discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Remise en cause de l'allaitement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 12:58

Bon voilà je me décide enfin à poser tout ça par écrit, pour me permettre d'avancer dans mon raisonnement mais aussi pour avoir vos avis, conseils et expériences car je ne sais pas vers qui me tourner.

C. a 10 mois et est allaitée de jour comme de nuit!
Elle dort dans son lit dans sa chambre et se réveille facilement 3-4 fois par nuit. Généralement j'y vais et elle se rendort rapidement au sein!
Oui mais voilà je me dis que ce n'est pas une bonne idée de la mettre systématiquement au sein, peut être qu'elle ne se réveillerait plus si elle n'avait pas le sein la nuit...
Le papa se lève aussi la nuit et elle se rendort assez bien dans ses bras.
Pendant 2 nuits il n'y a que lui qui est allé la voir, la première nuit super et la deuxième il a abandonné il n'arrivait pas à la rendormir. J'y suis donc allée et elle a beaucoup pris comme si elle avait très faim.
Et oui parce qun'en plus des nuits hachées nous avons les repas difficiles. Elle est diversifié depuis ses 6 mois mais elle n'a jamais vraiment mangé en quantité. Elle goute, s'amuse... Mais mange peu.
En ce moment elle refuse la cuillère, on lui donne uniquement des morceaux, elle adore on le voit mais elle ne les mange pas... Elle croque et recrache!
Je ne sais pas si elle a faim la nuit ou veut simplement téter.
Ça lui arrive de s'endormir sans le sein mais c'est tellement rare.
Aujourd'hui j'ai essayé de lui faire faire la sieste sans qu'elle s'endorme au sein mais ça fait 1 heure que je galère... Il paraît que les bébés doivent apprendre a s'endormir et pour cela il fait les poser éveiller dans le lit... Je m'interroge parce que pour ça me semble impossible chez nous.

Voilà je me demande si en arrêtant d'allaiter tout ça ne se mettrait pas en place.

Désolée pour le pavé mais je m'épuise, je n'en vois pas le bout et je ne sais pas quoi faire.
Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement ,   Mar 6 Mai 2014 - 13:30

Oh cet épuisement, c'est si difficile, et on est dans la brume, on n'arrive plus à savoir ce qu'il faut faire. Alors je commence par t'envoyer de douces pensées. Sinon, non, tu n'es pas obligée d'arrêter d'allaiter pour ça, parce que ça ne résoudra pas forcément le problème de toute façon, je pense. Tu peux arrêter l'allaitement si celui-ci te pèse, si tu n'en as plus envie, si tu sens que tu arrives au bout, mais pas pour résoudre ce genre de souci, enfin pas juste pour ça, parce qu'il y a des chances pour que tu le vives mal et ta fille aussi. Je ne veux pas avoir l'air de te faire la leçon hein, loin de moi cette idée ; mais ça me fait mal au coeur que tu penses arrêter d'allaiter pour cette raison-là. Ensuite, je pense que si vous prenez la décision de ne plus donner le sein la nuit, il faut que le papa suive jusqu'au bout, et que vous soyiez clairs avec vous-mêmes et donc avec votre puce ; si vous doutez, que vous ne savez pas trop si tu vas lui donner le sein ou non la nuit, si tu décides de la sevrer la nuit et que finalement tu y retournes, ça risque effectivement d'être difficile. Bon, je dis ça, mais moi, j'ai fait un retour en arrière avec cette histoire de sevrage de nuit ; mais j'ai vraiment essayé, j'étais claire, plus de tétées la nuit ; mais je suis revenue en arrière car ma puce ne dormait presque plus, elle attendait la tétée, parce qu'on esten cododo et qu'elle ne comprenait pas, je crois, que maman soit là mais pas de tétées. Du coup, on était plus crevés qu'avant. Mais là, si tu penses que c'est une solution dont tu as besoin, il faudrait que le papa arrive à tenir le coup, et que vous tentiez vraiment le truc, sans laisser tomber au bout de la deuzième nuit. Pour ce qui est de la faim, même si elle ne mange pas beaucoup de solide, je pense qu'elle doit pouvoir tenir, physiologiquement une nuit sans téter. Mais je comprends que ça t'inquiète, si elle s'est mise à téter gouluement. Bon, je ne t'aide pas beaucoup là en fait, je crois lol. Mais j'espère que vous allez trouver une solution qui vous convient à tous les trois, et surtout à toutes les deux ; si arrêter d'allaiter te soulagerait, alors n'hésite pas, faut que tu fasses quelque chose que tu sens en tout cas ; pas que tu te forces. Plein de bises et de courage pour toi ,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 13:49

Merci grandement Camélia pour cette réponse qui au contraire m'aide beaucoup.
Je n'ai personne dans mon entourage a qui en parler parce que justement les réponses seraient du style"je te l'avais bien dit...", "tu n'as qu'à la sevrer..." Ben oui qu'elle idée d'allaiter si longtemps...

Pour la sieste de cet après-midi j'avais décidé très clairement de ne pas lui donner le sein pour l'endormir mais au bout d'une heure de lutte j'ai cédé et ça n'a rien résolu. Du coup je l'ai levé car je ne suis pas arrivée à l'endormir même au sein.
Donc je ne pense pas que le sevrage soit forcément la bonne solution mais j'ai l'impression d'avoir créé quelque chose sont je suis "prisonnière" maintenant.
Je ne comprends pas pourquoi elle ne dort pas la nuit, pourquoi elle refuse la cuillère.
Mais ça c'est la faute à l'entourage qui a toujours des réflexions qui font douter de nos choix. Et puis quand on voit des bébés qui mangent bien du solides et qui dorment bien.
On doute encore plus...

J'aimerai savoir que ça va passer et qu'on n'a pas mal fit quelque chose pour être dans cette situation. Mais il y a des jours ou c'est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanzibar
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 33
Localisation : de retour en dordogne...
Date d'inscription : 16/03/2014

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 14:39

Alors...ton message donne envie de te réconforter!!!  aav 
Ce que je peux te dire c'est que j'ai vécu ca pour ma fille. Balancement entre les dires des "autres"(la famille, les amis) et mon instinct profond. Du coup tantot j'écoutais les autres, tantot j'écoutais mon instinct, du coup, pas en paix avec moi même et pas clair dans mes envies d'éducation, et je pense que ma fille à du sentir ca aussi et ne pas comprendre mes revirements de facon de faire parfois.
Bref, ce que je te conseillerais c'est de ne pas trop (voir du tout) écouter les autres et t'écouter toi.
Peut etre que si tu n'allaitais pas ta fille ca serait plus facile la nuit. Peut etre (ou peut etre pas??) mais est ce que ta fille n'est pas plus heureuse ainsi? Je crois que c'est la question à se poser.. Moi aussi j'ai ressenti ce petit pincement quand je voyais les bébés des copine s'endormirent tout seuls en deux secondes, dans leur lit à barreaux et manger toute leur assiette! Je me demandais aussi ce que j'avais fait (ou pas fait) pour que ma fille ne soit pas si facile?? Mais au final, peut etre qu'il faut se demander ce que eux n'ont pas fait pour que leur enfant soient si autonome à cet age la. Et souvent c'est des bébés qu'on a laissé pleurer au début pour qu'ils fassent leur nuit rapidement ou des bébés à qui ont donné le sein que pour se nourrir genre, ca y est ta pris ta ration, allez hop on te retire le sein de la bouche et tant pis si t'étais en train de t'endormir douillètement sur maman... Et puis chaque bébé à un besoin différent en affection aussi...
Ce que je veux dire c'est que tu lui donne de l'amour à ta fille et elle en a besoin, à 10 mois ses besoins sont grands encore en attachement, en affection et du coup elle est encore en demande et c'est normal!! Vu que tu a pris l'habitude de lui en donner, meme la nuit, pourquoi elle se priverais alors qu'elle a en encore besoin? (je suis clair la?)
J'ai un peu le meme que toi à la maison, petit bonhomme de 10 mois qui se réveille la nuit de 1 à 4 fois et que je rendors au sein, qui n'aime pas les purées et qui mange du coup des morceaux, qui atterissent plus à terre et sur les vetements que dans son estomac mais il aime cette découverte et les repas son vraiment agréable. Il parait que jusqu'à 1 an voir 18 mois le lait de maman suffit à couvrir les besoins.
Il s'endort au sein aussi pour les siestes. Au début, quand il était petit je me suis dit que je ne voulais pas d'un enfant aussi accro aux tétés que ma fille l'était et puis je me retrouve avec un deuxième accro mais j'ai appris à relativiser, cette période passe si vite finalement, autant en profiter, leur donner un max d'amour (et de tétés) et quand je vois ma fille aujourd'hui (elle a 5 ans) hyper sociable, débrouillarde, autonome, et qui dort super bien (jamais de cauchemards) et ben je me dis que je me suis peut etre pas trompé..
Je sais que des fois c'est dur, ca demande beaucoup, d'énergie, de temps, de dépassement de soi mais ton bébé te le rendra bien! Si tu pense que ce n'est pas le moment de le sevrer et bien oublie les autres et vis ton allaitement comme tu l'entend. Et j'oublie une chose: le cododo me sauve, je peux allaiter la nuit sans me lever et sans presque me réveiller, ca soulage énormément, je ne pourrais pas bien le viver sans ca... Essaye si tu peux, ca change la vie!
Alors..bon courage à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2473
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 14:41

Wouch, pas facile en effet. D'abord un câlin pour toi  aau 

Ensuite je voudrais te rassurer. Sur les deux points.
Un bébé n'a pas besoin d'apprendre à dormir seul. Ca viendra. Quand il sera prêt. Après c'est peut-être plus tard que ce que tu/ton entourage voudrait. Je cododote avec mon petit et on est passé de 6 tétées la nuit à 1 ou 2. Je n'ai rien fait, c'est lui qui arrive à se débrouiller avec sa tétine pour se rendormir. Des fois il vient juste se blottir contre moi ou me pique mon oreiller et des fois il veut téter. Maintenant je dis ça, mais pour mon deuz, il ne dormait pas avec nous et je devais me lever 4 fois par nuit pour allaiter. Quand il a eu 13 mois j'ai craqué et je lui ai crié dessus...  pascontent149 

Et puis avec moi endormissement = sein dans 99% des cas alors qu'il s'endort très bien avec papa ou nounou si je suis pas là.

Pour l'alimentation, le mien a refusé la cuillère pendant 3 mois (la nounou l'avait forcé à manger ou en tout cas était braquée sur la quantité à lui faire avaler). On a continué à diversifier avec des morceaux, réintroduit la cuillère pour les compotes puis les crèmes dessert. Il mangeait toujours de petites quantités. Et puis tout à coup il s'est mis à dévorer vers 12 mois et là il est reparti à fond sur les tétées et mange peu aux repas. Mais on s'en fiche, il est en pleine forme c'est tout ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Praline69
Habituée
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 34
Localisation : Oullins
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 19:14

Je +++ les filles, écoute toi, écoute ta puce ! Mon fils a 18 mois, mange peu, tétait beaucoup, et la tendance s'inverse petit à petit... avec moi endormissement exclusif au sein jusqu'à il y a quelques mois, j'avais essayé sans mais tout le monde finissait en larmes. Petit à petit il s'est mis à lâcher le sein avant de s'endormir, et papa peut donc le coucher... ! Les choses viennent naturellement quand il est temps je pense.

Maintenant il y a toi aussi, tes envies, tes besoins, à respecter... c'est important d'être bien pour pouvoir donner à nos petits bouts ! Ici j'explique à Lu (notamment quand je ne veux pas lui donner le sein, parce que je finis mon assiette ou autre) que là j'ai besoin qu'il attende un petit peu, que c'est important pour moi, et 99% du temps il patiente calmement...

L'allaitement a tendance a être montré du doigt comme la cause de tous les maux, c'est  pascontent159 

Bref c'est une histoire de respect des besoins de chacun ; et tu le dis toi même tu sens que ce n'est pas le moment du sevrage non ? L'entourage médisant tu les  pascontent054 ! Et moi, quand c'est dur, je pense à tout ce que je donne comme base d'amour, de sécurité, d econfiance à mon fils... ça aide !

Courage, des câlins ! aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 19:52

Oh merci beaucoup les filles pour vos réponses. C'est exactement ce qu'il me fallait!
Ça fait tellement de bien de se sentir comprise et soutenue!
Du coup ce soir on a repris nos habitudes avec un endormissement au sein. Un peu plus long que d'habitude mais bien plus serein que cet après-midi.
On en a discuté avec le papa qui pense aussi que ça viendra avec le temps et il est prêt à retenter le coup pour le sevrage de nuit. A mon avis il ne s'attendait pas a ça le première fois mais je lui ai bien dit qu'il fallait qu'il tienne si on voulait que ça marche.
Par contre moi je n'ai pas envie de retenter le coup tout de suite. Je n'ai pas envie d'arrêter l'allaitement en tout cas pas dans ses conditions.

Vous avez raison pour l'entourage mais c'est parfois difficile de ne pas les écouter. J'ai voulu en parler avec ma mère pour avoir son avis et je me suis entendu dire qu'on était laxiste... Je lui ai demandé de me donner des exemples mais elle ne m'a rien dit de précis... J'en reste sans voix... Elle a évoqué les repas... J'ai pas bien compris. Face à ma réaction elle a minimisé en disant qu'on était permissif... Je vais essayé de passer outre...
Bon elle m'a quand même dit de ne pas regarder les autres et que chaque bébé était différent et qu'il ne fallait pas comparer!
D'ailleurs tu as raison Zanzibar, les bébés dont je parle n'ont pas été allaités ou très peu et ont pas mal pleurer seul dans leur lit....

Merci encore de votre soutien ça fait vraiment du bien de savoir qu'on n'est pas seule à penser qu'il fait accompagner nos bébés! Et de voir que ça porte ses fruits.
Merci merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerwell
Habituée
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 25
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mar 6 Mai 2014 - 20:12

Alors tout d'abord, je compatis fortement !

Pour l'endormissement, on fait du cododo, donc j'avoue ça réduit la fatigue. Elle va avoir 13mois et se réveille toujours autant la nuit, et ne s'endort qu'au sein, idem pour la sieste...
Je sature ici aussi.

Je lui explique +++, que j'ai besoin de dormir, que je suis là pour la calinée, mais que j'en ai marre qu'elle tète 10fois dans la nuit...etc etc. Cette nuit, elle a voulu téter en non stop pendant 1h, je ne supporte pas ça...au bout d'1h de serrage de dents, je lui ai dis que là, je ne pouvais plus, que j'étais épuisée, qu'il fallait qu'elle me laisse. Hasard ou non, (puisqu'elle venait quand même de téter 1h...) elle s'est retirée du sein seule, et s'est décalée sur le côté  0001_G bon ça n'a pas empêchée qu'elle recommence le cirque 1h après  content050 
Mais je pense que c'est vraiment important de leur parler...

Pour la sieste d'aujourd'hui, elle s'est endormie (et c'est une première) sans le sein, d'elle même elle cherchait sa place dans le lit, elle s'est réveillée au bout de 30min pour le chercher...mais c'est déjà un pas énorme pour nous.

Tu dois te demander pourquoi je te raconte ça, parce qu'hier je me disais que jamais elle ne dormirai à moins de passer par un sevrage de nuit, un biberon de LA le soir ...et qu'après aujourd'hui je suis persuadée que ça viendra !

Et si ça vient pas assez vite, je zieute la méthode Pantley en ce moment !

Concernant les repas, idem, elle ne mangeait que 2-3 cuillères d'un petit pot, adorait les morceaux mais elle jouait plus avec qu'autre chose...j'ai lu souvent "vers 1an ils mangent bien" et au 1an de ma puce, rien ne se passait  pascontent061 
Elle va avoir 13mois, et commence à dévorer  abc , elle a eu un déclic !

Tout finit par venir...tout ! Le Lâcher Prise, c'est la clé dans la maternité, c'est ce que je me répète tous les jours....(oui parce que j'ai beau le savoir, l'appliquer c'est une autre histoire..)

 aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Praline69
Habituée
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 34
Localisation : Oullins
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 6:42

Parfois il nous manque juste quelqu'un à qui dire qu'on en peut plus (bébé allaité ou pas), qu'on est fatiguée, sans être jugée, juste écoutée... !  abc 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanaila
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2114
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 6:59

J'ai pas grand chose à ajouter de plus que les filles.

Ici, 1 an et elle picore encore. Elle découvre (surtout les lois de la physique) content050 

J'aurais juste tendance à appuyer sur le fait que oui, il faut voir que chaque enfant est différent, que notre enfant à 10mois a certains besoins, et que les enfants qu'on a laissé pleuré longtemps seuls dans leur chambre (je vais avoir un mot méchant mais bon vous me pardonnerez j'espère ) j'appelle ça du "dressage". Alors oui ils s'endorment seuls, sans rien dire... Mais je ne pense pas que se soit parce qu'il sont sereins, plus parce qu'ils sont résignés et que pleurer ne sert clairement à rien vu que leur(s) personne(s) de confiance ne réagissent pas.

Nos enfants mettent peut-être plus de temps (je dis peut-être parce que certaines filles du forum font de sacré envieuses sur les nuits de leur loulou) mais au moins on est présent dès qu'ils ont besoin, et ça je pense que c'est une sacré base pour l'avenir. Même si ça nous prends carrément plus de temps maintenant... ça nous en économiseras peut-être sur les 10 années suivantes qui sait  content050 *

En tous les cas écoute-toi, parle avec ton homme, et soyez "droit dans vos bottes" par rapport à votre fille. Sans dire qu'aucun ajustement ne soit possible suite à la prise de décision, ni aucun retour en arrière parce que vous vous seriez trompé.

Je t'envoie plein de courage  aau aau aau  et je compatis, cette nuit on a pas dormi  02_05_The-Definition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 19:57

Bouuuuuuhhh ça c'est un gros coup de déprime là  02_05_The-Definition 

Alors déjà  aau aau aau aau aau 


J'ai vu beaucoup de maman passé au LA sans pour autant que ça aide les nuits, je crois vraiment qu'il y a deux catégorie de bébé : les gros dormeurs (avec des parents bénis des dieux) et...les autres (un truc de karma, j'ai du faire de belles saleté dans une vie antérieure  content103 ) et ça que tu allaites, donnes le bib, pratique la danse du sommeil au clair de lune nu comme un vers....

Ici la pratique de la méthode Pantley m'a beaucoup aidé et m'a permis de passer de 7-8 réveils dont souvent un qui durait une à deux heure à 3 réveils (pour moi ça va vu que l'on cododote du coup je me rendors vite).
Le principe c'est : imagines tu t'endors dans ton lit douillet puis pouf lors d'un micro réveil tu te rends compte que tu es allongée sur le carrelage de la cuisine. Tu te rendors ou pas ? Pour elle lorsque tit cul s'endort dans tes bras, lors de ses micro réveils il va se rendre compte qu'il est sur le carrelage de la cuisine (son lit donc  content050 ) et va pleurer pour retrouver son lit douillet (tes bras/sein/tétine/doudou/bibi etc...) le plus vite possible.
Envoyant ça sous cet angle, qui blâmerait son tit cul à vouloir retourner au pieu  content034 
Du coup, sans pour autant "apprendre" à son bébé à dormir, tu l'aides sans pleurs et en douceur mais faut être honnête c'est long et il faut accepter de se pourrir quelques nuits ou de rallonger le temps d'endormissement.

Ici on a passé le stade de l'endormissement au sein mais toujours dans mes bras. Et je démarre tout en douceur le stade de l'endormissement dans notre lit (d'ailleurs que je ne rejoindrais pas tant que tit cul ne se réveillera pas, histoire d'être sure que ce n'est pas moi en allant me coucher qui le réveil, foutu parquet qui couine  pascontent166 ).
Là où vraiment j'ai aimé ce bouquin c'est qu'il y a un scénar pour quasiment toutes les situations familiales : bébé est allaité ou pas, dors dans son lit ou pas, le cododo souhaite être poursuivit ou pas, il va rejoindre la chambre des frangins ou pas....


Pour ce qui est de la bouffe : houuuuuu que je te comprend, mes mômes ont tous démarré leur VRAIS diversifications vers quoi 16 mois (15 pour Emrys). C'est flippant. Emrys avait même cassé toutes ses courbes (poids taille et PC) gloups puis pouf ça lui ait venu comme une envie de pisser. Il s'est mis à manger et ses courbes sont revenues comme avant comme si rien ne s'était passé  mimique045 
Après tout c'est logique, ils ne peuvent pas tout faire en même temps : un an ! y a tellement à découvrir, faire apprendre. La bouffe, le sommeil oué ben ça viendra quand ça viendra.

Bon j'avoue que des fois j'envie ma frangine qui sur ses 3 gamins deux sont des loirs finis (mais quand même : sans allaitement, sans cododo : son premier a continué de se lever jusqu'à plus de 3 ans comme quoi !!) et malgré ça ils ont leur lots de nuits pourris.

Pour être honnête je crois que parler des problèmes de sommeil est tabous, les gens n'en parlent pas je ne sais pas pourquoi mais si on regarde les chiffres : près de 50 % des enfant de 2 ans se réveillent encore la nuit et quand tu vois que le taux d'allaitement à 4 mois est en dessous des 10 % tut e doutes que parmi les 50% d'enfant de 2 ans : y en a pas des masses qui sont allaités et ils se réveillent encore la nuit alors bon hein, tu restes largement dans la norme. Juste qu'ils y a des enfoirés qui font croire que la norme c'est le bébé de 3 mois qui roupille 12h d’affilée (ça c'est pas la norme c'est le paradis des parents et il arrivent vers l'adolescence quand ton môme te hurle dessus si tu le réveilles avant 13h haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa oui pinaise encore 10 ans et je pourrais roupiller  content103 content103 content103 )

Allez répètes après moi :
un jouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur on dormiraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
un jouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur on roupilleraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 content034 content034 

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Nerwell
Habituée
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 25
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 20:03

Louve !! Je t'adore  0059_G 0059_G 
Je vais imprimer ton post et me le refaire tous les soirs je crois  content050 

Et il faut vraiment que j'achète ce bouquin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 20:16

Ben au pire en fonction de où tu es dans le loiret, je peux te le prêter si tu veux (bon il ets dans un sale état, tit cul a fait ses dents dessus  content103 )

Je ne suis pas loin de Sully sur loire  aav 

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Nerwell
Habituée
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 25
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 20:43

0001_G Je suis sur Orléans !
(Moi aussi mes livres sont en piteux état mais c'est la faute de mon chat, qui fait aussi ses dents dessus, particulièrement "Parler pour que les enfants écoutent, Ecouter pour que les enfants parlent" ...je ne sais pas si il y a un message subliminal à comprendre ! content050 )

Et au passage tu me feras un cours de lâcher prise avec humour et bonne humeur  0059_G 

Plus sérieusement, j'ai demandé à Zhom (suis nulle en géographie  content107 ) et il me confirme que nous ne sommes pas très loin, mais que niveau essence ça revient au même coût que le livre  fou18 


Pardon pour le gros HS  aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Mer 7 Mai 2014 - 21:36

Merci encore les filles pour toutes vos réponses, vos câlins, vos partages d'expériences qui sont ceux que j'avais besoin d'entendre!
Effectivement Louve c'était un petit coup de déprime et ton humour fait du bien.
Aujourd'hui ça va mieux, elle continue a se réveiller mais finalement j'aime bien aller la rendormir, la voir contente quand j'écrive au dessus de son lit et la sentir retourner dans les bras de Morphée après avoir pris quelques ml de lait.
Bien sur je pense que je m'habituerai aux nuits sans réveils...
J'ai l'impression d'être un peu folle mais c'est pas grave je le vis bien. Je ne dois plus écouter les autres pour ne pas revivre des moments comme celui la...
Merci pour votre soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Jeu 8 Mai 2014 - 5:55

Bonjour Tartine,
je t'ai lue hier soir mais du téléphone je ne pouvais pas répondre (argh c'est rageant pascontent184 ) et je ne pouvais pas ne pas te laisser un petit mot  aau   aau   aau   aau   aau 

Alors pour commencer je peux te donner mon expérience, comme toi ma fille ne s'endormait JAMAIS sans le sein... oui c'est vrai il y a eu des jours ou j'en ai eu franchement ma claque!! et j'avais une peur terrible qu'elle ne sache jamais s'endormir autrement et puis comme TOUS les enfants allaités ou pas, il y a eu un jour, vers ses 2 ans ou je lui ai dit d'aller m'attendre sur son lit le temps que je finisse la vaisselle (on était plus qu'à deux tétées par jour) et quand je suis arrivée elle dormait  0059_G 
Notre rituel a changé, je lui lisais une histoire puis restais près d'elle le temps qu'elle s'endorme
Et maintenant c'est une histoire avec ou sans moi c'est elle qui choisit et elle s'endort seule.... elle a juste 30 mois  aav 
Donc en gros en 6 mois elle est passée de grand bébé à grande fille (et je ne me rappelle déjà plus le nombre de tétés d'endormissement, ça me manquerait presque des fois  clin doeil1  )

Pour les nuits, oui moi aussi elle a dormi super bien au début, comme beaucoup de bébé entre 2 et 4 mois ils dorment, oui c'est vrai, à mon avis ils récupèrent des heures de sommeil pour toutes les nuits gâchées qu'ils vont subir après..........mais t'imagine ce qui les attends????
rage de dents,
crise d'angoisse liées au peur de séparation,
courbatures immenses dans les bras pour avoir fait du 4 pattes,
courbatures atroces dans les jambes de s'être mis debout toutes la journée,
et quand ils commencent à marcher le nombre de kilomètres qu'ils sont capable d'ingurgiter.......

Nous adultes ne sommes pas foutus d'encaisser la moitié de ce qu'ils arrivent à subir, sans parler qu'ils commencent vers un an à comprendre qu'ils ne sont PAS qu'un avec maman et qu'ils doivent vivre sans nous... le psychologique commence lui aussi a leur jouer des tours....
Donc bien sûr que l'on a le droit de râler pour des manques de sommeil, mais il faut garder à l'esprit que ceux qui souffrent le plus ce ne sont pas nous  aav  (euh rassure toi j'en ai encore un qui se réveille ente 2 à 12 fois par nuit à 15 mois et en cododo  pascontent166 )

Donc peut-être qu'il faut que tu trouves des solutions d'aménagements... (je ne reviendrai pas sur arrêter l'allaitement, on y a toutes pensé quand on est fatiguées et tu as bien perçu toute seule que c'était pas ce qui allait vous sauver  0059_G 

Alors voyons... dans quoi dort-elle?? est-ce qu'il serait possible de lui mettre un lit de grand ou tu puisses te coucher (ou le papa) avec elle comme ça vous l'endormez puis hop vous fichez le camp sans la réveiller... elle reste au chaud...si elle appelle pas besoin de la lever VOUS allez conte elle et paf elle se rendort (et vous aussi par la même occasion  content103 )
Vers 9 mois il y a les angoisses de séparation, mais ça ne passe pas en trois jours.... moi j'ai commencé a lui dire tous les soirs pendant qu'elle s'endormait que je n'en pouvait plus, que j'étais fatiguée, qu'il fallait que je dorme, que je serai là si elle se réveillait et qu'elle n'avait qu'à m'appeler, que je l'aimais très fort, qu'on se retrouvait au pays des rêves....patati patata...bref avec Zoé ça a fonctionné du jour au lendemain terminé elle ne m'a plus appelé! (allez sois sure qu'avec cette même méthode son frère éclate de rire  pascontent127....pti con!!!) 
Vers un an il y a aussi une période sensible de la propreté et ils se rendent compte qu'ils se sont fait dessus et pour certains cela peut-être effrayant..... donc il y a sûrement des réveils dans la nuit liés au pipi.... et ceux là doivent être facilement raccompagnés vers le sommeil par le papa....

Quant à la nourriture, ma foi Louve a bien tout dit, certains n'ont pas que ça a faire, les miens picorent (et ma grande le fait toujours) sur quelques jours quand ils font une acquisition (quelle qu'elle soit! physique ou mentale vu que c'est toutes les semaines pareil!) puisant dans leurs réserves pour trouver l'énergie et les ressources nécessaires à leur croissance puis mangent comme des ogres sur trois jours (bouffant plus que leur père et moi réunis!!) et ils savent très bien ce dont ils ont besoin pour refaire le plein (protéine pour le muscle, féculent pour l'endurance et légumes verts ou fruits quand ils ont besoin de se nettoyer!)
La DME nous a sauvé sinon on aurait surement fait comme la majorité des parents d'aujourd'hui, se prendre la tête!!
Au final ils sont à table, ils ont a manger dans leur assiette, qu'ils mangent ou pas ou s'en fout, nous on mange euh c'est comme ils veulent!

En gros, quand tu dis "refuse la cuillère " euh oui c'est normal!! elle apprend à s'alimenter! donc une bâche au sol, (si tu n'as pas l'option chien serpillière) tu lui donne sa cuillère et tu la laisse faire, elle veut faire toute seule... donc tu prends sur toi d'avoir une gosse et des sols crados pendant deux semaines mais après tu auras une enfant qui aura suffisamment d'entrainement pour en boucher un coin a tous les détraqués qui t'ont dit que tu savais pas faire avec ta gosse  content050 
Quant aux morceaux, tous les enfants doivent APPRENDRE a manger, et on s'en rend même pas compte, donc elle met des morceaux dans sa bouche pour voir ou et la limite à ne pas franchir avec les aliments pour pas vomir,
ensuite elle va apprendre a macher
puis elle va apprendre a avaler
et c'est pas la peine de vouloir sauter les étapes c'est impossible!
donc tu la laisses faire son apprentissage (mais c'est pas un jeu! si elle s'amuse et ça se voit vite tu lui enlèves) si elle est concentrée elle apprend...

bon voilà j'avais dit un petit mot désolée content103 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanaila
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2114
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   Jeu 8 Mai 2014 - 7:42

Louve et Jess....  0059_G 0059_G 0059_G 

Tartine, courage, je te refais plein de câlins aau , les filles ont tellement tout dit en tellement bien  0001_G 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remise en cause de l'allaitement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remise en cause de l'allaitement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement
» Allaitement et compléments
» allaitement: quelles sensations physiques?
» Contraception pendant l'allaitement... et après

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: