discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sevrage de nuit, quelques questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plumedange
Habituée
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 29
Localisation : savoie
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Sevrage de nuit, quelques questions   Lun 20 Mai 2013 - 20:17

coucou

Voilà

les nuits sont chaotiques
le matin est juste....épouvantable pour nous
Plusieurs réveils, rendormis uniquement au sein, si je la recouche trop vite elle pleure...
Parfois une nuit complète et d'autre nuits comme cette nuit catastrophique. 1h a l'endormissement puis tétée a 00h, a 3H et réveil a 6h pour de bon fou13
Elise plus d'un an, mange bien la journée, et nous aimerions la sevrer de nuit parce qu'on arrive a bout de nos ressouces
en Juin on part 1 semaine en vacances, et a notre retour il nous reste 2 semaines de vacances. On aimerait mettre cette disponibilité au service d'un sevrage de nuit
du coup, l'idée serait d'envoyer le papa, a chaque réveil de la poulette, et de le laisser se débrouiller (gnark! ) seul avec elle.
Sans nichon, sans lait.
Mais la question est "et si elle a faim?"
si ces réveils nocturnes sont liés a une vraie faim? (parce qu'elle tète vraiment, elle déglutit c'est pas de la tétouille) Je le dis tout de suite,on pourra pas la faire manger plus en journée lol
quelle attitude doit adopter le papa? un biberon de lait? de l'eau ? rien?
des calins? la prendre? a laisser dans son lit?

bref plein de questions dont je sais qu'il n'y a pas qu'une seule réponse, mais je cherche des pistes a explorer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pepitesetplume.canalblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Lun 20 Mai 2013 - 20:34

Moi j'ai pas vraiment d'aide pour le sevrage, les miens étaient plus grands pour ça, je n'ai pas d'expérience du coup. Mais juste, si votre problème est votre fatigue, il y a aussi une autre piste, c'est de trouver comment mieux et plus dormir : j'ai lu que le cododo ne vous allait pas avant, mais est ce que maintenant vous seriez prêts à retester? parce que ça fait une sacrée différence, et ça permet de ne pas poireauter le temps necessaire à la recoucher... il y a plein de façons d'envisager le cododo, selon ce qui vous gêne.
Et vous coucher plus tôt, même juste deux ou trois soirs par semaine? il reste des soirées en amoureux, mais ça fait une grosse différence pour se réveiller pas déjà crevé...

Je me permets ces pistes parce que je crains que le sevrage de nuit ne soit pas une solution magique, ça passe ou ça casse! parce qu'à son âge, ce nombre de réveils, et prendre une grande portion de sa ration alimentaire la nuit, moi ça me semble plutôt habituel...

Après, sinon, moi j'aurais tendance à laisser dans sa chambre une gourde d'eau, une banane, le tout à sa portée, ça se mange les yeux fermés, histoire de ne pas finir complètement réveillée? ou une pomme? ou un bib de lait avec de la farine de riz?

Bon courage pour trouver votre solution, la fatigue, c'est vraiment un truc qui peut être dur à gérer...
Revenir en haut Aller en bas
plumedange
Habituée
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 29
Localisation : savoie
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Lun 20 Mai 2013 - 20:40

fille du vent
de ttes façons elle ne dort pas "pour de bon" bien souvent avant 23H...
il y a des micros réveils, sucette ou autre

le cododo on a ré essayer
parce qu'on était naze
c'est encore pire qu'avant parce que maintenant elle s'assoit, se lève, veut aller se balader, nous tape sur la tète...
bref pour Elise quand on est tous les 3, c'est la fête ura1 ura1

Elle est trop petite pour se débrouiller seule avec une banane, ou un biberon.
Non pas qu'a un an tous les bébés soient trop petits mais... elle ne mange encore pas toute seule elle...

je sais pas bien que le sevrage de nuit ça marchera peut etre pas mais ça vaut le coup d'essayer quand même je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pepitesetplume.canalblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Lun 20 Mai 2013 - 21:11

hihi, je connais ce passage, où les petits qui ont dormi l'équivalent d'une sieste trouvent que c'est bon, maintenant, on a assez dormi non? mon deuxième m'ouvrait les paupières...
bon, ce n'étaient que des pistes, je parle forcément à la lumière de mon expérience, parce que mes petits gars réagissent à leur façon, mais je n'ai aucun doute sur le fait que vous, experts de votre enfant, trouverez votre propre solution aav
Revenir en haut Aller en bas
plumedange
Habituée
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 29
Localisation : savoie
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Mar 21 Mai 2013 - 6:25

bon finalement mis a part un endormissement très merdique, ça a été
enfin c'était moins pire que d'autres fois content103
par contre..couchée, calme qques minutes, puis pleurs, qui ont évolués en hurlement
debout dans le lit, arrachage de gigoteuse
quand je la couchais "Elise tu dors, tu restes couchée" tant que j'étais dans la pièce elle bougeait pas, se calmait, dès que je sortait, hop debout
au final au bout d'une heure trente(oui oui a 22H j'avais tjs pas mangéééé) je lui ai dnné le sein, posée dans son lit réveillée ...et dodo jusque 00h
puis 1 réveil a 6H pr téter et là ça dort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pepitesetplume.canalblog.com
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Mar 21 Mai 2013 - 6:50

rapido en monomains,
j'ai sevré la nuit parce qu'il y avait 5/6 ou + réveils par nuit et qu'en fait la tétée devenait son moyen de se réendormir entre chaque micro-réveils. ici aussi le cododo n'était pas une solution car il se réveillait encore plus (je vois bien la différence avec mon second loulou)
le papa a pris le relais sur la 1e tétée pendant quelques nuits, puis sur la deuxième, etc pendant des vacances, ça a réduit le nombre de tétées un peu, c'était assez anarchique, on a tâtonné plusieurs fois. ça a marché le jour où j'étais vraiment convaincu et c'est moi qui y suis allée en disant que les tétées s'étaient finies, que je restais avec lui/faisai des calins,...
l'endormissement est resté long et difficile, il a continué également à se réveiller une à deux fois par nuit (mais un petit calin et hop il se rendormait) et à 5h du mat (à 18 mois) il avait clairement faim, puis il a décalé progressivement vers 6h, 6h30.
Il s'endort et dort très bien toute la nuit depuis ses 2 ans.
Au final, on a opté pour un rituel et notre présence tant qu'il en a besoin avec un matelas pour nous dans sa chambre, puis de la musique pour s'endormir. ça nous a pris beaucoup de temps et de patience, mais on se relayait chacun une nuit à tour de rôle, plus gérable pour moi. mais vu la galère de ses deux premières années, je suis très heureuse de le voir dormir si bien.
voilà pour notre expérience ici.
bon courage pour trouver vos solutions

PS : l'enfant va avoir besoin de se rassurer pour bien dormir et je pense qu'il faut bien choisir la solution qui "nous" convienne parce qu'il va falloir faire avec pendant un bon moment et qui convienne à son enfant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brujiel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 417
Localisation : lyon
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Mar 21 Mai 2013 - 14:22

Alors j'ai géré le sevrage de nuit de Miss K. parceque son papa est insomniaque et qu'une fois qu'il dort, s'il se réveille ben il ne se rendort plus... J'ai commencé par lui expliquer pendant plusieurs jours qu'on tétait encore la nuit mais que ça me pesait et que les tétées la nuit ça serait bientôt fini. Un soir je suis rentré en lui disant que cette nuit c'était sans tétées. J'ai passé 1h30 avec elle à son premier réveil et elle a hurlé de rage pendant tout ce temps. Je suis restée zen (parce que j'étais prête) en lui ré-expliquant que je comprenais que c'était dur pour elle, qu'elle aimait téter mais que maman ne voulait plus, qu'elle avait le droit d'être en colère... Au 2e réveil ça a été moins long.
La 2e nuit elle a pleuré 15 minutes puis s'est rendormie jusqu'au matin. Ensuite elle se réveillait à 5h du mat' pour une tétée et se redormait après.

Je l'ai re sevré récemment parce qu'on était partie en vacances et que je n'arrivais à la calmer la nuit qu'en l'allaitant. Et le retour a été rude. J'ai commencé par enlever els tétées une par une mais mademoiselle n'était pas prête à se laisser faire et je passais 2h à la rendormir en la berçant. Dès que je la posais elle se remettait à pleurer. aujourd'hui, elle ne tète plus la nuit mais je la prends avec moi après son 1er réveil (en général vers 5h et j'essaie de la faire patienter un peu). Mais ça ne me dérange aps qu'elle tète vers 5h et se rendorme donc je vais l'allaiter vers 5h en espérant qu'elle décale petit à petit. Bien sûr cette nuit, elle s'est réveillée à 3h du matin sinon c'était pas drôle et on a fini la nuit sur le canapé, elle à me patouiller les cheveux et moi à essayer de trouver une position confortable.

Bref un pavé pour te dire que l'important c'est d'être prêt à l'écouter exprimer sa colère et d'être sûr de son choix.

PS: chez nous le biberon d'eau elle le jetait par terre pour bien nous faire comprendre que ce n'était pas du tout ça qu'elle voulait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolotte
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 35
Localisation : Québec
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Mer 22 Mai 2013 - 21:23

J'ai aussi sevré la nuit, vers 14 mois, car je me sentais prête et je le sentais prêt... Avant ça j'ai souvent eu envie mais je n'y arrivais pas. Je lui ai expliqué gentiment et calmement que maman était fort fatiguée et qu'elle n'avait plus envie qu'il tête la nuit mais qu'il pouvait téter autant qu'il voulait la journée. La première nuit il a râlé a chaque réveil, pleuré... La deuxième un peu moins et ensuite plus dutout. En trois jours je suis passé d'un ptit gars qui se réveillait plusieurs fois en soirée plus trois a quatres fois la nuit à un ptit gars que je couche à 20h30, qui se réveille à 6h, tête 10 minutes et se rendort jusqu'à 8h... Depuis il mange plus copieusement à table, il a été plus au sein les premiers jours mais maintenant il a repris un rythme normal.
Courage et attend vraiment de vous sentir prêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plumedange
Habituée
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 29
Localisation : savoie
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Jeu 23 Mai 2013 - 6:54

ben là ça fait 2 soirs avec endormissement compliqué, pleurs, cris, enervement, et puis finalement dodo jusque 5H/6H et petite tétée et redodo jusque 8H et des poussières
le truc c'est que des fois on a ça pendant qques jours
et ensuite retour a l'anarchie...
je ne sais pas quoi en penser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pepitesetplume.canalblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Jeu 23 Mai 2013 - 6:59

ici, si l'endormissement est agité, c'est un signe manifeste qu'il y a eu trop de stimulation dans la journée et qu'il y a besoin d'une décharge, et/où qu'on les couche trop tard. Le mieux, pour nous, est d'avancer radiacalement les trucs du soir, pour pouvoir les faire tranquillement, et les coucher vraiment plus tôt, aux premiers signes de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Mouf
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 45
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   Jeu 23 Mai 2013 - 8:00

parfois on ne comprend qu'à posteriori...
mon ainé s'est réveillé la nuit jusqu'à 3 ans, il tétait et se rendormait, avec le cododo on a survécu...
vers ses 2 ans il se réveillait 8 à 12 fois par nuit, à l'époque j'ai pensé qu'il avait un problème : test allergiques, recherche d'anémie.... rien. Finalement au regard de ce que je sais maintenant (mon hypoplasie).... il tétait la nuit pour entretenir ma lactation! (en effet les tétées de nuits jouent un rôle important...du coup avec Benjamin je m'attend à être réveillée longtemps.... et je le prend zen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gr20.corse.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage de nuit, quelques questions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage de nuit, quelques questions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sevrage de nuit....
» sevrage de nuit
» besoin de témoignages : sevrage de nuit
» sevrage de nuit suivant la méthode de Jay Gordon
» Sevrage de nuit à 6 mois... Possible, comment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: