discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'instruction en famille remise en cause

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'instruction en famille remise en cause   Lun 4 Mar 2013 - 20:59

Ma grande soeur vient de relayer une info concernant une famille qu'elle connait.
Pour info, le procès du 26/02 est passé, la famille a perdu. (c'est lamentable, écoeurant et révoltant)
Instruction en Famille pointé du doigt par l'éducation nationale

Je ressens une grande tristesse pour cette famille que ma soeur connait.
Elle les décrit comme des gens très bien, avec des enfants heureux, équilibrés, cultivés et éduqués.

Revenir en haut Aller en bas
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 0:19

c'est révoltant fou36 fou36

comment est-il possible que malgré une instruction évidente ça ne passe pas mimique045
ça lance une pression dingue sur les familles IEF : accepter les tests illégaux ou perdre ce droit fondamental, belle mentalité pascontent149


_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 9:08

JE me demandais si quelqu'un avait déjà eu des soucis de ce genre et comment elle avait pu s'en sortir.
Ne peut on rien faire pour les aider? Je ne sais pas, médiatiser, faire une pétition...
Je trouve ces dérives assez inquiétantes car les parents ne font rien qu'appliquer leur droit.
Ils pourraient céder et accepter les tests pour avoir la paix mais dans ce cas, n'est pas donner raison à l'éducation nationale?
Revenir en haut Aller en bas
Kymie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 30
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 9:17

Révoltant oui c'est le mot... c'est une guerre de pouvoir ? Pourquoi aller embêter une famille dont les enfants se sentent bien, se portent bien intellectuellement y compris et se comportent bien ? pascontent149

Je lis souvent dans les blogs que la plupart de famille opte pour l'inscription à des cours par correspondance... et je crois que c'est justement pour éviter ce controle là. C'est, je pense, ce que nous ferons si on arrive jusque là. Car même si cela signifie replir des fiches pour qu'elles soient évaluées et jugées derrières, il y a plus de liberté de rythme et moins de pression.

mimique121
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 9:20

C'est une honte!! pascontent149
Je ne comprend pas qu'ils aient pu perdre ce procès, ils sont pourtant dans la légalité non??
Revenir en haut Aller en bas
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 10:14

Heuuu je me souviens d'avoir suivi tout un temps une famille qui a vu ses enfants retirés et placés, à cause de l'IEF, je cherche l'info et je reviens.

Edit, je trouve paaaaas pfff pascontent149

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Gadrey
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 12:18

J'avais aussi suivi une histoire de ce genre un moment: http://tribudespandas.canalblog.com/
Ca a duré longtemps... (faut remonter un peu dans les historiques pour avoir les différentes étapes de ce qui leur est tombé dessus....)
C'est triste cette obstination aveugle et sourde des institutions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kymie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 30
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 12:57

Et ce sont les enfants qui en patissent en premier.

Si leurs parents ont eu la chance et la possibilité de pouvoir mettre en place une éducation sereine, amusante, complète, pleine de voyage et de découverte, sans jugement ni évaluation... tout va s'effondrer, leur rythme et leur volonté d'apprendre librement...

pascontent127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 13:09

Kymie, la famille refuse les évaluations, donc les fiches d'évaluations à remplir pour les cours par correspondance ne sont pas compatibles avec leur démarche.

Je ne comprend pas que la justice ai statué en leur défaveur puisqu'ils respectent la loi... Il y a un soucis là non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 13:45

moi ça me fait carrément flipper...
nous aurons cette année le premier contrôle pour le Loupiot, et je ne sais pas du tout, je deteste qu'on me force la main, je crois que je vais tenter de laisser venir, voir si mon enfant est ok pour des tests ou non (mais par contre en ma présence, ça c'est clair pour moi), peut être aussi demander à des amis d'être présents et témoins? je connais des familles pour qui le contrôle se passe super bien, elles sont ok pour laisser évaluer parce que les parents en ont discuté avec les enfants, et tout le monde est ok pour dire que ce système d'évaluations ils n'en tiennent pas compte, c'est juste une formalité, ils le vivent bien comme ça... moi j'ai surtout envie de pouvoir continuer ma vie comme je l'entends, mais j'ai du mal à accepter l'idée de devoir me soumettre à un truc illégal pour obtenir ce droit là...
et oui, le pire c'est bien que la justice ignore la loi.... pascontent159
il y a la famille panda, mais plusieurs autres familles ont rencontré beaucoup de pression, rien qu'un contrôle social, moi ça me ferait flipper, je suppose que pour la plupart des "bien pensants" (je veux dire ceux qui aiment penser à la place des autres, savoir ce qui est bon pour eux) je suis déjà bien au delà de la limite....
Revenir en haut Aller en bas
Gadrey
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 13:55

Fille du vent a écrit:
tout le monde est ok pour dire que ce système d'évaluations ils n'en tiennent pas compte, c'est juste une formalité, ils le vivent bien comme ça...
Mais en fonction des "notes" obtenues à ces évaluations, la famille ne risque-t-elle pas d'avoir des soucis? Du genre "pas le niveau", donc vous retire la possibilité de faire l'IEF?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 14:05

Gardey a écrit:
Mais en fonction des "notes" obtenues à ces évaluations, la famille ne risque-t-elle pas d'avoir des soucis? Du genre "pas le niveau", donc vous retire la possibilité de faire l'IEF?

Alors ça serait bien le comble de l'hypocrisie ça, on ne retire pas le droit d'instruire aux institutions de l'Education Nationale parce que tel pourcentage d'élèves double, redouble voire même re-redouble la même classe!
Revenir en haut Aller en bas
Gadrey
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 14:24

Jonquille a écrit:
Alors ça serait bien le comble de l'hypocrisie ça, on ne retire pas le droit d'instruire aux institutions de l'Education Nationale parce que tel pourcentage d'élèves double, redouble voire même re-redouble la même classe!
Pas faux... Alors, ils servent à quoi ces tests??? On embêterait ces familles parce qu'elles ne veulent pas soumettre leurs enfants à des tests qui ne servent à rien (si ce n'est à justifier la paye de ceux qui les font passer...)?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 17:33

si tu tombes sur un "sauveur", et que tes enfants n'ont pas le niveau qui colle à ce qu'on apprend à son âge à l'EN, (et peu importe ses autres connaissances..) le risque est qu'on impose un deuxième contrôle, puis effectivement une scolarisation, à ce que j'en sais. Il se trouve que dans les familles dont je parle, je suppose qu'ils savent que les enfants ont ce niveau...
ceci dit, de toutes façons, avec une telle personne, je crois que quoi qu'on fasse on a tord... il y a aussi des inspecteurs plutôt chouettes, mais c'est la loterie...
et oui, c'est totalement injuste cette obligation de resultats alors que nombre d'enfants n'atteignent même pas le socle commun à la fin du collège....

à quoi ils servent ces tests... je suppose que c'est selon la personnalité de l'inspecteur: quelqu'un de chouette va vraiment appliquer la loi, un flippé va suivre la circulaire EN pourne pas se faire embêter par sa hierarchie, quelqu'un de pénible va tenter de trouver des failles,... ça peut servir à un rapport de force, ça peut servir à remplir de la paperasse...
j'ai envie de laisser sa chance à la personne qui viendra ici, mais c'est clair que ces histoires là n'aident pas à être totalement détendus...
Revenir en haut Aller en bas
Chocobio
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Jeu 7 Mar 2013 - 23:06

Je ne veux pas faire l'avocat du diable ou me prendre des tomates mûres mimique112 mais je me dis que c'est tout de même bien qu'il y ait des contrôles des familles pratiquant l'ief.
Ne vous méprenez pas, je suis totalement favorable à l'ief (je suis prof des écoles, mais je suis très loin de trouver que l'école actuelle est la panacée; j'aurais aimé pratiquer l'ief c'est pour dire!). Mais, il faut penser qu'il y a des familles qui dysfonctionnent, des enfants qui sont maltraités, et c'est souvent à l'école que l'on s'en rend compte et qu'on tire la sonnette d'alarme. Je trouve que c'est important que quelqu'un passe vérifier que ces familles instruisent vraiment leurs enfants, s'en occupent correctement. Ou même sans maltraiter réellement leurs enfants, détecter des familles qui seraient dépassées par l'ief et auraient abandonné sans pour autant les scolariser.
Donc là je ne parle pas de cette famille en particulier bien sûr. C'était une réflexion générale.

Voilà je m'en vais.... divers127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeineb
A sa place au chaud


Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 0:05

@Chocobio : des enfants maltraités le sont aussi en école "normal" et on fait jamais rien....Mais bon un controle comme tu dis histoire de vérifié qu'on fait bien l'ief ca redonne aussi du remontant au parents qui defois prennent une pause un peu trop longue...je suis pas contre

Alors pour la personne qui a posé la question de

si ils échouent aux tests ? : en général donc rapport négatif avec soit menace de rescolarisé l'enfant le mois suivant (deja vue plusieurs fois), soit quelques lacunes et on refait un second controle 2/3 mois aprés avec les acquis demandés...

S'ils refusent les tests : probleme également beaucoup sont partis jusqu'en justice..

Rapport négatif de manière injuste ou venant de controleur incultes....d'aprés les témoignages beaucoup de controleurs ne connaissent ni la raison de leur venues (vérifié l'ief et non la forme de l'ief), outrepassent leur droit (avec des questions personnelles, médicales, et pire religieuses qui ne les regardent en rien !), et suffit qu'ils soient de mauvaises humeurs defois cest limite pitoyable...

par exemple les parents qui prennent les cours par correspndance chez EAD qui sont belges, et bien les controleurs detestent ca, cest pas français donc cest nul ! et souvent ils sont recadrés alors que EAD cest un excellent court, avec un niveau demandé trés élévé comparé aux niveaux français...va comprendre....!

et beaucoup de controle viennent avec leur point de vue sur l'ief...

Vraiment cest au bon vouloir suffit de tomber sur quelqu'un de sympa et de bonne humeur et qui connait son travail....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocobio
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 6:30

zeineb a écrit:
@Chocobio : des enfants maltraités le sont aussi en école "normal" et on fait jamais rien....Mais bon un controle comme tu dis histoire de vérifié qu'on fait bien l'ief ca redonne aussi du remontant au parents qui defois prennent une pause un peu trop longue...je suis pas contre


Permets-moi de ne pas être d'accord avec toi, des signalements sont faits (j'en ai déjà fait un personnellement) et dans certains quartiers sensibles, c'est plusieurs fois par an pour une même école. Après, on ne peut pas tout deviner, mais dès qu'on sent un problème, on "creuse" autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elomelo
Habituée


Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 6:37

Chocobio a écrit:
Je ne veux pas faire l'avocat du diable ou me prendre des tomates mûres mimique112 mais je me dis que c'est tout de même bien qu'il y ait des contrôles des familles pratiquant l'ief.
Ne vous méprenez pas, je suis totalement favorable à l'ief (je suis prof des écoles, mais je suis très loin de trouver que l'école actuelle est la panacée; j'aurais aimé pratiquer l'ief c'est pour dire!). Mais, il faut penser qu'il y a des familles qui dysfonctionnent, des enfants qui sont maltraités, et c'est souvent à l'école que l'on s'en rend compte et qu'on tire la sonnette d'alarme. Je trouve que c'est important que quelqu'un passe vérifier que ces familles instruisent vraiment leurs enfants, s'en occupent correctement. Ou même sans maltraiter réellement leurs enfants, détecter des familles qui seraient dépassées par l'ief et auraient abandonné sans pour autant les scolariser.
Donc là je ne parle pas de cette famille en particulier bien sûr. C'était une réflexion générale.

Voilà je m'en vais.... divers127
Je pense comme toi.
Et pour Zeinneb, l'école permet souvent de détecter des enfants en souffrance.
Je pense qu'il faudrait des équipes spécialisées en IEF pour les contrôles, avec des personnes ayant de l'interet pour ce type d'instruction.
Cela limiterait les avis négatifs par manque d'objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8771
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 7:17

je pense que le pb de ces tests relève du problème majeur de l'EN càd ce désir absolu d'homogénéité des niveaux que les enfants doivent avoir.
A 6 ans tu devras savoir faire ca , ca et encore ca! TU DEVRAS
et si tu ne sais pas tu es "défaillant" ( et j'exagère à peine)

alors que si on se penche un peu sur le développement de l'enfant on découvre bien vite que certains développent des compétences plus rapides dans tel ou tel domaine alors que d'autres non mais qu'ils vont en développer dans d'autres secteurs...

moi ce qui me gène aussi dans cette notion de contrôle c'est qu'on donne vachement de pouvoir à une seule personne, et qu'on a aucune garantie de son intégrité...

je ne me sens pas concernée + que ca par l'IEF, ca ne m'attire pas plus que ca, mais pour autant les pressions que subissent les familles ( courageuses) qui font ce choix me révolte...

juste pour rebondir sur ce que dit chocobio: je ne vois pas bien en quoi le contrôle de niveau permettrait de détecter la maltraitance
on peut avoir des enfants à très bon niveau scolaire qui sont maltraités ( la surpression et la course à la réussite peut être une forme de maltraitance)
tout comme on peut avoir des enfants à niveau "moyen" ( j'aime pas ce mot) qui seront parfaitement heureux et épanouis car respectés dans leur rythme
si le contrôle prenait la forme d'une visite pour s'assurer du bien être de l'enfant ce serait différent...

et enfin pour rebondir sur ce que dit zeineb, j'ai une maman assistante sociale et je ne peux juste pas te laisser dire ""des enfants maltraités le sont aussi en école "normal" et on fait jamais rien..""
ce n'est pas vrai , mais alors pas vrai du tout. les signalements fait par les enseignants sont fréquents et pris très au sérieux...
ca me gêne vraiment que de telle affirmation soit balancée comme ca, surtout qu'elle est vraiment fausse...

aav aav

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fourth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocobio
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 8:06

mimikief a écrit:

juste pour rebondir sur ce que dit chocobio: je ne vois pas bien en quoi le contrôle de niveau permettrait de détecter la maltraitance
on peut avoir des enfants à très bon niveau scolaire qui sont maltraités ( la surpression et la course à la réussite peut être une forme de maltraitance)
tout comme on peut avoir des enfants à niveau "moyen" ( j'aime pas ce mot) qui seront parfaitement heureux et épanouis car respectés dans leur rythme
si le contrôle prenait la forme d'une visite pour s'assurer du bien être de l'enfant ce serait différent...

La maltraitance peut prendre plusieurs formes : comme le manque d'hygiène... ou la non-instruction et là je vois l'intérêt que ce soit un IEN.
Et un cas de grosse maltraitance physique peut être détecté par une simple visite à mon avis. Je suis désolée mais je crois que j'ai trop entendu d'horreurs dans mon milieu professionnel pour ne pas être un peu parano quand les enfants sont "hors circuit". Mais, je le répète, après je suis tout à fait pour l'ief, je m'interrogeais juste sur la pertinence de n'avoir AUCUN contrôle sur les familles dont les enfants ne sont pas scolarisés.
mimikief a écrit:

et enfin pour rebondir sur ce que dit zeineb, j'ai une maman assistante sociale et je ne peux juste pas te laisser dire ""des enfants maltraités le sont aussi en école "normal" et on fait jamais rien..""
ce n'est pas vrai , mais alors pas vrai du tout. les signalements fait par les enseignants sont fréquents et pris très au sérieux...
ca me gêne vraiment que de telle affirmation soit balancée comme ca, surtout qu'elle est vraiment fausse...


Merci aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 8771
Age : 33
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 8:10

chocobio je ne suis pas forcément non plus pour le " aucun contrôle"
par contre des tests, évaluations, etc ca je suis contre
je crois qu'au fond on est d'accord aav

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur...
et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune  ...
... Un troisième trésor s'est installé en mars 2017 pour notre plus grand bonheur  

Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G


           Lilypie Kids Birthday tickers
           Lilypie Fourth Birthday tickers
           Lilypie Pregnancy tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocobio
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 8:19

mimikief a écrit:
chocobio je ne suis pas forcément non plus pour le " aucun contrôle"
par contre des tests, évaluations, etc ca je suis contre
je crois qu'au fond on est d'accord aav

Oui 0059_G Moi non plus je n'aime pas les évaluations ! content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kymie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 30
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 8:25

Thémis a écrit:
Kymie, la famille refuse les évaluations, donc les fiches d'évaluations à remplir pour les cours par correspondance ne sont pas compatibles avec leur démarche.

Je comprends tout à fait leur démarche, dans l'esprit montessori l'idéal c'est l'auto-évaluation sans jugement de l'adulte, je voulais simplement dire que moi j'opterai surement pour cette solution là qui me semble un bon compromis.

Sinon je suis pour le controle social aussi.
Pour l'évaluation du niveau scolaire par contre... j'aurais dit qu'il est possible de voir si un enfant semble instruit sans pour autant lui faire subir d'évaluation, en discutant avec lui de ses activités, ses apprentissages quotidiens, et ce qu'il aime... sans chercher à la faire entrer dans la case CE1 ou CM2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florcita
A sa place au chaud


Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 8:43

Moi je suis a priori pour les contrôles (mais je n'aime pas ce mot !). Concernant les tests de niveau, je ne sais comment me positionner...
J'ai lu le lien donné par Gadrey et c'est vraiment révoltant d'enlever les enfants à des parents à cause de faux signalements et de préjugés sur l'IEF.

J'ai une ancienne collègue, dont la petite-nièce a été déscolarisée en maternelle. Elle a dix ans aujourd'hui et ne sait pas du tout lire ni écrire. Les parents, pour des raisons qui leur sont propres, n'ont pas voulu la laisser à l'école et déménageaient tout le temps pour éviter les inspections. Mais de plus ils ne veulent pas l'instruire (apprendre à lire, connaître les bases de l'hygiène -elle ne se lave pas et a des poux depuis des années) pour que cette petite puisse garder son esprit critique. En outre, elle a de grandes habiletés manuelles.
Et depuis que ma collègue a fait remarquer aux parents que ce serait bien qu'elle sache lire, plus aucun signe de vie, plus aucune nouvelle... Ma collègue était leur seul lien avec la société.

Un cas comme celui-ci me rend favorable aux contrôles. Savoir lire c'est quand même la base !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   Ven 8 Mar 2013 - 9:01

c'est un peu un faux débat, puisqu'on aimerait juste le respect de la loi, c'est à dire contrôler que l'instruction soit réelle, ce qui est un droit de l'enfant, mais en respectant les choix éducatifs des parents (c'est toujours dans la loi).
et les inspecteurs, qui sont issus de l'EN, suivent la circualire EN qui demande un contrôle des connaissances, et ils se basent sur les programmes scolaires, ce qui est une aberration, a priori si je ne scolarise pas c'est pas pour jouer à la maîtresse modèle ;) je suis ok qu'on vienne regarder mes supports, parler avec moi, vérifier mes enfants ont la possibilité d'accéder à une connaissance (et concrètement minimum le socle commun à seize ans).
Mais pas d'accord pour qu'on vienne creuser dans ma vie alors qu'il n'y a justement aucun signe d'alerte, qu'on teste mes enfants s'ils ne sont pas d'accord, qu'on juge notre instruction sur une base que je ne suis pas, etc.... effectivement, dans l'idéal, ce serait des gens interessés et au courant et respectueux qui viendraient contrôler, et là ce serait chouette, dans l'interet de tous, avec un partage, peut être même un regard aidant, tout ça tout ça....

ensuite, la non instruction, ça dépend aussi ce qu'on met là dedans: les familles unschooling (donc qui n'ont pas de support préétabli, qui observent leur enfant, ce qui l'interesse, et foncent là dedans pour alors lui faciliter l'accès aux connaissances) pour beaucoup de gens c'est pas instruire, et pourtant quand tu vois les enfants au final,ils ont une somme de connaissances et de savoir faire fabuleuse, une confiance en leur capacité d'apprendre de nouvelles choses inébranlable, etc...

le contrôle social, oui et non, je comprends l'idée, mais en même temps, comme je le disais, je connais des familles qui sont vraiment embêtées et doivent se justifier sur des choix perso, cododo, allaitement, etc... parce que ça ne rentre pas dans les normes, et que si tu autorises une personne qui a un pouvoir et l'utilise mal, voilà.... je n'ai pas de solution magique, plus de ggarde fous, travail en équipe, je n'en sais rien, mais juste je vois que parfois on veut juste mener la vie qui nous convient, on est respectueux de nos enfants, de leur rythmes, et on se retrouve à devoir se justifier encore et encore, à dépenser energie et argent, c'est pas juste!

Kymie oui c'est ça, certains inspecteurs fonctionnent ainsi pour l'évaluation, c'est vraiment génial je trouve!

Florcita, on peut juste espérer qu'un jour cette enfant prenne son envol, et elle apprendra à lire sans problème si elle le souhaite, aucun doute là dessus!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'instruction en famille remise en cause   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'instruction en famille remise en cause
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'instruction en famille remise en cause
» L'Instruction En Famille
» IEF- Instruction en famille
» Instruction en Famille
» menace instruction no. 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: