je n'en faisais jamais assez. Et j'ai besoin d'etre rassurée ++ Au lieu de ca je me fais du mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 28 Jan 2016 - 16:29

Oui, la société n'est pas douce avec les mamans, et n'aide pas à être à l'aise et confiante...avec des "normes" plutôt dures et qui visent haut. La famille ne se prive pas de donner son avis par des phrases qui peuvent être très blessantes quand on les entend, comme ma belle-mère voyant mon premier petit pleurer (mal de ventre normal) en disant "ton lait est peut-être pas bon pour lui !" mimique121
Et le Papa, il a voulu ces enfants avec toi, encore une fois vous êtes deux, et c'est très important, tu pourrais peut-être avoir une discussion à coeur ouvert avec lui en lui disant comme tu ressens les choses ? C'est dur quand le Papa nous juge aussi...

Oui ça arrivera, tu vas reprendre confiance, et digérer tout ce vécu, il fait parti de toi et de le mettre à plat te permet de le regarder en face, accepter et réfléchir sur pourquoi tu as fait comme-ci ou comme-ça. Tu n'es pas un monstre de maman aav
Quand on ne fait pas comme on aimerait, on s'en veut, on focalise dessus et on culpabilise, c'est humain. Mais pas irrémédiable ;)

Merci babycake, j'ai pas mal remué dans ma tête ces temps-ci, et c'est comme ça que je vois les choses après tout ce qui s'est dit sur le post que j'avais fait Smile tant mieux si ça te plait comme phrase pour résumer Smile

soundous, ce que tu cites, ça fait une généralité. Mais j'ai appris qu'à vouloir lire de belles choses avec des objectifs, on peut aussi se faire plus de mal que de bien...pour exemple mes dernières lectures de bienveillance, bah je me suis mis la pression inconsciemment et j'ai fait encore pire que ce que je faisais jusque là et péter un câble à bout de nerfs car je n'arrivais pas à atteindre ce qui était décrit dans l'article qui paraissait si beau comme façon de faire...
Tes enfants, tu leur a donné tout ce que tu pouvais, à un moment tu as aussi fait avec ce que tu es et tes limites, il valait mieux ça que de te pousser dans tes retranchements et finir à bout avec plus une goutte à donner. Ils vont eux aussi faire avec ce que tu leur a donné et grandir avec ça, qui est déjà superbe car tu leur a beaucoup donné avec l'allaitement et en les préservant un moment où tu sentais qu'il fallait passer plus de temps avec certains d'entre eux aav et plein d'autres choses tendres à partager.

Là tu fais un bilan, et tout ce que tu te reproches à l'air de peser bien lourd dans le mauvais côté de la balance, en négatif, pourtant si tu regardes tout ce que tu as fait qui correspond à ton idée, c'est conséquent aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michaychama
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Ven 29 Jan 2016 - 12:55

Coucou,
En lisant ton message je repense à cette émission des maternelles que j'ai vu récemment sur l'allaitement long. Le pédiatre invité qui y était très très favorable et avait des commentaires qui m'ont plut à aussi dit, "à un moment (rq: je ne sais plus quel âge, 12 mois peut être) on passe de l'allaitement à la demande à l'allaitement à l'amiable".
Ca m'a beaucoup surpris bizarrement. Car j'ai toujours conçu l'allaitement comme DEVANT être à la demande. Que c'était le plus "naturel", que si l'enfant avait ce besoin alors il fallait l'honorer. Mais l'enfant a des tas de besoins/envies qu'on ne comble pas (pas envie de se coucher, envie de jouer avec les parents alors qu'on est à table etc...) et on ne s'en veut pas de ne pas y répondre. J'allaite mon fils qui a 2 ans et 5 mois, et parfois j'en ai ras le bol. Je viens de le sevrer de nuit, avec un peu de pression de mon mari (aussi pour avoir un autre enfant), et je m'en voulais de ne plus lui donner à la demande. Je commence aussi  à lui refuser par moment, comme à la médiathèque ou autre.
Et effectivement est ce que ça ne doit pas avoir lieu à l'amiable. Est ce que ça aussi ça ne serait pas naturel?!
Ce qui convient à l'enfant et à la maman.
Ce qui est juste pour les deux.
Car c'est bien une histoire à deux.
Et là, si toi tu es fatiguée, parceque tu as un autre bébé à gérer, eh bien tu réponds à tes besoins, et à celui du bébé plus jeune.
C'est ainsi, c'est la vie. Tu ne pouvais pas faire mieux. Combler les besoins de TOUS tes enfants et de toi même. Tes enfants plus grands ont perdu quelquechose probablement en ayant un frère/soeur plus jeune, mais ils gagnent aussi des tas d'autres choses;
Gros bisous
Micha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Ven 29 Jan 2016 - 16:41

0059_G les supers mamans

Je peux parler de tout librement avec mon homme, mais j'ai besoin d'en parler femme à femme;
Il me dit que j'ai fait ces choix donc à la limite pourquoi je n'assume pas maintenant ? C'est moi qui ai voulu ne pas prendre la pillule, les enfants rapprochés ect... Oui, mais ce n'est pas evident de faire des choix et de tenir peu importe les embuches...
J'ai les 3 plus jeunes à la maison car je ne veux pas les mettre en maternelle et pareil, je me plaints de les avoir toujours "dans les pattes".

Oui, j'ai tres certainement fait comme je pouvais avec ce que j'avais
Au final c'est vrai qu'il y beaucoup + de positif, il suffit de vouloir le voir...
Et en effet, chaque enfant a sa propre place, sa propre personnalité et donc l'histoire de chacun sera differente
Donc, je ne peux etre equitable avec personne, hormis l'amour qu'il y a dans mon coeur pour chacun d'eux;
C'est vrai que je me mets la pression en voulant atteindre certains objectifs mais tout n'est pas adaptable à ma situations (et aux enfants surtout parce qu'il n'y a pas un type d'enfant)


Ca me fait tellement de bien tout ce que vous me dites !

Oui, l'allaitement à l'amiable au fond ca me convainc de plus en plus parce que ca me parle.
C'est tellement difficile de s'adapter apres chaque naissance, d'avoir moins de temps pour chacun mais je n'ai pas le droit de me dire et si j'avais fait autrement...?? J'aimerais faire dans la qualité plutot que vouloir faire en quantité et me casser la figure.
Une famille il faut toujours innover, trouver de nouvelles astuces en vue des nouveaux evenements.

Ma force je la trouverais dans toutes ces batailles.
Mes enfants n'ont pas choisi d'etre rapprochés mais c'est peut etre ca qui les rapprocheront )))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Ven 29 Jan 2016 - 21:44

Oui, je comprends. Tout à fait même. Car je vois bien que si un de nos deux garçons pleure, c'est souvent à moi d'y aller, par défaut, c'est intégré et voilà...et si j'ai voulu "habituer" à s'endormir sur moi ou avec l'un de nous à côté, bah que j'assume ! Enfin c'est pas toujours aussi blanc ou noir, mais je le ressens parfois, et je me dis "bah fait ta journée en te dépatouillant seule ma grande !" car aussi il ne faut pas toujours attendre de l'autre. Mais ça c'est quand je me ferme. Et c'est pas bon. Oui j'ai voulu ces enfants, et j'en voudrait bien encore un, alors que lui en resterait bien là, mais bon on ne peut pas nous faire tout porter pour autant ! On n'a pas fait des enfants dans leur dos non plus !
C'est pourquoi c'est bien de faire le point avec ses objectifs au fur et à mesure aav
Tu prends du temps pour toi, je veux dire rien que pour toi ? Te retrouver, souffler seule Smile

soundous a écrit:
Et en effet, chaque enfant a sa propre place, sa propre personnalité et donc l'histoire de chacun sera differente
Donc, je ne peux etre equitable avec personne, hormis l'amour qu'il y a dans mon coeur pour chacun d'eux

Tu as bien résumé.

Si bien sûr tu peux te demander "et si j'avais fait autrement ?" ! C'est ce qui fait avancer Smile

Improvisons pour que la famille roule au mieux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Sam 30 Jan 2016 - 16:00

Je n'ai pas vraiment de moments rien que pour moi, c'est pourquoi c'est si dure mais la situation risque de s'arranger car j'envisage d'emmenager bientot à coté de ma famille.

Oui, si j'avais pu faire autrement.... mais j'aimerais tellement me promettre de ne plus avoir cette phrase dans mon vocabulaire.. parce que je n'ai pas pu faire autrement, c'est ca la realité


Quand je vois que ma fille qui avait 15 mois à l'epoque a pu faire une greve de la tété, je me dis que je n'ai pas su l'ecouter...je me suis tres certainement dit qu'elle vait grandit d'un coup
Je la vois encore bébé maintenant alors qu'elle n'a que tout juste 4 ans
Et c'est un enfant qui a besoin de beaucoup d'attention, elle n'arrete pas, le dodo c'est durdur..je bataille... c'est la seule car mes autres enfants ca va... Par contre elle a son caractere à part et ce que j'aime chez elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Sam 30 Jan 2016 - 17:01

je m'en veux..sniif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Dim 31 Jan 2016 - 21:41

C'est vrai que c'est bien quand on peut, tes enfants sont maintenant plus tout petits et peuvent rester avec quelqu'un pendant que tu prends un petit temps pour toi aav

michaychama, j'aime bien ton article et cette notion de "tétée à l'amiable" car c'est vrai que tout petit c'est tétée à la demande et c'est précieux et plus grand on peut pas toujours être disponible sur le moment et pouvoir un peu décaler c'est bien aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Lun 1 Fév 2016 - 11:58

merci pour tout))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Lun 1 Fév 2016 - 21:13

Bon cheminement alors aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soundous
Construit son nid


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Mar 2 Fév 2016 - 19:48

Est ce que je peux considerer que ce post sera mon journal de bord eventuellement pour m'aider à cheminer ?? !

Alors ca va un peu mieux, je crois que les hormones me jouent des tours, mais ca va beaucoup mieux !!
Mes enfants sont loin d'etre malheureux.

Mon avant dernier, à qui j'ai demandé gentillement d'arreter les tétés, m'a redemandé le sein...Donc il a mis sa bouche mais ne sait plus téter !! C'est fou comme ca change de ne plus le voir téter !! Et depuis, il se promene toute la journée avec des peluches, bien souvent ses voitures (c'est un fan de voitures) et meme pour dormir, manger, prendre le bain, sortir... Il a trouvé un nouveau doudou...

Et ma fille je me souviens qu'apres l'arret des tétés je lui avais donné un petit doudou que j'avais confectionné avec ma machine à coudre. (bon, je suis pas experte) Et elle l'avait tout le temps avec elle !!

C'est marrant et tout mignon donc je voulais raconter ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Galineta
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4154
Age : 26
Localisation : Isère
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   Jeu 4 Fév 2016 - 14:44

Je sais pas mais je pense que tu peux, on en fait bien dans la rubrique grossesse qui sont des "journaux de bord" Smile

Ça fait plaisir de voir que ça va mieux aav tu positives Smile

Ils savent bien remplacer par des câlins, et c'est drôle cette passion des voiture qu'ils baladent partout content050

Même si tu n'es pas une grande couturière elle ça lui va très bien, elle s'y est attaché 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parcourt d'allaitement et sentiments   

Revenir en haut Aller en bas
 
parcourt d'allaitement et sentiments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement
» Allaitement et compléments
» allaitement: quelles sensations physiques?
» Contraception pendant l'allaitement... et après

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: