discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un combat qui en vallait la peine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lychnis
Habituée
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 39
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: un combat qui en vallait la peine...   Mer 26 Nov 2014 - 15:02

Mon petit garçon a eu un an il y a quelques semaines et il tête toujours ura1 ura1 ura1 Ca a été un long chemin d'embuches, de moments de désespoir et de colère mais aussi de découvertes, de lâcher prise, d'espoir...
Pour resituer: Elias est né à terme, après un beau mais difficile accouchement physiologique. Des compléments de LA ont du être introduits à partir du 3 ou 4ème jour parce qu'il perdait trop de poids, d'abord à la pipette puis au DAL.
Tout le monde me disait qu'il tétait bien (pédiatres, sages-femmes, puéricultrices...), moi j'avais des doutes mais en tant que maman débutante en allaitement, n'ayant pas vraiment vu de bébé au sein avant... pas facile de se faire une idée, ni de se faire entendre. Finalement une consultante en lactation a confirmé ce que je pensais. Mon bébé a subit à 3 mois une frenectomie de la langue et de la lèvre supérieure... Ca a un peu amélioré les choses, mais n'a pas suffit.
De mon côté je n'ai pas vraiment eu de montée de lait. J'ai commencé à tirer mon lait quand il avait 15 jours je crois, 3 à 4 fois par jours. Malgré l'essai de plusieurs modèles, je n'ai jamais réussi à dépasser les 60 ml (et encore ça c'était à la fin, quand il n'avait pas tété depuis un moment). Je dois être restée à 10-20 ml pendant plusieurs mois... D'autant que j'ai mis longtemps à trouver le rythme pour le tirage. Mon bébé était un vrai bébé pot de colle, je ne pouvais que très très rarement le poser, et encore pour de courts moments: il y a eu beaucoup de tirages à peine commencé et déjà interrompus par les pleurs...

On a donc suivi notre petit chemin comme ça, avec des compléments de LA au DAL, des tirages pendant les repas, et des tétées pour les siestes et la nuit sans DAL... Chaque étape a été très difficile pour moi: la diversification (commencée tôt à cause de ses régurgitations +++ et du poids qui commençait à stagner: mon bébé a d'ailleurs tout de suite préféré les solides), la reprise du travail avec 3 journées de 9h sans tétée ni tirage, le refus du DAL (et du biberon chez la nounou) à 7 mois, l'arrêt du tire-lait avec le déménagement et les vacances cet été...

Et mon bébé s'est accroché, il m'a suivi dans ce combat... Aujourd'hui il y a toujours plusieurs tétées par jours, parfois la nuit, qu'il réclame (alors que jusqu'à il y a 2-3 mois il répondait à mes sollicitations) . Même si je ne suis pas sûre qu'il prenne vraiment beaucoup de lait, ça m'est égal. Je ne considère plus ces tétées comme nutritives d'un point de vue alimentation, mais elles le nourrissent d'amour, de chaleur, d'assurance... C'est surtout ça le lien lacté pour moi, c'est ça que je voulais à tout prix maintenir pour lui 0059_G ...

Ma seule peur aujourd'hui c'est de rencontrer les mêmes difficultés pour bébé2 et de ne pas pouvoir mobiliser autant de forces pour lui...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: un combat qui en vallait la peine...   Mer 26 Nov 2014 - 15:27

Magnifique témoignage ! Tu as eu beaucoup de courage. Je suppose que tu as dû être bien entourée pour surmonter tout ça.

Si ça peut te rassurer j'ai eu un premier allaitement très difficile, j'avais arrêté à 7 mois et j'ai allaité mon deuxième enfant sans aucun souci 19 mois, et petit troiz tète toujours comme un fou à 20 mois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcenciel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2477
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: un combat qui en vallait la peine...   Mer 26 Nov 2014 - 21:13

Super témoignage!
Tu as réussi à comprendre pourquoi ta lactation ne s'était pas vraiment mise en place? Ma cousine a galéré galéré pour allaiter à coup de médoc cracra son n°1 pendant 4 mois, et allaite encore son n°2 à plus de 15 mois. Son problème venait de trop peu de contact avec son nouveau né qui avait empêché la décharge d’ocytocine nécessaire à la mise en place de la lactation...
Enfin, peut être que ça n'a rien à voir, mais c'est une piste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un combat qui en vallait la peine...   

Revenir en haut Aller en bas
 
un combat qui en vallait la peine...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un combat qui en vallait la peine...
» WORKING WOMEN À L'ITALIENNE - Le combat pour la parité
» La peine de mort rétablie ?
» 59ieme soldat mort au combat en Afghanistan
» Un vrai combat...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: