discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le grand saut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 11:22

Après m'être présentée il y a quelques semaines j'ose enfin venir vous raconter ici mon cheminement durant ces 9 mois d'essais  Smile 
Mon parcours n'a pas été un long fleuve tranquille et j'ai souvent cherché des témoignages de filles lorsque j'étais au plus bas; cela me rassurait de savoir que mes émotions étaient légitimes. Alors qui sait, peut-être que mon texte fera du bien à certaines d'entre vous?

En septembre 2012, mon copain et moi-même prenons la décision de faire un enfant mais nous nous laissons encore six mois: expatriés et sans assurance santé, il nous faut d'abord déménager avant de lancer les essais!
En mai 2013, nous nous installons enfin en France: qui dit France dit sécu et qui dit sécu dit bébé  Very Happy 
Au même moment nous apprenons que nous sommes invités en novembre à l'autre bout du monde pour un voyage d'un mois sac au dos. Cela bouscule notre planning mais nous avons très envie de vivre cette aventure. Pour ne prendre aucun risque et même si c'est la mort dans l'âme, nous repoussons nos essais jusqu'au départ: après tout nous sommes jeunes, il n'y a aucun problème de fertilité dans nos deux familles (au contraire même) et il parait que les vacances sont idéales pour tomber enceinte. Et puis en tant que grands voyageurs, cela nous plairait bien un bébé made in "l'autre bout du monde".
A notre retour, je ne suis pas enceinte mais cela n'est pas étonnant: le voyage fut éprouvant moralement et physiquement. Nous sommes un peu déçus mais ce n'est que partie remise.

Cycle 4, deuxième partie: ça y' est, j'en suis sûre, je le sens et mon corps ne m'a jamais trompée. Mes seins me font mal de manière inhabituelle, j'ai mal au ventre, j'ai faim mais le chocolat me dégoute. Moi qui mange jusqu'à deux plaquettes par semaine, c'est forcément LE signe. Laughing 1 jour de retard, puis 2, puis 3. Les nausées s'installent, les odeurs des voisins me retournent l'estomac. J'en parle à mon copain: nous sommes sur un petit nuage. Au bout de cinq jours de retard je me décide à faire un test bien que je sois certaine du résultat. Mes mains tremblent, j'ai du mal à viser. Quelques secondes plus tard, le verdict s'affiche, implacable: pas enceinte. C'est le coup de massue.

Pendant deux semaines je refuse de sortir de chez moi, je ne peux supporter de croiser des femmes enceintes et des poussettes, je ne fais que pleurer. Je suis en colère contre ce corps qui me trolle au moment où j'ai le plus besoin de lui, j'ai honte de la violence de mes émotions: si une simple déception me plonge dans une telle déprime, comment pourrais-je être capable de supporter une fausse couche, ou pire?
Je commence à douter des mes capacités à être une bonne mère et même, de mes capacités à tomber enceinte. J'ose exprimer mes doutes sur un forum où l'on me fait comprendre que ma souffrance ne vaut rien comparée à celle d'autres personnes. Cela me plonge dans un profond désarroi: suis-je un monstre? Est-ce anormal de vivre aussi mal l'attente, de ne pas pouvoir se réjouir devant les grossesses des autres, de trouver injuste que certaines tombent enceintes du premier coup? Heureusement, je suis suivie par une psy qui m'apprend à ne plus confondre mes suppositions avec la réalité: tant que le test n'est pas positif je ne peux avoir aucune certitude. Je trouve également ce forum  0059_G  où je lis de jolies pensées positives que je m'empresse d'adopter: chaque cycle nous rapproche de notre bébé, la nature prend le temps de nous apporter l'enfant qui nous est destiné, profitons de cette période pour vivre une sexualité insouciante...
De nature anxieuse, je décide de lever le pied et de m'accorder du temps pour moi: yoga, lecture, exercice de respiration... Je me raccroche au discours de mon médecin généraliste qui est le même que celui de Martin Winckler: on ne peut parler d'infertilité qu'au bout de deux ans d'essai. Il y a moins de couples stériles que de couples trop pressés.
Le temps passe, ma vie ressemble à mes cycles: j'alterne période d'espoir, de déception et de résignation mais je me sens bien mieux. J'accepte de n'avoir aucune emprise sur mon corps, de ne pas maitriser mon destin. Je redécouvre ce qu'étaient mes priorités avant que ce projet bébé prenne toute la place: mon métier, mon couple, mes voyages. Je suis sereine.

Juillet 2014, fin du neuvième cycle: mes règles débarquent avec 3 jours d'avance. L'huile d'onagre fait apparemment effet puisque contrairement à d'habitude, je n'ai eu aucun signes avant-coureur. Le problème c'est que je n'ai pas eu le temps de m'y préparer psychologiquement et j'ai du mal à supporter ces douleurs qui sont arrivées sans crier gare. Révélation: si il s'avère que je ne peux pas tomber enceinte, mon corps me le rappellera dans la douleur pendant encore 25 ans. L'angoisse.  pale 
J'ai soudain très peur que le problème soit d'ordre médical mais cela me donne l'impulsion nécessaire pour appeler une gynécologue. RDV en octobre, j'en serai à 12 cycles d'essai: pourvu qu'elle m'écoute!

Je commence à présent la deuxième partie du cycle 10. La tempête hormonale est passée, la prochaine ne devrait pas venir avant 14 jours et je suis rassurée d'avoir un RDV fixée chez une gynéco.
J'envisage de plus en plus de me tourner vers les thérapies alternatives mais je n'y connais pas grand chose. Médecine chinoise, acupuncture, shiatsu, ostéopathie, homéopathie: quelles spécialités correspond le mieux à ma situation? Auriez-vous des conseils à me donner à ce sujet?

Merci de m'avoir lu et encore merci à toutes pour votre bienveillance sunny   nature39 



Yves Klein, Le saut dans le vide, 1960
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 13:11

Je suis désolée je n'ai pas de conseils à te donner mais je t'envoie plein de câlins  aau aau aau 
Et je te souhaite un petit bébé au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1059
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 14:08

Dans le même cas que toi, je n'ai pas grand chose à proposer... J'arrive à un an d'essai sans résultat! J'ai commencé des courbes de température pour mieux comprendre mon cycle et arriver chez la gynéco avec une base de réflexion à lui proposer.

Tout plein de calins car cette période n'est pas facile à gérer! abc 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaële
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1288
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 14:26

Bonjour Saulé, et bravo pour les mots plein de sagesse que tu réussis à poser sur ton histoire  aav 
Je suis attristée par la réaction que certains ont eu sur un forum, à te dire qu'il y a plus malheureux que toi. Il y a toujours pire, ou mieux, et comparer ne sert strictement à rien, à part à nous faire sentir encore plus mal à l'aise !

Tes craintes, tes peurs, ta tristesse, tes doutes... Tout ça est très légitime !
Ici on a mis 7 mois pour que ça marche. C'est peu, mais pour moi qui le vivais, c'était énorme. Je remettais tellement en doute ma capacité à être mère, mon droit à l'être, que chaque échec faisait sonner en moi la crainte que je n'aurai jamais d'enfants.
Je savais que c'était des peurs irrationnelles. Mais c'était surtout des peurs ancrées, contre lesquelles il était difficile de lutter.

Donc OUI, tes émotions sont légitimes ! N'hésite pas à larguer ton trop plein d'émotions négatives (et positive aussi, on aime ça aav ) sur ce forum... Je n'y suis que depuis 1 an (ça va vite !), mais je n'ai jamais trouvé autre chose que de la bienveillance ici aav 

Voilà... Alors pour ma part : je me suis mise aux tests d'ovulation et le fait de voir que j'ovulais m'a beaucoup rassuré d'un point de vue médical. Je savais qu'au moins "ça, ça marchait" !

Sinon, il y a le topic de Gorillette qui est chouette pour trouver des méthodes alternatives afin de donner un coup de pouce à la nature...
Le voici : http://bebe-nature.forumactif.com/t24508-coup-de-pouce-de-la-nature-pour-ouvrir-la-porte-a-la-vie

Courage pour la suite, et je te souhaite un petit bébé très vite !  0059_G aau aau aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alambra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 14:34

Je n'ai pas l'expérience de cette attente, mais je peux très bien imaginer qu'elle soit difficile, insupportable etc.
Je ne comprendrais jamais comment les gens peuvent répondre "il y a pire" quand on leur parle de souffrance, quel manque d'empathie  pascontent190 
Tes émotions et ressentis sont tout à fait légitimes, accueille les et comme tu le dis, chaque cycle te rapproche de ce bébé si désiré. C'est en tout cas ce que je te souhaite  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1059
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 14:59

Se dire qu'il y a "pire que nous" peut être un mécanisme de défense pour ces personnes afin de pouvoir se protéger des émotions négatives liées à la situation. Il me semble qu'en thérapie cognitive, l'une des multiples méthode, est de proposer à une personne face à un problème d'imaginer ce qu'il pourrait y avoir de pire que sa situation actuelle et d'aller jusqu'au "pire du pire du pire" pour elle afin qu'elle puisse se rendre compte que sa situation n'est sans doute pas aussi dramatique qu'elle se l'imagine. Ca permet de relativiser en gros!

Mais c'est vrai que c'est toujours dur de s'entendre dire qu'il y a pire que nous... On a l'impression que nos propres émotions sont niées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titelen
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le grand saut   Lun 4 Aoû 2014 - 15:46

Pas facile tout ça.
Ma situation n'a rien à voir puisque notre bébé s'est accroché au bout de 3 mois, mais avant cela, j'ai attendu pendant 7 ans que mon homme dise ok pour les essais, avec une période de 3 ans où il disait "Cette année, on fait un bébé... ah oui, mais plutôt vers la fin de l'année... ah, finalement, plutôt l'année prochaine, on n'est pas prêts, pas au bon endroit, pas les sous, etc."
Ça a été un enfer, et j'éclatais en sanglots à chaque fois qu'une amie m'annonçait sa grossesse.
Pendant les 3 mois d'essais, au lieu d'être sur un petit nuage, j'étais à cran et j'avais l'impression que je n'allais jamais y arriver.

Je te souhaite beaucoup de courage et que ça arrive le plus vite possible. D'ici là, n'hésite pas à venir poster ici, ça fait du bien de vider son sac.
 aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 8:13

Wow, merci pour toutes ces réponses, cela fait du bien de se savoir lue et entourée!  aav Je prend tous vos câlins de réconfort, merci, merci!

cerisia a écrit:
Azaële a écrit:
Je remettais tellement en doute ma capacité à être mère, mon droit à l'être, que chaque échec faisait sonner en moi la crainte que je n'aurai jamais d'enfants.
Je savais que c'était des peurs irrationnelles. Mais c'était surtout des peurs ancrées, contre lesquelles il était difficile de lutter.


C'est exactement ça oui! Qu'est-ce cela fait du bien de savoir que d'autres partagent ou ont partagé les même doutes. Non pas que je souhaite aux autres de vivre la même chose mais si nous sommes plusieurs à avoir les même pensées, c'est bien qu'elles sont humaines!

Concernant les courbes et les TO: j'ai oublié d'en parler dans mon long commentaire mais effectivement j'utilise régulièrement ces techniques pour me rassurer: de ce côté tout va bien! D'ailleurs mon corps se charge de me rappeler que j'ovule, je ne peux vraiment pas passer à côté  content050 
Mes cycles sont très réguliers, je n'ai à première vue aucun symptôme de dérèglement hormonal, jamais eu aucune MST ni subi d'actes chirurgicaux dans cette zone. Je verrai bien ce qu'en dit la gynéco mais à priori je semble être en parfaite santé  Very Happy 
J'avais lu le post de Gorillette que j'ai trouvé très intéressant mais aussi très intimidant  Embarassed Il faut dire aussi que durant ces trois dernières années nous avons déjà totalement modifié notre façon de consommer pour tendre vers le tout naturel et je n'ai pas encore trouvé le courage de chambouler à nouveau nos habitudes. Mais il faudrait que je me replonge dans ce post oui, tu as raison!

Cela dit je m'aperçois que je suis actuellement plus attirée par les manipulations physiques... Je n'y connais pas grand chose mais je suis intimement persuadée que tout est lié dans notre corps et qu'il s'agit peut-être tout simplement de débloquer ou rééquilibrer quelque-chose pour que ça fonctionne enfin... Il me reste à faire un choix entre toutes les spécialités qui existent! Est-ce que l'une est plus adaptée que l'autre? Est-ce que l'on ne va pas me rire au nez si je consulte "pour avoir un bébé"? Si certaines "forumeuses" passant par là ont des témoignages à ce sujet, je prend!

Bon courage à toutes celles qui terminent leurs grossesses, à toutes celles qui élèvent des enfants et à celles qui attendent. Une pensée particulière pour toi Cerisia qui traverse les même épreuves, tu vas voir on va finir par l’accueillir ce bébé  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5493
Age : 36
Localisation : Amnéville (Moselle)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 10:29

Pour ma part ça fait 10 ans que j'attends d'attendre. 3 ans que je soigne ma tête et mon coeur pour pouvoir arrêter d'attendre d'attendre. Et 18 mois que je suis sous traitement sans succès. L'année dernière, j'ai ovulé une fois. Cette année, une fois. Tout à l'heure, j'ai pleuré devant un feuilleton où un homme était ému en prenant son bébé dans les bras. Je commence à douter que cette vague d'émotion me submergera, que j'aurai cette chance de porter un enfant, mon enfant, à terme, puis de le tenir contre mon coeur. J'en suis rendue à prier parce que finalement il ne me reste plus que ça.

Mon conseil : reste forte, c'est le plus difficile. Et vas voir ton/ta gynéco avec un spermogramme récent de ton amoureux. Parce que de toute façon il finira par devoir en faire un, autant savoir tout de suite de quel côté il faut pousser les investigations. Tu devras aussi peut-être passer une hystérographie, c'est pas très agréable mais la douleur est surmontable. Et si tu dois faire cet examen, pense à mettre une serviette hygiénique, parce que tout liquide injecté dans l'utérus doit bien en ressortir ;)

Ce que je te souhaite, c'est que tout aille bien chez toi et ton amoureux. Et que vous fassiez "juste" partie de ces couple chez qui ça prend un peu plus de temps.

_________________
)O(

En mode Wonder-tata depuis le 9/05/2012 0059_G

Juste aujourd'hui : ne sois pas en colère, n'aies pas peur, sois honnête, accomplis ton devoir diligemment, sois bienveillant avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eanna.fr
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 11:56

Flora a écrit:
Pour ma part ça fait 10 ans que j'attends d'attendre. 3 ans que je soigne ma tête et mon coeur pour pouvoir arrêter d'attendre d'attendre. Et 18 mois que je suis sous traitement sans succès. L'année dernière, j'ai ovulé une fois. Cette année, une fois. Tout à l'heure, j'ai pleuré devant un feuilleton où un homme était ému en prenant son bébé dans les bras. Je commence à douter que cette vague d'émotion me submergera, que j'aurai cette chance de porter un enfant, mon enfant, à terme, puis de le tenir contre mon coeur. J'en suis rendue à prier parce que finalement il ne me reste plus que ça.

Mon conseil : reste forte, c'est le plus difficile. Et vas voir ton/ta gynéco avec un spermogramme récent de ton amoureux. Parce que de toute façon il finira par devoir en faire un, autant savoir tout de suite de quel côté il faut pousser les investigations. Tu devras aussi peut-être passer une hystérographie, c'est pas très agréable mais la douleur est surmontable. Et si tu dois faire cet examen, pense à mettre une serviette hygiénique, parce que tout liquide injecté dans l'utérus doit bien en ressortir ;)

Ce que je te souhaite, c'est que tout aille bien chez toi et ton amoureux. Et que vous fassiez "juste" partie de ces couple chez qui ça prend un peu plus de temps.

Oh Flora, tu n'imagines pas comme ton message m'émeut. Je n'ose imaginer ce que ça doit être de vivre ça depuis plusieurs années. Je me sens gourde à être aussi impatiente! "Soigner sa tête et son cœur" oui j'ai commencé par ça car il y avait du travail à ce niveau là, je sais que c'est un exercice difficile. J'espère que tu vois des progrès dans ton cas et qu'à défaut d'être tout à fait sereine, tu alternes moments de doutes et moments plus optimistes. Quand ça va mal, je me répète que l'orage ne dure pas toute la journée.

Merci pour tous tes conseils. Je pensais qu'il fallait obligatoirement passer par un gynecologue avant de pouvoir faire un spermogramme, mais si on peut gagner du temps, c'est toujours ça de pris! Je vais me renseigner. Merci!  aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5493
Age : 36
Localisation : Amnéville (Moselle)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 12:09

Je n'ai pas écrit pour te dire "Patiente, petit scarabée"  content103 Mais juste pour dire que je te comprends Smile

Pour le spermogramme, j'ai un généraliste qui me prescrit tout ce que je demande (comme examens, je précise Razz), donc je suis passée par lui. Il y a un an et demi j'ai débarqué chez mon gynéco avec un spermogramme tout frais (lol), des courbes sur plusieurs mois, et un bilan hormonal. Il a juste fallu que je fasse l'hystéro et on a attaqué le Clomid. (puis les injections, mais c'est une autre histoire ;) )

_________________
)O(

En mode Wonder-tata depuis le 9/05/2012 0059_G

Juste aujourd'hui : ne sois pas en colère, n'aies pas peur, sois honnête, accomplis ton devoir diligemment, sois bienveillant avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eanna.fr
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 12:35

Oui ne t'inquiètes pas, c'est bien comme ça que j'ai pris ton message  Smile 
Merci pour ces précisions, je vais en parler à mon copain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le grand saut   Mar 5 Aoû 2014 - 14:26

Bonjour Saulé et bienvenue (je crois avoir loupé ton arrivée!)

Nous avons connu l'attente ici aussi, plus de deux ans. Je voulais juste te dire de te préparer à entendre de la bouche de ton gynéco "1 an????? mais c'est RIEN! on envisage des tests à partir de 18 mois d'essai, pas avant, revenez dans 6 mois merci au revoir"
on sent le vécu mimique121 je te souhaite de tomber sur un médecin compréhensif.

Et c'est vrai de 10 cycles c'est "pas grand chose", entre les mauvaises ovulations, un timing câlins trop juste, et les 75% de cycles qui ne donnent rien alors que le couple est fertile comme il le faut...
Attention loin de moi l'idée de te faire culpabiliser comme sur le forum où tu es allée, mais la Nature est telle qu'elle est, patience et moral c'est le + important  aav 

Tu trouveras effectivement plein de pistes sur le post de gorillette, et n'hésite pas à venir déposer le poids de cette attente ici, tu verras on en ressort toujours revivifiée  0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Jeu 7 Aoû 2014 - 8:04

Chaa a écrit:
Bonjour Saulé et bienvenue (je crois avoir loupé ton arrivée!)

Nous avons connu l'attente ici aussi, plus de deux ans. Je voulais juste te dire de te préparer à entendre de la bouche de ton gynéco "1 an????? mais c'est RIEN! on envisage des tests à partir de 18 mois d'essai, pas avant, revenez dans 6 mois merci au revoir"
on sent le vécu mimique121 je te souhaite de tomber sur un médecin compréhensif.
 0059_G

Merci pour ton accueil! Oui je m'attends bien à ce que ma gynéco me tienne ce genre de discours. Ma généraliste m'avait dit qu'il fallait attendre deux ans avant de faire des tests (deux ans!). Moi je veux bien patienter, mais à condition d'être certaine qu'il n'y a pas de "gros" problèmes.  
Le doute est beaucoup trop anxiogène Laughing Cela dit je me rangerai derrière l'avis du médecin et mon RDV est dans deux mois, tout peut encore changer d'ici là  Smile 

Bon courage pour la fin de ta grossesse et merci d'avoir pris le temps de me laisser un petit mot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple
avatar

Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Le grand saut   Jeu 7 Aoû 2014 - 8:52

Ben du coup, pour cette question de 2 ans d'attente, je n'hésiterais pas trop à "avancer un peu la date de début des essais". Il était pas chez vous à savoir quand vous vous êtes réellement mis aux essais. Perso, je dirais qu'on est en essai depuis janvier 2013 (genre, la décision du nouvel an), ou bien décembre 2012 (le cadeau de noel), ou je ne sais quelle histoire qui ferait que le médecin vous prenne plus vite au sérieux. Les démarches médicales ont une certaine inertie, en plus...

L'attente, c'est très long, et évidemment, on se dit "et si je n'aurai jamais de bébé". C'est difficile à vivre au quotidien, on a du mal à faire des projets, on se dit "oui mais si je fais ça et que je suis enceinte, ça n'ira pas", et puis finalement on n'est pas enceinte, et on ne fait rien, et on déprime... Tout ça, c'est normal (je dis ça pour ceux qui disent que d'autres souffrent de trucs pire, et que donc c'est pas grave, je ne suis pas d'accord).

Je te souhaite très vite un petit bébé  0059_G 

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Jeu 7 Aoû 2014 - 9:48

Moody a écrit:
Ben du coup, pour cette question de 2 ans d'attente, je n'hésiterais pas trop à "avancer un peu la date de début des essais".

C'est pas bête ça, je crois que je vais suivre ton conseil! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waterlilies
Habituée
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 35
Localisation : Pas bien loin de Grenoble
Date d'inscription : 03/06/2014

MessageSujet: Le grand saut   Jeu 21 Aoû 2014 - 10:25

Bonjour Saulé,

Je suis en essai BB que depuis 4 mois alors je vais me faire toute petite car je ne me sens pas vraiment légitime à donner des conseils ou quoi que ce soit...

Avant de commencer cette aventure j'ai pris rdv avec une ostéopathe pour vérifier que mon corps était bien en place, parfois un bassin désaxé peut handicaper les choses, et c'est bien d'être d'aplomb de ce côté. J'étais tentée de prendre rdv avec un énergétiseur mais je ne l'ai pas fait... A part cela je prends de l'extrait de bourgeons de framboisier (Gorillette en parle dans son post aussi), des oméga 3 et de l'homéopathie pour régulariser mes cycles. Puis récemment de l'extrait de cassis (pour me booster aussi un peu).

Je suis toujours touchée et émue par les témoignages sur ce forum car ils sont plein de sincérité et personne ne se donne le droit de le juger. C'est ce qui me plait. Il y a tant d'histoires, de passés, de tempéraments qu'on ne peut jamais se mettre à la place d'une personne. Je te souhaite plein de courage et je croise les doigts pour la suite...

 aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Jeu 21 Aoû 2014 - 18:10

waterlilies a écrit:
Bonjour Saulé,

Je suis en essai BB que depuis 4 mois alors je vais me faire toute petite car je ne me sens pas vraiment légitime à donner des conseils ou quoi que ce soit...

Avant de commencer cette aventure j'ai pris rdv avec une ostéopathe pour vérifier que mon corps était bien en place, parfois un bassin désaxé peut handicaper les choses, et c'est bien d'être d'aplomb de ce côté. J'étais tentée de prendre rdv avec un énergétiseur mais je ne l'ai pas fait... A part cela je prends de l'extrait de bourgeons de framboisier (Gorillette en parle dans son post aussi), des oméga 3 et de l'homéopathie pour régulariser mes cycles. Puis récemment de l'extrait de cassis (pour me booster aussi un peu).

Je suis toujours touchée et émue par les témoignages sur ce forum car ils sont plein de sincérité et personne ne se donne le droit de le juger. C'est ce qui me plait. Il y a tant d'histoires, de passés, de tempéraments qu'on ne peut jamais se mettre à la place d'une personne. Je te souhaite plein de courage et je croise les doigts pour la suite...  

 aav 

Merci beaucoup pour ton message! C'est donc possible de consulter un ostéopathe à ce sujet! Est-ce que tu aurais le temps de m'expliquer comment se passe la séance? Je croise les doigts pour toi aussi  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5493
Age : 36
Localisation : Amnéville (Moselle)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Le grand saut   Jeu 21 Aoû 2014 - 20:48

Saulé, tu as aussi au moins 2 ostéos sur ce forum, si elles passent par ici elles pourront certainement te donner des précisions Smile

_________________
)O(

En mode Wonder-tata depuis le 9/05/2012 0059_G

Juste aujourd'hui : ne sois pas en colère, n'aies pas peur, sois honnête, accomplis ton devoir diligemment, sois bienveillant avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eanna.fr
waterlilies
Habituée
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 35
Localisation : Pas bien loin de Grenoble
Date d'inscription : 03/06/2014

MessageSujet: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 10:52

J'ai trouvé une osteo qui s'occupe notamment des femmes avec des soucis de fertilité... Pour accompagner la séance d'ostéo elle m'a également prescrit des plantes.

La séance d'environ 1h se passe comme avec la majorité des ostéo elle fait un tour général et puis se concentre sur le bassin qu'elle remet en place s'il est mal positionné et ensuite elle est pas mal restée vers l'aine, enfin le bas du ventre. Au toucher elle dit qu'elle sent la taille des ovaires, s'ils ont des petites "aspérités"... Perso je ne sais pas, moi quand je tatillonne vers là où elle tatillonnait je sens pas grand chose...

Après dire si ça a été efficace je ne saurais pas dire. J'ai eu 2 séances en mai et juin mais toujours pas de petite graine. Je ne pense pas que ce soit "magique" selon moi ça permet de mieux positionner les choses et de voir si tout est bien en place.

Je ne savais pas qu'il y avait des ostéopathes sur le forum mais comme le dit Flora elles seraient plus à même de te répondre, surtout sur ce que cela peut apporter.

Bon courage à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 11:23

Merci pour vos réponses!

Je ne savais pas qu'il existait des ostéo spécialisés dans les soucis de fertilité. On a beau lire beaucoup sur le sujet, il y a toujours des choses à apprendre! Je vais me renseigner. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brise marine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2834
Age : 36
Localisation : Périgord
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 12:03

Pour une question plus spécifique de ce type, tu peux éventuellement ouvrir un autre post, en l'intitulant "ostéopathie et (pré)conception" par exemple.
Tu t'assurerais plus de visibilité auprès des différents membres (dont les mamans ostéopathes), qui ne lisent pas forcément tous les posts aav 
Et ça servirait peut être à d'autres par la suite, via l'option recherche. N'oublions pas que ce forum a une visée informative, alors si on peut faciliter la recherche d'infos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 16:43

Tu as raison Brise marine, je vais ouvrir un autre post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nalahneige
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 34
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 16:46


Hé hé, j'ai lu!! content050

Salut Saulé, je suis ostéo donc je peux essayer de répondre a tes interrogations si tu en as!

En général une séance d'ostéo commence par un interrogatoire pour connaître ton histoire médicale, des habitudes de vie, tes traumatismes passés etc...
Puis on effectue un diagnostic ostéopathique en faisant différents tests sur tes articulations, tes organes, ton crâne...
Une fois déterminées les dysfonctions a corriger on établit un plan de traitement et on corrige (souvent il faut plusieurs séances, surtout si tu n'as jamais consulté). Les techniques utilisées varient beaucoup d'un ostéo a l'autre, il y a des techniques plus ou moins "sportives", d'autres beaucoup plus douces. A toi de voir ce qui te convient le mieux!

Il n'y a pas de spécialisation a proprement parler pour les soucis de fertilité (par contre il existe des formations post graduées pour approfondir ce sujet), n'importe quel ostéo ayant suivi une formation complète pourra te traiter pour ça (sans garantie de résultat par contre).

Si tu as d'autres questions surtout n'hésite pas, sur ce post ou sur ma boîte a MP qui t'est grande ouverte aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulė
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 31
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: Le grand saut   Ven 22 Aoû 2014 - 17:11

Merci Nalahneige pour toutes ces informations!

Je viens d'ouvrir un autre post sur la suggestion de Brise Marine pour que les informations soient plus facile à trouver. Est-ce que je peux copier ta réponse là-bas? (et oui j'aurai d'autres questions après  Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand saut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand saut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le grand saut
» Le plus haut saut en parachute
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Planification familiale :: Conception-
Sauter vers: