discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sevrer pour raison médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Sevrer pour raison médicale   Mar 10 Déc 2013 - 20:42

Voilà, mes soucis de santé s'accentuent et du coup je voudrais sevrer mon loulou. Je me sens encore très ambivalente à ce sujet. disons que si je pense à moi je sèvre, si je pense à lui je n'ai pas envie de sevrer. Donc bon côté émotions, je fais carrément le yoyo.
Mais en pratique, il a un an et tète une fois dans la nuit vers 4/5h, puis au réveil 6h/7H, une fois dans la matinée (je viens de la supprimer depuis 2jrs , ça a l'air d'aller en ravancant l'heure du repas de midi), une fois dans l'aprem quand il se lève de sa sieste et le soir pour s'endormir.
La tétée de nuit, je pense qu'il a faim donc je me dis que je vais proposer un bib mais de quoi ?
celle du réveil le matin et de la sieste c'est à la fois affectif et nutritif alors : un calin et quoi comme petit dej /gouter?
celle du soir, faut que je change le rituel d'endormissement.

En fait en pratique, je vois bien comment faire, mais ça me déprime, j'arrive pas à faire le deuil de cet allaitement qui se passait bien et que j'envisageais bien plus long.
Déjà que j'avais du réduire le portage, maintenant l'allaitement, j'ai l'impression d'être dépossédée dans ma relation à mes enfants (même si ça ne se réduit pas qu'à ça bien sûr).

Je sais qu'ici vous pourrez comprendre ma peine et rien que de pouvoir le déposer. merci  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4591
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mar 10 Déc 2013 - 21:44

Mathou, aau 
je ne sais pas trop quoi te conseiller à part t'écouter toi et les besoins de ton corps. C'est maigre comme conseil, mais je voulais surtout te dire que ça me fait de la peine d'apprendre que tu as des soucis de santé et voilà. Je ne pouvais pas lire tes deux posts sans te dire que ta situation me touche et que je pense à toi.
 aau aau aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swally
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 35
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mar 10 Déc 2013 - 23:21

aau aau aau 

Je voulais simplement t'apporter mon soutien....
J'avoue que j'ai dû me poser cette question aussi, finalement par chance j'ai pu continuer à allaiter car j'ai vraiment pu éviter de reprendre les traitements incompatibles, mais c'était réellement sans certitude au départ...

Et je pense vraiment que cette décision doit être extrêmement difficile, faire le choix entre sa santé et ce lien si important...

Juste envie de dire que tu n'as pas à culpabiliser de prendre cette décision et que tu vas trouver des solutions qui vous conviendront à tous les 2.
Ici, il s'est sevré tout seul il y a 3 semaines, on remplace par du lait végétal, il a transitionné vers le bib et demande doudou +++ et calins à gogo. Donc c'est distribution, je reste tjs avec lui pendant qu'il prend son bib, je continue à le caliner pour l'aider à s'endormir... Bref, hormis qu'il ne tète plus, concrètement c'est tout pareil avec les calins sans les nénés...

Voilà ma maigre expérience, je pense que d'autres mamans sauront mieux te conseiller...

Et encore une fois, un gros gros calin  aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gnomland.com
aeiouy13
Habituée
avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 0:39

J'apprends là que tu as des soucis. J'aurais aimé te souhaiter que ça s'arrange vite, mais j'ai l'impression que c'est un peu plus compliqué.
J'imagine que tu as fais le tour de la question concernant la possibilité de pouvoir continuer l'allaitement ou pas...

Pour ce qui est de remplacer les tétées, tu peux bien entendu remplacer par du lait de vache, théoriquement maternisé, mais du lait (le pédiatre m'avait conseillé écrémé) peut aussi le faire.
Si tu ne veux pas charger en protéine animale, j'alterne lait de riz et d'amande (j'avoue que je ne sais plus trop pourquoi, si ce n'est le calcium dans le lait d'amande); mais N°1 préfèrrai le lait de riz.
Pour le gouter et le petit dej,, fruits, et petits trucs à picorer.
Pour le soir, je n'aiderais pas, si ce n'est que personnellement, j'éviter d'instaurer un rituel nutritif à la place.

Mais sachant que ton problème, n'est pas tant quoi donner, mais comment y parvenir le plus sereinement possible, j'ai envie de te demander de combien de temps tu disposes pour tout arrêter ?
Et que du côté des biberons, ici, il avait adoré ! Ca m'avait pincé le coeur, mais pour lui, ça allait !

Heu, je reviendrais plus tard, j'ai les 2 petits qui pleurent, et un dans le dos, un sur les genoux, ça devient dur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touille
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2065
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 9:18

Toutes mes pensées  aau 

Je n'ai pas de conseils à te donner, sinon que de prendre soin de toi. Il n'y a pas de "bonne réponse" à ta question, et je crois que tu le sais, ça transparait dans ton message. Faire un deuil pareil ça prend du temps. Prends le tant que tu peux. Laisse les choses décanter, vois les parties de problèmes que tu peux accepter pour le moment, celles où ça "coince", pleure ce qui doit être pleuré.

Bon courage ma belle, le chemin n'est pas forcément facile, mais il n'est pas impossible. aau aau aau aau aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 9:32

Merci les filles pour vos réponses  et votre soutien  aav 

j'aimerais supprimer l'incidence hormonale de l'allaitement sur moi donc je suppose que ça va prendre plusieurs semaines/mois ? même après la fin du sevrage.
je pensais le faire sur 3 semaines, pour espacer les tétées progressivement, autant pour lui que pour moi qui suit sujette facilement aux mastites.

Pour l'instant je continue avec la tétée de la matinée en moins et j'ai commencé à espacer la tétée du soir de l'endormissement en lui donnant avant dans une autre pièce et en rajoutant une histoire. Et oui swaly merci de me rappeler pour les calins +++ !!!

c'est la nuit que je ne sais pas trop comment faire : il sort 3 prémolaires  02_05_The-Definition pauvre loulou !!!!
Et puis il va démarrer la nounou aussi. je trouve que ça lui fait vraiment beaucoup de changements d'un coup là, mais pour moi je ne peux plus vraiment trop attendre, ça fiat un moment que je tire sur la corde.   pascontent061 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 9:39

Merci touille !  aav 

oui, je crois que j'ai besoin de pleurer la fin d'une période et d'entamer enfin cette transition de "séparation" avec mon loulou que je laissais en suspens à mon détriment. y a certainement plein de belles choses qui nous attendent mais pour l'instant c'est dire au revoir à l'allaitement, au fait d'avoir un tout petit et que c'etait la dernière fois.

merci à vous de m'accompagner sur ce chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 16:03

olala Mathou je suis désolée d'apprendre cette nouvelle  aau déjà que tu assures pour 2, avoir un problème de santé en plus à gérer ça implique effectivement une nouvelle organisation et tu sembles lucide sur les mesures à prendre malgré le sacrifice que ça implique pour reprendre des forces. C'est beaucoup de courage, mais tes 2 fistons ont besoin d'avoir une maman auprès d'eux qui va le mieux possible  aau Déjà c'est un premier pas de venir nous en parler, je sens à quel point c'est pas facile à poser et ici tu vas pouvoir prendre du recul concrètement pour ton allaitement.

Techniquement, pour la fringale du matin vers 10h30-11h je propose des fruits à grignoter en attendant le repas, mais j'ai l'impression que tu as bien plus de connaissances sur le sujet que moi  02_05_The-Definition 

C'est la nuit effectivement que c'est difficile, surtout si en plus il fait ses dents. Je me demandais justement l'autre soir si il n'existe pas un thermos pour préparer un biberon le soir et qu'il reste chaud la nuit, histoire de ne pas avoir à se lever...

Si tu passes dans le coin tu es la bienvenue à la maison avec tes 2 loulous (surtout que la je végète)  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aeiouy13
Habituée
avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Mer 11 Déc 2013 - 20:24

En préparation à la naissance,un jour où je parlais du fait que mes garçons seraient grands, prendraient la voiture, risqueraient d'avoir un accident... ("non, pas mon bébé"), Arielle m'a dit (à peu près, en tout cas, voici l'idée) : "il y a un temps pour tout. Quand on est enceinte, on ne veut qu'un nouveau né qui tète, on ne veut pas perdre cette relation. Puis les enfants grandissent, on abandonne des choses, on en trouve d'autres. Finalement, quand ils sont plus grands, on n'a pas du tout envie de revenir en arrière. Arrive un âge où on ne souhaite absolument pas retrouver ce qu'on désirait tant garder, on prèfère la nouvelle relation".
Le temps passe, certains passages sont difficiles, mais la suite est tout aussi appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Jeu 12 Déc 2013 - 9:17

petitpull : on sera dans le coin quelques jours juste après noël. mais je crois que tu seras bien occupée content050 0059_G 
en tout cas n'hésites pas si tu as besoin ! je pense bien à toi et te souhaite une belle fin de grossesse avant de rencontrer ta belle zoé  0059_G 

aeiouy : merci ! je reconnais bien là la philosophie d'Arielle  aav 

je sens qu'aujourd'hui le moral est déjà meilleur. je sais déjà un peu plus où j'en suis.

Merci à vous, à chaque fois que je dépose quelque chose ici, je sens que ça me permet d'avancer.  aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Jeu 12 Déc 2013 - 14:09

aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau aau 

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
karolinka
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3272
Age : 30
Localisation : 74
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Ven 13 Déc 2013 - 19:57

comme je comprend cette difficulté, cette ambivalence !
je t'envoie toute la douceur qui peut t'être utile  aau 
c'est vrai que faire des gros calins, ça donne autant d'affection qu'une tétée... c'est vraiment une question de deuil... prend le temps et autorise toi à être triste, ça fait partie du deuil !  aav 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 36
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Ven 20 Déc 2013 - 19:16

Héla Mathou, voilà des mois (je crois…?!) que je ne suis pas venue sur le forum, je prends une petite soirée pour venir prendre de vos nouvelles (et en donner, je ferai un petit post), bref…
Je suis sûre que ton loulou trouvera comment faire "sans", même là où nous, les mamans, on se dit que c'est tellement magique la tétée !
Parle-lui de ce que tu ressens, parle-lui de ce que ça te fait, de ta tristesse… C'est une façon de le dégager lui, de lui laisser le champ libre pour vivre cette transition à sa façon à lui aussi…
Pense à la "promotion" pour lui dans le fait de pouvoir découvrir des petit-déjeuners de "grand" !
Plein de douces pensées pour cette étape qui, côté maman, n'est pas sans émotion !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   Sam 21 Déc 2013 - 8:31

Hey Lionne ! Merci de ton message ! J'espère que tes lionceaux vont bien  0059_G 

Pour le moment, reste deux tétées auxquelles il est bien accroché, alors on y va en douceur. celle de 5h du mat (celle là je l'aurai bien échangée mimique121 ) et celle de fin de sieste l'aprem.
finalement le matin et le soir il aime faire un repas comme nous et un gros calin pour s'endormir !!!
Bon par contre il raffole pas spécialement du lait et joue avec le bib. donc on reste à la tasse, mais bon je me pose toujours la question des laitages s'il n'a plus mon lait ? et le côté calin/cocooning des tétées me manque !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrer pour raison médicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrer pour raison médicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tarif loyer en maison médicale
» Convoqué pour visite médicale alors que je n'étais pas sous stupéfiants ?
» ACCESSIBILITÉ (informations actualisées)
» Quand l'accouchement rêvé est contrarié sans raison médicale
» Réaffectation après un congé sans solde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: