discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gérer la "violence" entre frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marilyne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 38
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Gérer la "violence" entre frères   Ven 2 Aoû 2013 - 8:29

J'ai mis des guillemets car nous avons sûrement une notion de la violence que nos enfants n'ont pas.
Voilà j'ai passé un mercredi horrible dû à un enchaînements de situations désagréables. Parmi elles, mon grand a frappé son petit frère avec sa gourde ce qui a causé, outre les pleurs, une bosse juste sous son oeil droit. Sur le coup, tellement paniquée j'ai hurlé sur Loup et dis des paroles que j'ai regretté après, je m'en suis excusée auprès de lui mais les paroles restent et l'ont fait pleurer. DU coup le reste de la journée a été gâchée, j'étais énervée, malheureuse. EN plus Nino était grognon, avec un petit train de fièvre (sans conséquence par la suite mais les maladies de mes enfants me plongent dans un état de désespoir que je peine à gérer et réguler).
J'ai beaucoup expliqué à Loup pourquoi j'avais réagi aussi violemment, lui expliquant entres entre qu'on ne frappait pas les gens qu'on aimait donnant notre exemple : on vous aime, on ne vous frappe pas. Mais il me répondait qu'il n'aimait pas Nino. Je pense qu'il n'a pas compris ce que je lui expliquais.
Sa violence m'exaspère même si je sais qu'elle n'est pas contrôlée de sa part. J'ai essayé la méthode Filliozat : lui dire de surveiller sa main, ses pieds, qu'ils font n'importe quoi et qu'il doit leur dire. Mais je trouve que çà sonne faux dans ma bouche et du coup, çà ne doit pas avoir l'impact désiré sur Loup. Je lui dit de frapper dans un coussin, par terre, sur un mur quand il sent qu'il a envie de frapper, il le sait car il me le dit de lui même mais sur le moment, il n'y arrive pas et c'est son frère qui trinque ou moi d'ailleurs. Sur moi, je gère mais je ne peux pas être en permanence à moins de 40 cm de chacun pour prévenir tous les coups.
Bref, je suis dans l'impasse : je ne supporte pas ce comportement et je ne supporte pas la façon que j'ai de le gérer à chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vita
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2178
Age : 33
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Gérer la "violence" entre frères   Sam 3 Aoû 2013 - 18:06

Je suis fille unique, mais j'ai un cousin de 2 ans mon cadet, nous étions très proches enfants, car nous habitions la même maison, c'est comme s'il était mon frère.
Enfants, on commençait à jouer dans le calme, avec le sourire, et ça finissait toujours en bataille, en bagarre pour être honnête.
Et ça a duré longtemps. Nous parents, d'abord ont voulu communiquer avec nous, au bout d'un moment c'était fessée derrière fessée, c'était plus fort que nous la dispute.

On se disputait entre nous, pour tout et rien, même un regard. Mais quand il y avait un tiers, nous prenions toujours la défense l'un de l'autre. Si quelqu'un lui disputait, c'est comme si c'était directement avec moi, et lui pareil. Je le défendais, il faisait toujours attention à moi. Mais à la maison, c'était la guerre. Un vrai champ de bataille...

Et puis... arrivant à l'adolescence, c'était fini du jour au lendemain, et nous sommes devenus plus complices. Les jeux de guerre ont cessé, et on est passé à autre chose.
Je prendrais toujours sa défense, même si je ne suis pas d'accord avec lui tout le temps... c'est mon "petit frère".

Je ne sais pas comment t'aider, mais je sais que tu continueras à parler avec tes petits crapouillets, à leur expliquer qu'on ne tape pas ceux qu'on n'aime pas, alors encore moins ceux qu'on aime.
Et quand je disais que je n'aimais pas mon cousin, c'était parce que souvent, j'étais jalouse de quelque chose ou situation où il était concerné... il était plus petit, et avait souvent "le dernier mot des parents" dans nos bagarres, même s'il me "cherchait"... j'étais "la grande" qui devait prendre sur elle, et faire attention à lui.

Courage !!!! aau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisisresidual.blogspot.fr/
Marilyne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 38
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Gérer la "violence" entre frères   Lun 5 Aoû 2013 - 6:59

Merci pour ton témoignage. çà évoque certaines situations que je vis avec mes loulous, notamment la jalousie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Gérer la "violence" entre frères   Lun 5 Aoû 2013 - 10:35

Ici ils sont souvent en train de se disputer pour un jouet ou autre (enfin, c'est plutôt en train d'essayer de le piquer à l'autre). Je ne fais pas de distinction entre les personnes qu'on aime ou pas. C'est interdit de frapper, si on est fâché on le dit ou, à la limite, on le crie. On n'arrache pas un jouet des mains d'un autre et, si on le veut très fort, on en apporte un autre et on essaye de négocier l'échange. Si on a fait mal à l'autre, on lui fait une doudouce ou un bisou et on dit pardon. Et quand je dis que c'est interdit de frapper, j'ai vraiment ma voix de "ça c'est hors de question" qui montre que la limite est dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flowerlolipop
Habituée
avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: Re: Gérer la "violence" entre frères   Lun 5 Aoû 2013 - 12:14

C'est effectivement important de lui expliquer qu'on ne tape pas... qu'on ne tape personne! S'il tape Nino, c'est que parfois ce n'est pas facile d'avoir un petit frère, parfois il ne doit pas l'aimer, on ne peut pas lui demander d'avoir un amour inconditionnel à son âge pour ce petit frère qu'il n'a pas choisi ou désiré (ou alors pas de la même manière que nous, parents). Donc, on ne tape pas, ni les gens qu'on aime, ni ceux qui nous embêtent.

C'est important qu'il ait des espaces de parole où il puisse dire les moments où ça l'embête d'avoir un petit frère. Des moments où il peut dire qu'il n'aime pas Nino, et où tu peux l'aider à reformuler: il t'embête au lieu de "je ne l'aime pas". Des moments aussi où il a ton attention pleine et complète, non parasitée par le petit frère, et où tu lui dis "ça c'est notre moment juste à nous deux". Dans le quotidien j'imagine que ce n'est pas facile à trouver, ces moments là... Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérer la "violence" entre frères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérer la "violence" entre frères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Ecart d'âge entre frères/soeurs
» Rivalités entre frères et soeurs : intervenir efficacement dans les conflits entre enfants
» Atelier "Rivalités entre frères et soeurs"t
» Les loups ne se mangent pas entre eux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: