discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sevrage de nuit....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Sevrage de nuit....   Mar 14 Mai 2013 - 20:31

Voilà on rentre de chez le médecin, visite des 5 mois et la stupeur (enfin pas trop quand même connaissant le personnage) le médecin me conseille, très vivement, de sevrer William la nuit parce qu'à son âge il doit pouvoir ne pas manger la nuit...

Dans l'absolu je ne serais pas contre des nuits plus calmes (en ce moment c'est 5 ou 6h entre la dernière tétée du soir et la première de la nuit sauf que les horaires ne sont pas top 18h et donc minuit puis il mange toutes les 3 - 4h) ABC une tétée en moins mais de la à toutes les supprimer je trouve ça hard!!

En parallèle on va commencer la diversification et dans ma tête les nuits plus coins viendraient avec...

Vous avez fait comment vous? Je suis un peu perdu, surtout que je pense qu'il réclame bcp la nuit parce qu'il sent aussi mon angoisse (en ce moment les nuits sont dures pour moi même sans parler des tétées)

Merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vita
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2178
Age : 33
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mar 14 Mai 2013 - 21:29

aau aau aau

Je laisse juste un petit mot pour t'apporter mon soutien.

je suis également une jeune mère, ce qui revient à peu près à dire que chaque personne que je retrouve en face de moi pense qu'elle doit/peut/sait faire mieux que moi avec mon bébé...

La seule chose que je puisse t'apporter de vrai, c'est que :

Tu connais ton enfant mieux que les autres. Le moment où tu seras prête et que ton enfant aussi sera prêt pour le sevrage de nuit, tu auras la force et la volonté de le faire. Sans que cela aille contre tes instincts les plus primaires.

Quand tes choix sont vraiment les tiens, il devient tout de suite plus facile de pouvoir les défendre, et d'avoir une voix entendue dans la conversation...

A part ça, je ne peux pas t'aide dans cette phase. Nous ne sommes pas encore. Ma fille est diversifiée à un repas par jour (le midi), avec sa tétée en plus. Et un goûter à 16h + tétée.

Depuis qu'elle mange autre chose, elle n'a pas du tout diminué ses tétées. Et la nuit, je ne lui propose pas de l'eau. Souvent par flemme de me lever... et je me vois mal lui refuser le sein alors qu'elle dort avec nous, et qu'elle a l'odeur du lait si près d'elle. On passe des nuits plutôt tranquilles, mais parfois pas. Parfois je suis crevée, mais c'est mon choix, pour le moment. Donc c'est plus facile de pondérer les "conseils" extérieurs.

Courage à vous ! Et félicitations pour ces 5 mois d'allaitement ! C'est beau... 0059_G Il a beaucoup de chance le petit W.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisisresidual.blogspot.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mar 14 Mai 2013 - 21:48

cinq mois, c'est tout tout tout petit.... oublie les remarques, regardes ton enfant, ses besoins, si tu peux suis, c'est forcément le mieux... un allaitement, c'est une danse à deux, ses besoins, tes limites aussi, lorsqu'ils sont bébés leurs besoins passent avant, lorsqu'ils grandissent naturellement on s'autorise plus à remettre dans la balance les nôtres...
moi, un médecin qui pense que tous les enfants doivent faire pareil au même âge, ça me fait penser qu'il ne connaît pas vraiment les enfants content107
et oui, en tant que jeune mère on est souvent "conseillée", et ça peut sacrément destabiliser...
Mais il y a la magie de l'enfant, qui sait exprimer son besoin, je t'assure, tu peux faire confiance à cette capacité là aav

pour ce qui est du sommeil, je connais le manque, moi il m'a fallu longtemps pour trouver ma solution, maintenant je me couche très tôt (avec les enfants) dès que j'en ai besoin, une fois par semaine, ou deux, ou trois selon ce que sont nos journées... et wow, se lever sans être déjà fatiguée, c'est bizare au début, mais c'est vrai que ça fait du bien... d'autres vont faire des micro siestes, d'autres encore se ressourcent autrement... juste pour dire qu'on peut chercher des solutions sans passer par le sevrage, d'autant plus que ça n'est pas une garantie en terme de sommeil, je pense qu'on est nombreuses à pouvoir témoigner de ça...

parfois, se laisser un peu de temps, ça permet aussi de laisser les choses se poser toutes seules! aav

pour le reste, comme vcrmo, j'ai envie de te dire confiance!
Revenir en haut Aller en bas
tornadette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 34
Localisation : près de l'Allemagne
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mar 14 Mai 2013 - 21:57

Chez moi les nuits étaient duuuuuur !!

La puce à 1 an et ça fait un peu plus d'un mois que je l'ai sevrée la nuit par épuisement. 5 fois par nuit elle tétaient 02_05_The-Definition

Depuis c'est câlin une fois max et elle se r'endort. Sa n'à pas été compliqué finalement. Elle commence même à se passer des câlins nocturne.

Par contre à 5 mois j’aurais pas fait.

En plus bientôt la diversification chez toi et d'autres évolutions en perspective alors c'est surement pas le moment idéale. C'est que mon avis biensur mais évite les avis du pédiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mer 15 Mai 2013 - 6:08

Chez mon médecin:

- toujours allaité?
- oui
- c'est bien (quand même, elle est en grande partie cool). Combien de tétées?
- Je n'en sais rien, je ne compte pas, hihi (prendre un air un peu concon)
- Il tète encore la nuit?
- Euh, oui, non, je ne sais pas, je dors!
- Combien de fois à peu près?
- Oh ben je saurais pas dire, je vous dis, je dors!

Au revoir madame, et merci...

Les sevrages de nuit, j'en ai testé plein pour ma fille, à chaque fois parce que j'avais l'impression que "quand même, maintenant, elle devrait..." au final, ça n'a marché que LA fois où j'ai voulu et où j'ai su que pour elle ça irait.

Ici pour mon fils, je ne calcule pas encore. Il a 8 mois, il tète souvent la nuit (sérieux, SOUVENT!), ça commence à me peser... ben cet été mon objectif sera d'essayer de le faire dormir dans son lit, pour qu'il ne soit pas réveillé par l'odeur du lait si jamais c'est le cas maintenant...

De toute façon, la seule fois où j'ai voulu lui dire non parce que j'en pouvais plus, il s'est accroché à mon pyjama et m'a escaladée en grognant content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mer 15 Mai 2013 - 8:30

Ma première interrogation face à sevrage c'est "c'est quoi la nuit?"
Hier soir W a tété à 18h et s'est endormi à 20h sans avoir remangé comment pourrait-il dormir toute sa nuit sans une tétée?
Et puis il tiens à peine 6h entre deux comment pourrait-il rester 8h ou plus sans manger... Enfin comme c'est le même médecin qui m'avait dit quand il avait 2mois d'espacer les tétées parce que 8 par jour ça faisait beaucoup je fais le tri.

Par contre je crois que le souci vient du fait qu'il suit surtout des bébé au biberon parce qu'il continue à me dire que W est dans la courbe supérieur alors que si on prend celle des petits garçon au sein de l'OMS, il est pile dans la moyenne...

En tout cas merci pour votre soutien, je vais continuer encore un peu comme ça en essayant quand même aussi de le rendormir avec un câlin quand ce n'est pas la faim qui le réveille comme les dents cette nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8729
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mer 15 Mai 2013 - 8:47

je me souviens avoir eu ce genre de remarque aussi avant de trouver LE médecin qui me convenait...
comme dit fille du vent l'allaitement c'est une danse à 2 , pour moi seule toi et lui pouvaient en fixer les limites et le cadre...
je pense qu'il faut s'écouter, et ce n'est pas chose aisée qd les biens pensants viennent donner leurs " recommandations"

ici ma puce a tété la nuit jusqu'à ses 18 mois, perso ca m'a tjs semblé plus de boulot de tenter de la sevrer que de la laisser téter...( flemmarde que je suis)
et je me disais aussi que c'était un besoin qu'elle avait ( tant nutritif qu'affectif... ben oui parceque l'allaitement n'est pas que l'alimentation ... certains docs l'oublient)
et sans "aide" de notre part , elle s'est arrêtée seule de téter la nuit qd elle était prête...

bon courage aav

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur... et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ... un troisième trésor s'est installé pour notre plus grand bonheur  0059_G
Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fourth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allyah
Habituée
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mer 15 Mai 2013 - 9:39

Fais le quand tu sens que vous êtes prêtes mais si j'étais toi, je ne ferai pas ça brutalement surtout si tu commences la diversification. Il me semble que c'est beaucoup de changements en une fois.

Et puis le sevrage ce n'est pas toutes les tétées en une fois, tu peux essayé d'en remplacer une par un câlin et tu vois sa réaction, si ta puce s'énerve zouu retour au sein.

Moi je l'aie fais comme ça mais à 14 mois ça arrive qu'elle me demande une tétée pendant la nuit, si j'ai la flemme je la laisse un peu rouspéter et soit elle se rendort pu soit elle se met à pleurer et je lui donne. C'est toi qui connait ton enfant!

La réflexion je l'aie eu aussi et je me suis dis cause toujours content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Jeu 16 Mai 2013 - 14:15

Je pense qu'il est prêt pour ne plus recevoir tes visites, il est suffisamment ancré dans son manque d'information pour le sevrer des questions concernant l'allaitement au sein ce médecin là. Peut-être chercher un médecin ostéopathe qui serait plus ouvert ?

La fatigue ce n'est pas uniquement l'allaitement (qui a bon dos) c'est aussi notre rythme de vie, la reprise du travail, le ménage à la maison, etc. Ne sois pas trop exigeante avec toi-même, reposes toi.

Et c'est vrai que téter ça soulage des maux de dents, j'ai remarqué chez mon loulou que ça lui massait les gencives 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Jeu 16 Mai 2013 - 15:00

Je pense qu'on avancerait toutes (toutes, je veux dire les mamans en général hein) vers un mieux-être et un meilleur lâcher-prise si on n'avait pas autour de nous à longueur de temps des commentaires du genre "il faudrait", "tu devrais", "à cet age, il faut" et autre blablabla.

Je pense clairement que c'est une utopie ce conseil. Imagine un moment que cela ne fonctionne pas, le risque de frustration sera d'un coup plus grand, puisqu'il faudrait bien que, s'il ne le fait pas, c'est qu'il y a un problème ? Tétées ou pas tétées, biberons ou pas, diversification ou pas, un bébé fait ses nuits, quand il est prêt à faire ses nuits aav aav aav et d'ailleurs, il serait intéressant de savoir ce qu'il entend par là. Parce que faire ses nuits, selon, c'est différent, à la Leche-League, c'est quand bébé fait des plages de 5h, pour d'autres, c'est quand il fait 12h d'affilée...

Je rejoins Lily, je pense que lorsque tu te sentiras prête, ça sera très clair dans ton esprit. Mais tant que ça sera quelqu'un d'extérieur qui te dira qu'il faudrait bien que, cela pèsera sur ton coeur aav

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Jeu 16 Mai 2013 - 15:01

petitpullmarine a écrit:
Je pense qu'il est prêt pour ne plus recevoir tes visites, il est suffisamment ancré dans son manque d'information pour le sevrer des questions concernant l'allaitement au sein ce médecin là. Peut-être chercher un médecin ostéopathe qui serait plus ouvert ?

Ah j'aime j'aime j'aime 0001_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Mar 21 Mai 2013 - 20:23

Alors un granderci les filles!! Ce n'est peut être qu'une coïncidence mais depuis que je vous ai parlé de ça (et une petite discution entre copines et une avec l'infirmière de la PMI) William dort mieux!!

Au lieu de manger à minuit 1h, il dort jusqu'à 3h et la première nuit il a même tenu 9h entre la dernière tétée du soir et la première de la nuit!! Fière de mon bonhomme... Et moi j'ai bien dormi Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Sevrage de nuit - c'est devenu une "Angoisse"...   Ven 7 Juin 2013 - 13:56

Voilà les nuits ou plutôt les tétées de la nuit commence à tourner au cauchemar...

Je sais qu'il y a plein de bonnes raisons pour qu'il se soit remis à téter autant (cette nuit par exemple, 20h avant le coucher, puis 1h30, 4h30, 7h30) entre les dents, le pic des 6 mois et le fait qu'il est à 1m50 de moi mais je ne peux pas m’empêcher de me dire qu'il y a peut-être autre chose et surtout j'ai peur qu'il mange par habitude et qu'il continue comme ça encore longtemps!! Et moi en mère très égoïste sur ce coup là, je voudrais dormir!! Bon pas toute une nuit, j'en demande pas tant mais déjà au moins 4 - 5h d'affilé, ça m’irait pour commencer!!

Du coup le soir, j'appréhende tellement la nuit toute hachée qui m'attend que j'ai même plus envie de me coucher et je finis par attendre la première tétée de la nuit, ce qui ne doit rien arranger au problème, il doit bien me sentir "prête" alors pourquoi attendre ;-).

En plus son père voudrait qu'on essaye de lui faire sauter au moins une tétée en le rendormant quand il se réveille mais comme lui ne se lève pas la nuit, Comment W. peut-il comprendre qu'il faut qu'il dorme, qu'il doit attendre pour manger alors que Maman est là, réveillée??? Et surtout comment expliquer à L'Homme que son idée est pas mauvaise mais que tant qu'il ne se lèvera pas lui pour le rendormir, ça ne pourra pas marcher???

Je sais que c'est une question sans en être une mais ça vous est déjà arrivé? comment avez vous géré les nuits quand c'était devenu trop lourd??

(enfin je crois que j'avais surtout besoin de poser ça quelque part où je serai écoutée mais pas jugée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Ven 7 Juin 2013 - 17:05

Syllas a écrit:
V

En plus son père voudrait qu'on essaye de lui faire sauter au moins une tétée en le rendormant quand il se réveille mais comme lui ne se lève pas la nuit, Comment W. peut-il comprendre qu'il faut qu'il dorme, qu'il doit attendre pour manger alors que Maman est là, réveillée??? Et surtout comment expliquer à L'Homme que son idée est pas mauvaise mais que tant qu'il ne se lèvera pas lui pour le rendormir, ça ne pourra pas marcher???

Ben l'homme il se lève alors !
Parce que ça va pas être facile de faire comprendre à bébé que tu te lèves tu leberces, mais non il ne tête pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Ven 7 Juin 2013 - 17:39

le sevrage de nuit, c'est un choix personnel, mais sache que même si tu fait un sevrage de nuit, ça ne veut pas dire que ton enfant dormira mieux: j'ai testé!

Par contre, il peut avoir des angoisses, des douleurs ou quoi que ce soit d'autre... N'hésite pas à aller chez un ostéo pour vérifier.

bon courage c'est vrai que c'est dur, j'avoue que c'est à cause des nuits pourries qu'on a eu avec nos deux enfants qu'on s'arrête à deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Ven 7 Juin 2013 - 20:32

L'ostéo on doit y retourner (j'ai annulé le rdv précédent parce qu'on a du aller chez le Kiné), on verra s'il trouve qq chose.
Pour ce qui est des angoisses je pense qu'il doit ressentir les miennes même si de ce côté la ça va déjà un peu mieux ;-)
Mais je vais finir par mentir aux gens qui me demande s'il dort bien la nuit!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Sam 8 Juin 2013 - 7:43

effectivement, l'entourage c'est anxiogène, tu as raison, tu peux leur dire qu'il dort bien, ça éliminera une source de stress....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brujiel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 417
Localisation : lyon
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Sam 8 Juin 2013 - 18:31

Alors je suis de tout coeur avec toi. Pour te rassurer je te dirai que j'ai géré seule le sevrage de nuit; mon Nhom ne s'est jamais levé la nuit. Le seul truc qui fonctionne c'est d'être prête, et pas seulement parce que tu dors mal. Si ton bébé sent une hésitation, ça ne marchera pas. J'ai essayé plusieurs fois de la sevrer la nuit et puis je lâchais parce que je la trouvais trop petite, pas prête... alors qu'au fond c'est moi qui hésitais, qui me sentais une mauvaise mère de lui refuser ses tétées de nuit.

Quand je me suis sentie prête, je lui ai expliqué que bientôt on arrêterait de téter la nuit et qui je serai toujours là si elle avait besoin de moi, qu'on trouverait d'autres moyens pour se rassurer et se rendormir que la tétée. Et j'ai profité d'un week-end pour dire "cette nuit, pas de tétées". Le premier réveil a été rude, elle m'a hurlé sa colère, se rendormait puis hurlait à nouveau. Ce qui avait changé par rapport aux tentatives précédentes c'était mon attitude. Je suis restée près d'elle en la tenant dans mes bras, en lui disant qu'elle était très en colère et que c'était difficile de se passer de téter la nuit. Au bout d'une heure et demie elle s'est rendormie vraiment pendant 4h. Vers 4-5h du matin, elle s'est réveillée à nouveau et là j'ai donné la tétée en lui disant qu'il était très tôt, qu'on était proche du matin, qu'elle avait beaucoup pleuré et que j'étais d'accord pour la tétée.

La nuit suivante, elle a pleuré 15 minutes à son unique réveil et la nuit d'après je l'ai câliné et elle s'est rendormie. En revanche, elle tète toujours vers 3-4-5h du matin et j'attends qu'elle décale d'elle même son heure de tétée plus tard. J'ai bien essayé de la faire patienter quand il est 3 ou 4h du matin mais rien à faire, elle somnole à côté de moi puis pleure, puis s'assoit et tire sur mon t-shirt. Donc tétée et fin de nuit tranquille.

Bref un pavé pour te dire qu'il est possible de gérer ce sevrage par toi même à condition que tu sois prête et sûre de ton choix. Courage pour les quelques nuits chaotiques au début!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
museuse
Habituée
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 26
Localisation : Lot
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 8:11

Je me suis un peu reconnue dans ton message, l'entourage me disait hier que c'était pas normal qui fasse pas ses nuits, que je devrais commencer à lui donner des fruits et des légumes, etc. Du coup, j'ai commencé à chercher sur le net des infos sur le sommeil, je suis tombé sur la méthode 5-10-15, je trouve ça horrible, des infos également qui disaient qu'à 5 mois, il devait faire la sieste le matin, s'endormir seul,... Et j'appréhendais tellement la nuit qu'elle a forcément été mauvaise, il s'est endormi à 21h et je n'ai pas voulu le faire téter à minuit quand il s'est réveillé, il s'est rendormi avec la tétine pour se réveiller une demi-heure après. Comme quoi, il avait faim et j'étais ridicule. Donc tétée à 00h40, 3h00, 6h30 et réveil à 7h30.

Enfin tout ça pour te dire que les médecins c'est bien beau ce qu'ils disent mais je trouve ça beaucoup trop généraliser et rien ne vaut notre intuition (maintenant je répète peut-être, j'avoue ne pas avoir lu toutes les réponses) puis c'est pas rare qu'ils n'aient même pas d'enfants eux-mêmes content107

Voilà je n'ai pas vraiment de solution, un moment le mien dormait de 21h30 à 5h puis ça était fini, je cherche encore la cause, bon courage et ne te blâme pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 8:46

Dernièrement, j'ai claqué dans la tronche de je ne sais plus qui, que j'avais failli avoir un signalement pour avoir laissé pleurer mon bébé. En effet, après 14 mois de nuits horribles, avec à peine quelques sursis, pour éviter de lui faire du mal (parce que le manque de sommeil peut rendre fou), je l'ai mis dans son lit et appliqué savamment le "laisser pleurer". J'ai fini quand même par retourner le voir après ... 1h30 de hurlements non-stop. Bin oui, mon bébé à moi c'est un intense et le laisser pleurer, ça ne marche pas. Par contre, les voisins le lendemain au petit matin pour vérifier que je ne faisais pas courir de risque à mon bébé, ils étaient bien là. Ca calme généralement les "bien-pensants". Le 5-10-15 j'ai tenté aussi, même si je suis contre. Ca ne marche pas non plus, en général à présent, je ris à la face des gens qui me sortent ça. L'entourage peut vite devenir un vrai poison, surtout quand on a le sommeil qui s'accumule petit à petit. Protèges-toi autant que tu peux aav

Pour ce qui est de stopper une tétée, je crois qu'un sevrage devrait passer par l'aide du papa, comment sinon réussir à faire comprendre à un bébé qu'il ne peut plus avoir de tétée alors qu'il est juste à côté de nos seins ?!?!?!?! L'image est forte, mais imagine un alcoolique à qui on impose un sevrage mais que la personne qui reste à ses côtés a toujours une canette de bière ouverte à la main......?


Sinon, je sais que ça paraît rien, mais le lâcher-prise m'a souvent permis de me sentir mieux, de lâcher du lest, et en fin de compte de mieux dormir. Oui, même 5 minutes de sommeil, si c'est avec l'esprit tranquille, c'est plus de repos que 5 minutes avec les dents qui grincent aav et j'ai souvent remarqué qu'en fin de compte, loulou se rendort mieux si je suis dans le lâcher-prise. Mais je te rassure, ca n'est pas toujours le cas, parfois je n'y arrive tout bonnement pas, pour tout un tas de raisons selon les situations aav

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
nalahneige
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 34
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 9:05

Alors déjà un wagon de courage pour supporter la fatigue aav aav aav

Je ne veux absolument pas dénigrer le cododo, je ne suis pas du tout contre mais je me demande si il n'y aurait pas une corrélation entre le fait que nos enfants dorment avec nous et le fait qu'ils têtent la nuit même à un âge où à priori ils peuvent physiologiquement passer une nuit complète sans manger.
Ici notre puce a dormi avec nous jusqu'à ses 5 mois (dans un berceau collé à notre lit) et tétait toutes les heures.

Sur les conseils d'une collègue on a commencé à l'habituer à sa chambre pendant les siestes puis on a mis son berceau dans son lit a barreaux, dans sa chambre.
Les deux premières nuits elle s'est réveillée une seule fois puis plus du tout. Depuis elle dort 12h et on ne s'est pas levés une seule fois!
Et pourtant à cette période j'avais un gros souci de baisse de lactation et ma petite cassait sa courbe de poids.

On a essayé de faire ça avec tout le respect possible et surtout beaucoup d'écoute, en lui disant qu'on n'était pas loin d'elle et que si elle avait besoin elle n'avait qu'à appeler.
Après je rejoins les filles sur le fait qu'on était tellement épuisés qu'on étaient prêts à se séparer d'elle la nuit. Et elle nous la sentions prête aussi.

Voilà pour une fois j'ai pu remercier ma collègue qui m'a donné le seul bon conseil extérieur depuis que je suis maman.
Elle a vécu cette situation avec ses trois enfants (qui sont grands maintenant) et en aucun cas ça n'a impacté ses allaitements. Ses petits ont juste adapté leurs tétées la journée et sa lactation s'est modifiée en fonction.

Mon histoire n'est qu'un exemple, je n'en fais pas une vérité absolue, chaque enfant et chaque situation est différente il ne faut surtout pas généraliser!
Mais c'est vrai que je me pose la question depuis un moment du lien cododo/tétées la nuit... peut être que ça peut s'expliquer très simplement par les odeurs et l'instinct qui caractérise les mammifères que nous sommes.
Un jour j'ai lu un article qui parlait des petits africains de la brousse qui sont portés tout le temps et dorment avec leur maman, ils ont le sein en libre service H24 et les scientifiques ont dénombré plus de 40 tétées par jour!!! A méditer donc...

En tout cas ne culpabilise pas de la situation, écoute toi un peu quand même (dors dès que tu le peux) et fais les choses progressivement en écoutant ton coeur de maman.

Je te souhaite plein de courage pour la suite aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 10:07

nalahneige a écrit:

Un jour j'ai lu un article qui parlait des petits africains de la brousse qui sont portés tout le temps et dorment avec leur maman, ils ont le sein en libre service H24 et les scientifiques ont dénombré plus de 40 tétées par jour!!! A méditer donc...

je rebondis juste là dessus, c'est très logique je crois, il fait juste beaucoup plus chaud, mes petits en été s'ils ne boivent pas encore d'eau tètent facilement 40 fois sur 24h, il y a des micro tétées, des tétées repas, et ça se tasse dès qu'il fait moins chaud...
pour le reste, je pense aussi que l'odeur et la proximité modifient les cycles de sommeil (pas en mal d'ailleurs puisque si je ne me trompes pas les risques de MSN sont justement diminués du fait de ce sommeil moins lourd? enfin là je dévie carrément de sujet...), moi je pense que ça reste "naturel" (au sens physiologique), et je peux vraiment témoigner que j'ai pu retrouver ma dose de sommeil en modifiant mes habitudes (ne plus attendre le premier réveil pour me coucher, me coucher très tôt parfois, selon mes besoins de sommeil - je perds ma soirée mais je gagne tellement en bien être en me réveillant reposée...)
du coup je suis toujours partagée entre une envie bien naturelle de répondre "respecte tes limites, elles sont importantes" et l'envie aussi de dire que parfois justement si on lâche cette pression, cette norme sociale (l'enfant qui dort seul à 20h, les parents qui "ont leur soirée pour eux", etc...) on peut s'inevnter des autres fonctionnements temporaires propres à notre famille (la notre, c'était longtemps je m'endors avec les petits, je me relève tard en soirée, je passe un bout de soirée et le début de nuit avec mon homme, déjà reposée, puis je me recouche... parfois je m'endors très tôt et réveille mon amoureux dans la nuit pour des trucs de grands Very Happy, parfois c'est une période facile où ils dorment super tôt et on a justement notre soirée en amoureux... mais la flexibilité m'a sauvée!)

par contre, j'ai une certitude, c'est que chacun fait ses choix librement, que nous sommes loin de connaître votre vérité, votre vie, vos limites ou vos capacités, et là encore comme nalahneige je souligne que mon témoignage n'a justement que valeur de témoignage aav
Revenir en haut Aller en bas
Luziris
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : 91
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 11:45

Je pense que les filles ont déjà dû t'apporter quelques pistes de réflexion, mais je me permets d'ajouter mon grain de sel...

Les tétées, ce n'est pas que de l'alimentaire, c'est aussi du câlin, de la réassurance, un moment de bien-être pour ton bébé comme pour toi. Et la nuit, c'est un moment particulier, où les angoisses de la journée refont surface, où tout est un peu différent, un peu perturbant parfois... Alors j'estime, pour ma part, que si les tétées nocturnes te font plus de bien que de mal, il n'y a aucune raison de s'en passer. Cela n'a aucun rapport avec la capacité de ton fils à tenir des heures entières sans manger, ce qui a peu d'importance d'ailleurs (après tout, c'est lui qui sait quand il a faim ou quand il a besoin d'un câlin, non ? Je pense que tu peux lui faire confiance sur ses propres besoins).

Ma fille a bientôt un an, et elle tète encore beaucoup la nuit (je ne compte pas, nous cododotons, donc elle va au sein quand elle le souhaite). Je me suis aperçue que ma fatigue n'était pas en lien avec les tétées nocturnes : c'est une fatigue de chaque jour, qui s'accumule, le contre-coup de l'accouchement, le quotidien avec bébé, etc... Mais en fait, le corps se règle de lui-même sur le rythme auquel il est contrait, et je ne récupère pas mieux quand ma fille tète moins la nuit. Et même, je récupère moins bien... Parce qu'en fait, moi aussi j'aime et j'ai besoin des tétées de nuit : ça me rassure, ça me détend, et ça m'aide à trouver le sommeil ! Bien sûr, nous sommes toutes différentes, mais ce qui compte, c'est votre bien-être à tous les deux, et pas celui d'un médecin, ou de qui que ce soit d'extérieur à votre intimité.

Comme Fille du vent, j'essaie de rester flexible au niveau des horaires. Je somnole avec ma fille pendant les tétées du soir, et je n'hésite pas à me coucher tôt avec elle quand je suis fatiguée, quitte à me relever plus tard... On s'impose tellement d'horaires et d'obligations insensées : quand manger, quand dormir, combien de temps on est obligé de tenir sans manger pour satisfaire la pression sociale... Je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose de bon, et de juste physiologiquement.

D'ailleurs, je ne sais pas si cela va te rassurer, mais la diversification alimentaire ne change généralement rien du tout au niveau du sommeil (à moins de gaver son enfant avec de la farine avant de dormir, et encore). Donc pas de précipitations, que ce soit pour le "sevrage" nocturne, l'introduction des aliments, où que sais-je : fais confiance à ton instinct, et surtout écoutes ton bébé, c'est lui qui sait le mieux ce dont il a besoin, et personne d'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brujiel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 417
Localisation : lyon
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 18:31

alors je rebondis juste sur le lien cododo/tétés nocturnes. Notre fille a dormir dans notre chambre jusqu'à 11 mois et elle dormait 10h d'affilée entre ses 6 semaines et ses 6 mois. Ensuite elle a recommencé à se réveiller la nuit pour téter. Pour nous tout a changé avec la diversification justement: de zéro réveil on est passé à 1 puis 2 puis toutes les heures certaines nuits, en particulier vers 9-10 mois avec l'angoisse de séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
A sa place au chaud


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   Lun 10 Juin 2013 - 18:59

Merci pour ce partage d'expérience!!
Je pense qu'effectivement la proximité n'aide pas même si ici pas de cododo, son lit est quand même à côté du notre et ce pendant encore quelques temps, on commence les travaux pour sa chambre le moins prochain... On verra si ça change quelque chose mais au moins ça nous permettra à papa et moi de nous retrouver ;-)

Je crois que la semaine prochaine je vais mentir au doc s'il me demande ou on en est des nuits ça sera plus simple

Sinon j'essaye de lâcher prise, de ne pas me prendre la tête mais la pression me rattrape vite même si j'arrive de plus en plus à faire comme je veux. Il faut quand même prendre en considération l'avis de L'Homme, c'est son bébé aussi!!
Pr contre moi je n'arrive pas a me coucher tôt, je suis a fond de 21h a minuit, c'est la que je ferai un Max de chose, complètement décalée et du coup j'essaye de me lever plus tôt pour justement réussir à me coucher tôt mais pour l'instant ça marche pas Bad(

Il faut que je prenne confiance en moi, j'y suis arrivée pour la diversification (on mange comme on a envie) et pour les couches (la première lavable pour essayer commander;-))

Allez la suite au prochain épisode!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sevrage de nuit....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage de nuit....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sevrage de nuit....
» sevrage de nuit
» besoin de témoignages : sevrage de nuit
» sevrage de nuit suivant la méthode de Jay Gordon
» Sevrage de nuit à 6 mois... Possible, comment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Nourrir bébé :: Au sein-
Sauter vers: