discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 8:40

Je viens faire appel à vos lumières.

Après beauuuuucoup d'hésitations, réflexions, doutes, oui, non ... nous avons décidé de scolariser notre fils de tout juste 3 ans.

L'école : choix par défaut
Ecole privée catho car possibilité d'y aller à pied, pas d'école le mercredi, souplesse pour le laisser occasionnellement à la cantine et le récupérer après.

Nous avions demandé une dérogation pour l'école publique de la ville d'à côté car à pied aussi, école avec 25 élèves par classe, inspiration montessori, très bon contact avec la directrice (ils ont viré les tables car les 3 ans ne peuvent pas rester assis ...), des copains connus ... et cela nous a été refusé.

Donc lundi, rentrée officielle.
Sur les conseils d'une amie directrice d'école et d'autres mamans, nous décidons de ne pas le mettre le 1er jour car gros bordel en général, cris, pleurs et avec notre grand sensible empathique, on a pensé que ce serait mieux.

Mardi : rentrée du pitchoune
Avec tout ce qu'il a entendu, il est super content, crie à tue-tête que l'école c'est troooop bien, croise des voisins un peu plus grands qui vont dans la même école.
Au revoir surréaliste, il joue, ne pleure pas (en fait, il m'a l'air ailleurs, 'coupé).
En fait, il devait aller avec la maîtresse Virginie (donc on lui a expliqué cela car il a besoin d'infos devant le changement) et finalement ils l'ont changé de classe et il en est tout perturbé que sa maîtresse s'appelle Cécile. Il veut aller avec Virginie !
11h30, je le récupère. 5 mn après notre départ, les gros sanglots et ce, pendant 3 heures.

Jeudi : idem - un petit temps de respiration pendant la récré

Vendredi : pire que les 2 autres jours.
Je le récupère tout blanc avec des restes de sanglots.

Alors je suis en vrac, chéri, lui, pense qu'il faut lui laisser le temps.

Le difficile pour moi :

Ne pas avoir d'infos, quelques secondes avec la maîtresse qui me dit juste "c'est très dur, il pleure tout le temps, ne se calme pas" et "ce week-end, expliquez-lui que je ne peux pas m'occuper que de lui".

Ne pas savoir si mon fils me dit la réalité de ce qu'il se passe ou si ce sont ses émotions qui parlent, ou les deux.
A priori, on le met sur l'escalier parce qu'il pleure, on lui dit que dans la classe on ne pleure pas sinon on s'en va.
Les autres enfants se bouchent les oreilles, on lui dit de se taire ...

Le très difficile pour moi :

Avoir la sensation que quelle que soit la bonne volonté et bienveillance de la maîtresse, avec 30 petits, elle ne peut pas accueillir les émotions débordantes (et bruyantes - qui dérangent les autres !) de mon petit.
Ma culpabilité car je garde sa petite soeur de 3 mois. Je pourrais donc le garder surtout que mon chéri est très disponible.
J'ai besoin de temps juste pour ma bébée. J'ai besoin d'un peu d'espace pour moi (pour dormir ...).
J'ai peur que notre petit si sociable se renferme (si rejet à l'école) mais aussi si je le garde avec moi (on a quelques familles autour de nous avec des enfants de son âge mais tous à l'école)
Je me demande si j'ai été trop dispo  (c'est possible ça ?) ou interventionniste pour qu'il ait besoin d'une attention exclusive et qu'il se 'noie' dans ses émotions sans réussir à en sortir sans l'aide de son papa ou de sa maman

Voilà,
Aujourd'hui dimanche, il part régulièrement dans ses pensées depuis le petit déj, ses yeux se remplissent de larmes et il me dit en pleurant qu'il ne veut pas aller à l'école demain, qu'il veut rester avec moi.

Vous en pensez quoi ?
Si j'insiste, il risque juste de se sur-adapter, de se soumettre, ou ça vous est arrivé et ça peut aller de mieux en mieux ???

Je suis maaaaal  pascontent061


Dernière édition par Confiance le Jeu 4 Déc 2014 - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamanoé
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1989
Age : 34
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 8:47

je n'avais pas vu le post...je t'ai répondu sur celui de la rentrée....

je copie/colle..
halalalalala.............ca me rapelle des souvenirs...

quentin a fait sa premiere rentrée a 3 ans et demi en petite section à sa demande. nous on pensais IEF mais il etait tellement intrigué qu'on l'a inscrit quand meme, il en avait vraiment envie...

le jour de la rentrée (je crois que je m'en souviendrai toute ma vie) il est monté en voiture en me disant "ca m'intrigue plus du tout maman!"
et en arrivant dans la classe il s'est mis a hurler "maman ne m'abandonne pas! ne me laisse pas avec ces gens !!!"

il a passé les deux premiers jours à pleurer, le troisieme a faire le tour de la cour avec l'ATSEM toute la matinée parce qu'il ne pouvait pas entrer en classe sans hurler..puis les jours suivant il a été mis aux toilettes pour pleurer quand ça faisait trop pleurer les autres enfants (super!! mais bon je comprends que s'il en faisait pleurer 20 autres ca devait pas etre evident...) ...il pleurait deja me samedi pour ne pas y retourner le lundi....bref...

nous avons conclu que la semaine de la rentrée n’était pas représentative pour se aire une idée, et lui avons proposé de faire un mois...et là il saurai ce que c'était  et on ferait le point...Il a passé le mois de septembre a nous demander quand ce serai fini...a pleurer tous les jours. de moins en moins bien sur, mais il passait la plupart du temps assis devant la fenêtre en disant à l'instit "je me sens mal icin et puis ce qu'on fait ici je peux aussi le faire chez moi, j'ai pas besoin de vous"...il a fini par se mêler aux activités sur la fin mais de mauvaise grace, sauf pour la lecture ou l'instit me disait qu'il en avait des tremblements d'excitation mais que le reste du temps y avait pas moyen...elle l'a laissé faire a son rythme, ne l'a pas obligé à participer (il verbalise c est deja bien, au moins on sait ce qu'il pense !)

bref...a la fin du mois de septembre nous l'avons désinscrit.

un an aprés, nous lui avons proposé la moyenne section, il a refusé tout net en disant " a l ecole, j'avais l'impression de parler, de parler, et que personne ne m'enttendais, que personne comprenait, j'avais l'impression de parler une langue etrangere...je disais des choses et les autres connaissaient pas les mots, alors ils disaient que j'etais un bébé...mais moi je sais que c'est des mots qui existent et que c'est eux les bébés..." il avait tenté le jeu de mot "il est véloce ton velo", ca le faisait rire et les autres pensaient qu'ils voulaient dire "feroce" et ne comprenaient pas la blague...bref il a conclu en disant "ca me donnait l'impression d'avoir tout le temps le vertige..."

OK !!! bon bin on retente pas !!

il est rentrée en courant de grande section, de son plein gré, avec cette fois la consigne de départ que s'il rentrait il devrai finir l'année, qu'en grand section il ne pourrait pas faire qu'un mois en cours d'année...en 10 jours l'instit m'a dit qu'il avait rattrapé le "niveau" qu'on ne voyait plus de différence d’intégration...ça s'est un peu cassé la g.... en cours d'année, il ne sortait plus en récré, "on peut pas discuter, ils ne font que jouer !" ou "mon travail me prend tellement d’énergie que j'ai plus la force d'apprendre des choses qui m’intéressent à la maison"..mais il a fini son année, avec la suggestion de son instit de lui faire sauter un jour par semaine pour ne pas qu'il tourne trop en rond.

nous avions longuement parlé, elle m'a conseillé une petite structure pour l'entrée au CP pour ne pas qu'il entre dans l'echec scolaire trop tot "l éducation nationale ne peut pas proposer de solution a des enfants comme ça, il est brillant mais il risque de s'effondrer en primaire"

c est ce qu'on a fait et depuis deux ans il est content d'aller à l'ecole..;enfin pas moins content que les autrees quoi. il s est fait des copains, a appris à se normaliser aussi...Bref un long chemin mais qui s'adoucit avec le temps...

je me rend compte en l'écrivant que ce n'est pas tout a fait digerer de mon coté non plus...

en tous cas, a vous de faire la difference entre "un gros bouleversement " a la rentrée qui peut se tasser dans le temps et qu'il puisse finir par se sentir bien en classe, ou une souffrance profonde à laquelle il faudra trouver une solution d'ici peu si ca perdure. Je sais que les instit nous avaient pas mal suivi sur nos choix, en petite section elle m'avait proposé de le garder inscrit pour l'année et de pouvoir l'y remettre une journée de temps en temps, comme "invité"  s'il en faisait la demande quelques mois aprés. ca ne s'est pas présenté mais savoir que la porte etait ouverte s'il avait envie de tenter le coup de temps en temps m'avait pas paru bien...

il n y a pas de solution miracle, a vous de voir avec vos possibilités d'aménagement et de disponibilité. je suis consciente qu'on avait eu la chance d etre dispo pour le garder deux ans de plus mais tout le monde n'est pas dans ce cas la...pis il y a un equilibre a trouver entre tout et rien, entre une difficulté de debut et un vrai soucis de fond..;et en trouver les causes surtout !!

est ce votre propre angoisse ou votre idée de l'ecole classique qu'il a senti ou entendu ? est ce qu'il a un tempérament particulier, est il sociable ou pas de nature ??? bref, et lui qu'est ce qu'il en dit ? qu'est ce qu'il n'aime pas ? est ce qu'il a peur ? est ce qu'il s'ennuie, est ce que c est le nombre d'enfant ? la maitresse ? la séparation d'avec vous ? il arrive à poser des mots la dessus ou pas ? ?


bon courage en tous cas...je sais que c est difficile à vivre.....


bises

noé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julyff
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3278
Age : 31
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 9:04

Pfiou mon cœur de maman se serre en te lisant.... C'est dur je trouve.
J'imagine que ce ne serait pas pertinent de ne pas poursuivre un peu l'aventure , parce que c'est dur mais qu'il va peut être prendre le rythme. Il verbalise ce qui l'angoisse ou ne lui plait pas? C'est la séparation qui est difficile?... Je n'ai pas de conseil car c'est encore loin pour nous
J'espère que ça va aller aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 11:24

j'avoue être trèès partagée ... je t'ai répondu sur le post rentrée aussi.
d'un côté je comprends totalement cette crainte qu'il se sur adapte/ se soumette... c'est ce que je redoutais + + + en mettant ma fille à l'EN, que sa nature soit sapée , que cette lumière qu'elle a en elle s'éteigne, alors que notre désir à nous était de l'entretenir... c'est pour cela que steiner m'a parlé et touché au coeur...
ce coté de moi , te dirais de le retirer , de la garder prêt de toi , de retenter plus tard....
MAIS d'un autre côté si tu le retires maintenant , ne risque t'il pas de garder cette peur et cette détresse pour les prochains essais? ( je me pose la question ???)
comme je te l'ai dit sur l'autre post, ma fille était dans le même état lors de sa première semaine à l'école, malgré le cadre idyllique, le respect etc...
elle s'est pipi dessus pour la première fois, a vomit sur la jardinière et surtout me regardait avec des yeux si plein de désespoir, de peur et d'incompréhension que ca me retournais complétement ( j'ai des frissons rien qu'en y repensant)
comme toi je me suis rapidement posée la question de la garder avec moi ( j'allais accoucher dans le mois suivant , je pouvais la garder...) , mais quid de la suite, et surtout j'ai douté de notre choix de steiner, etc etc
mais mon homme voulait qu'on persiste, il me voyait aussi fatiguée avec mon gros bidon et voyait les jours avec un nveau né arriver...
et nous ne sommes pas du tout du tout tenté par l'IEF. ( quel est votre positionnement par rapport à l'IEF)
donc on a parlé ( 3h !! ) avec la jardinière ( ce qu'il vous manque à vous j'imagine) pour comparer nos ressentis, et elle m'a proposé d'offrir ce temps à notre fille, ce temps de fin de grossesse où je ne bossais pas et où j'étais dispo pour être là avec elle là bas...
je suis donc restée plus de 15 jours avec tout ce petit groupe, au début elle était collée à moi, craignait mon départ,
et lorsqu'elle a comprit que je resterai tant qu'elle aurait besoin, elle s'est détendue et s'est déccroché de moi petit à petit...
je l'ai laissé 1 h puis 2h etc puis au bout de 3 semaines c'était dans la poche...
elle avait vraiment besoin de ce temps, pour moi ca a été dur parceque je ne m'y attendais pas , mais avec le recul je me rends compte qu'on l'a laissé alors qu'elle n'avait aucune expérience de collectivité... et que ca devait qd meme être l'hallu de passer du cocon de la maison ( où elle avait deux adultes totalement pour elle) et du cocon de la nounou ( maxi 3 enfants) , à se retrouver avec 20 gamins inconnus qui jouent parfois comme des sauvages ( les temps de jeux libres à steiner sont assez remuants et bruyants...)
avec le recul je me dis qu'on a bien fait de ne pas lacher, qu'elle avait besoin de ca, meme si pour moi ce fut hard , quand je la voit maintenant je suis pleinement confiante ...


je te dis tout ca , tout en sachant bien que tu ne pourras sans doute pas mettre ca en place avec ton fils, mais peut être trouvé un compromis? ( avec la petite soeur en écharpe ou avec le papa)
pour qu'il puisse connaitre là bas en sécurité pour pouvoir mieux partir seul ensuite?
moi ca m'a bcp parlé...
et puis à mon sens prendre rapidement rdv avec l'instit, parceque vous balancez ca ( expliquez lui ce we... ) c'est un peu ledge quand meme je trouve...
il ne faudrait en aucun cas que ca continue comme ca ( laisser pleurer dans les escaliers...) à mon sens elle devrait te proposer qqch...

plein plein de courage aau

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 13:18

mimikief a écrit:

et puis à mon sens prendre rapidement rdv avec l'instit, parceque vous balancez ca ( expliquez lui ce we... ) c'est un peu ledge quand meme je trouve...
il ne faudrait en aucun cas que ca continue comme ca ( laisser pleurer dans les escaliers...) à mon sens elle devrait te proposer qqch...

plein plein de courage aau

je pense comme mimi.

Et moi, qd je vois la différence entre mon fils l'an dernier et mon fils cette année, c'est le jour et la nuit. Alors, est ce que c'est seulement l'école qui posait problème ou est ce qu'il a changé et que ce n'est pas juste le changement d'école qui fait qu'il n'est plus si mal, ...???

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 13:24


Un grand Merci les filles 0059_G 0059_G 0059_G

Les larmes coulent en vous lisant parce que vraiment je suis perdue.

Noé, je reconnais mon petit dans ce que tu décris. C'est mon 1er et j'ai horreur de comparer mais on nous dit qu'il est doué, 'en avance' (par rapport à quoi ???). Il s'ennuie vite et adore la compagnie de plus grands. Il a horreur de la brutalité, du bruit. Et, ça m'a fait sourire, comme le tien, il adoooore jouer avec les mots, depuis tout petit petit. Il est à fond pour reconnaître les lettres, lire -alors qu'on ne pousse pas du tout du tout (c'était une de mes 'craintes' d'avoir un petit qui s'ennuie à l'école, comme sa maman !!!).
Un mois d'essai , ça me paraît énorme quand je le vois aujourd'hui ne pas profiter de son week-end tellement il appréhende demain.
Il s'est fait 2 fois pipi dessus ce week-end (ça ne lui ait jamais arrivé !) et il se réveille en cauchemardant la nuit et à la sieste. Il est baigné de larmes au réveil et me demande où j'étais.

Julyff, merci. Oui, je crois aussi qu'il faut laisser un peu plus de temps mais ça me fait vraiment mal.

Mimi, je t'ai lue sur les 2 posts.
Cela me rassure un peu ... sauf que là ce n'est pas Steiner (on avait fait les portes ouvertes mais c'est loin de chez nous et on n'avait pas trop accroché avec la jardinière allemande qui s'occupait des petits ...).
Je sais donc que ce ne sera pas possible de rester avec lui (on ne peut déjà pas rentrer dans la classe pour ne pas faire de différence avec ceux qui sont déjà assis, qui viennent de la garderie).
Réunion mardi soir à 20h pour la classe. Horaire pourri pour moi mais je vais y aller bien sûr et tenter de parler avec la maîtresse.

En fait, je sais (et je m'en veux) que je n'aide pas mon petit car je suis tellement ambivalente.
J'ai besoin de temps (un peu - je le mets que le matin, avec les A/R, j'ai 2 h à moi et ma toute-petite) ET je ne suis pas satisfaite de ce choix d'école (pourtant le mieux au vu de notre situation) ET je sais que ce qui est proposé à ces tout-petits n'est pas en accord avec leur stade de développement et que pour que cela tienne à peu près la route, pas d'autre solution que les injonctions, punitions et tout le reste qui va bien !

Fille du vent, je t'ai lue aussi sur l'autre post.
Le souci n'est pas de ne pas être d'accord avec mon chéri. Si demain, je dis 'on arrête', il me suivra (c'est d'ailleurs lourd d'être toujours la voix dominante sur les décisions importantes parce que lui ne sait pas, ou s'en fout, ou ne se fait pas confiance - bon, un autre post s'impose !).
Le souci, c'est de ne pas être en accord avec moi-même.

Je sais que si je suis tout le temps à la maison avec lui, ça va être compliqué.
Tout cet été, malgré la grande dispo de son papa, c'était chaud pour dégager du temps pour sa petite soeur. Et je tiens à donner sa place à cette bébée d'Amour.
Aussi par rapport à ses difficultés après la naissance de sa soeur justement, il m'avait été renvoyé que cela pouvait être très dur pour un enfant d'être tout le temps immergé dans la situation où il est en difficulté. Et cela m'avait parlé +++ pour mon fils. Pas de relais familial, les potes ont leur vie aussi, bref, il était toujours avec nous, avec sa soeur scotchée à moi. Les deux fois, où il a eu 1 ou 2 h avec des amis sans nous, il était ravi, lui qui part jamais sans nous, n'attendait que ça ! Un moment à lui - en dehors du conflit qu'il vit.

Je pensais donc qu'un espace pour lui à l'école serait bon. 4 matinées de 3 heures par semaine, pour souffler, pour une respiration pour tout le monde.

L'IEF en plus ne me tente pas. Je suis en pleine remise en question sur mon choix d'avoir arrêté toute activité pour m'occuper de mes enfants. Je sais que c'est un choix du coeur, mais aussi un choix réactif, car j'ai tellement manqué de présence parentale toute petite.
Alors j'ai besoin de temps avec eux, de garder cette qualité de vie de plus en plus simple, allégée, ralentie ET je sens aussi que je n'ai pas assez nourri la Femme en moi depuis ma 1ère grossesse.

Désolée pour le pavé ... réveil de la sieste ...
Encore MERCIII 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 13:26


Shee, on a posté en même temps.

C'est difficile, oui, de savoir ... j'avais eu ce souci aussi avec la crêche où je le laissais occasionnellement.
Suivant qui s'occupait de lui, sa journée était ou géniale ou pourrie avec pleurs +++

Laisser un peu de temps ...
Mais que c'est duuuur. J'ai déjà le ventre noué pour demain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 13:41

Confiance a écrit:


Un mois d'essai , ça me paraît énorme quand je le vois aujourd'hui ne pas profiter de son week-end tellement il appréhende demain.
Il s'est fait 2 fois pipi dessus ce week-end (ça ne lui ait jamais arrivé !) et il se réveille en cauchemardant la nuit et à la sieste. Il est baigné de larmes au réveil et me demande où j'étais.


rescue et walnut pour vous deux.

Et le sécuriser, lui dire que tu reviendras tjs le chercher
lui dessiner un petit coeur dans le creux du poignet, comme symbole "même qd je ne suis pas là, tu pourras regarder ce coeur et savoir que moi aussi je pense à toi"

le mien a besoin d'être rassuré sur le fait qu'on aille le rechercher le soir à l'école. Jeudi , c'était son papy, il avait 5 min de retard (ne connaissais pas les bâtiments...) et mon fils était en pleurs. et le matin même il me disait "tu es sûre que papy viendra me rechercher?"

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 13:45

au JE une jardinière avait dit à Zélie " as tu vu des enfants dormir à l'école? non parceque jamais des parents n'oublieraient leurs enfants...
toi tu pourrais dormir sans ton doudou? non, ben imagine que toi tu es le doudou de tes parents... ils ne t'oublieront jamais"

ma puce n'a pas de doudou, mais l'image lui avait parlé...
sinon moi je lui avait donné un bijou à moi ( un bracelet en quartz rose) pour qu'elle puisse être accompagnée de mon énergie d'amour
et aussi le coeur dessiné dans la main... ( qu'elle refusait de laver au début )

aav

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 14:01



Merciiiii les filles 0059_G

Les coeurs dessinés, c'est fait, depuis tout tout petit. Un pour papa, un pour maman 0001_G
Et il nous en dessine aussi pour nous 0001_G
Et l'autre fois, ils se sont effacés ... aïe, aïe, aïe ...

Je le sécurise le plus que je peux, peut-être maladroitement. En tout cas, il sent forcément ma tristesse à moi.

J'aime bien l'idée de la jardinière. Merci.
Pas de doudou non plus mais je lui dirai la 1ère partie de la phrase.

Je crois que ce qui me 'terrorise' c'est qu'il se sur-adapte. Il est tellement lumineux, joyeux, libre.
Je le vois déjà me 'rassurer'. Il a pleuré 3 heures et il me dit que 'c'était bien'. Peut-être c'est difficile et bien, mais bon ...

Sinon, je dois prendre sur moi fort pour être positive envers la maîtresse, ne pas juger trop vite, pour que l'on puisse trouver des solutions ensemble.
Reprendre un petit systématiquement parce qu'il dit "ouais" au lieu de oui (merci maman !) alors qu'il est en larmes, lui dire assez durement, 'je ne t'ai pas appelé' quand il se rue sur la porte qui s'ouvre à 11h30 et le faire se rassoir alors qu'il est tout blanc et ravale ses larmes, exiger le 'aurevoir' alors qu'il veut partir viiiite ...


Pffff ... bon, sa maman est une pleureuse alors ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julyff
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3278
Age : 31
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 14:08

L'image du doudou est géniale oui! Merci d'avoir partage ça.
Le cœur dans la main j'aime bien, mais vu qu'on lui apprend à n'écrire que sur du papier, je crois que Jules va pas être chaud content050
Bon j'espère que vous pourrez discuter avec la maîtresse et que ton bonhomme va trouver ses marques aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 14:17



Put**n, il est en vraaaac.

Réveil de la sieste, hurlements parce que la chaise n'est pas droite, parce que son pantalon glisse, parce que, parce que ....

Et ma bébée dans tout ça ?!

J'en ai maaaarre.

Je vais pas pouvoir l'amener demain.
Pourquoi ça peut pas être simple !!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamanoé
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1989
Age : 34
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Dim 7 Sep 2014 - 16:22

parce que la vie n'est pas simple poulette !!
ça n'est pas simple ! la vie est une succession de situations et d'obstacles en tout genre...que l'on transcende, ou l'on apprends, ou on tire expérience pour la suite...mais ce n'est en aucun cas simple ! et faire des enfants en se baignant dans l'idée qu'on saura faire ce qu'il faut pour qu'ils soient épargné, que leur vie soit simple relève du fantasme !! nous mettons des enfants au monde, et ils traversent épreuves et obstacles et qu'ils en tirent quelque chose...

nous ne pouvons qu'accompagner, pas supprimer les problèmes qui se poseront dans leur vie...leur apprendre à les gérer. Le fameux "tout ce qui ne tue pas rend plus fort "me fait bondir, vu ce que génèrent les traumas en tous genre...mais "tout ce qui ne tue pas renforce quand on est bien accompagné/qu'on a de quoi faire face" me parlerait beaucoup plus...

je sais maintenant avec le temps que j'ai bien fait de retirer mon fils de l’école à ce moment là parce que :
- j'avais la force de le faire
- j'aimais le principe de l IEF et ma vie le permettait
- je n'étais pas prête à le lâcher dans ce monde de brute

Mais, si j'avais été plus fatiguée, si j'avais eu confiance en l'école....t qu'il avait pleurer comme ça, j'aurai sans doute eu des ressources pour l'accompagner dans sa scolarité..si j'avais travaillé...je n'aurai pas pu le reprendre à la maison...il aurait bien fallu faire avec...du coup est ce que tous les enfants qui démarrent mal leur maternelle et dont les parents bossent sont forcement mal pour toute leur vie ? est ce que tous les enfants qui vivent mal l'arrivée d'un petit frère ou petite sœur vivent avec des plaies ouvertes ? oui, ça laisse des choses, des marques, ça forge différentes personnalités...oui, peut être qu'il y a un trauma... ou pas...on peut accompagner...c est l'accompagnement qui compte beaucoup, les faits...on ne peut pas toujours les éviter.


mais pour bien l'accompagner, il faut :
1/de l'energie (qu'il faut t'accorder, pour accompagner questionnements, émotions, être imaginative pour trouver des solutions...)
2/des arguments (dont tu es convaincue toi même...!)

je vois le jour et la nuit entre les rentrées de mes enfants, cette année ou j'ai pu avoir une vraie conviction dans ma façon d'aborder les aspects positifs n'a rien a voir avec les années ou j'avais la sensation de les inscrire à l'abattoir... quand je cherchais a rassurer mon fils pour qu'il aille à l école, je cherchais moi même pendant deux heures un truc à lui dire que je pourrais considérer "bien" dans le fait qu'il y aille...et je trouvais pas...donc lui non plus...

je ne regrette pas d'avoir gardé Quentin parce que J'EN avait besoin...JE ne pouvais pas trouver valeur à le laisser la bas et a l'accompagner correctement...mais ce n'est pas une panacée...et ça ne dure qu'un temps ! bien sur ce n'est pas non plus parce qu'on trouve ça super que l'enfant forcement aussi ! mais on a au moins la force et les accompagner, de trouver des solutions pertinentes...


ton fils sent ta peur, ta tristesse, dis-tu...mais qu'est ce qu'il met en cause de ça ? est ce que tu lui as dis (si c est ce que tu penses) que tu pensais vraiment que l’école serait un chouette moment pour lui, que ce qui te rend triste, ce n'est pas de te séparer de lui, ou que tu as peur pour lui (si, en fait tu as peur pour lui, mais on en reparlera après !), que ça te fais de le peine pour lui de voir qu'il ne s y sent pas bien, mais pas de te séparer de lui, que toi tu es à l'aise avec l'idée de ne pas le voir pendant un petit moment, que tu lui fais confiance...tu as confiance en la maîtresse, elle ne parle pas comme toi, elle ne fait pas les mêmes choses, bien sur ce n'est pas une maman, c est une maîtresse ! ça ne peut pas être pareil...mais pas forcement mauvais...


parlons peur, du coup...
concernant ta peur de sur-adaptation, ça m'a hanté... j y suis passée aussi.
mais aujourd’hui hui c est une occasion pour moi de travailler la dessus, de réparer, ça fait partie de mes épreuves à moi, de mon travail à accomplir, partie des problématiques que je prends plaisir à résoudre, pour en tirer profit, pour avancer...c'est intéressant d'avoir des problèmes, aussi...c est instructif de les régler, d'y faire face, de les dépasser, ça apprend plein de choses...bien sur ça pique, hein..

mais...est-ce un bien ? est-ce un mal ? dépend de l'accompagnement qu'on reçoit, des clés, des outils qu'on nous met dans les mains pour les résoudre un jour...

toujours est il que la sur-adaptation me fait peur pour mes enfants...mais j'ai entrevu aussi les difficultés de l'inadaptation...alors...lequel choisir...? nous parlons mon fils et moi...de tout ça...en grandissant, je vois bien qu'il apprend, avec maladresse parfois, à s'adapter, à se modifier pour passer plus inaperçu...oui ça me fait un peu mal de me dire qu'il doit-que je dois-que nous devons- jouer un rôle pour s'en sortir et avoir une place...mais qui ne le fait pas ?

Nous avons de bien grandes aspirations pour un monde et une société qui ne fonctionnent pas encore (et peut être jamais...............) dans l'idée que nous nous faisons du Juste...ils doivent pouvoir être eux mêmes, nous tendons/ils tendent vers autre chose...mais le monde n'est pas comme ça...

Ils ont la chance ces enfants de pouvoir faire autrement à la maison...

leur expliquer les règles du monde comme un jeu, avec des codes à connaitre, des règles a détourner, des partis à tirer...mon fils s'atèle à ne plus employer un certain vocabulaire à l'école, s’efforce de trouver cool des choses qu'il n'aime pas forcement au premier abord, pour s’intégrer...oui, c'est triste...un peu...

mais à la maison, il sait, il a des mots sur ses particularités, sur ce qui lui pose soucis, sur ses points forts aussi, à la maison il peut être lui même (sur certains plans ! sur d'autres il profite de l école pour se lâcher !). Le danger de la sur-adaptation vient aussi beaucoup d'enfants qui n'ont pas été admis dans leur différence par leur famille, des enfants qui n'ont pas de mots, pas de recul ni d explication sur "comment je fonctionne ,moi, comment fonctionne le monde autour, comment je fais pour fonctionner ,moi, dans le fonctionnement autour"...cela va pour toutes les particularités de tous, que ce soit précoce, timide, sensible, turbulent, pas mature, le grand à lunette, le petit gros...ils ont tous quelque chose ! de plus ou moins évident bien sur, mais a un moment ou a un autre chacun est confronté à ses particularités...

un enfant a qui ont dirait: " l école c est comme ça et puis c est tout" ou "il peut jamais rien faire comme tout le monde" ou simplement ou on ne verrait rien... peut chercher aussi à s'adapter à la maison, à garder le rôle...Mais si à la maison on sait, on en parle, on cherche ensemble, on dédramatise, on en ri, on travaille...alors ça va quand même !

je suis contente de voir le chemin de mon fils, qui ,Oui, s'adapte à l'école, oui, a eu du mal et en a encore pour plein de choses (comme tout le monde hien !) et qui a la maison commente, prend du recul, en ri...petit à petit !


l'an dernier mon fils au CP cherchait...souffrait souvent...puis un jour, rayonnant me dit : "bon j'ai bien réfléchis et j'ai décidé que c est important pour moi d'être gentils avec A et L même s'ils sont méchants avec moi...je trouve que c'est vraiment important. mais je veux qu'ils arrêtent de m’embêter...alors j'ai fait croire à A. que je suis homosexuel et j'ai fais semblant de vouloir l'embrasser...et m'a laissé tranquille toute la journée, il veut plus m'approcher !!" il était trop fier !! et ça a marché ! enfin un temps, le lendemain il se faisait apeller "françois hollande"...bon bin il a trouvé autre chose...et plus le temps passe et plus il prend ca comme un défi...je veille a ce que ca ne prenne pas trop de place, je suis la pour en parler avec l'instit ou les parents, tout le monde fait sa part si besoin...mais c est beau aussi, comme chemin...

bon je suppose que mon pavé est carrément indigeste là...HANNNN ça fait longtemps que je ne suis pas venue ça ne doit pas être structuré du tout ! je reviendrais surement modifier ou aérer un peu les re-dit...arf

bon courage a la lecture et pour la suite...en fait je voudrais encore te dire plein de choses mais là...la sujet est vaste...et touche à tellement d'aspects differents qui s'entrecroisent que c'est difficile pour moi de faire un truc pertinent...bon j espere que tout ne sera pas à jeter et que tu ne le prendras pas comme une "leçon"...

bises
noé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 14:08

J'allais partir mais je ne pars pas sans un câlin et j'espère pouvoir revenir très vite pour écrire. Je compatis sur les rentrées difficiles, si tu te rappelles celle d'Arthur pascontent061 J'insisterai d'abord sur un rendez-vous seul à seul avec l'instit. Elle a beau être débordée par 30 petits, si ça va pas, elle doit vous accorder un moment de discussion pour vous accorder. Et là alors décortiquer ce que tu n'es pas certaine de savoir (assis sur l'escalier, tout ça, si c'est vrai, je trouve ça choquant pascontent061 ).

Je reviens ce soir ou demain !!! Je t'embrasse fort et ton petit loup aussi aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 15:29

comment ca s'est passé aujourd'hui?
j'ai bien pensé à toi... 0059_G
aau

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 15:44

Ho Confiance je suis désolée de lire de telles difficultés pour ton grand.

Perso pour la petite section je trouve qu'on leur en demande vraiment beaucoup à ces petits. Sérieux à la crèche même pour un enfant de plus de 2 ans y a une période d'adaptation : une heure avec les parents, une heure un peu plus loin, puis deux heure etc.... qui s'étale sur plusieurs jours et à peine 6 mois plus tard on change tout les locaux, le personnel encadrant et pouf faudrait que tout se passe nickel dès la seconde matinée. Franchement je ne comprend pas, je ne comprend pas pourquoi on ne leur laisse pas le temps de découvrir les lieux, avec les parents, est-ce que le programme est si important pour ne pas prendre le temps sur une semaine de laisser la classe ouverte pour les parents, pour laisser le temps à ceux qui en ont besoin de découvrir et avoir confiance en cette nouvelle personne qui va accompagner les enfants sur toute l'année ??? Ha non scusez faut que les parents bossent, vite vite.............

Pffffffffffffff.


Comme Saph, l'isolement pour un si petit toute une matinée sur une marche sans accompagnement heu gloups quoi ? Peut être proposer de rester une ou deux matinées pour l'accompagner ?

J'espère que ce matin a été plus serein aau aau aau aau

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 16:08

Louve a écrit:
Peut être proposer de rester une ou deux matinées pour l'accompagner ?


je l'ai proposé plus haut mais confiance expliquait que ce n'est pas possible... elle ne peut même pas rentrer dans la salle de classe ( par rapport aux autres enfants qui viennent de la garderie)
aav

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 16:16

Pas possible normalement mais face à un cas difficile ils vont peut être revoir leur copie, faut être honnête un enfant qui pleure toute la matinée ne leur facilité pas la tâche donc revoir un peu leur règlement pour faciliter la vie collective ?

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 17:20

je suis si peinée que ce soit si dur.

déjà, si tu as bien cerné tes besoins qui font que tu le laisses à l'école même si la séparation est difficile, c'est de lui dire même si malheureusement, ça ne va pas l'empêcher de pleurer.
Après, je ne saurai te conseiller quoi que ce soit ayant eu mon fils qui a commencé une PS difficilement, mais ça s'est tassé au fur et à mesure. Par contre, il ne pleurait pas toute la matinée. Mais il ne participait pas et restait dans son coin.
Je lis qu'il a des sortes de toc qui se mettent en place mais c'est certain que c'est pour se rassurer. Peut être trouve-t-il que c'est trop bruyant, qu'il y a trop de monde? y'a possibilité de savoir?

Je suis persuadée que si un enfant est dans la possibilité d'être ce qu'il est à la maison, il peut très bien finir par s'adapter à un milieu sans se renier. Peut être suis-je une éternelle optimiste ou bien je suis juste ingérable et que mes enfants ne font que me copier? quoi qu'il en soit, chez moi, les deux ont fini par s'adapter au milieu mais à la maison, ils n'ont pas changé. Et d'ailleurs, je crois que ça déborde sur les côtés à l'école... le moule ne correspond pas... tant mieux pour eux tant pis pour les autres...

Je t'envoie totu mon soutien pour les choix que tu as à faire;.. C'est douloureux... Mais ne te pénalises pas non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alambra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 17:36

Je n'ai rien de pertinent à dire, mais je ne pouvais pas lire sans te laisser un petit mot de réconfort aau aau aau aau
J'espère que la matinée s"est mieux passée, beaucoup de courage à vous aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 19:17

Confiance, j'ai beaucoup de mal là à rassembler bien mes esprits.
J'ai aussi découvert une belle capacité d'adaptation chez mon grand, mais nous avions fait le choix de lui laisser plus de temps, il a commencé à être en groupe plus tard. Mais je me souviens que tu parles de ton bonhomme comme sociable, le nôtre ne l'était pas lorsqu'on a abandonné l'idée de l'école, même steiner... enfin il était lumineux souriant et plein d'une très belle energie aussi, mais avec très peu de gens!

Bref, difficile de savoir ce qui est le mieux, parfois on fait des choix sans savoir si c'est ça le mieux, MAIS après on a ce pouvoir de décider de faire au mieux avec ce qui est 0059_G et pour ça, on le sait que tu es douée 0059_G

Plein plein plein de pensées, ça me touche le coeur de vous savoir dans tout ce mélange d'émotions aav
Revenir en haut Aller en bas
brise marine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2834
Age : 36
Localisation : Périgord
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Lun 8 Sep 2014 - 22:39

Je lis ton post et suis très peinée par cette rentrée difficile qui me rappelle de mauvais souvenirs. Mais nous avions la possibilité de garder N. à la maison et avions envisagé l'IEF donc la retirer de l'école n'a pas posé trop de problèmes pour nous. Juste un petit regret parfois de ne pas avoir ce petit temps pour moi le matin
J'espère que cette journée s'est mieux passée, ou que vous allez trouver un terrain d'entente avec la maîtresse.
Je vous envoie plein de douces pensées aau aau aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confiance
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Mar 9 Sep 2014 - 6:25


Pfiou merci les filles, vos mots me font un bien fou 0059_G 0059_G 0059_G

Après un dimanche super dur à voir mon petit retenir ses larmes ou éclater en sanglots, réveil hier matin avec pleurs +++ et "je ne veux pas aller à l'école, je veux rester avec toi".

J'ai craqué avec lui et là, mon petit me dit "oh tu pleures, j'arrête de pleurer, maman, j'arrête". Ca sort d'où, ça ?". Je lui explique pourquoi je suis triste et je lui dis que si il est triste, il peut pleurer bien sûr. Et de me répondre "non à l'école je dois arrêter parce que ça gêne les autres et ça peut les faire pleurer" ... (à la fois, je peux comprendre, si il fait pleurer les autres mais bon ...).

Hier matinée pourrie, pleurs +++
En sortant le midi, l'atsem le voit avec moi et avec le ton qui va bien (genre les enfants nous manipulent), elle lui dit "ah ah je te vois R., là tu ne pleures pas hein" et R. qui lui répond avec une toute petite voix "ben oui parce que ma maman est là".

Bon, je dépose ici parce que je me rends bien compte que vu mon état de fatigue, je n'ai malheureusement pas tout le recul et la solidité nerveuse nécessaire pour bien accompagner mon 'petit grand' mais c'est dur pour moi de sentir l'énorme différence entre notre vision de l'enfant et celle de l'école, où vu les effectifs ils ont peu de choix j'en conviens.

Ce matin encore plus dur, plus forts les pleurs ... Je ne vais pas tenir un mois si je n'ai pas de signe que cela va mieux. Cela n'a pas de sens pour moi.
Il vient de partir avec son papa.
J'ai rdv avec la maîtresse ce soir. Je vous tiendrai au courant.

Encore Merci 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Mar 9 Sep 2014 - 7:13

juste aau aau et énooorme serrage dans les bras...
j'espère de tout coeur que ce soir, le rdv aidera!
je t'embrasse aau

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fifth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nalahneige
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 34
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   Mar 9 Sep 2014 - 7:14

Purée c'est dur là quand même... ça me rend malade de lire ton petit si mal (et les remarques de l'atsem affraid quel manque de jugeotte et d'empathie!!!).
J'espère qu'il ressortira quelque chose de constructif de ta discussion avec l'instit' ce soir.

Plein de câlins et de bisous de réconfort aau aau aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée super difficile - Edit : CRISE ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Super difficile
» la 1ère rentrée en maternelle (ou pas)
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» Emissions littéraires de la rentrée 2008
» SUPER PROMO BOURJOIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: