discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le respect d'un cadre ... tout un poème !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Dim 16 Mar 2014 - 23:08

Camélia, je ne voudrais pas que tu penses que je sous estimais ta capacité à sentir qu'il y avait un truc spécial. J'ai écrit un peu vite, mais je voulais vraiment te dire qu'en grandissant, ces petits qui pensent que les règles ne sont pas vraiment pour eux parce qu'eux ils savent, bein ils arrivent à mieux saisir que des règles ça peut être utile, ils arrivent mieux à se maîtriser un peu de leurs impulsions toutes puissantes. Je dis mieux, et pas parfaitement, parce que tu vois, j'ai bien pensé à toi ces jours ci, parce qu'on a un regain de refus massif des règles, ou d'adaptation à sa sauce  content050 j'en souris, mais en réalité, ça me coince, parce que je me retrouve à avoir diminué pas mal des choses sur lesquelles il était autonome, parce que là, j'ai plus confiance. Qu'il me dit que ça ira, et sur le coup, je crois vraiment qu'il y croit, mais je vois qu'en situation, il n'arrive plus à s'empêcher de faire le truc interdit/dangereux, pour un tas de raisons qu'il estime très bonnes.
Là, je suis partagée : à la fois, il n'arrive pas à respecter un règle (ou plein Smile ) donc j'adapte la règle à ses petites capacités du moment. MAIS, à force de diminuer ses libertés, je me demande si ce n'est pas contre productif, il se braque et veut d'autant plus s'assurer de son autonomie, et j'ai l'impression que ce genre de rapports n'aide pas du tout, plus de confiance des deux côtés, je commence à me demander si je n'accentue pas les problèmes.
Nos enfants n'ont pas le même âge, et vraiment, il y a des fois où je ne me pose pas trop de questions, il ne peut pas respecter la règle, j'adapte, et je sais que je change pour plus d'autonomie dès que je perçois une nouvelle capacité, je le lui dis, je formule mes phrases le mieux possible en ce sens positif (là tu es fatigué tu n'y arrives pas, mais ça va revenir, tu as déjà pu le faire, et du coup tu pourras à nouveau faire ci ou ça... par exemple). Mais là, ça prend une telle ampleur, que ça ne colle plus. Et que je sens que je vais devoir être inventive et confiante...
Voilà, au final moi aussi là j'ai plus de questions que de réponses, alors qu'il y a quelques jours je pensais avoir un fonctionnement adapté, qui nous convenait... Ah, mes enfants, ils m'apprennent vraiment à ne pas me reposer sur mes lauriers Smile
Revenir en haut Aller en bas
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Lun 17 Mar 2014 - 9:33

Merci les filles, c'est vraiment riche toutes ces réponses. Fille du vent, j'avais bien compris hein, t'inquiète, et de toute façon je te sais tellement bienveillante ma belle ! J'ai peut-être eu une réponse un peu abrupte, mais c'est juste que comme c'est quelque chose qui, forcément, me touche, l'émotion est là quoi, mais les filles, il n'y a rien que j'ai mal pris, qu'on se le dise lol ! Louve, oui tu répètes peut-être des choses déjà dites, mais d'une autre façon ; et c'est des choses que je saivais tout ça, mais chacune le dit à sa façon, avec son expérience, et c'est ça qui m'aide à cheminer. Le coup du code de la route, on lui a déjà expliqué, mais avec un plan et des petites voitures, c'est tout de suite plus parlant, je vais le faire ; la pédopsy qu'on avait vue lui avait un peu montré de cette façon avec deux petites voitures, mais ça fait un moment, et c'est bien de faire des piqûres de rappel. Et juste, Louve, quand tu racontes les crises de ta fille, où vous la faites monter dans sa chambre, ben ici, je vais vous raconter comment ça se passe dans ces cas-là (j'en suis pas très fière et pour le coup ce n'est pas du tout cnv, mais on n'a pas trouvé autre chose là ) : S veut faire un truc interdit, on lui dit non, il insiste en disant "je veeeeeeux je veeeeeeux je veeeeeeeeux !" il hurle ; on lui dit qu'il a le droit d'être mécontent / en colère, mais que s'il a envie de hurler qu'il aille le faire dans sa chambre, car on n'a pas à subir ses cris etc. Il refuse d'aller dans sa chambre, se roule par terre, parfois balance une chaise par terre (comme ça en passant lol). Alors, ben je le prends (et il est grand et super costaud, donc c'est sportif), je le teaîne littéralement car il se laisse aller de tout son poids, toujours en hurlant. Bon avant ça, j'essaie de le prendre par les épaules, de lui parler doucement... Ca, c'est quand on a tout essayé. Et donc, je le traîne jusqu'à sa chambre, parce que je ne veux pas qu'il nous hurle dans les oreilles, et je lui dis qu'il peut crier, taper sur son lit etc, tant qu'il veut, dans sa chambre. Bon, ça fait longtemps que ça n'est pas arrivé hein, plusieurs mois. Parce que quand même il s'est pas mal calmé. Mais on en est arrivé, 2 ou 3 fois, à ça. Sinon, il serait resté en bas avec nous, à hurler et à tout balancer par terre. Parce que, Evilbee tu m'avais parlé de le contenir quand il est en colère, ben c'est impossible, il est grand et a beaucoup de force, et moi en tout cas, je n'ai pas la force physique de le contenir, ou il pourrait me faire très mal ; son père peut-être, mais même lui risquerait des coups bien comme il faut. Bon, là, je vous ai raconté l'extrême hein, mais pour vous dire jusqu'où ça peut aller. Le mois dernier, ma mère était là, et elle qui est très branchée CNV, très patiente aussi avec les petits, a été jusqu'à le mettre sous la douche froide pour tenter de le calmer ; oui, je sais, y'en a qui vont être choquées, mais je vous assure, je ne lui ai pas jeté la pierre, parce qu'elle ne trouvait pas de solution, il tournait en rond et n'entendait plus rien de ce qui se passait autour. Bon bref, je m'égare là ! Et puis là, en tout cas en ce moment, on n'en est plus du tout là. Mais fille du vent, oui, nos enfants, ils nous font toujours et encore réfléchir, avancer, nous remettre en question, même et je dirais même surtout quand on pense pouvoir se poser un peu lol. Pas facile tout ça, mais tellement enrichissant ! Bon les filles, j'espère que vous n'allez pas me prendre pour une mère torsionnaire après ce que je vous ai raconté ! C'est dingue quand même, comme parfois on est si loin de ce qu'on aimerait être avec nos enfants, comme ils peuvent nous pousser au bout du bout de nos limites. Bon, et cet après-midi, on a rdv au CMP, je vous raconterai. Purée, désolée, à chaque fois je vous ponds un pavé lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valentine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 38
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Lun 17 Mar 2014 - 14:45

Bonjour,
 
je ne suis pas une experte de la CNV, j'apprends, je teste et je me trompe tous les jours aussi mais j'ai remarqué concernant le respect des règles que l'enfant y adhère plus facilement quand nous parents sommes convaincus de l'utilité de ses règles et je pense que tout le monde ne place pas le curseur des "limites" au même endroit ou n'est pas affecté par la même chose.
 
Ici il sait que quand je lui dit "Et c'est pas négociable" c'est pas la peine de chercher la petite bête, par exemple se coucher tot quand on a école le lendemain ça c'est pas négociable.
 
Sauter sur le canapé, ça m'enerve un peu qu'il le fasse par exemple mais en fait pas plus que ça du moment qu'il n'y va pas en chaussure donc comme c'est pas fondamental pour moi, ben il saute à sa guise lol (sans les chaussures parce que ça en revanche c pas négociable et on explique le pourquoi du comment).
 
Peut être fixer les regles avec lui qui vous tiennent à coeur et ne sont pas négociables, voir les écrire noir sur blanc sans faire un trop complique, ici franchement on ne lui demande pas grand chose mais les fondamentaux :
 
il est interdit de taper sur les personnes et on donne l'alternative
il est interdit d'insulter et on apprend comment exprimer sa colère en utilisant le "JE"suis fâchee plutot que d'aller hurler sur l'autre "t'es mechaaaaaant, ou des noms d'oiseaux lol
un rythme de vie sain avec le coucher tot comme cité au dessus.
-l'alimentation tout n'est pas permis non plus.
 
voilà c'est l en gros les trucs vraiment fondamentaux, ce qui me tient à coeur et qui est pas négociable et il le sait.
 
Mais ça a l'air d'être intense ses colères, j'ai connu ça aussi avec le mien mais plus petit là il atteint bientôt l'age de raison et vraiment ya une sacrée difference et je suis aussi peut être plus sûre de moi, je n'ai pas de culpabilite à lui demander de respecter ses règles là.
Bon ça arrive encore mais c tres occasionnel, c'est d'ailleurs arrive hier:
- d'abord j'ai mis des mots sur sa colère , j'ai pris le temps d'ecouter/argumenter/expliquer puis ça commencait à tourner au vinaigre alors je lui ai dit :
"ok je vois que tu as décidé de passer une mauvaise apres-midi,c'est vraiment dommage parce qu'il fait très beau dehors et que c'est ton dernier jour de vacances.
bon moi je vais dehors, j'ai envie de passer une bonne apres midi, tu me rejoins si tu en as envie.
10 minutes apres il etait là et il m'a dit :"je veux passer une bonne apres -midi maman!" et on a effectivement passer une tres belle apres midi.
 
-as tu essayer la kinesiologie sinon ou le mettre à un sport defouloir s'il a un "trop plein" en lui qu'il a du mal à évacuer?" j'espère que ton rv de cet apres midi vous apportera des indices et des balises parce que c'est lessivant pour tout le monde quand ils sont en mode "tartignole dégénére "lol  plein de courage à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Lun 17 Mar 2014 - 16:01

Merci Valentine de partager ton expérience. Oui il fait du judo, et je crois que ça lui fait du bien ; mais c'est trop peu, une heure par semaine. Mais bon, là encore, il a du mal à y aller, alors que quand il en sort il est content ; j'ai l'impression qu'il ne veut pas y aller car, pour un part en tout cas, il y a une discipline à respecter, et il a du mal, tiens lol ! Et le judo, pour ça, c'est vraiment bien je crois. Mais c'est clair qu'il a besoin de se défouler encore plus que ça ; encore pour en revenir aux vacances à la neige, ben les cours de ski tous les jours, ce n'était pas de trop ; il a de l'énergie à revendre. Sinon la kinésio, oui, j'y pense, et je vais finir par l'y emmener, et par y aller moi aussi d'ailleurs. Sinon, pour le rdv de cet après-midi, je ne sais pas trop : en fait, on a vu une psychologue, qui nous a écouté, a noté, a posé vaguement quelques questions, à nous, à Soren ; elle nous a dit qu'on aurait comme ça 3 ou 4 rdvs avec elle, pour "faire connaissance" et qu'ensuite elle nous aiguillera vers ce qui lui semble adapté à la situation (thérapie Soren seul, ou familiale). Mais bon, le prochain rdv avec elle est dans 3 semaines, on n'est pas rendus ! Et puis, 3 ou 4 rdvs juste pour prendre contact, pour qu'elle note tout pour avoir les éléments pour réfléchir à quel type de thérapie il nous faudrait, ... ça me paraît beaucoup. Et puis bon, elle nous écoutait, notait, mais je n'ai senti aucune empathie, ni bienveillance, elle restait neutre ; et bon, ok, c'est une prise de contact, mais justement, la relation me semble primordiale à moi, si je ne me sens pas en confiance, ... Elle a posé quelques questions à S, qui était tout perdu pour répondre, tout déboussolé, même sur son âge, il ne savait plus quoi répondre. Alors d'accord, c'était la première fois qu'il la voyait, comme elle disait, mais quand même, elle n'a pas fait grand chose pour le mettre à l'aise. Enfin bon, on va continuer, et on verra ce qu'elle nous propose pour la suite, le travail ne se fera pas forcément avec elle si 'ai bien compris. Mais bon, voilà, j'avais l'impression d'être en face d'une jeune psychologue, sortant plus ou moins de la fac, une fonctionnaire qui fait son boulot rien de plus. Et un truc qui nous a mis sur le cul, avec mon mari : quand on lui a dit qu'on avait fait une constellation familiale, ben, elle ne savait pas ce que c'était ; elle n'a pas l'air très curieuse quand même la nana. Bon, enfin voilà, à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valentine
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 38
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mar 18 Mar 2014 - 9:13

ah ben tiens, il ,fait du judo?? ben tu parles à ceinture noire de judo 2 ème dan content050  et j'ai egalement donné des cours aux enfants donc je peux t'en parler un peu...

Le judo je trouve ça bien pour des enfants qui ont une grande timidite ou un gros manque de confiance en eux, ça aide vraiment à prendre de l'assurance!

En revanche les enfants plutôt épanouis, extravertis ont effectivement beaucoup plus de mal parce que le judo ça demande beaucoup de rigueur/trop et ils n'y trouvent pas leur compte parce qu'ils ne peuvent pas se défouler à leur guise.

Je ne sais pas quel age à le tiens mais avant 6 ans, c'est plus du pré-judo que du judo, c'est une première approche plus pédagogique.

Donc ben en fait je ne serai pas plus étonnée que ça que ton petit bonhomme ait du mal à s'épanouir dans le judo. voilà c'etait mon expérience judo lol

Dommage que pour ton rv, tu n'es pas bien ressentie la personne, c'est vrai que 4 rv juste pour prendre part de ce que tu lui dit, ma foi ça me parait beaucoup aussi quand même, et si ya pas d'empathie en plus pfffffff c'est pas tres rejouissant effectivement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mar 18 Mar 2014 - 9:25

Ah merci pour ton retour expérimenté de prof de judo ! Tu vois, on m'a pas mal dit que c'est un sport qui lui ferait du bien, parce qu'on y apprend la discipline, etc etc. Mais effectivement, d'après ce qu'il nous raconte, un peu, et ce que dit son prof qui est très chouette d'ailleurs, c'est plus une première approche du judo, avec des jeux, que S ne veut pas toujours faire d'ailleurs ; et il ne les force pas. S a 4 ans et demi. Mais tu as raison, il aurait sûrement besoin de quelque chose où il peut vraiment plus se défouler / se dépenser. Bon, l'année prochaine, un sport qui lui convient mieux et de la musique, il a besoin de ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerisia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mer 19 Mar 2014 - 8:17

Et pourquoi pas un sport d'équipe... football, basket, hockey, huniok, volley,... où il apprendra à respecter un cadre, des règles de jeu tout en se dépensant beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mer 19 Mar 2014 - 9:25

moi j'adorerai trouver ici deux choses, un groupe d'éclaireurs chouette, pour le groupe et l'autonomie qui lui est chère, et de l'escalade, physique mais avec là aussi des impératifs sécu non négociables...
Revenir en haut Aller en bas
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mer 19 Mar 2014 - 15:02

Oui un groupe d'éclaireurs, on y a déjà pensé, et je crois qu'il y en a un par chez nous ; mais il me semble, enfin faut que je vérifie, que c'est à partir de 6 ans. eEt pour l'escalade aussi il est un peu petit non ? Parce que ça aussi, j'y avais pensé, parce que S est un escaladeur / un acrobate né. Il y a aussi une école de cirq pas loin, et ça aussi, peut-être. Et un sport co ça pourrait effectivement le faire aussi, mais c'est vrai que c'est un truc qui perso me branche moins, du coup ça ma parle moins ; mais bon, ce n'est pas pour moi lol ! Alors si ça lui fait envie pourquoi pas. Punaise sinon, pour en revenir au rdv du CMP de lundi, on est bien dég quand même, parce que pendant cette séance, qui n'a donc servi qu'à noter / prendre contact / faire connaissance, et donc où aucun travail n'a été entamé, ben on a évoqué le pourquoi de notre prise de rdv, plein de choses sur S, et du coup forcément, lui, ça l'a fait réagir : depuis, ben lui qui était dans une période cool, où il était vraiment chouette, ben là, c'est reparti avec des crises etc ; son instit m'a dit hier qu'il avait été expplosif, alors que depuis le retour des vacances ça allait très bien. Alors ils sont gentils, mais non seulement ça fait beaucoup 3 ou 4 rdvs juste pour faire connaissance, mais en plus mon loulou, ça le remue, ça fait remonter des choses, et on ne travaille pas dessus ; donc bon, à nous de nous démerder avec ça quoi, grrrr ! Bon voilà, c'était les dernières news du front lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   Mer 19 Mar 2014 - 16:05

oui je n'ai pas été claire, je parlais pour mon aîné, de sept ans donc.
Pour lui par contre le sport d'équipe, je ne l'aurai pas senti aussi jeune, parce que règles+interactions sociales à gérer, je crois que ça lui aurait fait trop, alors que maintenant s'il demandait ça me semblerait bien à sa portée.
Plus petit il a fait du cirque, il a ADORÉ! bon, quelques séances pour se mettre au point des règles de groupe (c'était son premier truc en collectivité, comme il ne va pas à l'école), ça a pas mal stressé le mono, mais c'est passé vite finalement (et on enrevient au sujet initial, le gros truc c'était non tu ne peux pas accéder à tout librement même si tu penses que tu sais faire, juste parce que le monsieur lui il veut pouvoir regarder, contrôler, te protéger, et il ne peut pas le faire pour tous à la fois! bein ça, c'était super dur, vu qu'il sait faire  content050 )

J'ai oublié de réagir aussi au sujet du CMP... j'avoue que ça me fait pas une super impression, ce que tu racontes! parce que même pour lui, ça me fait plus l'effet de souligner ce qui ne va pas, mais sans relation empathique, sans sourire ou juste paroles autour pour souligner qu'on est là pour lui, pour l'aider à trouver comment apprendre à gérer tout ça, bein j'ai un peu de la peine pour lui et pour vous!
aav aav aav
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le respect d'un cadre ... tout un poème !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le respect d'un cadre ... tout un poème !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le respect d'un cadre ... tout un poème !
» Peut on tout mettre dans une généalogie ?
» responsabilité du cadre de bloc dans le respect de l'application des règles de radioprotection
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» BAYANE AL YAOUM: Le respect du légalité de La CMSS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: