discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taumyly
A sa place au chaud


Nombre de messages : 261
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 10:43

Bonjour chères amies,

J'étais déjà venue vous voir pour des problèmes similaires mais je vous refait l'historique quand même parce que c'est plutôt complexe et ça pas mal empiré.
Mon petit garçon va avoir un ans bientôt et le sommeil a presque toujours été compliqué voir très compliqué.
Depuis avant sa naissance (c'est mon premier) et encore aujourd'hui je suis persuadée que le maternage est vraiment le moyen qui me convient pour élever les enfants. Allaitement, portage, on a tout fait sauf le cododotage car papa pas trop chaud et sommeil facilement perturbé pour moi donc nécessité d'un environnement très calme voir même de dormir complètement seule.
On a pratiqué l'haptonomie, le chant prénatal, le yoga, on a tout essayé pour lui donner une vraie place dans notre famille avant même sa naissance.
L'accouchement s'est très bien passé pour lui comme pour moi, on a vu une osthéo en préventif peu après sa naissance pour voir comment il allait, tout est nickel.
Il a fait des nuits parfaites (12/13h) d'affilé dés ses 2 mois. Bref jusque là un bébé de rêve.
Et puis j'ai repris le travail il avait 3 mois et demin, il a tout de suite adoré la crèche, un vrai bonheur, il souriait dés qu'on entrait dans le batiment, faisait des siestes tout seul, franchement le top.
En revanche à la maison, à quatre mois il a commencé à se réveiller, 3-4 fois par nuits, le plus souvent pour téter. On ne s'est pas laissés abattre, on a continué à se lever pour lui, au détriment de notre sommeil parce qu'on se disait qu'on faisait ce qu'il y'avait de mieux pour lui.
On a subi les regards condescendants, voir carrément jugeants de notre entourage qui nous disait de le laisser pleurer, que ce n'était pas lui qui devait régir la maison, qu'on allait en faire un enfant roi, que je ne devait pas être si fusionnel avec lui.
Mais son comportement nous maintenait toujours dans l'idée qu'on faisait les bons choix, c'est un bébé rieur, qui pleure peu, pas farouche et assez en avance sur son âge au niveau psychomoteur ( il fait quelque pas depuis un mois et est sur le point de réussir à marcher seul, il sait descendre du canapé seul et dit quelques mots genre mamam pour manger et tété pour la tété. Je sais que ça ne prouve rien mais ca me fait du bien de me dire qu'on n'a pas tout raté. )
Les nuits ont continués d'être chaotiques, il ne s'endormait qu'au sein ou dans la poussette, sauf à la crèche ou chez mes beaux parents qui le laissait pleurer jusqu'à ce qu'il s'endorme.
Il a été malade tout l'hiver, il est asthmatique ce qui n'a pas aidé à faire de bonnes nuits.
De guerre lasse et épuisée que j'étais, je me suis dit que j'allais essayer de le laisser pleurer, je ne savais plus quoi faire, il avait dix mois et je sentais le besoin de me détacher pour pouvoir faire attention à moi, me reposer. D'abord 15 minutes puis plus.
Il se trouve qu'il a recommencé à faire ses nuits à partir de ce moment là, je ne me l'explique pas et j'avoue l'avoir vécu comme une défaite de mon modèle éducatif.
Parrallèlement, il était allaité en mixte depuis ses 8 mois et j'ai voulu augmenté les doses de LA pour aller progressivement vers un sevrage mais il a déclaré une intolérance aux PLV donc on est revenu à l'allaitement quasi exclusif avec de temps en temps des biberons de lait hydrolisés.

Sauf que depuis quelques temps on en bave vraiment parce qu'il devient colérique, il hurle quand on l'habille, le change, le contraint d'une façon ou d'une autre.
Il refuse de s'endormir seul ailleurs qu'à la maison ou si on reçoit du monde, c'est devenu un enfer pour notre vie sociale.

Et cerise sur le gateau, ma belle mère qui a vu que je l'avais écoutée au sujet de le laisser pleurer prend des libertés qui m'horripilent genre le coucher, le laisser hurler et rester devant la porte de sorte que ni mon conjoint, ni moi ne puissions rentrer en nous disant des trucs hyper culpabilisants du genre :
" maintenant il a un ans, il est grand, il peut pleurer, si vous voulez avoir la paix un jour c'est ce qu'il faut faire. "
Je ne voulais pas créer de dispute alors j'ai attendu qu'elle descende et suis allée dans la chambre pour calmer mon petit bout qui affichait une détresse totale.

Résultat, aller chez mes beaux parents est devenu difficile, chaque fois, il panique au moment du couché, je me sens jugée par ma belle mère et hier, on l'a laissé pleurer en éspérant qu'il s'endormirait et en rentrant chez nous, il nous a fait pour la première fois une terreur nocturne. Je ne veux plus jamais revivre ça.

Je me demande si c'est ma faute, si en créant un trop grand décalage entre les pratiques des gens qui nous entourent et les notres, je ne l'ai pas perturbé lui. Je me sens déprimée et malheureuse et je m'en veux d'avoir céder aux conseils trop faciles des autres.
Je me demande si un jour il pourra s'endormir sans avoir peur, si je ne vais pas créer des angoisses qui dureront toute son enfance.
Je ne trouve personne qui partage mon point de vue pour m'aider.
Bref c'est la crise de foi.

Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanaila
Habituée


Nombre de messages : 2112
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 11:32

Je t'ai lue. J'ai pas le temps de te répondre là tout de suite, mais je voulais te dire de respirer un grand coup... Personne n'est parfait, ni ne le sera... encore moins en tant que parent.
Des erreurs on en a tous fait et on en fera tous. Il y a un livre de Filliozat là dessus, je ne l'ai pas lu mais on m'en a dit du bien: "il n'y a pas de parents parfaits".

L'important pour toi, pour lui, pour vous tous: votre fils, ton homme et toi. C'est de vous poser en petite cellule familiale, de poser les problèmes de regarder les solutions que vous souhaitez et surtout pouvez (dans la limites de vos besoins à chacun c'est très important) mettre en place.

Ensuite une fois cela posé avec ton homme, c'est juste vous deux que regardent ces choix. Pas les amis, ni la famille. Bien que très peu de perso s'empêche de donner des conseils (et j'en fais surement parti au près de mes amies même si j'essaie de faire gaffe) ils doivent savoir que leur voix n'est PAS décisionnelle.

Perso la belle-mère, je l'aurais poussé... crise d'état ou non.  pascontent054  T'as été plus que diplomate  aav 

J'ai pas vu où tu es et je n'ai trop de temps là, mais je repasserai.

Hésites pas si tu veux papoter par MP, j'ai le même genre de belle-famille apparemment.

Plein de câlins et ne soit pas trop dure envers toi, l'important dans les erreurs c'est d'en tirer une leçon  aav 

 aau aau aau aau aau aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4593
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 11:49

En tout premier lieu j'ai envie de te dire de ne surtout pas autoriser ta belle-mère à vous dicter l'éducation de votre enfant. Ni qui que ce soit d'autre d'ailleurs.

Ensuite, je me trompe peut-être, mais si il faisait ses nuits jusqu'à 4 mois, il est possible que ses réveils n'étaient pas dues à la faim, mais au besoin de réassurance, notamment lié au fait qu'il ne te voyais plus aussi souvent qu'avant. Il a trouvé son réconfort dans les tétées, mais aviez-vous essayé de le réconforter autrement?

Quand au fait que tu l'as laissé pleurer, ben, là j'ai envie de te dire que si ces soirs là tu étais à bout de fatigue et à bout de nerfs, il valait peut-être mieux ça que de prendre le risque de perdre le contrôle et malmener de ton bout de chou.
Parce qu'on n'en parle jamais ici pour ne pas induire de fâcheux travers, mais je pense qu'on devrait: des mamans qui, en proie à une crise de nerfs due à l'extrême fatigue, sont violentes envers leur bébé, ça existe. Alors laisser pleurer un bébé en détresse: non. Mais continuer d'être présent alors qu'on sait qu'on est au bout du bout et qu'on sent prend des risques: non plus.

Ceci étant dit, je crois qu'il faut vraiment que tu te fasses confiance et que tu fasses confiance à ton enfant. Tu connais tes propres limites et tu le connais lui.
Essaies de prendre de la distance avec tout ce qu'on te dit et tout ce que tu as lu, écoutes-toi et écoute-le. Et fais ce qui vous semble le mieux, en fonction de tes capacités sur le moment.
Il n'a pas de recette ou de règle. Chaque moment est différent, il y a plusieurs causes de pleurs et mille et une façon de les traiter selon le cas.
Il faut ""juste"" être à l'écoute. C'est la seule solution valable que j'ai à te proposer.
 aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zest
Habituée


Nombre de messages : 1286
Age : 38
Localisation : Paris (après le sud-ouest, l'est et l'ouest)
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 12:39

Respire et souffle !
A force d'être le nez dans le guidon, difficile d'y voir clair, de relever la tête pour voir plus loin...
J'ai deux questions : quelle est la position du papa par rapport à sa mère ? A deux, tu pourrais vous sentir assez fort pour lui dire calmement votre manière de penser (= qu'elle reste à sa place de grand-mère) ?
Et deuxième question : as-tu parlé de son sommeil à ton bout de choux ? Comment réagit-il (il t'écoute, il semble être ailleurs,...) ?

Quand un truc me turlupine sur le comportement de N, je lui parle de mes questions, de mes hypothèses (j'espère ne pas trop lui embrouiller la tête). Si je vois qu'il ne m'écoute pas, je choisis un autre moment (et si ça ne marche pas, j'essaie de comprendre pourquoi il est "ailleurs"). S'il m'a écouté, je le trouve ensuite plus apaisé. Peut-être parce que je le suis moi-même du fait de lui avoir parlé (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercredi
Habituée


Nombre de messages : 1202
Age : 34
Date d'inscription : 04/09/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 13:29

Déjà, de gros câlins de réconfort.  aau
Ensuite, j'ai envie de te dire de ne pas culpabiliser d'avoir cédé aux conseils d'autres personnes. Quand on est au bout du rouleau, qu'on remet en question notre façon de faire, on peut en effet tenter des méthodes qui ne nous ressemblent pas.
Donc déjà, tu n'as pas à t'en vouloir, car non il n'y a pas de parent parfait, mais des parents qui débutent, qui apprennent chaque jour à devenir parents et à faire en sorte de devenir meilleurs, il y en a !  aav 

Comme dit Vanaila, je pense que c'est important de vous recentrer sur vous trois, de voir les solutions qui s'offrent à vous, de réfléchir à vos choix à vous. Ta belle-mère n'a pas à intervenir dans votre éducation de façon si intrusive (la mienne aurait tendance à être un peu comme ça, mais de façon moins extrême quand même, alors je comprends que ce soit difficile de s'opposer à elle sans déclencher un raz de marée), et je pense que vous ne pourrez pas être sereins sans avoir une petite discussion avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud


Nombre de messages : 261
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 13:33

Difficile de parler avec ma belle mère, on en parle beaucoup avec mon conjoint, il est d'accord avec moi mais même en prenant les choses calmement il est assez dur de ne pas  entrer dans un conflit ouvert. Et puis fondamentalement je l'apprécie beaucoup, elle est très serviable et à l'écoute. C'est pour ça que c'est difficile, je lui ai fait part de mes doutes concernant le sommeil car je ne savais pas à qui en parler, et finalement nos conceptions de l'éducation sont assez proches.
Mais me voyant dans l'attente de conseils elle s'est sentie investie d'une emprise et d'un pouvoir qu'elle n'a pas. Je pense que nous voyant fatigués et en galère elle a voulu prendre les devants et essayer de nous aider mais qu'elle le fait un peu manu militari.
J'ai essayé de parler à Y. mais il est très vif et a du mal à poser son attention, alors quand je lui parle dans un moment où il a l'air dispo il fait sa vie et n'a absolument pas l'air de prêter attention à ce que je lui dit et quand je le fait dans un moment où on essaie de le coucher ou de l'habiller ou tout autre moment où on est plus proche physiquement de lui, il pleure et parfois hurle parce qu'il veut faire autre chose.
Il ne supporte aucune contrainte.
J'ai la sensation qu'il perçoit le temps du change ou du sommeil comme une perte de temps pendant laquelle il pourrait jouer ou faire des choses bien plus intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice


Nombre de messages : 9575
Age : 34
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 14:50

Un enfant d'un an qui ne supporte aucune contrainte c'est un enfant..... normal  content034 


On dresse tellement les enfants à ne pas montrer le moindre sentiment négatif qu'on en oublie que c'est normal pour le cerveau d'un enfant de moins de 4 ans de mal supporter la contrainte (oui oui tu lis bien, 4 ans) alors tu imagines un an ?


Est-ce que la "méthode" de laisser pleurer est efficace ? Oui forcément puisque hurler c'est épuisant alros forcément ils tombent toujours à un moment ou un autre. MAIS (et ça tu peux le dire à ta BM ) il est PROUVE (oui oui prouvé par des études scientifiques et pas juste le cerveau déboulonné d'une maman qui vient de pondre  content050 ) que l'enfant qui s'endort en hurlant continue de produire une hormone de stress pendant son sommeil qui s'en trouve perturbé. Du coup tu augmente les réveils.
Alors oui forcément si tu continues de laisser pleurer il va apprendre à se rendormir seul.
Mais il sera toujours sous haute dose d'hormone de stress (et forcément comme toute bonne maman déboulonnée qui vient de pondre, j'ai oublié son nom à cette hormone) et après on ne comprend pas pourquoi les jeunes adultes aiment prendre autant de risques, rouler vite, ne pas respecter les limites car ho une dépendance peut être ? (pas d'étude là dessus mais ça me semble intéressant comme corollaire )

Ta BM est la mamie, sont rôle n'est pas d'éduquer mais de soutenir, être la mamie gâteau des petits. Ici c'est cette façon plutôt que la confrontation avec ma BM qui a bien aidé, lui expliquer qu'une mamie c'est avoir tout les avantages sans les inconvénients : être adorée par ses petits enfants en arrivant avec des bonbons ou un gros gâteau, les emmener à la plage, aller au cinoche, au mac do (bouuuuh pas bien oui mais ça les éclate les mômes plus pour l'air de jeu que pour la bouffe) pas de les faire pleurer : ça c'est votre rôle (allez à trois on dit "ouééééééééééééééééééééééééé" avec l'air joyeux si si) !


Pour les nuits, aucuns conseils. Ma puce a fait la même chose (sauf qu'elle ne dormait déjà pas avant que je reprenne le boulot donc on est passé à 8-9 réveils par nuit) et je me suis rendue compte que même si ça me saoulait les réveils ben je faisais le plein de ma puce aussi avec ces réveils.
Essaies peut être une nuit sur dodo en cododo, histoire de limiter la durée des réveils et histoire de couper l'herbe sous le pied de ta BM : la mienne a TOUJOURS dormi avec nous et c'est ELLE qui nous a demandé à dormir dans son lit à 3 ans et demi et depuis sans aucune interdiction (et je dis bien aucune, elle peut encore venir dormir avec nous si elle le souhaite, mais j'en doute, elle kiffe trop son lit/nid toboggan  content034 ) elle dort toute la nuit dans son lit.
Sinon, dès que tu rentres du taf : hop hop en écharpe histoire qu'il fasse le plein de maman avant d'aller au lit ?


Pour ton titre, je dirais que ce n'est pas le maternage qui rend les enfants difficiles mais la société dans laquelle vivent nos enfant qui rend le maternage difficile : "il faut tout un village pour élever un enfant", proverbe africain  aav aav aav aav 

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Louve
Modératrice


Nombre de messages : 9575
Age : 34
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 14:58

Reeee : avec les ref scientifiques :

si on laisse hurler dans sa chambre :
-un afflux important d'hormones réactives au stress envahit son cerveau ;
-son cerveau cesse de produire des opioïdes (hormones qui procurent une sensation de bien être)
-ses mécanismes de réponse au stress peuvent réagir au moindre stimulus
-les voies de transmission de la douleur son activées : comme s'il était blessé physiquement

ref :
zubieta J.K and al, (2003) régulation of human affective responses by anterior cingulate and limbic and µ-Opioid neurotransmission, général psychiatry nov. (60)11 : 1037-1172

Eisenberg N.I and al (2003) Does rejection hurt ? An FMRI study of social exclusion, science (ndLouve : un des journal scientifique les plus côté au monde) oct, 10 ; 302(5643) : 237-39

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
doudie
Habituée


Nombre de messages : 2234
Age : 41
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 15:57

Dur dur de s'opposer à l'entourage, surtout mères/BM. Pour ma mère c'est magique maintenant que c'est mon n°3 : elle n'a eu que 2 enfants  content050 Mais ça marche pas avec ma BM, elle en a eu 3 aussi !

Ce qui marche surtout c'est de savoir au plus profond de soi-même qu'on fait ce qu'il y a de mieux pour notre bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ume
Habituée


Nombre de messages : 2544
Age : 35
Localisation : 29
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 16:07

perce neige a écrit:
En tout premier lieu j'ai envie de te dire de ne surtout pas autoriser ta belle-mère à vous dicter l'éducation de votre enfant. Ni qui que ce soit d'autre d'ailleurs.

Ensuite, je me trompe peut-être, mais si il faisait ses nuits jusqu'à 4 mois, il est possible que ses réveils n'étaient pas dues à la faim, mais au besoin de réassurance, notamment lié au fait qu'il ne te voyais plus aussi souvent qu'avant. Il a trouvé son réconfort dans les tétées, mais aviez-vous essayé de le réconforter autrement?

Quand au fait que tu l'as laissé pleurer, ben, là j'ai envie de te dire que si ces soirs là tu étais à bout de fatigue et à bout de nerfs, il valait peut-être mieux ça que de prendre le risque de perdre le contrôle et malmener de ton bout de chou.
Parce qu'on n'en parle jamais ici pour ne pas induire de fâcheux travers, mais je pense qu'on devrait: des mamans qui, en proie à une crise de nerfs due à l'extrême fatigue, sont violentes envers leur bébé, ça existe. Alors laisser pleurer un bébé en détresse: non. Mais continuer d'être présent alors qu'on sait qu'on est au bout du bout et qu'on sent prend des risques: non plus.

Ceci étant dit, je crois qu'il faut vraiment que tu te fasses confiance et que tu fasses confiance à ton enfant. Tu connais tes propres limites et tu le connais lui.
Essaies de prendre de la distance avec tout ce qu'on te dit et tout ce que tu as lu, écoutes-toi et écoute-le. Et fais ce qui vous semble le mieux, en fonction de tes capacités sur le moment.
Il n'a pas de recette ou de règle. Chaque moment est différent, il y a plusieurs causes de pleurs et mille et une façon de les traiter selon le cas.
Il faut ""juste"" être à l'écoute. C'est la seule solution valable que j'ai à te proposer.
 aav 

bon ben comme souvent hein ,Perce neige a tout dit ce que je pensais,donc +100000 avec tout ça aav 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée


Nombre de messages : 2320
Age : 38
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sommeil agité ,   Mer 7 Mai 2014 - 18:27

Oh, ce que j'ai envie de te dire là, comme ça, c'est fais-toi confiance, fais confiance à ton bébé, et lâche prise. Oui, je sais, facile à dire de l'extérieur ; mais ça vaut le coup, je crois, de tenter le truc. Sinon, je plussoie perce neige et louve, j'aurais pas dit mieux. Louve, je t'adore : avec tes posts à la fois bourés d'humour et super bien argumentés ! Bon courage en tout cas, et je me permets d'enfoncer encore un peu le clou en ce qui concerne ta bm, car son comportement me choque vraiment beaucoup ! Aussi bien intentionnée soit-elle, ce n'est absolument pas son rôle d'agir ainsi, et raz de marée ou pas, il est à mon avis primordial de remettre les choses à leur place, pour chacun d'entre vous, pour ta famille, pour votre équilibre. Une bonne dose de courage pour toi, et un gros câlin pour ces moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice


Nombre de messages : 9575
Age : 34
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 18:46

Je me demande s'il ne serait pas intéressant que je fasse un post d'intro sur la méthode Pantley vu que pas mal semble intéressées mais n'ont pas le bouquin  aav 

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Praline69
Habituée


Nombre de messages : 616
Age : 33
Localisation : Oullins
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 19:13

Alors pardon pas CNV mais la BM  pascontent190 pascontent190 

Et concernant la fameuse hormone de stress c'est le cortisol il me semble ! Louve a tout dit, comme d'hab'...  content050 

Sinon pour les colères, le mal à être contraint, lis vite j'ai tout essayé de filliozat, une perle (en plus y'a des BD pour les papas), ici ça aide beaucoup ! Courage (et moi aussi j'ai le même genre de BM, mais si elle tente un truc pareil je la dégomme  content107 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerwell
Habituée


Nombre de messages : 471
Age : 24
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 20:13

Je passe en vitesse, je plussoie tout ce que les autres disent en fait, et elles le disent tellement mieux que moi Smile
Je t'envoie des wagons de courage, ici c'est la galère aussi, mais heureusement pour moi je ne souffre d'aucune confrontations avec personne, chacun me laisse tranquille...


HS: Ouiiiiiiiiiiiii Louve une intro !!! une intro !!!!  content034
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Mer 7 Mai 2014 - 21:38

Praline69 a écrit:
Alors pardon pas CNV mais la BM  pascontent190 pascontent190 
tout pareil, je trouve ça d'une violence dingue de vous interdire ainsi l'accès à la chambre, de vous dire quoi faire. Enfin moi, clairement, ça me rend facilement agressive, qu'on me traite en petite fille qui doit faire ce qu'on lui dit.
J'aurais dit comme Louve, moi un petit de l'âge du tien qui ne veut pas qu'on le contraigne alors qu'il commence tout juste à avoir les capacités de décider seul de pleins de petites choses de sa vie, un petit qui trouve les découvertes qu'il fait chaque jour tellement passionnantes que dormir, mettre une couche, et même parfois téter, ça peut attendre pus tard, ça me semble aussi normal Smile Mes petits à moi, du coup, ils se réveillaient beaucoup plus, puisque la journée n'était plus trop faite pour téter, il fallait bien manger à un moment ;)
J'ai bien lu que ton sommeil était fragile, mais est ce que le cododo temporaire pourrait te permettre de mieux te rendormir à défaut de dormir d'une traite (je demande, parce que moi, une fois debout, je ne me rendors pas facilement, alors que je si je peux rester couchée - voir garder les yeux fermés, pas de problème).
J'aurais aussi envie de t'encourager à rencontrer d'autres parents qui font le même genre de choix que vous (les réunions LLL peuvent être une piste, il y en a d'autres évidemment Smile ) ça peut faire énormément de bien... Je me souviens que quand j'étais jeune maman, ça me regonflait à bloc pour un bon moment, voir des enfants bien dans leur peau, et des aprents qui le vivaient avec naturel, pfioooouuuu ça me permettait d'y croire vraiment, sans ces doutes qui revenaient après chaque passage en famille.
Prends le temps de retrouver la confiance en toi, en tes capacités de mère à savoir ce qui est bon pour vous, en vos capacités de couple à décider ensemble de ce qui est bon pour votre famille.
Je suis désolée pour ma réponse un peu lapidaire, j'ai bien conscience que les formes n'y sont pas, mais j'essaye de répondre depuis un moment et à chaque fois je suis interrompue, alors prends ce qui peut t'aider, et je t'en prie, ne te formalise pas du reste aav la bonne intention est là, juste que je n'arrive pas à la mettre en mots aav
Revenir en haut Aller en bas
vanaila
Habituée


Nombre de messages : 2112
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Jeu 8 Mai 2014 - 7:30

FDV, ça me rassure de te lire, la mienne aussi tête plus que de nuit (4 à 8 fois en 9/11 heures de dodo) ou au moment la sieste. 02_05_The-Definition 

Louve... Ce serait TROOOOOOOOOOOOOP Bien !!!  0059_G 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée


Nombre de messages : 3140
Age : 31
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Jeu 8 Mai 2014 - 8:37

Pas le temps de m'étendre mais en gros :AUTONOMIE.... ton petit va sur ses un an, il est maintenant temps pour lui d'apprendre à faire par lui-même.... tout ce qu'il veut faire c'est tout faire comme toi, donc donne lui le bon exemple, sois patiente (oui oui très!) et laisse le essayer, il va réussir certaines choses, d'autres non, il recommencera, mais dis toi qu'il ressent exactement la même frustration quand tu fais les choses a sa place que toi quand ta bm t'empêche de rentrer dans ta chambre  aav 

Je te conseillerai de lire filliozat Faber&Mazlish qui te donneront des petites pistes pour trouver comment dire et faire les choses de manière a ne pas provoquer les colères (car oui ce sont nous qui les provoquons!) puis du montessori pour voir ce que tu peux trouver comme petite activité qui lui permette de s'épanouir en "travaillant" comme toi.....et lui permette d'acquérir pas mal de facultés  0059_G 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taumyly
A sa place au chaud


Nombre de messages : 261
Age : 26
Localisation : rennes
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Jeu 8 Mai 2014 - 12:53

Bonjour,
tout d'abord, merci pour votre soutien, ça regonfle toujours à bloc de revenir vers vous surtout quand on est comme nous un peu isolés dans notre démarche.
jess 40 : On essaie à fond l'autonomie avec lui depuis longtemps, parfois on n'a pas la patience mais on le mobilise dés qu'on peu, et en effet, il faut être patient ... très patient...
Mais je prend quand même le conseil car ces derniers on a manqué de patience, il est vrai.

Hier j'ai choisis le moment du repas pour lui parler de tout ça et pour la première fois j'ai eu la sensation qu'il m'écoutait, il me regardait avec intérêt pendant que je lui parlait en essayant d'utiliser ce que j'ai retenu des cours de signe avec moi. Ca commence à marcher avec lui.

Du coup, le temps du couché à été plutôt serein, normal on était tranquille à la maison vous me direz, pas vraiment ce qu'on peut appeler un baptême du feu ! ^^
A noter que juste avant de se coucher il a réussi à faire une petite dizaine de pas d'affiler, normal j'avais sorti le sein pour la tétée, y'a pas de meilleure motivation !

On a un peu changer son rituel du coucher en essayant de le faire participer, il a fait une bonne nuit et deux très grosses siestes aujourd'hui, comme quoi il était crevé. Chaque fois un réveil de bonne humeur et même pas de crise pour la couche.

Je devais manquer de disponibilités pour lui ces derniers temps, je cumule presque deux emplois et franchement la maison était dans un bordel monstrueux donc il a du en pâtir un peu le pauvre.

Alors Louve je ne connais pas la méthode Pantley mais je demande à découvrir, si tu veux nous faire une petite intro je suis moi aussi preneuse.

Pour ce qui est de Filiozat et Montessori, j'en ai déjà lu pas mal (travaillant dans la pédagogie je n'ai pas vraiment pu y couper et j'ai trouvé ça passionnant), j'en ai fait lire à ma mère, ma BM n'est pas encore prête mais j'essaierai de laisser trainer un bouquin chez elle voir si elle s'y intéresse...

En revanche j'ai un petit soucis avec ça car je suis toujours d'accord avec ce qui ai dit mais suis souvent démunie une fois dans le feu de l'action et ai du mal à trouver une application concrête.

Vous qui avez un peu d'expérience, peut être serait il intéressant de partager des exemples d'applications que vous avez trouvés avec vos "cerveaux déboulonnés de mères qui viennent de pondre..." (merci Louve pour l'expression vraiment fun) et dont vous êtes fières car ça a marché pour vous.
Je serai très intéressée par ce genre de retours.

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée


Nombre de messages : 3140
Age : 31
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Ven 9 Mai 2014 - 6:26

Taumyly a écrit:

En revanche j'ai un petit soucis avec ça car je suis toujours d'accord avec ce qui ai dit mais suis souvent démunie une fois dans le feu de l'action et ai du mal à trouver une application concrête.

ahaha rassure toi moi ça m'a fait pareil...style dans le bouquin c'est trop facile ça coule de source  content103  et avec nos gnomes bein ça fonctionne pas  pascontent166 
mais en fait, tu peux commencer par observer ton petit, quelles sont les crises (commencer par seulement deux ou trois choses, ou bien l'une après l'autre) qui sont vraiment pas impossible pour toi, qui doivent vraiment cesser...tu décortiques se qui s'est passé, pourquoi ça a déclenché une colère, puis tu essaye de voir avec les outils des bouquins qu'est-ce qui aurait pu être fait/dit différemment pour que ça se passe normalement et sereinement....

genre, euh le coup de l'habillage (je prends ça parce que moi ça a été flagrant et du jour au lendemain terminé les crises!), tu veux mettre quel chaussette en premier, tu veux mette le pull avant le t-shirt...... c'est tout con mais pendant qu'il réfléchit tu peux l'habiller correctement....
ou en mettant la table tu mets a sa disposition un choix de verre ou de cuillère (enfin rien qu'un choix à faire sinon il va se perdre) et comme ça il a l'impression de décider pour lui et ensuite par contre il assume son choix...ça le responsabilise....  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommeil agité, crise de foi dans le maternage, à l'aide !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Position dorsale et sommeil agité
» Sommeil agité
» Sommeil agité et logistique
» sommeil méga agité - les gazs qui embêtent
» Allaitement et organisation sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Les ptits maux de bébé-
Sauter vers: