discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Envie de tout arrêter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Envie de tout arrêter.   Dim 27 Déc 2015 - 19:30

Bonjour,
Mon petit loup est en plein pic de croissance (le premier vrai, celui des trois semaines) et j'avoue qu'entre l'angine et les regards horrifiés de mon entourage quand je leur disais que loulou tétait toutes les deux à trois heures la nuit (ce qui me semblait déjà beaucoup), sans compter sur les habituels : "depuis qu'elle l'a passé au LA, elle n'a plus aucun problème, il dort 6 h d'affilés à trois semaines..." je commence (déjà) à me dire que je devrais arrêter.

J'ai connu ces phases de désespérance pour mon premier, mais plus tard. Je l'ai allaité jusqu'à 6 mois en exclusif, puis après trois mois de reprise de boulot, j'ai du passer en mixte car je n'arrivais plus à tirer la quantité suffisante pour la journée de crèche. Puis l'allaitement s'est étiolé petit à petit jusqu'à ce qu'il arrête de lui-même à 17 mois. J'étais fière. Mais il y'a quand même eu plein de moments où je n'en pouvais plus. Ce qui me faisait tenir c'était mes principes concernant l'allaitement, le fait que je me disais que ce serait pire si on le passait au LA.

Sauf que voilà, mon grand a toujours été très goulu, très demandeur de succion, de contact il passait son temps au sein et ça me faisait honte devant ma famille qui n'arrêtait pas de me répéter que ce n'était pas normal etc... Ajoutez à ça le fait qu'il avait toujours besoin du sein pour s'endormir (pendant plus de deux heures parfois) et que encore maintenant, il refuse de s'endormir seul et qu'il a encore un ou deux réveil systématique par nuit. Résultat, même avant la naissance de M. je ne savais plus ce que signifiait dormir plus de 5h d'affilé.

Jusque là mon petit deuxième était plus cool, moins vorace, moins demandeur des bras, capable de s'endormir seul ou dans d'autres bras que les miens et pour des durées plus longues (3-4h d'affilé en journée). Dans le but de bien lancer ma lactation, j'ai remis en place le même protocole que pour mon premier, mise au sein systématique dès les premiers signes de demande, portage intensif, sauf quand il dort.

Mais voilà, j'ai une grosse crise de foi, avec les fêtes et le fait de voir d'autres mamans et bébés, ils arrivent à me faire douter. Je me demande si les problèmes que j'ai eu avec mon premier n'ont pas été induits par ce protocole, par le fait de répondre directement à ses besoins qui ne s'arrêtaient en fait jamais. Parce que je vois mon petit loup qui était plus zen devenir aussi demandeur que le grand et j'ai l'impression que si je passais au biberon au moins, il serait calé sur un rythme, le papa pourrait me relayer (il se fait un plaisir de ronfler pendant que je donne la tété, maintenant qu'on cododote en plus, il n'a vraiment plus aucune raison de se réveiller, et je ne vois pas pourquoi je devrais lui en vouloir, il ne me serait vraiment d'aucune aide. Des fois je le réveil pour une couche histoire de dire, mais franchement quel intérêt).

J'ajoute à ça que j'ai beaucoup de boulot pour mes études et que je commence à flipper de ne pas avoir une minute pour moi avec le grand en plus. Surtout que je suis intellectuellement beaucoup moins performante avec le manque de sommeil... Bref, j'ai l'impression que le biberon serait la meilleure solution pour moi et ça me fait mal de penser ça alors que mon bébé n'a pas encore un mois... Je sais que l'allaitement est ce qu'il y'a de plus naturel mais ça fonctionne quand on a un mode de vie plus naturel, là ce que je me demande (bosser, aller en cours, élever deux enfants) c'est tout sauf naturel et je ne sais pas quoi prioriser.

Enfin voilà, petit coup de déprime de Noël, merci d'avoir lu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alambra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1387
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Dim 27 Déc 2015 - 22:31

Je ne pourrais bien sûr pas te conseiller d’arrêter l'allaitement, je suis tellement une convaincue... Mais par contre je trouve ça dur de lire que tu l'as si mal vécu pour ton grand aau aau aau ça mérite des calins. Ton entourage n'a pas l'air de beaucoup t'aider sur ce sujet, à part te faire douter et culpabiliser mimique121

Je peux juste te faire part de mon expérience, j'allaite mon grand à la demande aussi, avec cododo et portage, et ça ne l'a pas rendu si accro que ça, les couchers ne se passent pas toujours au sein (parfois écharpe ou juste un calin) Je pense que les besoins en tétées sont propres à chaque enfant, et ça peut évoluer dans un sens comme dans l'autre ! Rien ne garanti donc qu'au LA ton petit aura un meilleur rythme, ni qu'il fera ses nuits...

Alors bien sûr ça ne change rien à ton problème, mais déjà tu peux arrêter de penser que tu as fait quelque chose de mal, ou que c'est toi qui a créé ce besoin, ton grand avait peut être juste un gros besoin de toi aav

Après sur le fait que tu trouves ça trop lourd, ça t'appartient complètement, et si tu décides de ne pas allaiter longtemps personne n'aura à te juger. Prends bien le temps de la réflexion, pour être en paix avec ta décision...

Désolé si mon message n'est pas très clair je suis un peu crevée aav

Courage en tout cas, tu as beaucoup de choses à mener de front, c'est pas facile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1202
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 11:03

aau aau aau ça a l'air difficile en ce moment.

Je me souviens que mon fils a été un bébé vraiment très cool (enfin, comme un nourisson) jusque vers 2-3 semaines. Et puis, ça s'est peu compliqué, les pleurs du soir inconsolables pendant plusieurs heures sont apparus, c'est devenu plus difficile de le poser, etc... ça a coïncidé avec son reflux, mais surtout avec un éveil plus marqué, un bébé plus réveillé, présent, communicatif... Je pense que c'est aussi une phase de leur développement, ils prennent peu à peu conscience de plus de choses et y réagissent...
On peut aussi se dire que ton ptit loup tout zen a vue et vécu quelques changement avec les fêtes, et qu'en réactions, il a eu un peu plus besoins de vous pour se rassurer et pouvoir s'y adapter.

Ton entourage à l'air franchement culpabilisant, et c'est difficile de résister à ce discours quand on est toute seules. Ce que je peux te dire, c'est que je connait autant de bébé au biberon qu'au sein qui se réveille longtemps et souvent la nuit, même quand les biberons sont calé... Mon fils, allaité exclusivement, à fait ses nuit à deux mois, de 23h à 7h. Puis il a commencer à se re-reveiller la nuit vers 4 mois. Depuis, ça varie, et là, à 14 mois, après 2 mois de nuit à peu près complètes, il se réveille une à deux fois... Je pense que c'est plus liè à un enfant qu'à son mode d'alimentation, et que malheureusement, on a peu de prise dessus.
Ce qui est sure, c'est que ton fils à toi est un tout tout petit bébé, qui a encore besoin que l'on réponde à tous ses besoins, dans la mesure de notre possible. Il n'a pas de notion du temps, il n'a pas de notion de son corps et de ses limites, il ne peut rien faire pour soulager un inconfort, quel qu'il soit, qu'appeler ses parents. répondre à ses appels lui permet de s'apaiser, et de construire peu à peu sa sécurité intérieure. Et cette sécurité, c'est pour moi la base qui lui permettra de prendre de l'autonomie et de se passer de vous... Mais je pense que tu sais tout ça, c'est juste pour te rappeler que non, tu ne pense ça pas ça toute seule dans ton coin, on est beaucoup à partager ces idées content050


Maintenant, si tu te sens fatiguée, si toi, tu n'a plus envie d'allaiter, ou pas autant, je comprend que tu te pose la question du LA. La réponse n'appartiens qu'à toi. Et quand tu aura décidé, elle sera la bonne, parce qu'elle sera la tienne, adaptée à ta situation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 11:44

C'est marrant ce que tu dis Babycake parce que j'ai l'impression que tu as eu le même loulou que moi, il as un reflux aussi depuis qu'il est né (il a du être aspiré + sonde gastrique), jusque là ça ne semblait pas le gêner, mais là il commence à exprimer un inconfort. Puis il a beaucoup de gazs donc ça ne doit pas aider. Mais c'est vrai que ça coïncide avec de plus grandes phases d'éveil et surtout des débuts de petits sourires...

Alhambra, je n'ai pas si mal vécu que ça mon premier allaitement, c'était surtout difficile parce que je savais que j'étais dans le vrai par rapport à l'allaitement mais que je me sentais mal par rapport à l'entourage qui ne comprenait pas forcément pourquoi je passais des heures avec loulou qui n'aimait pas quand on était chez les autres.

Je crois que j'ai du mal à être en empathie avec mon petit loup, je ne saurais pas expliquer pourquoi. Je crois que de très récents conflits entre mon père (militaire autoritaire, paternaliste et misogyne) et mon conjoint (qui partage toutes mes idées sur l'éducation et a été élevé de manière bienveillante) pourraient être à l'origine de ce petit soucis. Je vais en reparler avec chéri.

Et puis, le grand nous fait encore passer de sacrées nuits ! Pas plus tard que cette nuit, 3h20, le grand débarque pendant une tétée, il s'installe entre son père et moi avec la ferme intention de rester réveillé.

Je pose son frère dans le side bed, et je me recouche, je ne sais pas combien de temps j'ai pu dormir mais je sais que le grand est resté éveillé tout ce temps là. Nouveaux pleurs du petit, je sens le grand qui me contourne pour aller le voir, il s'assoit à côté de lui et lui caresse le visage. Ca le calme, je suis super attendrie, je lui dis que c'est bien de prendre soin de son petit frère comme ça, il a du prendre ça pour une invitation à discuter " il ne pleure plus mon petit frère à moi, je caresse mon petit frère à moi..." et blablabla. Franchement c'était tellement mignon que malgré la fatigue, je lui ai tenu le crachoir en lui répétant qu'il fallait dormir.
Le petit se réveille définitivement pour téter et là, le grand pète un plomb, il se met les pieds en l'air dans le side-bed et tape la tête de lit sur le mur à plusieurs reprise avec ses pieds, tout en faisant tourner les barreaux en bois qui grincent super fort. Le petit s'énerve au sein à cause du bruit, il régurgite à cause de mon REF.

Le papa ronfle à côté, je repense à tout ce que j'ai lu sur le cododo et le calme et la sérénité que cela procure dans une famille, et moi j'ai l'impression d'être assise au milieu d'une fanfare ! J'ai presque envie de rigoler ! Je fini par attraper (un peu brutalement l'épaule du papa qui écrase comme une souche)

- Ca te dirais de réagir !
- (encore à moitié endormis) Hein, quoi, mais j'entends rien ! (regarde le grand, mort de rire toujours en train de faire du raffut) Ah d'accord, j'arrive !

Bref, c'est pas de tout repos ! Et puis vraiment les tétées sont anarchiques, par moment, il gère super bien, par moment il a l'air d'avoir mal au ventre mais faim quand même ou alors de chercher à téter pour se soulager (je ne sais pas si je dois lui donner dans ces moments là d'ailleurs), il a du mal à rester allonger parfois parce que je sens que son reflux le gêne (du coup il grogne et se tortille, ce qui n'aide pas à dormir et finit par pleurer).

Mon médecin m'a dit qu'il n'y avait rien a faire pour le reflux, vu qu'il n'y a pas d'oesophagite, il faut attendre qu'il grandisse, que mon lait est meilleur que n'importe quel lait anti-reflux (enfin un médecin pro-allaitement et couche lavable) donc rien à faire. J'avais pensé à une éviction des PLV pour mon REF. Tu as fait quoi pour son reflux Babycake ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 11:52

Toutes les mamans ont à un moment ou un autres ( voir plusieurs autres....) des moments comme le tien, de fatigue et donc de doutes.
Pour l'allaitement, je pense qu'une éviction PLV et croisés serait à tenter, pour voir si ton REF diminue ou pas et surtout si ton bébé régurgite moins.
Pour l'arrête de l'allaitement, je ne saurai te conseiller, mais juste te dire que le biberon ne règle rien en général, si ce n'est de mettre quelques contraintes, car les bibs, il faut les préparer et les laver !

Pour le fait de redonner la tétée quand il se tortille, je dirai oui et non....oui si ça le soulage sans qu'il régurgite, non si ensuite il régurgite car tu amplifies le phénomène. Dans ce cas, tu peux peut être tenter la succion de ton petit doigt...et voir si ça le soulage.

Bon courage en cette période difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 12:00

Vous avez de la doc pour conduire une éviction des PLV ? J'avoue que je ne sais pas ce que je dois le plus éviter (le fromage râpé par exemple ça le fait ou pas ?)
Je ne consomme déjà pas de yaourt ni de lait de vache mais je cuisine avec pas mal... Je connais quelques blogs végan, je vais y faire un petit tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 12:42

Alors pas de plv et croisés ça veut dire aucun lait ou dérivés de vache, brebis, chèvre et souvent on supprime aussi le soja.
Donc pas de beurre, crème, fromage ( donc pas de rapé...), pas de yaourts, petits suisses, crèmes dessert.
Pas de lactose qu'on trouve dans pas mal de produits ( charcuterie, gateaux, plats préparés).

Tu peux remplacé par du lait et de la crème de riz, du lait ou de la crème d'amandes, du lait ou de la crème d'avoine, de lait ou de la crème de noix de coco.
Pour le beurre des tartines, tu as le saint hubert bio ( mais dedans lécithine de soja) ou le fruidor sans lactose ( moi je préfère le gout du st hubert).

Il faut 3 semaines environ d'éviction stricte pour que le corps élimine les dernières traces. Souvent au bout de quelques jours, les mamans notent une amélioration sur le ref et / ou le RGO

Bcp de RGO sont dus chez les petits à une allergie au PLV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 13:57

Oh la la, gros changement pour moi !!! Le fromage c'est vraiment mon meilleur ami surtout depuis que je suis végétarienne !

Je vais tenter deux ou trois recettes de faux-mage. J'espère que ça aidera mon loulou.

Quand tu dis "pas de lactose qu'on trouve dans pas mal de produits" j'imagine que c'est pareil pour le chocolat même noir, il y'a souvent du lactose dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcenciel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2477
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 14:22

Je t'encourage à essayer l'éviction des PLV. Comme toi, je suis (j'étais...) une accro au fromage (qui a déjà eu une vingtaine de fromages différents dans son frigo????). L'éviction PLV et maintenant de tous les laits animaux (snif, même plus de fromage de brebis ou chèvre!!) a vraiment vraiment été le jour et la nuit!
Si ça se trouve, pour ton loulou, ce n'est pas lié, mais clairement, entre voir souffrir mon bébé (et accessoirement passer des heures la nuit debout à bercer) et me contraindre un peu, j'ai vite choisi (et la réapparition du lait expulsé en jet au moindre écart, ça calme!)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alambra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1387
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 14:55

Je compatis pour ton homme qui roupille à côté, j'ai le même à la maison... Et quand il est enfin réveillé par les pleurs (du grand en général) il l'engueule mimique121 ça m'énerve au plus haut point...
Bref on a bien du courage nous les mamans aav

Pour remplacer le lait en cuisine n'hésite pas à tester le lait d'avoine c'est vraiment top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 15:39

Non mais le pire c'est que mon chéri est vraiment très impliqué, il m'aide beaucoup et tout, c'est juste qu'il est incapable de se réveiller la nuit ! En plus, quand il se réveille, il gère pas trop mal donc j'ai pas trop à me plaindre, c'est juste que je ne peux jamais dormir sereinement parce que je sais que si il y'a un problème il n'entendra rien. Donc, quitte à être réveillée, autant que lui dorme pour pouvoir gérer le lendemain.
Arc-en-ciel, je te rejoins pour le + de 20 fromages dans son frigo, à Noël dernier, on a offert un plateau de fromage pharaonique à notre grand qui adore ça ! Je suis sûre que c'est le cadeau qu'il a préféré ! Les yeux qu'il faisait chez le fromager on se serait cru dans l'atelier du père noël ! Et ce jour là, on a dépassé les 20 variétés de fromage dans le frigo, j'en salive encore.
Mais bon, quand je vois les petites grimaces de mon deuxième, ma mère vient de m'apprendre que j'avais le même soucis que lui petite et que ça s'est résorbé plus tard. Je vais tenter le coup, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1202
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 17:20

haha moi aussi j'ai un mini-amateur de fromage à la maison!

Pour son reflux, on a nous a d'abord donner du gel de polysilane, impossible de lui avaler ( prescription : "vous l'étaler sur le seinb avant la tété"... je ne sais pas si notre médecin a essayer un jour d'étaler ce truc). Puis vers 15 jours, il a fait une fausse route et un petit malaise suite à une régurgitation. Il a commencer à devenir bleu, on a eu la peur de notre vie, et on a finit au urgence. Là-bas, Devant les signes de reflux douloureux qu'on décrivait (bébé qui se cambre, se jette en arrière, et régurgite beaucoup, y compruis à distance des tétés) on lui prescris du gaviscon. "- fois par jour, à chaque biberon - Il est allaité - 6 fois par jour, à chaque tété. - euh, il est à plus de 6 tété par jour, là... - Euh, bon ben, 6 fois par jour, vous choisissez quand..." Précis! Il avait horreur du gaviscon ( si je tiens le gros malin qui aromatise un médoc pour bébé "banane fenouil"..), et hurlait dès qu'on lui en donnait, du coup on réservait le gaviscon aux moments où on était sûr qu'il avait ma. Ca le soulageait 30-40 mn... Et puis vers ses deux mois, devant ses signes de gêne qui augmentaient (pleure allongé, vomis en permanence, après et à distance des tétés, la nuit et dans son sommeil, pleure quand il régurgite...), sa pédiatre nous a prescris de l'inexium, qui l'a enfin soulager. Il en a eu besoin jusque vers 7 mois. Après, les pédiatre sont partagés sur l'efficacité des IPP chez les bébés de moins d'un an, mais nous on a clairement vu la différence. Il a d'ailleurs fait ses nuits 10 jours après le début du traitement.

J'ai aussi fait l'éviction PLV, tout lait animaux, et soja, pendant un mois et demi, sans aucun résultat ici, ni sur son reflux, ni sur mon REF.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 20:05

Ouah Babycake ! Chez nous, ça ne semble pas aussi violent, on a bien bébé qui se cambre et fait sans arrêt des grimaces après les tétés, grogne et se tortille allongé, vomis pas mal et s'étouffe un peu au moment du réflexe d'éjection (j'avoue m'être fait quelques frayeurs à le voir chercher de l'air en couinant un peu et en se jetant en arrière mais jamais de malaise à en devenir tout bleu ! Je croise les doigts parce que ça doit être flippant). Ca doit être long d'attendre de tester tout ces traitements sans trouver ce qui fonctionne.
Perso, en plus j'avais un gros reflux pendant la grossesse et le gaviscon ne marchait pas du tout non plus ! C'est pas bon et ce ne me soulage pas ! Seuls les IPP fonctionnaient dans mon cas, alors je comprends ton petit loup en quelque sorte.

Chez nous ce soir, j'ai un peu craqué, j'ai tiré mon lait (à la main car pas encore de tire-lait) et j'ai donné le biberon à mon homme pour pouvoir m'occuper du coucher du grand (qui est très long et compliqué), ça m'a un peu libéré et je crois que tout le monde était content finalement.

Je ne vais pas trop le faire à cause du risque de confusion sein-tétine mais bon, il a bien pris le biberon, ça a été moins chaotique et il s'est endormi tranquille, il semble que ça calme un peu son RGO (qui doit sans doutes être aggravé par mon REF du coup...)

Voila voilà, je commence mon régime sans PLV, on verra bien ! Beurk, une bretonne à la margarine ! C'est triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 20:42

Je compatis... surtout avec deux loustics à gérer! Je n'en ai qu'un de deux mois et demi... et parfois c'est dur car il n'y a que moi qui peut l'endormir, au sein ou dans les bras... Il ne se calme qu'avec moi! (même le papa ne peut rien contre maman doudou - maman garde-mangé - maman tute - maman calin...) Et les tétées toutes les deux heures la nuit... bé ça fait deux mois et demi (voir toutes les heures oui oui...) même maintenant j'ai encore parfois les tétons en marmelade!

Si tu as envie de continuer l'allaitement, je t'envois plein de soutien... abc pour t'aider à t'accrocher! Pas évident de faire abstraction des avis et commentaires de la famille... Je suis bien placée pour le savoir car j'y ai régulièrement droit sur le portage et l'allaitement (encore?? Mais il n'arrête pas de manger...).

Mais si tu passes au LA ce sera très bien aussi si ça vous permet de retrouver un certain équilibre dans la famille! aav ou simplement tirer ton lait pour que le papa puisse prendre le relais de temps en temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babycake
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1202
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 20:49

Pour le beurre, remplace par l'huile d'olive en cuisine, c'est quand même bien meilleur que la margarine! Et sur les tartines, purée d'amande ou de cacahuète, c'est sympa. Cette période d'éviction m'a permis de tester le fromage de noix de cajou. C'est bon, mais il ne faut juste pas imaginer que ça remplace gustativement le fromage...

ça peut être une solution aussi, un biberon de lait tiré de temps en temps pour te soulager. Une de mes amies dont le fils a commencer sa vie de façon un peu chaotique par une hospitalisation de 3 semaines, avait pris l'habitude de tirer son lait, et du coup son petit a toujours eu une partie de son lait la nuit donnée au biberon par son père, dès la naissance. Elle a toujours trouver confortable de tirer son lait et pouvoir s'absenter ou déléguer en donnant un biberon ( alors que moi, je trouvais que c'était tellement pénible de tirer mon lait que ça n'en valait pas la peine... toutes différentes!) Il n'a jamais fait de confusion sein-tétine, et aujourd'hui à un an, il est toujours allaité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Lun 28 Déc 2015 - 21:10

C'est rassurant ce que tu dis Babycake, je commençais à culpabiliser un peu. Ca m'a quand même fait bizarre de le voir partir dans les bras de son père au moment de la tété, pendant que je partais de mon côté avec son frère ! C'est marrant cette fusion du tout début de la vie avec eux, ça m'avait fait la même la première fois que j'avais laissé son frère pour seulement deux heures, j'avais l'impression qu'on m'arrachait un bout de moi.

C'est vrai que là il dort bien, peut être que c'est une solution pour les matinées et les soirées, pour que je puisse dormir un peu aussi. On verra. C'est vrai que je n'ai jamais eu de mal à tirer, même manuellement, avec le REF ça va super vite (30 ml par REF c'est pas mal ^^). Du coup là j'ai fait un petit 130 ml en 5-10 minutes sachant qu'il avait tété peu de temps avant.

En attendant, le grand a été méga long à coucher parce qu'il a voulu profiter de m'avoir pour lui tout seul ! C'est sûr qu'à deux c'est une autre organisation. Le papa est en vacance et on n'a pas le temps de se parler, j'imagine pas ce que ça va être à la reprise du boulot !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Mar 29 Déc 2015 - 11:43

Nuit un peu moins agitée, mais quand même, il fait des tétées groupées de 3 à 5 h du matin, faut être prévenu !

C'est vrai que boire mon lait au biberon le soulage il y'a surtout un sein qui est vraiment dur à gérer pour lui.

Petite question qui m'a aidé à tenir éveillée pendant les tétées groupées, si je remplace la crème de vache par de la crème de soja il n'y a pas de risque avec les phyto-oestrogènes vu que j'allaite un petit mec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Mar 29 Déc 2015 - 15:10

Taumyly a écrit:
Nuit un peu moins agitée, mais quand même, il fait des tétées groupées de 3 à 5 h du matin, faut être prévenu !

C'est vrai que boire mon lait au biberon le soulage il y'a surtout un sein qui est vraiment dur à gérer pour lui.

Petite question qui m'a aidé à tenir éveillée pendant les tétées groupées, si je remplace la crème de vache par de la crème de soja il n'y a pas de risque avec les phyto-oestrogènes vu que j'allaite un petit mec ?

Dans l'idéal au moins au début, il faudrait supprimer aussi le soja car il y a bcp de réactions croisées produits laitiers / soja.
La crème de riz ou d'amandes ou d'avoine ça serait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   Jeu 31 Déc 2015 - 9:35

Bien noté.
Dites, en plus du reflux, depuis quelques temps on remarque que loulou a tout le temps la tête en arrière alors qu'avant il acceptait d'être posé ventre à ventre là il redresse la tête et refuse de la poser.
Vous avez déjà vu ça ? Ca pourrait être le reflux ?

Ou alors de mauvaises positions d'allaitement, il a vu une osthéo y'a deux semaines qui n'a rien vu de particulier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de tout arrêter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de tout arrêter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de tout changer ?
» douleurs à l'estomac
» j'ai envie d'arrêter l'allaitement
» Envie de changer de tête!!
» C'est décidé, j'arrête d'être débordée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: