discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseils pour endormissement difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Conseils pour endormissement difficile   Lun 10 Mar 2014 - 12:57

L'endormissement de Nino (presque deux ans) a toujours été compliqué. Tant qu'il était allaité, c'était long mais comme il s'endormait au sein, çà le faisait. Maintenant, nous avons mis en place un petit rituel mais depuis qu'il a son nouveau lit au sol, il se relève sitôt qu'on le quitte. AU début l'un de nous restait avec lui pour le tranquilliser et le rassurer dans ce changement. Les premiers soirs, je pense qu'il n'avait pas compris qu'il pouvait se lever seul mais au bout de 3 nuits, un ptit lutin nous a rejoint ! Hier soir, il a mis plus d'une heure à s'endormir. On retournait avec lui à chaque lever en lui disant qu'il fallait dormir ou tout du moins rester sur le lit. Il faisait oui de la tête à chaque fois. AU bout d'une demi heure, je suis restée avec lui un bon moment, lui vaquait, se racontait des histoires dans son langage. Il n'était même pas contre moi, il me tournait le dos mais savait que j'étais là. Moi fatiguée, au bout d'un moment je lui ai dit que je devais aller dormir et je suis partie dans mon lit. Il a voulu se relever et de mon lit, je lui ai dit non. Il a pleuré, j'y suis retournée, bref çà a duré des temps impensables. Je crois que je me suis endormie avant lui !
Bref comme faire. Pour son frère, çà avait été nickel le passage au lit au sol donc je suis à court d'idées. Je suis partagée entre rester avec lui jusqu'à ce qu'il s'endorme, j'ai déjà essayé, c'est très long ou le laisser soit pleurer dans son lit (dur !) soit le laisser se lever et tambouriner derrière notre porte jusqu'à épuisement, mais rien que d'écrire çà, c'est pas possible !
Pour les siestes (we et mercredi) j'ai laissé tomber, il n'en fait pas avec moi car je ne peux pas laisser son frère seul pendant des temps longs. çà m'embête bien mais bon j'essaie de concilier tout.
Je précise qu'il revient de vacances chez mes beaux-parents où il s'endort en moins de deux, dort 12h d'affilée et 2h l'aprèm !!  mimique045 pascontent184 pascontent184 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4593
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Lun 10 Mar 2014 - 16:15

Coucou,  aav 
Je vais peut-être dire un truc à coté de la plaque, mais peut-être qu'il n'est pas prêt pour le lit au sol?
Je sais que beaucoup ici n'aiment pas le système du lit à barreaux, mais ma puce par exemple, ça la rassure. On avait essayé de les lui retirer (elle a deux ans et demi), et elle les demande. J'ai l'impression que ça participe à la bulle qu'elle se construit avant de dormir.
Je ne sais pas trop si ça t'aide, vu que d'autres enfants de cette âge se passent très bien des barreaux, mais c'est comme ça que ça se passe pour notre gazelle en ce moment.

Sinon, je pense à autre chose: as-tu essayé de lui laisser des livres ou des jeux calmes à disposition, pour qu'il puisse s'occuper jusqu'à ce que le sommeil arrive?

Ensuite, une dernière chose et j'espère ne pas être maladroite, je suis désolée par avance si c'est le cas, mais j'ai l'impression aux vues du nombres de tes posts sur le sommeil de ton bout de choux, que vous galérez particulièrement à ce niveau-là.
Alors, surtout si ça se passe bien avec le grand, moi je poserais la question, à quoi le sommeil fait écho chez moi. Quel est ton propre rapport au sommeil ou autre?
Je pense que nos loulous nous disent des choses, à un moment donné de nos vies, nous poussent parfois dans nos retranchements, et soulèvent des points que nous avons à traiter.
Il me semble que pour qu'il s'abandonne au sommeil ou à des jeux seuls calmes dans sa chambre, il faut toi et le papa soyez clairs (mais peut-être l'est tu déjà) sur votre rapport au sommeil en générale et de fait sur ason sommeil à lui.
 aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Lun 10 Mar 2014 - 20:45

Merci Perce Neige
Pour ta première remarque, c'était tout aussi galère dans le lit à barreaux, c'était le lit qu'il avait depuis sa naissance qui permettait de faire cododo puis on a relevé la barrière par la suite. Il voulait passer par dessus et c'est pour çà qu'on l'a enlevé de ce lit, trop peur qu'il y arrive.
Il a des livres et pleins de doudous. D'ailleurs hier, je l'ai surpris en train de raconter des trucs à ces doudous.
Concernant la dernière remarque, pas de maladresse au contraire ! Je me suis posée la question, pour moi le sommeil est attendu une bonne partie de la soirée car je suis fatiguée. Me mettre dans mon lit est un de mes moments favoris ! Je dors bien. Peut-être est-ce que je veux à mon insu, sans m'en rendre compte, précipiter les choses car je veux passer une soirée tranquille avec mon chéri ou parce que j'ai plein de choses à préparer pour le lendemain et que je ne veux pas me coucher tard. Me coucher tôt (22h) environ est primordial pour moi.

Ce soir, j'ai tenté autre chose. Je me suis dit que s'il était comme çà c'est qu'il avait besoin de moi donc je dois l'accompagner. Je ne penserai pas forcément la même chose tous les soirs mais bon. J'ai repensé à une histoire lu dans un PEPS ou un Grandir Autrement je ne sais plus. La trame est une promenade dans la forêt et on découvre une cascade magique qui a le pouvoir d'enlever tous les soucis de la journée afin de se sentir léger et s'endormir. Après il faut broder. J'ai tenu une dizaine de minutes. Pendant ce temps, il écoutait, allongé sur le ventre, je lui caressais le dos. A la fin, je lui ai caressé la tête, il n'a pas bougé et s'est endormi quelques minutes plus tard.
Bon voilà, çà a fonctionné ce soir, mais avec un BABI rien n'est jamais gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hoaxymore
A sa place au chaud


Nombre de messages : 249
Age : 38
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Lun 10 Mar 2014 - 21:00

idées en vrac qui semblent avoir fonctionné ici : ma grande ne s'endort pas si elle a pas son petit massage, qui est un moment que j'aime particulièrement de mon coté parce que je le trouve plein de tendresse et de son coté je pense aussi que ça la détend un peu et donc la prépare au sommeil. Après ya pyj, brossage de dents et histoire. Elle a l'autorisation de lire des histoires à son bébé (sa collection de monsieurs madames est dans sa table de nuit) si vraiment elle a du mal à dormir. Ma petite j'ai eu beaucoup beaucoup beaucoup de mal. Une des clés de la réussite a été je pense l'homéopathie (j'ai fait un combo chamomilla + stramonium) et la fin du cododo + coucher par le papa.

Courage en tous cas  0059_G 0059_G 0059_G 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4593
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 8:20

Contente que tu aies trouvé un moyen de l'apaiser.  0059_G 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 8:28

répit de courte durée : réveil à minuit, j'ai encore passé la nuit avec lui. Je vais le remettre sous homéo car là je commence à fatiguer. Il est grognon en permanence depuis que je l'ai récupéré de chez mes beaux-parents. Pourtant pas l'air d'être malade mais tout le met en boule, la moindre frustation, le moindre détail. C'est usant. Ma belle-mère me dit qu'il ne dit rien en se réveillant, il attend en babillant qu'elle vienne le chercher et là, tout réveil est en pleur, grognon, il geint en permanence. Je pense qu'il passe un stade mais lequel ? Ou alors c'est le contre coup de la séparation ? Il choisit du beurre sur son pain, on lui en met et il râle pleure car il veut en fait autre chose.... ce qu'on lui donne mais çà ne va toujours pas. Usant je vous dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savasana
Habituée


Nombre de messages : 1627
Age : 33
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 10:51

Oui mais est ce que les grands parents font la même chose? De lui donner du beurre, puis de changer parce qu'il pleure jusqu'à avoir quelque chose?

Comme Perce Neige j'espère ne pas être maladroite, mais quand je te lis j'ai vraiment que tes enfants essayent de te/vous faire passer un message, de t'apprendre à être + sûre de toi, + ancrée.

Ok sous le coup de la fatigue il m'arrive d'accéder aux moindres demandes de ma fille dès qu'elle "chouine" ...
mais en règle générale je constate qu'elle se sent vraiment + sécurisée quand je dis non sans me justifier/expliquer pendant de longues minutes. Je trouve ça constructif de lui apprendre que ses choix ont des "conséquences" Il a voulu du beurre sur son pain? ok mais il "assume" (mes termes sont un peu fort, je ne trouve pas de mots + soft)
Je rebondis sur ce détail mais je me souviens d'autres exemples dans cet esprit disséminé dans d'autres post.

Pour le sommeil peut être un contre coup de la séparation?

Pour éponger ce côté grognon, je lui proposerais un moment juste tout les deux où il a la possibilité de déverser tout les sentiments qui l'ont traverser en le prévenant qu'après on passe à autre chose. Pendant ce temps tu pourrais essayer de verbaliser ce qu'il aurait pu ressentir pendant les vacances vis à vis de vous (tristesse, colère, peur que tu ne viennes pas le rechercher etc...) et puis un CD de comptines et on danse/chante faux tous ensemble, on se met tous dans une dynamique de bonne humeur  abc 

En tout cas je trouve ça chouette que tu te sois autorisée à laisser tes enfants partir en vacances chez Papy Mamie  aav  (comment tu t'es senti pendant ces quelques soirées sans enfants?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 11:06

Savasana : sur la première partie de ton post (manque de confiance entre autres) : je travaille là-dessus avec la psy et la kinésio, héritage d'éducation, bref pas simple et pas envie d'en parler plus que çà, c'est déjà dur à verbaliser avec les professionnels.
La plupart du temps, je suis ferme dans mes décisions. C'est juste que là, je le trouve différent ou alors la séparation a effacé des faits d'avant, bref oui ce matin j'ai essayé de le contenter. Mais une fois son choix (le second !) fait je m'y suis tenu, il a pleuré mais à fini par manger sa tartine. Mais çà c'est un détail, du factuel. Le soir, je ne peux pas me résoudre à le laisser pleurer dans son lit seul même si quand je lui dis : maintenant tu dors ou tu joues avec tes doudous mais tu restes dans ton lit pour te reposer. Je dois aller manger (ou faire ce que j'ai a faire) et je ne peux pas rester avec toi. Il me répond oui et hoche positivement de la tête mais n'arrive pas à traduire çà en faits.
Chez ses grands-parents, ils sont tellement différents que je ne peux même pas comparer.

Quand à la séparation, il n'avait pas l'air d'en pâtir au téléphone où on discutait, enfin dans sa langue quoi. Il a développé plein d'autres mots, il a voulu aller sur le pot bref çà se passe super bien, j'ai entière confiance dans ma BM.

ENfin, concernant nos soirées ben on a passé notre temps à faire les travaux de la maison depuis tôt le matin jusqu'à tard le soir afin d'essayer d'emménager à l'automne donc on ne peut pas dire qu'on ait vraiment profité de ces congés..... ah si on s'est fait une soirée resto/cinoch, on a failli pas retrouvé le chemin pour y aller !!! Mais bon, çà avance les travaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savasana
Habituée


Nombre de messages : 1627
Age : 33
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 11:42

Je sais que tu travailles dessus, j'ai manqué un peu de tact.

On ne laisse pas pleurer ici non plus ... si M. ne peut pas dormir/discuter avec son doudou/chanter/jouer dans son lit on l'a reprend avec nous. Et si j'ai quelque chose à faire soit je fais le repas en l'a portant dans mon dos ... soit je reporte ce que j'ai à faire (en fonction de mes propres besoins aussi) pour être à 200% avec elle. (bref on ne passe plus des heures à l'endormir, on l'a fait en début de vie)

Citation :
ENfin, concernant nos soirées ben on a passé notre temps à faire les travaux de la maison depuis tôt le matin jusqu'à tard le soir afin d'essayer d'emménager à l'automne donc on ne peut pas dire qu'on ait vraiment profité de ces congés.....
Là je trouve ça SUPER POSITIF  0001_G  bon chacune est différentes mais voici comment je vois les choses : vous avez un beau projet d'emménagement dans une maison à moyen terme : c'est super positif! Et vous vous êtes donnez les moyens de pouvoir avancer les travaux à fond pendant vos vacances c'est chouette! (ici non plus les vacances ne servent pas qu'à se la couler douce ou partir en voyage, on en profite pour avancer, faire des trucs chiants)
Aller je passe peut être pour une optimiste surréaliste mais j'essaie de partager avec toi un peu de cette énergie positive

Je n'arrive pas à comprendre en quoi tu le sens différent?
voici les quelques pistes que tu donnes :
contre coup de la séparation
une étape en cours (il a voulu aller sur le pot, dis de nouveaux mots, etc...)
un microbe?

C'est "juste" parce qu'il a + la ronfle que d'habitude?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Mar 11 Mar 2014 - 12:44

Pour la maison : oui on est super contents, c'est le projet d'une vie même si la partie qu'on aménage est une toute petite partie et que les travaux sont du coup encore longs mais être là-bas avec nos loulous, nos chevaux, la campagne et tout et tout, c'est génial !

J'ai bien pensé le coucher plus tard mais j'ai tout simplement "peur" qu'il n'est pas son compte de sommeil. ALors tu vas me dire que de toute façon, il ne l'a pas puisqu'il s'endort tard, certes. D'ailleurs pour les siestes j'ai abandonné, il ne la fait plus quand il est avec moi. Et puis j'ai aussi envie d'avoir des soirées sans lui, je passe de longs moments avec mes enfants quand on les récupère le soir car je veux profiter d'eux après la journée de boulot mais j'ai aussi envie des fois de me mater un film ou de lire ou de préparer un bon petit plat.

Enfin pour le changement, je sais pas, c'est dur à décrire mais il est différent mais ce n'est pas un pb en soi, je cherche juste à comprendre pour pouvoir l'aider mais peut-être n'est-ce pas une bonne chose ? Je sais pas, je sais plus, j'ai l'impression d'être moins "performante" que pour Loup à la même période (et pourtant j'étais enceinte ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée


Nombre de messages : 2493
Age : 37
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Lun 24 Mar 2014 - 13:04

Bouh c'est pas mieux les nuits et la fatigue s'amplifie. D'autant plus que j'ai fait une espèce de mini gastro/indigestion je sais pas vendredi soir. J'ai prévenu le zhom que je ne pourrai pas me lever si Nino appelait et bien il ne s'est pas réveillé !!! Vous l'expliquer comment çà ! La seule nuit où je ne peux pas me lever, il ne se réveille pas. Notez que j'aime mieux me lever que d'être malade quand même. Mais je me pose du coup la question du pourquoi de ces réveils. L'homéo qui fonctionne d'habitude ne marche pas. Pas plus que les FDB. Cette nuit, il m'a appelé. J'étais à peine dans son lit, qu'il s'est calé le dos contre moi et s'est rendormi aussi sec.
Les endormissements ne sont pas mieux non plus. L'histoire de la cascade lui plaît toujours mais il s'endort pas forcément après. Hier soir, une heure pour l'endormir. Je lui ai expliqué que je ne voulais pas qu'il s'endorme absolument s'il n'en n'éprouvrait pas le besoin mais que moi je ne pouvais/voulais pas passer une heure avec lui. Encore si c'était une heure de calins, d'histoires, de comptines mais là après son histoire ou son magazine de tracteurs qui le fait triper, il me fait signe de me taire (sympa !) et se colle dans le fond de son lit, des fois me tournant le dos mais vérifiant de temps en temps que je suis toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils pour endormissement difficile   Aujourd'hui à 19:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils pour endormissement difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Endormissement difficile
» vos conseils pour camoufler les cernes
» Conseils pour faire manger des légumes à un enfant
» Vos conseils pour un quad brun et surtout mat ! :)
» conseils pour langes disana à nouer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Les ptits maux de bébé-
Sauter vers: