discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'instruction en famille remise en cause

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 9:08

ce post me plait pourtant je ne savais pas comment me positionner.

concernant l'article je trouve tout comme vous que c'est totalement aberrant! par contre je pense qu'il est nécessaire d'avoir des contrôles.

avant de poster j'ai consulter ce site de LAIA pour essayer de trouver des renseignements sur le caractère réglementaire de l'IEF, et les textes de lois sont clairs (enfin autant qu'ils puissent l'être hein!!)
le contrôle de l'instruction est obligatoire sur le contenu de base et il est stipulé dans la loi que les contrôles NE PEUVENT EN AUCUN CAS etre les mêmes que pour le cursus scolaire public :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000758637&dateTexte=&categorieLien=id article5

le choix des parents pour la pédagogie et la non-scolarisation est censée etre respecté http://laia.asso.free.fr/iefdroit.html

et les connaissances requises sont bien établieshttp://laia.asso.free.fr/decret.html

par contre j'ai pas trouvé de texte précisant QUI peut inspecter ces familles... en tout cas pas à mes yeux un représentant de l'éducation nationale!! un représentant de l'Etat oui vu qu'ils sont censés juger une condition globale sur les connaissances diverses et variées (et surtout leur progression d'un controle a l'autre), la santé la sociabilité les activités annexes l'environnement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florcita
A sa place au chaud


Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 9:57

Mais ce contrôle de l'EN est-il/doit-il être aussi un contrôle social ? Car contrôler le niveau de connaissances de l'enfant est une chose, mais contrôler si l'enfant est bien traité en est une autre, non ? Où est la limite ?

Moi aussi Kymie, je pense que discuter avec l'enfant un peu plus âgé de ses activités permet de vois ses acquis. Mais ne peut-on pas faire la même chose avec les plus petits, en les laissant faire avec leur matériel ?

Fille du vent, la petite nièce de ma collègue voudrait savoir lire... La dernière fois que ma collègue l'a vue (il y a six mois), la petite lui demandait "c'est écrit quoi, là ? Et là ? C'est quelle lettre, ça ?" Mais les parents pensent vraiment qu'en ne lisant pas, on reste libre et on n'est pas influencé. Mais ne l'influencent-ils pas en imposant leur vision des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeineb
A sa place au chaud


Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 10:19

bonjour

Pourquoi dire que cest faux ? Je parle pas dans le vent je parle de cas précis de cas que j'ai connu ! Une fille sétait plainte de violence de la part de sa mere a deux professeurs et comme la mere connaissait bien l'école et bien ca rien donné...elle s'est juste bien fait démonté pour avoir voulu dénoncé sa mère... Je parle de cas...Et parfois l'école se trompe aussi, ya des signalement abusifs qui bousillent des familles...!

Ya du bien comme du mauvais que cela soit en école comme en IEf... Mais ne venez pas dire que vos exemples sont des génératliés et que mon cas est faux archi faux..! Désolé de le lire

Ya des IEF qui se passent a merveilles, enfants trés avancées, je connais une maman qui a 7 enfants tos en IEF, elle n'a jamais été a l'école en france, et elle n'a aucune fiches/cahier (moi je suis fan des fiches) , tout est fait par des logiciels/internet/jeux/montessorie, et bien ses enfants ont recu les compliments du controleurs. Le fait de ne pas suivre le cursus dit "classique" ne exclut de la norme ..

Ya certes des abus...mais des enfants délaissés par leur parents y en a pleins à l'école...Quand je vois des enfants qui a peine l'école terminé reste dehors jusqu'a pas d'heure, sans faire un seul exercices ou meme ouvrir un cahier histoire de revoir le cours et ce dés le CP.....moi j'appelle cela de l'abandon d'éducation....Ma voisine son fils dort a 00h alors qu'il est censé allé a l'école je trouve cela violent pour l'enfant ce rythme...a coté mes enfants dorment maxi a 21h30 et pourtant le lendemain cest ief donc on se leve quand on veut...!

Pour revenir au débat : ya des abus dans certains controles tout simplement car ya aucune formation pour ces controleurs defois ce sont des profs, desfois des gens de l'inspection acadamique, defois des psycologues de l'école, des directeurs...et chacun vient avec sa propre formation et sa propre idée sur l'ief...Donc defois ca peut virer au signalement pour des raisons toute bête defois pour de vrais raisons... L'ief cest aussi la tranquilté, et suivre le rythme de l'enfant...defois mes enfants apprennent vachement et defois on fait rien, on vie tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8747
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 10:38

zeineb a écrit:
des enfants maltraités le sont aussi en école "normal" et on fait jamais rien.....

je rebondissais sur cette affirmation, où tu ne parles pas d'un cas mais d'une généralité " on fait jamais rien"
et ca ce n'est pas vrai!
on a tous entendu parler d'enfant maltraité que les services sociaux peinent à protéger
tout comme on a entendu des parents mis en cause à tort....
cependant ce n'est pas une généralité ni une majorité.

fin du HS

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fourth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 11:51

Zeineb, une fois de plus on va pas être d'accord toi et moi.

Je me sens agressée et insultée par tes propos!

Alors d'après toi les gens qui ne font pas travailler les enfants après l'école sont des gens qui abandonnent l'éducation???? Tu assimiles dans la même phrase les gosses qui traînent et ne font pas de devoirs... C'est quoi cet amalgame?
Non sérieux, tu penses ce que tu dis? (tu réfléchis à tes propos?)

Tu te rend compte qu'ici nous sommes nombreuses à être contre les devoirs???
Tu te rend compte de l'accusation que tu balances?
Nous sommes de moins bons parents que toi?
Nous délaissons nos enfants?

Oui, mon fils est libre le soir, et il se couche quand il veut, parfois même à minuit (car malgré son jeune age il sait quand il a besoin d'aller au lit et le fait de lui même), non c'est n'est pas de la maltraitance ou du délaissement, c'est de l'auto gestion et il le fait très bien. Il se lève de lui même pour aller à l'école et n'est pas fatigué, c'est son rythme. Dans son cas c'est le coucher à heure fixe alors qu'il n'a pas sommeil qui serait une violence.
Mon fils de 4 ans sait déjà lire et écrire... je vais lui donner des devoirs après l'école pour quoi? (pour rappel, 2eme année de maternelle, il n'est pas sensé savoir lire et écrire) pour en faire une bête de foire?, juste parceque c'est bien de faire faire des devoirs? pour faire "style" comme on dit?

Passons sur ce sujet avant que je ne devienne encore plus agressive parceque là vraiment je me sens agressée et violemment!

L'IEF j'y suis plus que favorable et j'avoue que j'aimerais me sentir capable de le faire (mais j'ai l’honnêteté intellectuelle de reconnaître que je ne serais pas à la hauteur au vu de mon mode de vie), mais il faut reconnaître qu'un certain nombre de famille communautaristes (attention je ne parle pas de religion, de races etc, je parle de communautarisme en général) se cachent derrière ça pour vivre hors société et cacher pas mal de choses.
Certes elles sont peu nombreuses, mais si un seul enfant souffre, c'est un enfant de trop.

Je suis pour les libertés de chacun, mais elles ne sont pas toujours compatibles avec le bien de chacun.
Je suis donc pour les contrôles "sociaux" quand on a des doutes.
Quant aux contrôles d'instruction (et non scolaires donc), je pense qu'ils devraient être dispensés non par l'EN puisque ce n'est pas le même circuit, mais pas un organisme dédié (il faudrait voir à créer quelque chose au niveau du gouvernement).

L'école est un des moyens qui sert à détecter les souffrances, qu'elles soient dues aux familles, à l'entourage ou simplement aux difficultés de l'enfant. (et oui, Zeineb, il y a parfois des ratés, comment savoir qui dit la vérité et qui ment? mais dans l'ensemble, c'est utile)
L'IEF supprime cette possibilité de plus, donc en effet certains redresseurs de torts utilisent les contrôles pas comme il faut.
D'où le fait qu'il faudrait créer des contrôles d'instructions indépendants de l'EN croisés avec des contrôles pour s'assurer que tout va bien dans l'environnement de l'enfant. (sans pour autant suspecter à tout va).

J'aimerais revenir au sujet initial....
Peut on aider cette famille? Peut on se mobiliser pour que les droits à l'IEF soient respectés?
Peut on demander à ce qu'une commission réfléchisse à la création d'un organisme indépendant de l'EN qui se charge de ces contrôles?
Si quelqu'un à des idées...









Revenir en haut Aller en bas
tornadette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 34
Localisation : près de l'Allemagne
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 12:01

Personnellement j'ai toujours détesté l'école et même aujourd'hui je trouve cette institution inutile et mal fichue pour les familles qui savent instruire leurs enfants.
Pour d'autres l'école est le seul moyen de s'en sortir et d'apprendre quelque chose.

L'état voulant faire des économie, il devrais être logique de promouvoir l'instruction en famille .

J'aimerais bien instruire moi même ma fille mais voila, je ne sais pas combien de temps je pourrais rester sans travailler et l'école à comme avantage de libérer du temps aux parents (c'est le seul avantage que je voit en fait).

Pour les contrôles je trouve ça normal et même les test si ce n'est pas fait par un abrutit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 14:29

je ne sais pas ce qu'on peut concrètement faire, pour demander une application stricte de la loi, afin qu'eux et d'autres ne soient plus embêtés... je ne m'y connais pas du tout, je ne sais pas quels recours nous avons. Ecrire à nos représentants politiques?
Revenir en haut Aller en bas
zeineb
A sa place au chaud


Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 16:24

salut

Thémis, dire que l'école est l'un des moyens pour détecter les souffrances....laisse moi rire jaune quand meme ... toutes les aggressions sexuelles (pédophiles ou pas), psycologiques (harcelément entre enfant, venant des prof), et les suicidés, j'ai même connue une prof de math qui a fini chez le psycatre (le pire cest qu'elle était super gentille mais les enfants lui ont fait trop de misere dans mon college)....

Arrete de croire quand meme que ton avis est l'avis a prendre...genre "pour un enfant en ief" de torturés il prendre toutes les familles ief pour des fous communautaires...J'ai connu l'école en zep, en privée, en fac ect et franchement ca ma motive a 500% pour faire l'ief a mes enfants....

Enfin bref le débat n'est pas ecole/ief

Quant aux controles pour parent IEf cest souvent mal vue tout simplement car les controles fait ne correspondent pas aux enfants (2h de controle pour un CP?!), et surtout niveau méthode aussi, et surtout niveau qualité ce sont des controles pour des enfants de l'éducation nationale...qui parfois ne correspondent pas du tout aux enfants en IEf, ou qui ne prennent pas en compte leur probleme parfois y a des enfants plus lents, avec des dyspraxies, ect....moi defois je trouve que cest abusé ...

Ya et faut quand meme le rapeller des super controle ou le controle prend en compte les interets de l'enfant, ecoute les parents, regardent les supports, tu as des controles ou le controle ne regardent meme pas les supports, et passe directe a 2h de tests avec des préjugés...mais nos enfants ne sont pas bêtes ils ressentent trés bien les choses....

Je pense que les parents en IEF demande que les controleurs soient formés (cest pas demain..), et qu'on respecte nos droits ! Car légalement aucune loi nous oblige a accepter les tests ! Si la loi n'est plus d'accord alors qu'on la change tout simplement....!

Ce qui doit etre controlé cest qu'on fait bien de l'instruction...et non qu'on suit le systeme de l'école nationale

ps : pour le truc des propos mal pris, insultant ou autre...faut pas oublié que je ne t'ai pas accusé mais je parlais de mon quartier....faut apprendre a prendre du recul un peu defois et ne pas se sentir concerné par toutes accusations...Faire dormir un enfant a 00h ca arrive aussi aux miens en été ou parce qu'ils sont malades, et moi meme j'ai grandit avec une mère qui ne prenait pas en compte les horaires...mais quand on a court le lendemain pour un Cp dormir a 00h cest juste abhérrant j'ai quand meme le droit de penser cela...pour tenir toute une journée à l'école demain dés 8h30...dormir que 8h ne me suffirait même pas à moi adulte...aprés chacune éduque son enfant comme elle l'entend...J'ai le droit de penser cela..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 18:50

Tu as le droit certes, mais certainement pas de l'exprimer de la sorte.

Commences par prendre du recul au lieu de proposer aux autres de le faire.

Au passage, ta première phrase ne veut rien dire. Une phrase, ça a un sujet et un verbe au minimum.
Rigoles jaune si tu veux, mais commences par apprendre à t'exprimer correctement avant de vouloir enseigner aux autres.
Et ça, c'est une attaque directe qu'on soit bien claires toi et moi.

Où as tu lu que j'accuse les familles IEF d’être communautaristes???? (le mot à été utilisé, mais certainement pas dans le sens où toi tu te permet d'affirmer que je l'ai utilisé)
N'inverse pas mes propos, ne mélanges pas tout et arrêtes de raconter n'importe quoi, ça fera du bien à beaucoup de monde.

Je n'ai jamais eu la prétention que c'était mon "avis" qu'il fallait suivre, d'ailleurs quel avis ai-je donné, si ce n'est le même que les personnes qui se sont exprimées, (hormis toi, comme d'hab quoi)

Tu devrais vraiment te remettre en cause car systématiquement dans les conversations où nous exprimons toutes les deux, ce sont tes propos qui dérangent. Les seuls fois ou quelqu'un me fait des reproches c'est toi. Alors que toi c'est quand même souvent qu'on te remet gentiment dans le droit chemin.

Désolée, pour ce pavé non CNV les filles 02_05_The-Definition













Revenir en haut Aller en bas
zeineb
A sa place au chaud


Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 19:13

Thémis a écrit:
Tu as le droit certes, mais certainement pas de l'exprimer de la sorte.

Commences par prendre du recul au lieu de proposer aux autres de le faire.

Au passage, ta première phrase ne veut rien dire. Une phrase, ça a un sujet et un verbe au minimum.
Rigoles jaune si tu veux, mais commences par apprendre à t'exprimer correctement avant de vouloir enseigner aux autres.
Et ça, c'est une attaque directe qu'on soit bien claires toi et moi.

Où as tu lu que j'accuse les familles IEF d’être communautaristes???? (le mot à été utilisé, mais certainement pas dans le sens où toi tu te permet d'affirmer que je l'ai utilisé)
N'inverse pas mes propos, ne mélanges pas tout et arrêtes de raconter n'importe quoi, ça fera du bien à beaucoup de monde.

Je n'ai jamais eu la prétention que c'était mon "avis" qu'il fallait suivre, d'ailleurs quel avis ai-je donné, si ce n'est le même que les personnes qui se sont exprimées, (hormis toi, comme d'hab quoi)

Tu devrais vraiment te remettre en cause car systématiquement dans les conversations où nous exprimons toutes les deux, ce sont tes propos qui dérangent. Les seuls fois ou quelqu'un me fait des reproches c'est toi. Alors que toi c'est quand même souvent qu'on te remet gentiment dans le droit chemin.

Désolée, pour ce pavé non CNV les filles 02_05_The-Definition


Cava ca ta fait du bien ?! Tant mieux ma foi aav Toi et moi on n'est quasiment jamais d'accord du moins sur la forme... Ensuite moi et le net je suis pas sensible aux pseudos "attaques" "agressions"...ou autres donc je lis ton message comme tout autre message...Rassure toi...! Si ya que moi qui te fais des reproches...encore une fois désole de ne pas aller dans ton sens...cest vrai que si cest que moi cest que le problème ne peut venir que de moi...surtout que je ne sais pas faire des phrases (merci internet)...

Mais si tu penses que l'école est si génial (n'oublions pas le classement au top de ton departement ou ton village j'ai oubliée)...et que grâce à elle des souffrances peuvent etre déceler.....

Pour toutes les victimes des milieux scolaires : agressions, pédophilies, suicide, depression, humiliation et tout va je ne peux pas te permettre de croire que tu as raison ! Non hélas....La réalité prend le dessus...et là on ne parle pas de 1 cas isolés...mais de milliers de cas....! Quand je vois qu'un prof/directeur pédophile peut excercer librement malgré les plaintes...et bien moi je met pas mon enfant dans un tel systeme...aprés chacun voit midi a sa porte hein...! Mais pour moi cest pas un seul cas, y en a pleins (regarder sur le site horsdesmurs.org ou horsdesmurs.com), elle liste toutes les agressions "recencées" de pédophilie, agression sexuelle, agression physique ect...et ca fait beaucoup beaucoup trop pour moi en tant que maman ....!

Donc non l'école n'est pas a l'abri et l'ief non plus..mais j'ai rarement vue des enfants en IEF souffrir de pédophilie, suicide, agressions, ca doit exister mais pas autant que l'école qui quand même est devenue normal que des enfants de 6/7ans se fassent des attouchements...ect de toute manière même la société le tolère...pas trés étonnant en même temps ce n'est qu'une continuieté...

ps : désolé les fautes...jai jamais été douée en français j'ai toujours préférée les maths...! I'm sorry...d'ailleurs tu as raisons, je devrais retourner a l'école avant de faire l'école moi même à mes enfants...comment pourrais-je leur enseigner....!


FERMETURE DE PARENTHESE ////////// (mais comme cest dit en public je repond en public)...sorry pour l'initiatrice du post aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple
avatar

Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 20:01

Les filles, je vous serais reconnaissantes de modérer vos propos. Le ton monte et je ne pense pas que ce soit constructif. Si le sujet tourne en suçette, il sera clos, désolée. Un peu de respect dans vos réponses, merci.

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple
avatar

Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Sam 9 Mar 2013 - 8:00

modo on
J'ai supprimé les messages qui suivaient ma demande de modération de propos d'hier soir.

Il est important, sur ce forum, de se comporter avec respect envers chacun. Les opinions peuvent diverger, mais nous n'acceptons pas que le ton monte comme ce fut le cas ici. Le respect de chacun est important pour nous, et si vous souhaitez faire passer un message, je doute qu'il passe quand il est formulé de cette manière.

Zeineb, Thémis a initié ce post pour informer, et nous souhaiterions pouvoir laisser cette information ici, puisqu'elle intéresse plusieurs membres.

C'est un sujet qui vous tient à coeur, ok, mais réfléchissez à deux fois quand vous écrivez, réfléchissez à la manière dont ça va passer à l'écrit, relisez-vous.

Merci.

/modo off

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'instruction en famille remise en cause
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'instruction en famille remise en cause
» L'Instruction En Famille
» IEF- Instruction en famille
» Instruction en Famille
» menace instruction no. 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: