discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 7:53

Voilà, S. va avoir 16 mois et clairement, l'allaitement, soit on réduit au maximum, soit la famille va péter un plomb (quand je dis famille je veux dire mon homme, les enfants et moi).

On avait réussi à réduire les tétées: matin, midi, goûter, soir, et rien entre 23h et 7h (c'est déjà pas mal à cet âge je pense...).

On avait réussi à le coucher éveillé dans son lit pour s'endormir et à ce que mon homme le rendorme à bras quand il se réveillait et le repose.

Et puis, j'ai rien compris, tout est parti en vrille...

La journée, il réclame sans arrêt, à faire des crises monumentales, m'arrache mes t-shirts, pleure... Quand il tète, c'est les fesses en l'air, en gigotant, en serrant les dents... Si je lui dis que dans ces conditions ça ne me convient pas et le pose par terre, c'est la guerre.

La nuit, il ne veut plus s'endormir couché, il veut être dans les bras de papa, que papa soit DEBOUT (oui, il peut pas s'asseoir...) ET hors de la chambre. Le petit met une plombe à s'endormir, il remonte ou bouge d'un mm et hop il est réveillé. Ou alors il se réveille en étant posé ou 2 minutes après. Petit à petit j'ai commencé à le reprendre dans le lit pour que mon homme tienne le coup, en essayant toujours de ne pas l'allaiter.

J'ai donc eu un gros ras-le-bol où j'ai dit que j'étais crevée mais aussi psychologiquement fragile (pas de boulot depuis très longtemps, beaucoup de fatigue, beaucoup à gérer la journée avec les petits...) et que je n'avais pas l'intention d'aller jusqu'au moment où je détesterais mes gosses ou leur hurlerait dessus pour qu'ils dorment. J'ai donc dit: on l'endort dans notre lit et il y reste puisque ça se passe bien quand il vient la nuit. Depuis, il se réveille en hurlant, exige de téter pendant des heures alors qu'on pourrait faire du steak haché avec mes seins, hurle comme un fou... Quand il a fini de téter il se remet à pleurer: il veut que son papa se lève pour l'endormir à bras...

Enfin, le gros bordel quoi... J'ai retrouvé mon homme en larmes ce matin parce qu'il s'était porté pâle au boulot pour pouvoir se reposer et qu'il culpabilisait...

J'étais allée chez l'ostéo pour le petit qui tombait malade sans arrêt et on s'était rendu compte qu'il a des soucis de séparation avec moi, et que la seule façon qu'il a de se rassurer, c'est le sein (il ne me fait pas de câlins, avec moi, ce ne sont que les tétées). Et donc en gros, à chaque fois que j'essayais de diminuer les tétées, il tombait malade, avait du mal à manger, j'avais peur qu'il manque, je lui refilais le sein.... cercle vicieux.


Et donc, là, on en est à un stade ou soit ça s'améliore, soit on pète un plomb. On est donc décidés à diminuer les tétées mais je me demandais: à cet âge, quel est le minimum syndical? POur qu'il ait assez et que la lactation se maintienne? Matin, midi et soir? Matin et soir?

Désolée de la tartine mais ça avait besoin de sortir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 8:54

Déjà, bon courage !
Je pense que ton petit garçon rentre dans une période de test...
Tu pourrais déjà lui expliquer que tu es fatiguée, que tu en as assez de ne pas dormir et papa aussi.
Tu définis les tétées qui TE conviennent et tu lui dis.
Et ensuite, tu tiens..( pas simple ). Et tu lui expliques que non, c'est pas le moment, qu'il pourra téter à tel moment.
Pour la nuit, c'est effectivement un cercle vicieux. Je pense qu'il faudrait reprendre ce qui fonctionnait il y a qques temps, et pareil, tenir.
Et si pdt qques jours il ne mange pas et veut uniquement le sein, tu te tiens uniquement aux tétées prévues. L'alimentation, ça s'équilibre sur plusieurs jours donc no stress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 12:24

Quand je te lis, Lilybug, je vois bien que vous êtes à bout, mais je vois aussi de la lutte, et visiblement ça ne vous aide pas à trouver une solution. Je crois que votre petit exprime très fort un besoin de réassurance, et qu'il faut trouver un moyen de lui donner. Ici aussi longtemps mon deuxième ne voulait rien d'autre que les tétées, au sens ou les câlins ne l'interessaient pas. Par contre, il acceptait les câlins détournés: le prendre sur mes genoux pour le faire manger son goûter (comme un bébé quoi...), ou sur les genoux ou collés serrés sous la couette pour lire un livre (ou deux ou dix...), jouer assise avec lui, etc.. Ce ne sont que des exemples d'ici, mais pour te dire que ça lui remplissait aussi son reservoir.
L'autre chose qui le faisait téter +++ c'est lorsqu'on avait pas encore trouvé ce qu'il fallait enlever de son alimentation, est ce que cette piste là est possible, te parle? un truc qui ne passe pas peut faire mal, et téter peut être une super solution à leurs yeux.
Et puis presque dix huit mois, ici les deux ont eu un gros coup de collé collé à leur môman à ce moment là, et ça passe plus vite si je lâche prise. Je ne veux pas du tout diminuer ton ras le bol, mais te proposer de voir comment tu peux à la fois te préserver des moments de répit pour toi, pour lui donner +++ le temps qu'il a besoin.
Bon, je ne crois pas aux idées de "test", je crois aux idées de besoins. (enfin si, un test si on change de règle pour comprendre, pour apprendre la règle, ok, mais sinon, penser "test", ça me fait craindre penser "opposition entre l'enfant et l'adulte", et en tout cas ici, ça ne va pas du tout.)
Donc pour les tétées, je crois que j'essayerai de limiter en fonction de ta douleur, mais donner tant que tu peux, et tabler sur l'occupation et le fait de le passionner sur autre chose pour limiter les demandes... en espérant que ça suffise. C'est tout petit seize mois, trop petit pour bien accepter toujours de téter moins, mais assez grand pour dire non bien fort....  mimique121 

des pensées... et surtout, surtout, de l'amour  0059_G 
Revenir en haut Aller en bas
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 12:55

Merci pour le soutien Fille du vent.

Il est à bras toute la journée, passe son temps à m'apporter des livres ou des livres de musique pour que je chante, fait sa sieste dans les bras...

Donc là, être rassuré, à moins de me coudre une poche et de le mettre dedans je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus. Si je veux diminuer les tétées, c'est justement parce que je fais tout le reste et que je n'ai pas autant à donner. Il a une grande sœur aussi et, si je veux faire un câlin aux deux en même temps, il la pousse, lui crie dessus...

Je crois vraiment que maintenant, ce que je dois faire, c'est le pousser un peu à se rendre compte qu'il peut vivre sans être collé à moi. Si je faisais ce que je voulais, évidemment, il aurait tétées à volonté et je sortirais régulièrement en le laissant avec son papa... Mais dans ce sens là ce n'est pas possible parce que je n'ai pas de travail et que donc il est avec moi toute la journée ( je n'ai pas les moyens de payer une crèche sans travailler). Donc le seul point sur lequel je peux souffler, c'est les tétées... S'il tète moins, il doit apprendra à s'endormir sans boire et donc on pourra le réhabituer à son lit, et donc j'aurais une chance de le mettre à la sieste en journée sans être coincée une heure avec lui dans les bras.... Donc j'aurais le temps de faire des trucs pour moi.

Parce que bon, là, si je veux jouer de la musique, c'est avec ses mains sur l'instrument, à défaut de pouvoir me toucher moi... Je n'ai pas l'impression de l'abandonner ou de ne pas le rassurer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 13:35

bon après, moi, à cet âge, j'ai abandonné l'idée qu'il me lâche une minute, mais c'était leurs caractères aussi....
j'espère que tu vas vite trouver une solution, comme tu le soulignes, avant d'en arriver à vraiment lui en vouloir.
ça dure depuis longtemps? et faire avec lui de l'EFT pour travailler l'apaisement, la confiance? et en fdb, walnut pour le changement, ou un autre pour la confiance? je n'ai plus les noms en tête... de la reflexo avec de la lavande ou de la clémentine pour apaiser? trouver une personne pour de la kinesio?
sinon, pour répondre à ta question sur la quantité, comme ça je dirais pour assurer trois fois par jour (au sens ou beaucoup ne prennent que matin et soir, mais ont les tétées à volonté le we pour maintenir la lactation). toi ça t'irait encore les trois fois?
ah la laaa, vraiment pas facile d'être parents de très jeunes enfants, et sans relai de confiance...
aav
Revenir en haut Aller en bas
Praline69
Habituée
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 34
Localisation : Oullins
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 14:29

Pas de solution à te proposer, Fille du Vent assure, juste un peu de  aav abc à t'envoyer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 15:49

pour moi, et c'est peut être contestable, mais à cet âge, il peut ne plus être allaiter.
A part d'envoyer mon soutien virtuel, je ne peux t'aider car la solution tu l'as en toi.
le seul truc, c'est que si tu allaites à contre coeur, ce n'est pas la solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 15:56

On a fait deux tétées aujourd'hui (+ celle quand je rentrerai de cours).
J'ai pas de souci à continuer à allaiter, sauf que j'allaite un petit singe et que c'est loin d'être des moments câlins, donc modérément ok, mais 30x par jour, non...

Je suis avec eux du matin au... matin, excepté mes 6 heures de cours du soir par semaine et une soirée de temps en temps chez une amie, j'ai besoin de savoir que même si je suis à la maison, j'ai une vie à moi, des activités à moi... J'ai envie d'un 3e d'ailleurs mais c'est ma condition avant de me lancer: avoir récupéré des loisirs, un boulot... même si tout stoppe quasi quand le 3e arrivera, j'ai pas envie de me retourner à un moment et de me dire "ça fait 6 ans que je ne suis QUE maman"

Donc 3 tétées je pense que c'est gérable pour moi  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 16:05

J'ai pas de solutions mais beaucoup, beaucoup de compassions  aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau 

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 16:22

si tu penses que 3 tétées se serait bien, tu peux le faire, niveau apport, ça le fera!

après il a le droit d'exprimer son malaise vis à vis de ça, ça peut être long à accepter, mais tiens-toi à ce que tu veux si c'est la solution qui te satisfait. et c'est le plus dur: dire stop, pas plus. c'est normal qu'il proteste. Mais je pense que oui, ta position claire est importante puor qu'il ne soit pas perdu entre ce que tu dis et ce que tu fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 17:00

ça c'est clair que je l'écoute et que j'accepte qu'il ne soit pas content...

Pour le côté "arrêter complètement", chez nous ça aurait plus d'inconvénients que de bénéfices parce que le petit est allergique au lait, ça veut dire le convaincre de boire un lait "pas bon", stresser sur ses apports comme avec notre fille... Je stresserais trop je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 18:38

loin de moi l'idée de te dire comment faire.... pas facile facile quand ils nous mettent sans dessus dessous;...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanaila
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2114
Localisation : Rhône (coté Loire)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 18:53

J'ai pas plus desolutions que les filles mais je t'apporte plein de  aau aau aau aau aau aau aau 

Courage  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 20:55

Baboun j'espère que j'ai pas eu l'air de t'envoyer promener, avec la fatigue je ne sais pas trop  content050 

ça m'aide justement ton affirmation de "à son âge il peut ne plus téter", parce qu'au moins j'arrive à me convaincre qu'au fond, ce que je fais, c'est bien... je continue à lui donner mon lait, dans des proportions un peu plus adaptées à son âge, en me respectant moi-même, et voilà, il est pas en souffrance, loin de là... et moi je suis rassurée parce que même quand il ne mange pas de tout parce qu'il est malade, qu'il a pas envie ou autre, ben voilà, il a ce qu'il faut dans le lait.

Aujourd'hui donc tétée au matin dans le lit, tétée vers 15h pour le goûter et ça laisse une tétée pour son premier réveil de la nuit, pour dire "maman est rentrée tu peux te rendormir"  0059_G  ça risque d'être plus dur quand je passerai toute la journée avec lui (aujourd'hui son papa était là et donc on l'a occupé pour le distraire), je ne mettrai pas de trop beau vêtement vu la force qu'il met à essayer de m'arracher mes t-shirts (sérieux, d'où il sort toute cette force, de son lait? content103 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savasana
Habituée


Nombre de messages : 1627
Age : 34
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 21:23

Je pense aussi qu'à 16 mois un enfant n'a pas les ressources/connexions pour te "tester" il exprime un besoin.

Selon moi il est vraiment important que tu trouves un compromis et que tu respectes tes propres besoins pour pouvoir respecter les siens. ça veut dire repousser tes propres besoins (mais les respecter) pour assouvir les siens ou inversement.

Qu'est ce qui te stress au niveau des apports?
Il est allergique au lait de vache ou tout les laits animaux?
Avec 2 ou 3 tétées par jour je pense aussi que les apports sont suffisants et que ta lactation sera maintenue.

Je n'ai pas eu vraiment de câlins pendant la durée de l'allaitement ... mais ça n'empêche pas qu'on adore quand elle vient s'installer dans mon giron pour regarder dans la même direction. Et le porter dans le dos histoire de vaquer à tes occupations et partager un contact autre que le sein?

Dehors il te "déshabille" aussi? Parce qu'aller prendre l'air (sans faire chaud il fait beau ici) pourrait faire du bien à tout le monde, non?

Est ce qu'il n'aurait pas envie d'être encore ton tout petit bébé? En réclamant à téter (son aîné ne tête plus si j'ai bien compris) il affirme sa place à part entière ... une idée qui m'est venu en lisant ton premier post ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Ven 10 Jan 2014 - 22:04

J'avoue que comme tout changement avec un petit, là difficulté c'est que j'étais convaincue mais qu'en même temps je culpabilisais et que c'est surtout plus facile de céder que de tenir tête...

Aujourd'hui ça s'est bien passé comme ça, pour la suite si je vois qu'il a trop de mal ben je verrait pour que ça nous convienne à tous les deux... en lui demandant d'attendre s'il le faut etc.

Pour l'alimentation ben on m'attaque souvent sur mon végétarisme (je suis allée chez là kinesio pour les otites de sa sœur ben dès qu'elle a su elle m'a parlé de carences...) c'est juste ça.

Il y a plusieurs trucs qui font que c'est mon petit bébé mais les tétées sont sûrement les plus fragrantes, je vois ce que tu veux dire :)mais que faire? Ma fille aussi veut rester mon bébé, et je lui montre même sans les tétées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savasana
Habituée


Nombre de messages : 1627
Age : 34
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Sam 11 Jan 2014 - 9:21

Oh que oui, c'est tellement + facile d'oublier ses propres besoins et "céder" surtout quand on est fatigué que d'être au clair avec ce qu'on accepte ou pas et l'appliquer!
Je me demande toujours "est ce vraiment important" et je m'autorise à passer avant elle aussi (le curseur varie en fonction de son âge, jusqu'à 6 mois par exemple je passais après, puis progressivement je m'autorise du temps pour moi)

Tu trouveras sans doute la réponse en toi, selon comment vous fonctionnez,
je suis persuadée que d'être venue posé les choses ici va te permettre d'éclaircir tes besoins et te permettre d'être + "ancrée"
On parie que dans une semaine tu reviens poster pour nous dire que ça va mieux? ;)

Je voulais aussi rajouter que je suis touchée par les pleurs de ton homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Sam 11 Jan 2014 - 16:31

oh non, j'avais peur moi, de mal expliquer ma pensée et de te blesser. même si à cet âge, ce sont des besoins qu'il exprime, on est bien d'accord. il peut sentir l'ambivalence du parent et pour moi c'est important d'être clair sur chaque geste qu'on fait. pour plus tard ça l'aide à se respecter et respecter les autres; après au final, tu donnes la tétée comme tu veux! et heureusement!  content050 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire25
Habituée
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 32
Localisation : Près de Besançon
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   Dim 12 Jan 2014 - 13:26

Oh Lilybug, tu as tout mon soutien!
Je n'ai aucune solution à t'apporter. Juste te dire que j'admire ta patience et que je trouve super (essentiel, primordial, capital...enfin tu as compris l'idée) que tu te préserves, que tu puisses expliquer TES besoins à ton bout de chou. C'est essentiel pour ta santé morale, physique et ton équilibre. Si tu poses 3 tétées par jour, c'est chouette pour lui (3 super moments!) et chouette pour toi car c'est 3 et non 25 ou 0 fois.
Bon courage pour ces moments tendus...  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ras-le-bol familial... jusqu'où peut-on réduire?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'où votre loyer peut-il augmenter ?
» Jusqu'en quelle année peut on remonter ?
» Peut on tout mettre dans une généalogie ?
» allaiter, jusqu'à quel âge?
» Lit nomade de babymoov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: