discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mar 9 Sep 2014 - 19:42

Voila, il y a 2 semaines, mon medecin traitant m'a vu epuisée, pas tant pas l'allaitement, mais par des tonnes de choses, qui ont fait que trop, c'est trop, et je gerais plus...donc, elle m'a dit qu'il fallait que je dorme, que je me repose, car sinon, l'etat de surmenage dans lequel j'etais ne s'améliorerait pas...
J'ai tres bien entendu, et validé...
MAIS... bah, oui, il y a un mais!sinon ce serait pas drole....
mais j'ai du mal...
la premiere semaine, j'ai trouvé plein d'excuses...et la, on commence la deuxieme semaine, et hier, il a pleuré 1h30...j'ai fini par craqué!
biensur, il ne pleure pas seul! mon homme/ son papa, s'occupe de lui, le cajole, lui propose un bib...
mais j'ai craqué
ce qui n'est pas bien!parce que mon fils comprend qu'il fini par avoir ce qu'il veut!
il a 19 mois...
je suis partagée...je me dis que si il tete la nuit, il a besoin...
je me culpabilise de ne pas repondre a son besoin.
J'ai peur qu'il croit etre responsable de ca...
Et puis en meme temps, j'ai moi aussi besoin de me reposer, j'ai aussi envie de laisser sa place completement a mon homme...
Et voila, je me demande, est ce qu'il y a des choses que je n'aurai pas vu?
Qu'est ce qui me bloque?
J'ai besoin de voir plus clair, pour pouvoir aider mon fils a sentir que la decision est prise...(et moi aussi du coup!)
et je sais qu'ici, j'aurai plein de piste, et de reconfort!
parce que les "amies"...ca donnent plein de conseils un peu pourri parfois! (le dernier:"m'assoir au pied du lit de mon fils, en lui tournant le dos, et le laisser pleurer en lui parlant...")
hate de vous lire!
car en ce moment meme: il pleuuuuuuure!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laederic
Habituée
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 41
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mar 9 Sep 2014 - 20:24

Oh la, la...c'est dur ça! lui tourner le dos fou18

Nathan a demandé très tard des bibs la nuit ( je l'ai sevré complètement à 9 mois).Quand je me suis retrouvée enceinte d'Eva ça a continué. Je me disais qu'il avait forcément faim. Et puis, il y a plein de fois ou ça m'a aussi permise de me recoucher rapidement. Tu pleures? Tu as faim? Je te donne le sein/ ensuite le bib.
Et puis un peu avant la naissance d'Eva ( il avait 20 mois quand sa petite soeur a pointé le bout de son nez), je lui ai expliqué qu'il était maintenant un grand garçon et qu'il n'avait plus besoin de manger la nuit. Que s'il pleurait, je viendrais le voir, je le prendrais dans mes bras pour faire un gros câlin mais qu'il n'aurait pas à manger.
Ca a été dur 2 nuits et il a fini par ne plus se réveiller. Je ne sais plus si je lui ai aussi donné de l'homéo à ce moment là ou pas...

Bon courage en tout cas
( et sinon, tu as essayé de lui parler en lui tournant le dos?-j'en reviens pas de celle-là tiens!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcenciel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2477
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mar 9 Sep 2014 - 21:17

Truc bête, mais des fois quand on est fatigué... T'as pensé à lui dire à l'avance? Sans t'y prendre 15 jours à l'avance hein, mais tu peux peut être tout recommencer de 0. Genre "Je suis très fatiguée, j'ai besoin de me reposer, alors demain soir, je ne te donnerai plus de tétée la nuit. Cette nuit, ça sera la dernière nuit où tu auras une tétée" et lui répéter même la nuit " tu te souviens de ce que je t'ai dit, cette nuit, c'est la dernière nuit où tu as une tétée"
Et le lendemain, on passe à la phase suivante: "cette nuit, plus de tétée, câlin mais pas tétée" (bon, tu le dis mieux hein).
Perso j'ai remarqué que "là, c'est la dernière / le dernier", ça passe mieux que de dire "maintenant, c'est fini". (à tel point que souvent je préfère lui redonner un gâteau (par exemple) en précisant bien que c'est le dernier, plutôt que de dire "maintenant c'est fini". Et franchement, c'est normal, moi si on me dit 'maintenant, c'est fini", je le vis plus mal que si on me dit "encore un, et après c'est fini", genre tu apprécies le dernier quoi...
Conseil aussi: message clair. Tu expliques la situation simplement, sans rentrer dans de grandes considérations, et après, à chaque étape, tu rappelles la situation, en focalisant sur l'étape " là c'est la dernière nuit où tu as une tétée", "cette nuit tu n'auras aps de tétée", "maintenant tu te rappelles, je t'ai expliqué que tu n'auras pas de tétée, je peux te faire un câlin, mais je ne te donnerai aps de tétée".

Peut être aussi qu'il vaut mieux que ça soit toi qui y ailles la nuit. Oui, on dit que les enfants sentent le lait et que c'est plus dur pour eux, mais c'est valable pour les petits non? Là, il est moins dans les sensations qu'un tout petit il me semble... Et peut être que ça fait beaucoup pour lui de ne plus avoir de tétée et de ne plus avoir de maman?
Enfin, je mets des points d'interrogation partout hein...

Et puis aussi il faut que tu sois "droite dans tes bottes". Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire. Sur ce coup là, je suis un peu 'faites ce que je dis, faites pas ce que je fais'. Si tu veux le sevrer, il faut que tu sois complètement convaincue que c'est la solution pour toi et que même si ça peut être dur au début, pour lui, ce n'est pas trop dur: tu l'as allaité la nuit super longtemps, il est encore allaité en journée, et tu vas l'accompagner en lui faisant des câlins. Il ne manquera pas de lait et il ne manquera pas d'amour, il sera peut être tout juste un peu perdu au début de ne pas pouvoir avoir ce qu'il a l'habitude d'avoir. L'habitude lui manquera mais il n'aura pas vraiment faim pour autant (vu son âge hein).
Bon, tout ça, c'est ce que je donnerais comme conseil, tout en sachant que je n'ai pas la vérité hein. et sur le coup d'être "droite dans ses bottes", je susi peut être un peu "sèche" pour "refléter" ce côté "j'ai décidé, je suis sûre de moi", mais j'espère ne pas te choquer...

Aller, petit récap parce que j'ai l'impression que mon message est super brouillon, mais que je n'ai absolument pas le courage de le recommencer...
- informer en amont en expliquant et en réexpliquant plein de fois
- Avoir un message clair
- Etre sûre de soi

... Mais peut être en fait qu'il faut les mettre dans l'autre ordre...

Plein de courage, je n'ai pas réussi à sevrer de nuit, ptit bout s'est sevré tout seul... (mais il se réveille encore la nuit!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 6:36

j'ai pas le temps de lire les autres réponses aav

je te dirai:
-lui expliquer que c'est fini, maman est trop fatiguée, tu sais qu'il a encore besoin de toi, s'il a besoin il t'appelle mais le tétou c'est fini (a condition que tu en sois convaincue sinon c'est pas la peine)
-qu'a la place s'il a soif il peut avoir un peu d'eau...
-que pour les trois (ou le nombre que tu choisiras ça peut être qu'une hein!) nuits a venir tu veux bien te lever encore mais après stop ce sera papa parce que maman sera entrain de dormir!
-lui dire avant qu'il ne s'endorme dans le sommeil une petite phrase clef, ma fille ça a été radical du jour au lendemain pour les réveils nocturnes: "bonne nuit ma fille, je t'aime très fort, fais un gros dodo jusqu'à demain matin, on se retrouve au pays des rêves", et paf à à peu près l'âge du tien elle m'a fait ses nuits (disons qu'elle les avait faite mais on les a chamboulé pascontent149 ) et ça marche encore mais pas pour son frère sinon ça serait trop drôle pascontent127
-lui demander s'il veut que tu lui laisse une lumière? la porte ouverte? un livre? un doudou? un truc avec ton odeur? il commence à parler ou à se faire comprendre??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 7:30

Cet été j'ai également décidé de sevrer ma fille de 14 mois la nuit parce que ça devenait pesant d'être la seule a me lever... J'y ai longtemps pensé avant de me décider et lorsque ma décision fut prise je ne suis pas revenue en arrière et je crois que c'est important!
La première nuit a été difficile, je lui ai proposé de l'eau(elle a pas mal bu) je lui ai fait des câlins, chanté des chansons... On s'est relayé avec le papa jusqu'à ce qu'elle se rendorme. A aucun moment je n'ai voulu céder et ca nous a permis de tenir notre décision.
Au fil des nuits elle continuait à se réveiller mais se rendormait de plus en plus facilement avec un câlin.
2 mois après elle se réveille encore de temps en temps mais se rendort très vite avec un petit câlin.
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 8:47

merci de vos partages!
alors pour repondre: je pense au sevrage depuis ses 1 an...mais j'etais pas prete. La c'est vraiment parce que le medecin m'a dit stop, et que je sens que c'est important...!
et donc, on en parle depuis tres longtemps, et on lui a tout expliqué depuis le rdv chez le medecin...
plusieurs fois, de différentes facons...
et cette nuit, on lui a redit, et il m'a fait un calin et a pris son bib...
mais ma question, c'est sur le "etre droit dans ses bottes"...ma question, c'est pourquoi j'ai du mal a l'etre, alors que je sens que c'est important!........
laederic:j'ai pas testé le "tourner le dos"!mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 9:39

chtibidul a écrit:

mais ma question, c'est sur le "etre droit dans ses bottes"...ma question, c'est pourquoi j'ai du mal a l'etre, alors que je sens que c'est important!........

qu'est-ce que tu ressens quand tu dis cette phrase? tu arriverais a y mettre des mots? impression de l'abandonner/le délaisser/pas faire ton job entièrement/c'est important pour ta santé mais peut-être avais-tu envie de plus donc quand c'est pas notre décision mais un fait extérieur c'est peut-être moins facile a accepter??

après si vraiment tu n'y arrives pas peut-être n'es tu tout simplement pas prête au quel cas trouver une autre solution que de le sevrer pour qu'il puisse téter la nuit et toi dormir...du cododo dans sa chambre? tu te lèves quand il t'appele et tu te couche avec lui comme ça il se rendort au sein ou juste contre toi et toi tu dors sans te poser de question ni te tracasser (parce que le manque de sommeil fatigue mais le petit vélo dans la tête qui pédale à fond la caisse ça aide pas non plus!!)

tu sais avec les enfants il faut faire des choix tout le temps....mais des fois on fait pas les bons et je trouve très sain de dire que l'on pense que l'on s'est trompé et qu'on va essayé autrement, pour ma grande pour ses 2 ans j'avais dit stop le tétou..;je l'avais préparé psychologiquement longtemps a l'avance...mais le jour j...ouille ouille ouille elle ne pouvait pas et moi non plus!!!! j'ai tenu jusqu'à sa sieste et à son réveil je lui ai dit que c'était pas possible comme ça qu'elle n'y arrivait pas et moi non plus! donc on a décidé toute les deux qu'à partir de là se serait deux tétées par jour...ça a duré un an et je regrette certainement pas d'avoir écouté mon coeur 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 11:30

ahlala!on fait déjà du cododo...et son lit est dans notre chambre...
je crois que en effet, j'ai peur qu'il croit que je l'abandonne...et j'ai l'impression de pas l'ecouter...je me dis qu'il a besoin, et je ne repond pas a son besoin
ca me fait pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 11:34

oui mais il a besoin de toi, à son âge ce n'est plus automatiquement et QUE le sein qui peut le rassurer, donc il faut que tu trouves un autre moyen pour toi et pour lui si tu veux le sevrer, c'est de sa maman qu'il a besoin pas de son nichon content050
tu peux lui donner la main, lui poser ta main sur le torse ou le dos, le serrer fort contre toi, lui caresser les cheveux en lui parlant doucement bref tu vas trouver la solution qui marche pour vous deux tout en ne l'abandonnant pas puisque tu es là ange clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Mer 10 Sep 2014 - 12:42

jess40 a écrit:
c'est de sa maman qu'il a besoin pas de son nichon
c'est tellement vrai!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violettte
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 29
Localisation : Charente
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Jeu 11 Sep 2014 - 18:58

Comme je me retrouve dans ton message...

Même âge, et si on avait rien fait pour changer ça, n serait encore à 3 ou 4 tétées la nuit, plus 5 la journée content103

Je répète et re répète....je sais que ce n'est pas facile, et je comprends ce sentiment "d'abandon", mais tu as le DROIT d'être fatiguée, et tu ne peux PAS donner à 200% jour et nuit. Tu essayes au max, et c'est ça qui fait de toi une super maman.

Alors expliques lui, encore, et encore.

Chez nous, ce qui a beaucoup aidé, la journée, c'est l'apparition du bisou. Comme si le calin était encore plus facile. Je pense que ça a aussi aidé pour la nuit du coup. Si elle demande, je propose un calin, à boire et à manger...si elle demande encore, je donne le sein. La nuit, papa s'y colle, et la rassure dès qu'elle se réveille. Elle tète maintenant deux fois la journée, et une fois à 5h du matin...et avoir des nuits de 6h d'affilée, c'est royal !

Bref, courage. Dis toi bien qu'il ne pleurera pas 1h30 à chaque fois, et que très vite, tout rentrera dans l'ordre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Jeu 11 Sep 2014 - 19:07

merci Violette!je pensais justement a toi!
non, il n'a pas pleuré 1h30 hier!en 1h, il avait pris un bib, et redormait. Parfois meme il se rendormait en 2 seconde!
mais le pb, c'est qu'il se reveille toutes les deux heures!
je voulais faire comme toi, et garder la tétée de 5h...mais j'ai préféré ne pas le faire, pour qu'il n'y ai pas d'incompréhension...
je me sens un peu paumée!
meme si je sens qu'il comprend..c'est si dur pour lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laederic
Habituée
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 41
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Jeu 11 Sep 2014 - 19:19

J'ai l'impression de voir Nathan. Toutes les 2h...et puis,ça n'a pas été facile mais je me suis dit: tu supprimes le premier bib et une fois que celui là sera supprimé, tu supprimes le suivant ( tout en lui expliquant qu'il est grand maintenant et qu'il n'a plus besoin de manger la nuit, que maman est là et qu'elle l'aime très fort...). En fait, une fois le 1er réglé, il ne s'est plus réveillé. Je lui donne du stramonium pour l'aider à mieux dormir( et aussi à mieux accepter la présence de sa petite soeur). C'est vrai que ce n'est pas facile d'avoir l'impression de leur refuser à manger, notre image de mère "nourricière" en prend un petit coup. Je pense que c'est pour ça qu'on a autant de mal.

Bon courage en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanaila
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2114
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Ven 12 Sep 2014 - 5:25

Avec la baisse de lait et les douleurs de grossesses j'ai baissé les tétées la nuit.
Perso elle demande mon petit doigt à la place, et le relâche très vite en fait, et je lui propose de l'eau assez régulièrement si elle se réveille.

Par contre souvent elle vient dormir lové contre moi, le dos contre mon ventre en tenant mon bras autour d'elle.

Elle est descendu à 1 voir 0 réveil par nuit la plupart du temps, mais clairement le contact est plus important depuis qu'elle n'a plus accès au sein la nuit...
Et par contre le matin au réveil c'est 15/20 minutes au sein, histoire de se rattraper content050

Voilà pour ma petite expérience.

Et je pense qu'en effet "être droite dans ses bottes" les aide. Après, j'ai fait à l'instinct, et quand la nuit est/était trop dure, que les pleurs dur(ai)ent trop longtemps à mon goût (euh... 4/5 minutes, je supporte difficilement après de savoir que j'ai la solution à porté de main pour que tout le monde se rendorme vite et de ne pas l'utiliser) je lui redonne le sein un petit peu et le renlève en lui expliquant que j'ai mal et en lui proposant de l'eau à la place. J'ai fait ça plusieurs fois au début, puis petit à petit il n'y a plus eut besoin lors de nuits "normales". Rarement il m'arrive encore de le lui donner la nuit si ça ne va pas, en lui enlevant dès que j'ai mal, en expliquant etc...

Je sais pas si c'est très compréhensible aav

Bon courage en tous les cas. aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violettte
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 29
Localisation : Charente
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Ven 12 Sep 2014 - 10:59

chtibidul a écrit:
merci Violette!je pensais justement a toi!
non, il n'a pas pleuré 1h30 hier!en 1h, il avait pris un bib, et redormait. Parfois meme il se rendormait en 2 seconde!
mais le pb, c'est qu'il se reveille toutes les deux heures!
je voulais faire comme toi, et garder la tétée de 5h...mais j'ai préféré ne pas le faire, pour qu'il n'y ai pas d'incompréhension...
je me sens un peu paumée!
meme si je sens qu'il comprend..c'est si dur pour lui!
Les réveils s'espaceront au fur et à mesure. Plus se rendormira rapidement, plus il sera proche de le faire seul. Courage, mets toi un objectif, par exemple, si d'ici 1 semaine ses nuits ne sont pas moins hachées, pour t'aider à tenir.
Moi je n'ai toujours pas pu me résoudre à supprimer toutes les tétées, on l'a fait une par une, mais maintenant elle dort non stop de 21 à 5 voir 6h du matin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 38
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Ven 12 Sep 2014 - 19:54

Coucou
J'ai pas tout lu car ton ressenti et l'âge de ton bonhomme correspondent aux miens. Nino avait aussi 19 mois quand j'ai dit STOP et j'ai énormément culpabilisé. C'est moi qui ais géré ses réveils car de toute façon il n'acceptait pas son père et toujours peu d'ailleurs. Bon moi au départ c'était la tétée d'endormissement que j'ai voulu stoppée car elle durait très très longtemps et j'avais envie d'avoir un peu de soirées avec mon barbu. DOnc pour ne pas tout faire d'un seul coup, j'ai pas sevré tout de suite en pleine nuit. Mais quand je m'y suis mise, je suis allée le voir tout le temps, je lui ai parlé en le berçant, j'ai dormi avec lui et en journée je lui expliquais beaucoup. çà a mis du temps et il se réveille toujours plusieurs nuits par semaine (avec nous car chez mes beaux-parents, il fait des nuits de 12h !!...) mais en fait le sevrage s'est fait assez rapidement je trouve. Mais ma présence est toujours importante pour lui. Il me dit : tétée en montrant mes seins et ajoute "les deux" "bouche" en montrant sa bouche et "petit" car je lui ai dit qu'il tétait quand il était plus petit.
Je pense que la parole et lui montrer/prouver qu'on ne l'abandonne pas à pleurer est très important. C'est aussi le moment où il a commencé à choisir un doudou parmi toutes ses peluches qu'il y avait dans son lit.
Bon évidemment, cette "technique" ne te permet pas de te reposer immédiatement ! Mais si chez vous, le papa est accepté en nocturne, çà peut aussi être son rôle.
Bon courage, je compatis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtibidul
Habituée
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : 68
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   Sam 13 Sep 2014 - 20:06

merci a toutes!
j'ai lu tous vos messages!
en fait, la nuit derniere, on a décidé d'alterner avec le papa!parce que la nuit d'avant, je m'etais levée a chaque fois...et c'était trop!
du coup, la nuit derniere, je me suis dit que je ne me prendrai pas la tete, que je donnerai le sein si il avait besoin! mais pas trop...et que je supprimerai la tétée la moins utile (dur de juger mais bon) et du coup, il a eu un premier reveil: le papa l'a rendormi tres vite!
le second reveil:tétée.
3eme reveil: il s'est rendormi seul!!!!!(wahou!!!)
et 4eme reveil: le papa a eu beaucoup de mal a le poser, car il ne dormait plus que a bras...mais il était presque le matin! du coup on a fini dans le lit, mais il ne s'est pas rendormi, meme au sein!
mais quand meme, j'etais epatée de le voir evoluer si vite!
biensur, je suis crevée, et mon barbu aussi!!
mais ca avance!
comme vous le dite:on parle beaucoup!!!(j'ai compris vanilla!)
Maryline: le miens fait pareil "tétée encore" en me montrant sa bouche! content103
violette: je n'etais pas resolue a supprimer toutes les tétées non plus.........mais dormir plusieurs heures, ca me fait du bien!je reve de pouvoir gagner ton amplitude horraire!!
laederic, moi je me tate pour le pulsatilla...l'homeo m'en avait parlé pour le coté "fusion" de notre famille...
dernier point: je me suis rendue compte que c'est moi qui avait peur d'etre abandonner....(je suis née préma, donc séparée, et ma mere m'a sevré a 2 mois car ils allaient faire la fete et je devais rester chez ma grand mere...et la, c'est ressortie de nouveau , comme ca, je m'etais pas rendue compte!)
je chemine donc...merci a toutes!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...   

Revenir en haut Aller en bas
 
des pistes sur MES difficultés à sevrer la nuit...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment sevrer la nuit? (ou sevrer tout court...)
» sevrer la nuit un bebe de 15 mois
» difficulté avec Eliott à table ...
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté
» comment sevrer ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: