discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 8:36

Oui, je sais, y'en a des posts sur la question ; mais j'y reviens encore. En fait, je sens, et mon mari aussi, que leschoses ne peuvent plus durer comme ça, je me sens glisser vers l'épuisement, la sonnette d'allarme est tirée. Je ne suis pas encore au fond du goufre, et c'est pour ça que je veux agir maintenant ; parce qu'avec mon premier, j'ai attendu trop longtemps, j'ai dépassé mes limites, je suis allée bien plus loin que ce que je pouvais donner physiquement sans m'y perdre. donc là, je sens qu'il faut que je réagisse avant de sombrer. ma puce a 7 mois et demi, oui, elle est encore bien petite, je sais. Mais, elle qui tétait assez peu la nuit, genre une ou deux fois, se met à rapprocher les tétées, de plus en plus, et même si on cododote (et donc je ne me lève pas), je commence à avoir du mal à suivre le rythme, je m'épuise. Alors, moi, ce qui j'aimerais dans l'absolu, c'est garder la tétée de minuit-une heure (sa première de la nuit), et ensuite plus rien jusqu'au petit matin, genre vers 6h, déjà, ça m'irait bien. Elle l'a fait un moment, et le fait encore parfois, mais de plus en plus rarement. Et là, cette nuit, j'ai bataillé pour ne pas espacer les tétées de moins de 3 heures ; alors qu'en journée, 3 heures, c'est en général l'équart minimum entre deux tétées. Et puis, y'a les fois où elle perd sa tétine et où elle a juste besoin qu'on lui redonne, ça, pas de souci ; suaf que, quand on n'est pas encore couchés et que c'est son père qui monte, elle hurle de colère parce qu'elle veut que ce soit moi. Hier soir, mon mari s'st couché avant moi, il était donc à côté d'elle ; elle a perdu sa tétine, mon mari lui a redonné et elle l'a refusé en hurlant de colère ; je suis montée, je lui ai donnée, et elle s'est endormie instantanément, la coquine. C'est sûr, c'est en majeure partie moi qui m'occupe d'elle, bien que mon homme soit super quand il est là, mais du coup, elle a l'habitude que ce soit moi, et quand c'est son père elle ne veut pas. Et j'aimerais bien qu'elle s'habitue aussi à ce que son père s'occupe d'elle, la nuit, parce qu'en journée y'a pas de souci, elle l'adore et adore être avec lui. Alors du coup, ben on s'est dit qu'on va procéder comme ça : ce we, je vais dormir en bas, et je viendrai lui donner la tétée de milieu de nuit, mais après, c'est son père qui gèrera. Bien sûr, on va bien lui expliquer tout ça avant. Elle risque de se mettre très en colère, on s'y attend, mais il sera là pour l'accompagner. Ca va être dur pour moi de ne pas monter la voir, mais je crois que là, c'est important, pour moi pour ma santé physique, et pour elle qu'elle sache et accepte que son père est aussi là pour elle la nuit, qu'elle peut s'appuyer aussi sur lui, trouver des solutions avec lui. Voilà en gros notre plan. Z'en pensez quoi ? Vous trouvez que c'est dur, qu'on exagère ? Je culpabilise un peu, mais je sens bien qu'il faut que les choses changent, je ne peux pas continuer comme ça. Mon premier m'aura appris ça : il faut s'écouter, si on veut pouvoir s'occuper, bien s'occuper de son bébé ; et si bébé voit / sait que sa maman se respecte, il saura peut-être mieux se respecter / s'écouter lui aussi. Enfin voilà, on est à un tournant, et j'aimerais déjà l'avoir dépassé ce tournant ! Merci de m'avoir lue, et dites-moi si vous avez des conseils ou des idées qui pourraient nous aider. Ce qui est bien ici, c'est que je sais que je ne serai pas jugée, c'est pour ça que je peux tout vous dire, na !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julieth
Habituée
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Localisation : Courchamp 77
Date d'inscription : 19/08/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 9:56

Oh camélia comme je te comprends, je n'ai aucune solution à t'apporter parce qu'on est aussi en train de chercher comment faire pour diminuer les réveils et les tétées la nuit alors juste je compatis ;) et je vais suivre ton post avec intérêt, ça me donnera peut-être des pistes. Ici on voulait tenter la méthode pantley mais je crains de ne pas avoir le courage et la patience parce que là clairement j'ai déjà dépassé mes limites. Bon courage pour tenir le coup  abc 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 12:17

Moi aussi je vais suivre ton post avec intérêt car nous vivons une situation similaire avec petite puce de 8 mois et demi et une maman en arrêt cette semaine car elle atteint ses limites mais ne sait pas comment faire pour permettre à C. de ne plus se réveiller pour téter.
Bon courage pour ces moments pas évidents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 12:19

Merci Julieth ! La méthode Pantley, j'avais commencé avec mon aîné, et puis j'ai fini par tout laisser tomber pour faire, aussi, un sevrage de nuit. Il avait à peu près le mêm âge que ma puce mantenant, mais j'étais bien plus épuisée, car c'était vraiment un gros téteur, un intense, alors que ma puce n'est pas intense. Mais le sevrage de nuit sera forcément différent là, parce que d'abord ce n'st pas le même bébé bien sûr, mais aussi parce qu'on ne cododotait plus avec mon loulou quand je l'ai sevré la nuit ; il "suffisait" que je ne me lève pas, que ce soit le papa qui aille le voir quand il se réveillait. Là, je ne vais pas dormir dans notre chambre peut-être pendant 2 nuits, mais ensuite je serai à nouveau auprès d'elle, et je ne sais pas comment je vais gérer le truc du coup. Y en a-t-il qui ont sevré de nuit en cododotant ? Et si oui comment ça s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 12:32

Tartine je viens de lire ton message, merci. Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais je peux te dire un peu comment ça s'est passé avec mon grand (si tu ne cododote pas avec ta puce). Donc, brièvement : j'en étais arrivée à un tel point d'épuisement, d'amaigrissement etc, que quand j'ai vu ma doc, elle a tiré la sonnette d'allarme en me disant que je ne pouvais pas continuer comme ça, que j'étais en train de m'enfoncer dans la DPP (ce qui était vrai). Et là, comme c'était devenu vraiment vital pour moi, et que j'étais chez mes parents pour quelques jours car mon mari était absent pour son boulot, je suis allée dormir chez une voisine, pendant 2 nuits, en revenant au petit matin pour la tétée de mon loulou. J'ai tiré du lait pour que ma mère puisse lui donner, mais il n'en a pas eu besoin. A son premier réveil, il a hurlé de colère pendant un bon moment, auprès de mon père tout bienveillant, l'accompagnant. Puis, il y a eu plusieurs autres réveils, et ma mère allait le voir, lui donnait son doudou avec mon odeur, et il se rendormait comme ça. Et à la troisième nuit, le sevrage était fait, et pendant un moment, je laissais toujours le papa se lever pour ne pas être tentée de donner le sein à mon fils. Bon, il y a quand mêm eu quelques exceptions, pour les dents, quand il était malade ; et ça a toujours été difficile après d'ailleurs, de stopper à nouveau les tétées de nuit. Bon voilà, je vous ai raconté ça vite fait car je vois que vous êtes déjà deux à me répondre que vous êtes aussi au bout du rouleau niveau tétées de nuit ; mais bon, je ne dis pas que c'est la meilleurs solution, c'était la mienne, celle que j'ai trouvée à ce moment-là ; mais s'il y a des choses que vous pouvez y puiser, tant mieux. Mais là, je fais ce post car la situation est différente, et j'aimerais bien aussi garder quand même une tétée si c'est possible, et puis le cododo change pas mal la donne. Voili voilou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 13:27

Pas vraiment de solution, mais ce que j'ai fait avec A. qui a donc maintenant 1 an. A 5 mois et demi j'ai repris le travail. On ne cododotait pas. 2 tétées de nuit et j'ai vite craqué, arrêt pour grosse fatigue au bout de 2 jours. Du coup j'ai commencé le cododo. Avec la poussée de croissance, la reprise du boulot, les nénés à disposition, on est passé à 5 ou 6 tétées par nuit pendant quelques mois. J'ai été arrêtée encore 2 fois. Mais avec le temps les tétées ont de nouveau commencé à s'espacer pour arriver grosso modo à 2 par nuit, comme avant quoi, vers 10 mois. Mais j'étais encore naze car à la place de téter couchés, il voulait que je sois demi-assise et il se vautrait sur moi, donc j'étais beaucoup plus réveillée. Ce qui m'a sauvée à ce moment, c'est de l'accepter et de me coucher beaucoup plus tôt, genre vers 21h30-22H au lieu de 23h. Du coup en plus comme je me couche avant mon conjoint, je traîne moins et je gagne presque 2h de sommeil !

Et puis il a continué à changer. Là je suis à 1 tétée environ, vers 4h-5h du matin, qu'il prend comme il peut quand je suis couchée sur le dos, il se débrouille. Ouf, je me repose enfin. Ah ben non en fait parce que maintenant il se réveille à 6h- 6h30 au lieu de 8h !

En résumé, ce qui a marché ici : le temps et se coucher plus tôt. (et je suis une grosse dormeuse et mon chien me lève une à deux fois par nuit en plus) Comme toi, tout ce qui touche au dodo c'est MAMAN, alors qu'il adore papa. Mais je sais que je ne pourrais pas le laisser pleurer, même une fois, même quelques minutes, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2673
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 13:56

Rapidement, il y a deux choses qui me sautent à l'esprit en te lisant:
-La première c'est qu'un bébé de cet age n'a pas besoin de manger la nuit (je dis pas que c'est mal de lui donner ou qu'il a pas besoin de succer/se rassuere). Mais c'est juste pour que tu sois claire avec toi-même. En enlevant les tétés de la nuit, tu ne va pas la priver de quelquechose de nécessaire à sa survie. Tu vas juste lui enlever un type de réconfort (le sein) pour le remplacer par un autre réconfort (et de préférence un réconfort qui ne te fait pas intervenir).
Est-ce qu 'elle arrive à remettre sa sucette seule la journée? Elle pourrait le faire la nuit (j'ai en tête qu'à partir de 9/10 mois ils peuvent la retrouver seuls et se rendormir, mais ça dépend tellement des enfant, peut être que la tienne pourrait déjà le faire?)

Ici, depuis environ ses 4 mois il y a la tété de couché vers 20h30, une autre ou elle finit son repas 1/2h après puis dodo jusqu'à 6h du mat. Quand il y a des reveils entre, c'est géré sans le sein. D'ailleurs, la plupart du temps, elle gère ses réveils seule, on l'entend gazouiller puis se rendormir.

- Pour obtenir ça, j'ai suivi le conseil de Pantley: un bébé qui s'endors en tétant va en avoir besoin s'il se reveille au cours de la nuit. Et la méthode de ne pas attendre qu'elle soit complètement endormie pour lui enlever le sein (en gros dès qu'elle arrète de téter efficacement) permet au bébé de profiter de l'apaisement de la tété mais d'être conscient de son endormisement.

Et puis comme tu a vu pour ton grand, dès que tu reviens en arrière, par facilité, fatigue , et bien c'est d'autant plus dur pour le petit de s'en passer à nouveau.

En tout, cas, tu as bien raison de t'y prendre maintenant, avant de saturer. J'ai fait comme toi, attendu de vraiment péter un cable pour ma grande pour changer les choses. Pour la petite, on s'y est mis dès le début et on a obtenu des résultats bien plus facilement et sans pleurs car on a encore la patience et l'énergie pour l'accompagner.
A 4 mois, couché tôt et nuit complète. Et là, à 5 mois, je l’entraîne à s'endormir pour la sieste seule dans son lit en restant à coté (et elle y arrive bien mieux que sa grande soeur!).




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 14:00

Oh merci pour ton témoignage ! Tu as raison, ça me ferait carrément du bien de me coucher tôt ; le soir, je suis crevée, mais je lutte pour profiter un peu du temps avec mon mari. Mais on est crevés tous les deux en fait. Et le temps, oui, c'est sûr que ça doit aller demieux en mieux à un moment donné, mais c'est vrai que là, j'ai du mal, et pourtant je reste allongée pendant les tétées, mais je ne me rendors que très rarement pendant une tétée ; en général, je me rendors après. Et puis bon,elle rapproche quand même beaucoup plus les tétées la nuit que le jour ; alors j'essaie de lui proposer le sein plus souvent en journée, mais ça n'a pas l'air de changer grand chose. Et la laisser pleurer, je ne peux pas, mais là elle serait avec son père, ce n'est pas comme si on la laissait pleurer seule. Et j'ai confiance en lui, alors même si c'est sûr que c'est vraiment très dur pour moi de l'entendre pleurer sans intervenir, si je sais qu'elle est entre de bonnes mains, je vais y arriver je pense. Purée, j'espérais ne pas avoir à repasser par un moment comme ça avec elle ; bon, je vais quand même réfléchir à ce que tu dis, mais franchement je n'ai pas envie de tirer sur la corde, parce que je sais dans quel état ça peut me mettre. Pfiou, pas facile tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 14:14

Camélia a écrit:
Oh merci pour ton témoignage ! Tu as raison, ça me ferait carrément du bien de me coucher tôt ; le soir, je suis crevée, mais je lutte pour profiter un peu du temps avec mon mari. Mais on est crevés tous les deux en fait.

Voilà, c'est ça ! En plus mon conjoint fais les postes : une semaine sur deux il rentre à 21h30, alors je voulais rester avec lui, mais j'étais tellement fatiguée que j'en devenais agressive, jalouse de tout, insupportable tout la journée. Je le vois un peu moins, mais je suis de nouveau moi et on a des moments de qualité. En plus lui faisait des efforts pour se coucher "tôt" (23h) avec moi, s'endormait vite et se réveillait pendant la nuit. Là au moins lui aussi dort mieux parce qu'il est à son rythme aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 14:16

Je n'avais pas vu ton messaqge Florie, merciiiii ! Oui, je sais qu'à son âge, physiologiquement, elle peut se passer du sein la nuit, et c'est pour ça que je prends cette décision. Purée, ta puce fait ses nuits, là je dis bravo ! Ici aussi, j'ai fait attention, et elle ne s'endors pas au sein, elle sait s'endormir sans, mais avec sa tétine. Pour les siestes, ça y est, elle s'endort seule, sans moi, depuis peut-être 3 semaines. Elle sait retrouver sa tétine la journée, mais pas la nuit, mais ça à la limite, ça ne me gêne pas de lui redonner quand elle la perd puisqu'elle est dans son sidebed à côté de moi. Mais du coup, faudrait peut-être que, à partir du moment où je la sèvre la nuit, on échange les places dans le lit avec le papa, pour que ce soit lui qui soit à côté d'elle ? En même temps, ben il ne se réveille pas toujours lol. Bon, en tout cas, ton message me fait du bien Florie, merki encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Jeu 27 Mar 2014 - 20:44

Merci Camélia pour ton partage d'expérience.
Pour l'instant je n'arrive pas à la laisser pleurer même avec le papa (on ne cododote pas) et comme elle va chez la nounou la journée et qu'elle boit peu de lait tiré j'ai toujours peur qu'elle ait faim...
Je me dis que ça va passer.
Je pense que c'est peut être à tenter de changer de place avec ton mari. Et tu peux tjs le secouer un peu s'il ne se réveille pas lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 7:33

Bon, après une nuit difficile, là, vraiment, c'est décidé, ce soir on saute le pas. J'ai été réveillée toute les heures, entre les réveils tétine, lest réveils tétées et les cauchemards de mon grand, ce n'est vraiment plus possible. On a commencé à l'expliquer à ma petite chérinette. Ca va être dur, cette nuit, mais je sais que si on est sûrs de nous ça va bien se passer. Et je suis sûre de moi, et mon homme aussi sait que là faut agir pour protéger ma santé. Et après, ben on verra bien et on agira selon comment tout ça se passe. Changer de place avec mon mari, en même temps, ça me fait mal au coeur parce que j'adore sentir ma puce tout près de moi ; mais bon, faut savoir ce qu'on veut hein, je peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre lol. Bon je reviens plus tard ma puce pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaële
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1288
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 7:38

Je n'ai pas de conseils utiles car aucune expérience, ce message juste pour t'envoyer de bonnes ondes pour que la prochaine nuit se passe le mieux possible !  aav aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 8:36

Merci Azaële, c'est adorable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cemisa
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1161
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 9:32

Bon courage ma belle  aav 
Nous aussi on est dans les cauchemars (mais on se soigne! Et surtout on a pas une petite bebounette trop chou qui se dit que c'est trop bête tout ce temps perdu à dormir au lieu de téter !)
Plein de bises, je penserai très fort à vous ce soir  aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 20:14

Oh les filles, c'est dur là, j'ai envie de pleurer. Ce soir, on a tout bien réexpliqué à notre puce d'amour, et elle a bien senti qu'n truc allait se passer : je lui ai donné la tétée du soir, puis je l'ai couchée et je suis restée près d'elle le temps qu'elle s'endorme, comme d'hab. Elle était super excitée, tournait dans tous les sens en racontant des tas d'histoires, je lui faisais des petites caresses sur la joue pour l'aider à s'apaiser, et dès que j'enlevais ma main elle se mettait à pleurer ; puis elle s'est enfin endormie. Et puis, peut-être une heure après, réveil en pleurs, à presque hurler, elle était clairement inquiète. Bon, comme convenu, c'est mon mari qui est allé la voir, et là big big colère, looooongue ; mon homme est resté près d'elle, à l'écouter, l'accompagner, la câliner, mais elle hurlait de plus en plus fort. Ca m'a déchiré le coeur de l'entendre comme ça, je lui envoyais tout plein d'amour à ma tite puce ! J'ai failli craquer et aller la voir, mais mon homme m'en a empêché, et il a raison, mais que c'est dur. Le truc, c'est qu'elle snet bien que je suis dans la maison, et que j'ai le coeur en miettes quand je l'entends comme ça. Du coup, ben mon homme est parti se coucher avec elle dès maintenant, pour rester auprès d'elle et la rassurer, et là plus de bruit. Et moi, je suis comme une con sur le canap avec mon ordi, les larmes aux yeux, et j'ai juste envie d'aller m'allonger tout contre ma fille. Bouuuuuuh les filles, envoyez-moi toutes les bonnes ondes que vous pouvez, entourez-moi, j'en ai vraiment besoin là. Je pensais aller la voir si elle se réveille vers minuit-une heure pour une tétée de milieu de nuit, mais est-ce que ça ne va pas empirer les choses, si je repars après pour revenir au petit matin ? En même temps, c'est ce que j'ai dit à ma puce, qu'elle aurait une tétée au milieu de sa nuit. Je ne sais plus ce qu'il faut que je fasse là. ma tite chérinette, si douce, si mimi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaële
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1288
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 20:32

Zut, que ça doit être dur !
Courage et des cargaisons de bonnes ondes  0059_G aav aau aau aau aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4591
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 20:49

Oh! Ma belle...mince! Je t'envoie une cargaison de soutien.
Mais tu vois, vu la façon dont tu en parles là (je pense à ton cœur en miette) je me demande si toi tu es prête à faire ce semi-sevrage. Si tu ne l'es pas tout à fait, ta puce le sens et ça peut-être plus difficile pour elle de l'accepter.
Je ne doute pas que ce sevrage de nuit soit nécessaire, mais peut-être as-tu toi aussi un travail de lâcher prise à faire à ce niveau-là.
Plein de câlins et de douceur, c'est loin d'être simple tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 21:18

Merci les filles ! Perce neige, ben oui, je crois que tu as raison, parce que je suis crevée, j'ai besoin de dormir, et en même temps, je les aime ces tétées de nuit ; et surtout, je crois que le truc à lâcher, c'est que j'ai un peu de mal à faire le deuil de mon tout tout petit bébé ; elle a 7 mois et demi, et elle n'agit / ne réagit déjà plus comme un nouveau-né, c'est clair, et ça, faut que je l'accepte, faut que j'arrive à accepter de défusionner un peu. Et oui, c'est sûr que ça, ça ne doit pas l'aider ma puce, et heureusement que mon homme est là pour recadrer les choses, ça me fait du bien, ça me remet un peu les pieds sur terre. Ah purée, non, c'est vraiment pas facile tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2673
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Ven 28 Mar 2014 - 21:27

Camélia a écrit:
Purée, ta puce fait ses nuits, là je dis bravo

Elle fait des nuits, ça veux pas dire qu'elle les fait tout le temps hein.... hier c'était un reveil à 4h et aujourd'hui ça a été n'imp les siestes, elle ne voulait dormir que le tété en bouche ou dans l’écharpe. C'était énervant de ne pas arriver à l'endormir, mais en même temps, j'ai profité d'elle tout lové contre moi comme un tout petit...
Enfin, on va bosser dur ce week end pour l'aider à nouveau à dormir paisiblement.

Ton besoin de dormir est vraiment important. Est-ce qu'il y a d'autres choses de "tout petit bébé" que tu fais avec elle autre que les tétés de nuit? Tu pourrais te concentrer dessus demain pour combler ce besoin là chez vous?
Les hommes sont souvent moins dans la fusion et c'est vrai qu'ils les laissent plus facilement grandir que nous... Mais bon, ils ne l'ont pas posté 9 mois dans le ventre, ça doit être plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Sam 29 Mar 2014 - 18:43

Comment s'est passé la nuit?
J'espère vraiment que ça a été pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Dim 30 Mar 2014 - 12:12

merci Tartine de venir aux nouvelles ; je ne suis pas beaucoup passée sur le fofo heir, mais je viens vous raconter où on en est. Après cette grosse colère, elle s'est donc endormie avec son papa ; elle s'est réveillée vers 23h30, je n'y suis pas allée, me disant que de toute façon elle était avec le papa qui devait gérer. Quand elle s'est à nouveau réveillée vers une heure moikns le quart, je suis allée lui donner la tétée de milieu de nuit, toute contente d'aller la voir, de lui donner le sein. Elle s'st bien rendormie, et je suis redescendue sur le canap. Vers 4h30, mon mari est descendu avec la puce dans les bras ; en fait, il dormait tellement profondément qu'il n'avait entendu ni son réveil de 23h30, ni le suivant avec la tétée, il ne s'était rendu compte de rien lol ! Du coup, il m'amenait la puce pour que je la fasse tétéer, mais au final, elle ne m'a pas réclamé le sein, et je suis montée avec eux, dans mon lit, et elle a finalement tété vers 6 heures et quelques. et la nuit dernière, je suis allée dormir dans mon lit, et j'ai géré les espacements des tétées, avec bien en tête, pour la tétée de nuit, pas avant minuit, et pour la tétée du matin, pas avant 6 heures ; et en fait, je me sens mieux comme ça, j'arrive bien à ne pas céder si elle me demande le sein, je la câline, j'accompagne se colère / sa frustration, je lui donne la main et elle finit par se rendormir comme ça. En fait, je me rends compte que je suis très claire et sûre de moi dans ma tête, mais ce qui était vraiment vraiment dur à gérer, c'était d'entendre ma puce pleurer / hurler et de ne pas y aller ; c'était très dur pour toutes les deix/ Donc, ben du coup, j'y arrive beaucoup mieux en gérant moi-même le truc, et j'avoue que de toute façon, dans la nuit, je n'ai pas envie de céder et de lui donner le sein, parce que je suis crevée et je préfère la caresser en dormant à moitié lol. Voilà où on en est, on verra, mais je suis confiante. Bises les filles ,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julieth
Habituée
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Localisation : Courchamp 77
Date d'inscription : 19/08/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Dim 30 Mar 2014 - 13:40

Cool tout ça  Very Happy  ça progresse bien! Et le fait de pouvoir simplement rester près d'elle comme ça en somnolant à moitié c'est extra. Combien de temps met-elle à se rendormir?
Nous on est plus en cododo alors ça va rendre les choses plus compliquées, et j'ai peur de ne pas tenir le coup, j'ai essayé une seule fois et j'ai craqué au bout de 3/4 d'heure, mais c'était il y a 3 mois alors ça risque d'être différent maintenant, surtout que là j'ai vraiment envie de passer enfin une nuit complète (ou au moins plus de 4h ce sera déjà super). On attend que le rhume passe et on s'y met.
J'epsère que ça va continuer comme ça pour vous, c'est vraiment trop chouette que ça se passe si bien  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Loire
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   Dim 30 Mar 2014 - 18:15

Super. Vous avez finalement vite trouvé une organisation qui vous convient mieux.
J'espère que ça va continuer comme ça.
Juliette nous non plus nous ne sommes pas en cododo du coup pas facile de se lever et de ne pas lui proposer le sein quand on sait que ça lui permet de se rendormir tout de suite.
Je me dis que pendant les prochaines vacances j'essayerai peut être de ne plus lui donner le sein la nuit... A méditer!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel, des conseils ?   Lun 31 Mar 2014 - 7:50

merci les filles ! Julieth, franchement, je ne sais pas combien de temps elle met pour se rendormir, je suis trop dans le pâté lol ! Mais elle met quand même un petit moment, je veux dire pas 5 minutes quoi. Julieth et Tartine, c'est clair que c'est super dur, voire impossible, de se lever et de ne pas donner le sein ; si vous allez voir votre bébé qui pleure la nuit sans lui donner le sein, c'est super dur pour lui de comprendre pourquoi vous êtes là mais pas de tétée, et pour vous de résister ; c'est pour ça que pour mon grand je n'étais carrément pas dans la maison. Après, la solution est différente pour chaque maman, et pour chaque bébé aussi, puisque pour moi c'est très différent avec ma puce d'avec mon grand. Mais c'est clairement plus facile, quand on n'est pas en cododo en tout cas, si c'est le papa qui se lève et qui gère les réveils, je crois. Ou une autre personne de confiance, moi c'était mes parents qui ont géré comme des chefs avec mon loulou. Mais de toute façon, ce dont je suis certaine, c'est que si la maman n'est pas convaincue de ce qu'elle fait, si elle doute, le bébé le sent est c'est du coup beaucoup plus difficile. Rah la la, pas facile tout ça ! En tout cas ici, cette nuit, la puce ne s'est carrément pas réveillée avant une heure et demie, donc tétée à ce moment-là, et ensuite elle s'est réveillée à 5h20, et je l'ai fait patienter avec des tites caresses jusqu'à 6h, et là comme elle ne s'était pas rendormie, tétée et tout le monde s'est rendormi profondément. Voilà, ça s'apaise tout doucement, on y arrive, faut qu'elle s'adapte à ce nouveau rythme, et je trouve qu'elle se débrouille bien moi ! en tout cas merki pour votre soutien et vos petits mots !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage de nuit, au moins partiel,des conseils ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage de nuit....
» sevrage de nuit
» besoin de témoignages : sevrage de nuit
» sevrage de nuit suivant la méthode de Jay Gordon
» Sevrage de nuit à 6 mois... Possible, comment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: