discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a PAS de petites violences.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 17:12

Depuis quelques semaines, chargée d'émotions pour ma fucking fouresque de fille, est-ce lié à l'arrivée de son petit frère, son âge, la période, l'école ou parce que c'est une période d'hiver ou juste parce que c'est comme ça et que l'on ne peut tout comprendre : recrudescence de problèmes avec Pikmin.

Elle n'écoute strictement rien, c'est usant, fatiguant, chiant, tout les adjectifs négatifs y passent. Nous sommes fatigués, stressés par les nombreux changement qui nous attendent et on commence à crier plus, de plus en plus facilement, de plus en plus souvent et de plus en plus fort.
Un barreau de franchis.

Puis mon homme se met à "imiter Gibbs" parce que selon lui on rate quelque chose, il lui faut plus de rigueur de règle (je passe sur les nombreuses discussions où je rappelle qu'à chaque fois que l'on a augmenté les punitions, les cris ça a, au final, empiré les choses mais bref mon homme veut reprendre les rennes). Du coup, à chaque transgression ou grosse insolence, il lui décoche une petite tape derrière la tête.
Un autre barreau de franchis. Derrière mes regards réprobateurs, il tente de me rassurer sr le fait qu'il ne tape absolument pas fort (ce qui est vrai) mais pour moi y a un truc qui ne passe pas. Mais ma patience s'étiole elle aussi et plus les petites tapes sont faciles, bizarrement l'agressivité de Pikmin s'accroît ou peut être est-ce encore une fois la période ou la saison, tellement dur de ne pas se laisser avoir. Alors moi aussi, les petites tapes tombent elles aussi.
Encore un barreau de franchis.
Bien sur au début je m'excuse, je dialogue, je lui parle mais un fossé se creuse, lentement mais sûrement et au fur et à mesure que la banalité des "petites tapes" se forge, le dialogue, lui, s'amenuise.... jusqu'à disparaître. Les petites tapes sont rentrées dans le quotidien, bien sur accompagné de cris, de râle.
Les bons moments se raréfient également. C'est vicieux, on ne s'en rend même pas compte c'est ça le pire...

Puis le petit frère fait son apparition, Pikmin est plus "dure" que jamais. C'est hard, franchement c'est difficile : la fatigue, la chute des hormones, la jalousie de pikmin, les nuits à nouveau hachées. L'équilibre peine à revenir.
Puis le licenciement de mon homme se passe mal, il sature et ne supporte plus rien.
Il y a deux jours il me demande une soirée : une soirée à lui sans les pioupious juste être tranquille à lézarder devant la télé sans les demandes incessantes de la grande.
J'accepte de bon cœur, je m'inquiète pour lui, il déprime sévère et j'ai peur qu'il ne se laisse sombrer.
Je prépare le repas avec la grande, le petiot dans l'écharpe, le repas ne se passe pas trop mal puis pioupiou number two se réveille et cherche à sortir de l'écharpe, je finis le repas entre pioupiou sur le bras, manger et gérer la grande qui commence à s'exciter.
La fatigue entre en jeux, je commence à sévèrement m'impatienter mais je gère, enfin je pense.
Le repas se termine, Pikmin débarrasse, je fais la vaisselle, pioupiou dans le transat hurle de bon coeur, Faut encore faire le coucher, allez ma grande je vais bientôt pouvoir me poser.
Faut que pikmin se lave les dents, mais ça la gonfle elle en a marre et sent bien que mon attention est sans cesse partagée entre les corvée, elle et le petit, elle provoque, forcément qu'elle provoque elle revient d'une journée chez la nounou, ne nous a pas vu de la journée, forcément qu'elle veut un peu d'attention rien que pour elle... Mais lancée dans MA routine, dans mes comptes de ce qui doit être fait, mon impatience augmente je m'énerve je cris de plus en plus fort. Forcément ça ne marche pas, on le sait mais c'est tellement plus simple de passer ses nerfs sur ses enfants hein... Le petiot, lui, hurle de plus bel.
Puis la provocation s'accentue, je pète un plomb, je l'envoie se coucher, un geste de trop : je la prend par la manche et la fait violemment sortir de la salle de bain. Trop violemment....
Elle trébuche et tombe tête la première sur le carrelage. Ça ne loupe pas : la lèvre a doublé de volume, la gencive en sang, les incisives bougent.
Par MA faute, mon incapacité à garder mon calme ou à passer la main ma fille est en sang.
Je fond en larme, je m'excuse, lui demande pardon. Elle, cet amour, me dit que ce n'est pas ma faute, mon sentiment de culpabilité double.

C'est la panique, Matt pleure puis tombe dans les pommes, Pikmin et petiot hurlent en coeur.
On se calme et on dort tous ensemble (bon je n'ai que peu dormi).

Le lendemain, mon homme trouvera un dentiste : on attend 3 semaines pour voir s'il faut ou non arracher les dents qui bougent pour éviter une éventuelle rage de dents. A priori, les dents définitives ne sont pas touchées. Mais si ça se trouve ma pikmin sera défigurée pendant près de 2 ans, le temps que les dents définitives arrivent.
On a pu en reparler avec mon homme, nous sommes tombés d'accord que nos petits dérapages au quotidien, qui semblaient si anodins n'ont servis qu'à permettre de franchir un pallier supplémentaire de violence.
Le pire c'est que si elle n'était pas tombée ça serait sans doute passé inaperçu.

Je n'ai pas posté ici pour avoir l'absolution,j'ai déjà bien honte et rien ne changera ça.
Juste un témoignage pour en rajouter sur le fait qu'il n'y a PAS de petites violences, ces violences quotidiennes qui semblent anodines mais qui au final légitimise le passage à plus de violence parce que nos enfants sont infernaux, parce qu'ils le "méritent", parce qu'on est crevé, parce qu'ils ne comprennent que ça, parce que.... nous trouverons toujours mille et une raison pour nous justifier mais au final ce sera toujours l'enfant qui paiera nos propres incapacités à dialoguer, conserver notre calme ou nous retirer quand nous ne pouvons plus gérer la situation.
Parce que j'espère qu'une jour, les châtiment corporels seront interdit dans notre pays, pas dans un soucis de culpabilisation des parents mais pour avancer vers une éducation plus respectueuse et un accompagnement des parents pour éduquer leur enfants sans AUCUNE violence.

Parce que non, une petite fessé peut toujours faire du mal...

J'ai honte, punaise que j'ai honte....

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Flora
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5493
Age : 36
Localisation : Amnéville (Moselle)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 17:43

Je t'embrasse fort Louve aau

Je n'ai aucun conseil à te donner pour faire retomber la pression, à part peut-être de tenter Ho'oponopono pour que tu te laves de la culpabilité que tu as. Je vous souhaite beaucoup de courage aau

_________________
)O(

En mode Wonder-tata depuis le 9/05/2012 0059_G

Juste aujourd'hui : ne sois pas en colère, n'aies pas peur, sois honnête, accomplis ton devoir diligemment, sois bienveillant avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eanna.fr
florie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2673
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 18:11

aau aau aau aau
Ma belle, ça à l'air vraiment dur le quotidien avec Pikmin et le petit loulou aau

C'est sur qu'il n'y a aucune excuse, ni la fatigue, ni le fait qu'elle n'écoute rien,... Et que c'est une petite violence qui s'installe insidieusement dans la relation et qui ouvre la porte au dérapage, à l'accident.
Je comprend bien ta culpabilité, je suis passé par là l'été dernier après lui avoir mis des fessées, même si les conséquences ont été moins grave que pour ta puce.
Je n'aurais pas de leçon à te donner, peut être un conseil auquel je me suis raccroché les temps qui ont suivi mon craquage.
Cette culpabilité, essaie de l'utiliser au maximum pour assainir votre relation, pour enlever cette mauvaise habitude que vous avez prise, pour trouver d'autre solution, des réserves de patience insoupçonnées. Tous les jours il faut essayer de transformer cette énergie négative en force pour avancer, sans se laisser ronger par la honte.

Je vous embrasse fort et j'essaie de vous envoyer des bonnes ondes aau aau aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunacline
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 27/01/2013

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 18:19

merci pour ton témoignage, si clair, si juste... et chaleureuses pensées pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 18:30

aau un gros câlin!

tu as le courage d'en parler!

Je compatis, c'est dur... mais on peut faire machine arrière....

Aujourd'hui j'ai eu à la maison un couple avec leurs enfants; L'aîné est infect. le père le menace de le sortir pour le rafraîchir mais ne le fait pas... il empire et c'est mon mari qui l'a fait. j'étais mortifiée. sauf qu'après il a été plus cool et a arrêté de jeter des kapla à la tête de mon fils qui a deux ans de de moins que lui. Est-ce violent? non, il lui a mis des limites en haussant très fort le ton car il n’écoute même plus ses parents qui usaient de tapes comme tu décris au début mais manifestement ce ne fût pas une bonne idée... à 4 ans passé, il n'écoute plus rien. des limites avec empathie mais fermeté auraient sûrement été plus bénéfiques.

Ta fille, je sais que tu fais au mieux, tu es épuisée, comment veux-tu réussir à rester calme en dans ces conditions? Elle t'as dit que ce n'est pas ta faute, car oui, ça ne l'est pas; encore un gros poutoux pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vision
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 32
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 18:50

Merci d'avoir dépassé ta honte pour nous ecrire ton expérience.
merci d'avoir montré qu'il ne suffit pas d'être convaincue pour rester non violente.
Merci d'avoir ajouté n garde fou dans ma tête ;sur que tes mots "il n'y a pas de petites violences" resonneront dans ma tête quand ma main me demangera...
Merci pour tes enfants de prendre conscience que ça ne peut pas continuer comme ça.
Tu as tout notre soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vita
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2178
Age : 34
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:05

Je ne sais que dire... il n'y a rien à dire.
Je sais que ça aurrait pu être chez moi...
On jongle tellement avec la fatigue, les soucis qui n'appartiennent même pas à nous, et encore moins à nos enfants...

Tu as beaucoup de courage.
Il faut énormément de force et de remise en question pour avoir le cran de témoigner sur des choses que personne n'en parle...

Beaucoup trop facile de juger.
Beaucoup trop dur de voir nos propres fautes.
Beaucoup trop difficile d'agir.
On laisse faire... on laisse faire... et en attendant, on s'habitue à vivre l'impensable...

Je vous envoie tout mon soutien face à cette épreuve.
J'imagine à quel point ç'a été un choque pour vous.
Du genre qu'on oublie pas, et qu'on apprend à repérer de loin.

Plein d'apaisement à toute la famille... aau aau aau aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisisresidual.blogspot.fr/
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:09

Merci les filles pour votre soutien et votre non jugement.

Flo, je ne veux pas me laver de ma culpabilité, au contraire, comme l'a si bien dit Florie, je veux conserver cette image de moi, cette perte de contrôle pour ne pas oublier que je suis capable, bien que convaincue du non fondé de la violence éducative, de perdre le contrôle.

Avec le recul, je vois que tout était réuni pour que ça dérape, j'aurais du m'en rendre compte, ne pas jouer les fière et passer la main malgré tout à mon homme, dépassé sa demande car au final ça aurait été le mieux pour nous tous, car au final lui culpabilise autant que moi, de ne pas avoir été là, pour lui il a failli dans son rôle, autant que moi.

Je croise les doigts pour que les dents de Lilith reste innervées et que l'on ne soit pas obligé de les arracher. Déjà pour lui éviter une opération traumatisante et ne pas avoir cette marque sur des années, punaise je prie pour que ça se remette bien....

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Mathou
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1801
Age : 35
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:14

Merci de ton témoignage Louve aau
c'est poignant de te lire !
On en est pas arrivé aux gestes mais les derniers mois ont été difficiles aussi ici avec l'arrivée du deuz avant de trouver un nouvel équilibre. et quand il s'ajoute en plus d'autres changements
je t'envoie tout mon soutien aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:42

Oh Louve aau aau aau aau

Je ne sais quoi dire, j'ai beaucoup pleuré en te lisant......

De douces pensées à vous aau aau

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
taromit
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:48

aau aau aau aau j'aurais pu raconter la même chose, c arrivé plusieurs fois ici, ça fini souvent mal, jamais dramatique mais je me'en veux souvent après. Avec mon homme on lutte pour arrêter ces petits gestes, cette petite violence. Moi fatiguee par la grossesse, mon homme par son boulot, ça peut vite dégénérer. Chloé est très dure depuis des mois, nous reveille à 6h le matin en tapant sur le mur mitoyen avec notre chambre juste parce qu'elle ne supporte pas qu'on dorme si elle est reveillee, si en plus quanf je me leve elle commence a Taper interminablement sa cuillere sur son bol, sa chaise contre la table, là j'aurais juste envie de lui faire bouffer le bol pour être gentille ^^ pascontent166 les derniers jours il y a du mieux, des 2 cotés, j'espère que ça va durer, je repenserai à ton message sinon aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:55

Oh, Louve...
Ta Pikmin a tjs été si intense... et là, avec un nouveau-né, ben... c'est humain, tu es humaine. Mais toi, tu sais reconnaitre les signes d'alerte et ça clignote en rouge. Là est toute la différence, à mon sens.
Tu sais, on dort peu depuis 15 jours ici, et luttant pour avoir droit à MA sieste, j'ai craqué face au cinéma de mon fils. J'ai accepté qu'il sieste avec moi, dans notre grand lit (alors qu'il y fait un cirque incroyable) et comme de juste, ça n'a pas râté, il faisait le clown. De dépit, je l'ai remis dans son lit, puis ramené dans le nôtre en l'y ... jetant. et en criant.
Et là, il m'a dit "maman, c'est pas gentil de lancer un enfant dans un lit, c'est vraiment pas gentil. Tu ne peux pas". Je lui ai dit qu'il avait entièrement raison, que ma fatigue me faisait avoir des gestes malheureux et que sa réaction me permettait de tirer la sonnette d'alarme.
Nos intenses sont de telles épreuves au quotidien...

Je t'envoie tout mon soutien. Vous êtes dans une transition très délicate, et surtout très stressante. Soyez doux avec vous-même. Il n'est pas question de se trouver des excuses, mais d'essayer de mettre en place des choses pour que ça ne se reproduise pas. Pq pas deux heures de garde par un service agréé qui t'emmènerait Pikmin au parc. (c'est déductible fiscalement, et il y a une aide de la caf)

aau

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 19:57

Vous êtes les piliers de votre famille, il y a eu un déséquilibre, cet effondrement c'est pour vous reconstruire ensemble et vous soutenir.

Quel engrenage, ça va vite, tu as bien raison de nous rappeller d'être vigilant... ici le ton monte facilement, je suis vite dépassée, alors avec 2 petits aau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 20:27

Oh ma Louve, je suis désolée que ce soit si dure ! Je n'ai pas pris le temps de lire les réponses, mais je voulais absolument venir te faire un gros câlin. Et, tu sais, c'est terrible, mais comme je nous vois, comme je nous reconnaît à certains moments dans ce que tu écris. Et petit deuze n'est pas encore là. Mais loulou est tellement dur à gérer lui aussi parfois, comme tu le sais, et mon homme a des accès de colère incontrôlables qui me font peur à moi aussi. Et moi, ben moi aussi je pète les plombs, je crie/je hurle parfois sur mon bonhomme, et les petites tapes, c'est déjà arrivé aussi malheureusement, et ça me fait mal de l'écrire. Et avec la fatigue, comme tu dis, c'est tellement plus simple, y'a pas à réfléchir, à prendre sur soi, et on se laisse déborder. Hier soir, mon homme me disait, après avoir piqué une colère sur loulou, qu'il fallait à tout prix qu'on s'entoure d'une bulle d'amour, tous les 4 avec le petit coeur pas encore arrivé, mais n'empêche que ce midi il a recommencé à gueuler, et j'ai eu beua essayer de le calmer, il a eu du mal à se contenir. Et je ne l'accuse pas hein, je fais pas mieux par moments. Loulou, comme ta Lilith, n'écoute rien, mais rien, vraiment, et c'est vrai que répéter cinquante fois chaque phrase, chaque demande, ça use, et eux le sentent et s'engouffrent là-dedans, et c'est un engrenage infernal dont il faut réussir à sortir. Bon, je m'étale là, mais ce que tu décris fait tellement écho ici, dur dur. Ma belle je t'embrasse fort, et je vous souhaite vraiment de trouver une solution à tout ça (et donne-moi la recette si tu trouves hein lol). Et j'espère que ça ira pour les dents de ta puce. Gros groos bisoux et plein de courage ma Louve,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoétoune
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4507
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 20:33

Oh Louve............ aau aau aau aau aau aau aau

Ca me touche énormément de te lire parce qu'on aurait tous pu être toi au même instant avec nos propres enfants, que cela arrive ou peut arriver dans tellement de foyers.... mais que si peu oseraient le livrer "publiquement".

De colère, attraper son enfant un peu brusquement par le bras pour l'amener quelque part, je pense qu'on l'a tous fait.

Je me souviens d'un jour où mon loulou était encore petit, entre 18 et 24 mois, il m'attendait sagement tout emmitouflé dans l'entrée prêt à partir et moi, je m'agitais à côté de lui pour mettre mon manteau, mes chaussures etc.... j'avais peur d'être en retard.... Je me tourne et me penche brutalement pour attraper mon sac à main et, dans l'entrée exigüe, je ne me rend pas compte que je bouscule mon fils : il est violemment projeté en avant vers la porte, dans sa chute, il attéri l'oeil contre une moulure en bois de la porte. Méga oeil au beurre noir. A quelques millimètres près, je suis sure qu'il aurait perdu son oeil.

Evidemment, j'étais mortifiée et bourrée de culpabilité..... mais avant tout parce que : j'ai aussi un petit intense, qu'une heure avant, c'était la crise entre nous et que comme toutes les mamans, quand je suis en colère, j'ai des gentes plus brusques. Si c'était arrivé 1h plus tôt, je ne m'en serais pas remise...
J'ai vraiment "remercié le ciel" que cet incident ne se soit pas produit dans un moment où j'étais en colère après lui. Pour lui, le résultat aurait été le même. Pour moi, ça aurait été bien différent.

Pendant plusieurs jours, je me suis dit "et si c'était un arrivé dans un moment où mes gestes étaient plus brusques à cause d'un mouvement de colère envers lui?" et j'avais son oeil au beurre noir qui est resté bien longtemps pour toujours me ramener à cette pensée.
Ca n'a pas fait de moi une mère parfaite (loiiiin de là!), mais c'est clair que penser que ce genre de chose peut arriver "ça calme", comme on dit.

Avoir un enfant qui se blesse, c'est une chose, mais pour nos tripes de parents, c'est juste insupportable si cela arrive dans un mouvement de colère. Et pourtant..... nous sommes humain(e)s et nous ne pourrons jamais être des individus parfaitement impassibles face aux cris, au bruit, à la provocation, à la fatigue etc.......
C'est clair que ce n'est vraiment pas de chance que ça se soit passé, là, à ce moment là, comme ça.
Et en même temps comme le dit Florie il me semble plus haut, cet évènement peut aussi être le déclic, le truc que ton mari et toi ne pourront jamais oublier et qui pourra faire changer votre approche dans les périodes difficiles.

Tu peux "utiliser" tout ça de façon positive et constructive et c'est ce que vous allez faire, c'est sur. Mais vous n'avez pas besoin de vous charger de culpabilité pour cela. OK, elle va pas partir du jour au lendemain cette culpabilité, mais sache que ce n'est pas elle qui va vous faire avancer, mais juste votre intelligence et votre analyse des choses, les émotions négatives, elles, ne feront pas avancer vos relations, elles sont un piège autant pour vous que pour elle.

Soyez doux avec vous aussi pour pouvoir l'être avec vos petits aau aau aau aau

Je t'embrasse fort fort Louve.








Dernière édition par zoétoune le Sam 9 Fév 2013 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5493
Age : 36
Localisation : Amnéville (Moselle)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 20:41

Louve, te laver de ta culpabilité ne va pas te la faire oublier. En revanche elle ne te rongera plus parce que tu auras avancé. Avec la kinésio j'ai appris qu'il n'y a pas de bonnes culpabilités, que la culpabilité même petite nous ronge et rejaillit dans le futur. Tu as eu une prise de conscience, tu es décidée à apprendre de ton erreur, reste dans cette lancée et fais table rase.

_________________
)O(

En mode Wonder-tata depuis le 9/05/2012 0059_G

Juste aujourd'hui : ne sois pas en colère, n'aies pas peur, sois honnête, accomplis ton devoir diligemment, sois bienveillant avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eanna.fr
zeineb
A sa place au chaud


Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 20:43

Salut

Ooh que ton témoignage me rapelle des souvenirs !!!

AU début on était pour éducation sans violences (étant nous memes enfants de parents assez strictes et violents et notre religion ne nous l'autorise pas)...

Cependant nous avons fréquenté les mauvais amis (les amis qui ne supportent pas les enfants !) qui nous ont poussé a faire une tape sur les mains puisque l'enfant (2ans touche tout, a la base avec le recul normal il découvre)...

Mais on est passé de petite tape, a petite féssé a grosse féssé et a hurlé et criée !!!

Et un jour nous avons arreter de fréquenté ses amis, nous avons voyagé en turquie, nous avons vue labas que l'enfant avait une place trés importante, ils ne sont jamais tapé du moins ! et on s'est senti en décalage complétement dépassé ... et on a eu honte mais vraiment honte de notre comportement !

Ca été dure de ne plus s'énérver en criant, en donnant une fessée, mais avec la volonté et la patience, et surtout la remise en question dans une piece pour souffler et crier sans eux devant nous comme défouloir, nous a bien aidée !

Aujourd'hui on sent quand meme qu'on a je pense cassé la vulnérabilité ou la confiance de nos deux ainées..je sais pas comment expliquée ! Je me dis qu'on aura plus jamais la meme image de "parents doux et protecteur" mais plutôt "parents strictes et qui peuvent mettre des féssés !" et ca ! franchement ca me fond le coeur !

Avec bb3 nous avons décidés de recommencer a zéro la Non-violence (et meme ne pas criée), et on la sent vraiment épanouis, elle est trés calin, trés heureuse ! Ca m'arrive de rouspeter quand elle va faire un truc dangeureux mais du coup comme cest occasionnel elle bronche pas et obéit , contrairement aux ainés qui a force finissent par se lasser des cris et n'obéissent même plus ....

On voit trés bien la différence...

je te soutiens a 100% il n'existe pas de petite violence car elle finit par se banalisé et donc une plus grande violence devient une petite violence ect..ect au final on monte en violence plus qu'autre chose...

Je trouve ca trés bien que vous vous en êtes rendu comptes maintenant dit toi que des dents cétaient la sonnette d'alarme ! Ca aurait pu etre plus grave meme sans faire exprés ! DU moment qu'on en prend conscience et qu'on essaye d'arranger tout cela il ne faut pas lacher prise et continué dans cette voie !

Le forum permet justement de pouvoir se vider sans se faire jugée ou condammée...On essaye de faire au mieux et la vie en général (boulot, stress de la vie..) nous facilitent plus du tout d'être de bon parents épanouis pour avoir des enfants épanouis a leur tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 21:39

Merci d'avoir témoigné de tout ça.

Je ne t'apprends rien : pas évident d'élever un enfant dans notre monde de dingues. Pas évident, d'autant plus qu'on se met une pression supplémentaire : celle de ne pas élever nos enfants comme nous avons été élevés, le plus souvent (et paf ! tout à reconstruire en nous, rien que ça). Et en plus, vouloir éduquer son enfant sans violence dans une société où la violence faite à l'enfant est la norme (ben oui, une fessée, autour de moi, c'est la norme !).

Je puise ma force dans un souvenir, principalement : celui de ma mère en train d'essayer de me frapper à coups de ceinture, et la mienne, lui prenant la ceinture des mains avec la ferme intention de la frapper. J'avais 8 ou 9 ans. Je veux que jamais ma fille ne ressente pour moi ce que j'ai ressenti pour elle.

Des erreurs de parcours, on en fait tous. Ta fille va elle aussi apprendre de tout ça. Vous avez pris conscience du problème, c'est déjà tellement ! Pour beaucoup, ce serait normal d'agir ainsi.

Ici, je n'ai encore jamais vraiment craqué contre ma fille, mais contre moi-même, à force de fatigue, d'agacements et de contrariétés quotidiennes de toutes parts, oui. Et ça a été très violent, ma fille a vu des choses terribles, même si ce n'était que contre moi-même (ou le mur de la salle de bain... oups !). Pour moi, c'est déjà de la violence car je lui ai montré des scènes insoutenables de violence envers moi-même, mais voilà, on est humains et franchement, notre mode de vie ne nous aide pas. On apprend à élever nos enfants autrement, nous pouvons pas faire un sans-faute du premier coup. Et souvent, nous donnons à nos enfants ce qui nous manque à nous-même, on tourne à vide et là, on craque.

Bref, je n'apporte rien au sujet, mais tu es loin d'être seule dans ton cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple
avatar

Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 21:45

Louve, je ne sais que te répondre, ça me fait juste pleurer d'y penser.

Je pense un peu comme Flo, même s'il est peut-être trop tôt pour toi: la culpabilité est quelque chose qui ronge, pour moi c'est inutile. Ne pas oublier, savoir pourquoi on agit d'une manière et pas d'une autre, ça s'est important. Mais ce qui est fait est fait, la culpabilité n'aide pas. J'essayerais de m'en débarasser, malgré tout.

Je croise les doigts pour que ça aille pour pikmin et ses dents. J'imagine combien c'est dur pour toi, pour vous.

Je ne sais que te dire, tu es tellement lucide sur ce qu'il vous arrive. Tu y vois très clair. Il faudra du temps pour que ça aille mieux. aau aau

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bee
Habituée


Nombre de messages : 1969
Age : 34
Localisation : RP
Date d'inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 21:47

J'ai pleuré lorsque j'ai lu ton témoignage , voir ce que la fatigue , l'accumulation de petites choses peut entraîner .
Sache que pour moi tu es un exemple d'éducation , juste les différents événements sont peut être difficiles à gérer .
Je croise les doigts pour que ça aille bien pour L.
Plein de aau aau aau aau aau aau aau ma tendre louve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milleetunecoiffure.blogspot.fr
Ana
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 3724
Age : 39
Localisation : RP
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 22:22

Ma bichette aau aau aau
Ca me renvoie à tellement de choses difficiles de te lire... Toutes ces fois quand je crie, ou que je bouscule mon fils... Pffff que c'est dur.
Et ta petite L. si intense. Son arrivée a été un bouleversement dans vos vies, et l'arrivée de son petit frère un bouleversement dans la sienne.
Personne n'est infaillible, et on a beau vouloir le meilleur, on reste des êtres humains. Même TOI, qui restes un de mes modèles d'éducation bienveillante 0059_G
Si tu veux me mp ou m'appeler je te donnerai des petits trucs de kinésio pour gérer et atténuer un peu ta culpabilité, pour en faire quelque chose de positif.

Je t'embrasse fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bulledeguerison.fr
Ume
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 36
Localisation : 29
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Sam 9 Fév 2013 - 22:35

clairevision a écrit:
Merci d'avoir dépassé ta honte pour nous ecrire ton expérience.
merci d'avoir montré qu'il ne suffit pas d'être convaincue pour rester non violente.
Merci d'avoir ajouté n garde fou dans ma tête ;sur que tes mots "il n'y a pas de petites violences" resonneront dans ma tête quand ma main me demangera...
Merci pour tes enfants de prendre conscience que ça ne peut pas continuer comme ça.
Tu as tout notre soutien.

et merci Claire d'avoir écrit en quelques mots ce que j'ai pensé aav

je n'ajoute rien Louve ,mais je t'embrasse fort 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celya
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1875
Localisation : Lyon (Villeurbanne)
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Dim 10 Fév 2013 - 3:43

Tout d'abord de grosses bises et de l'empathie : quel parent n'a jamais merdé ? On merdera tous un jour ou l'autre, on fera toujours des erreurs.
Jess je pense que le sans-faute est impossible de toute façon, que ce soit avec le 1er ou le 2ème enfant. On fera des conneries de toute façon, elles seront plus ou moins grosses, plus ou moins graves, la question importante c'est, comment on les gère ces conneries, comment on les répare, comment on met en place des stratégies pour ne plus les refaire, comment on les sent venir, comment on ne laisse pas les choses pourrir, comment on en reparle avec nos enfants sans attendre qu'ils aient 25 ou 30 ou 40 ans.

Ume, effectivement je suis d'accord avec le résumé de clairevision.

Donc quand on se gaufre, on a 2 solutions, fermer les yeux ou analyser et prendre conscience. Merci de prendre conscience, pour mon frère qui a dépassé les limites maintes et maintes fois sans se remettre en question, pour ma belle-soeur qui n'a pas arrêté les gestes parce qu'elle est issue d'une histoire pourrie et qui a craint des problèmes avec les services sociaux car le petit "marquait bien les bleus", pour ma mère qui leur trouve toutes les excuses et explications du monde et qui conclut que tout va bien son fils est un bon père.

Merci, pour tous les petits dérapages que j'ai faits, tous les cris, les limites de secouage, la petite tape que j'ai floutée dans ma mémoire, le lâchage de bébé horizontal à 60 ou 80 cm au-dessus du matelas (drôle de façon de coucher un enfant n'est-ce pas !! même si le matelas et l'oreiller sont moelleux), le dernier "je lâche l'enfant super agité / énervé parce que j'en peux plus physiquement alors que je sais très bien qu'elle va se prendre le mur", parce que face à des murs de contraintes j'ai placé le curseur du compromis juste un peu trop loin de l'optimum. Et les remords auprès d'elle que je trouve tellement vains.

Parce que, crotte, ce n'est pas comme ça qu'on avait rêvé d'être, et qu'on se sent prisonnier de certains engrenages.

Rien à voir mais, pour tous les gros mots réflexes qui me viennent de mon enfance et qui ne partiront jamais, donc le pire une insulte homophobe, alors que je suis pro-mariage pour tous, alors que le frère du père de ma fille est homo en couple avec un brésilien un peu fantasque et que c'est en lui qu'on a la plus entière confiance pour prendre soin de notre fille s'il nous arrivait malheur à tous les 2, cherchez l'erreur.

Grosses grosses bises, à Pikmin aussi évidemment pour ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touille
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2065
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Dim 10 Fév 2013 - 9:07

Louve,

Je suis touchée par ton message. J'ai juste envie de vous dire d'être suffisamment doux avec vous-même. OK, il ne faut pas banaliser la violence mais rappelle-toi que tu as fait du mieux que tu as pu avec les cartes que tu avais en main à ce moment-là. Et de ce que j'entends, tu continues a faire les bonnes choses.

Bonne chance pour les dents de L. et bon courage à vous pour que ce malheureux événement ne prenne pas toute la place dans votre famille alors que vous faites tellement de choses positives pour elle. Rappelle-toi de ça aussi 0059_G 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baboun
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3127
Age : 34
Localisation : finistère
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   Dim 10 Fév 2013 - 10:04

je reviens ce matin, pour te dire que j'ai aussi dérapé et comme dit plus haut, je me suis jurée de ne pas recommencer.... c'est très difficile car j'ai traversé la ligne..
ce dont tu as surtout besoin en ce moment, c'est de quelqu'un qui s'occupe de ta fille (le papa) et toi qui reste couchée pour te remettre de ton accouchement;.... est-ce possible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a PAS de petites violences.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a PAS de petites violences.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les petites maisons de Jules GOSSELIN
» Les Petites Magies
» Petites poussettes d'appoint avec guidon
» Soupe aux petites fèves
» petites tourtes lorraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: