discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Saphaëlle
Modératrice


Nombre de messages : 13755
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 14:19

Mercredi 9 janvier, j'ai rendu les armes. Mes jambes ne me portaient plus, mon cerveau ne me supportait plus, je ne me supportais plus, je ne LE supportais plus, j'étais au bord d'un peu de tout en fait.

Je suis allée voir mon médecin qui m'a mise une semaine 1/2 au repos forcé, avec prolongation possible au besoin, et avec l'impératif absolu qu'on se penche sur le "cas Adriel". Parce que si lui ne semble pas du tout souffrir de ses réveils toutes les heures, moi j'en menais franchement plus large du tout.

Je sais pas pourquoi j'ouvre un post en fait, je ne me veux pas marchande de conseils vite faits bien faits, je ne veux pas faire croire à la solution miracle (on en est encore vaaaaaaachement loin), mais j'ai envie de partager tout ça avec vous à présent.

Adriel, 10 mois hier, ne fait pas mes nuits. Mais même pas un petit peu. Il semble bien faire les siennes, car il est en pleine forme, bonne croissance, super développement (de la mort qui tue quand même un peu). Au départ, je m'en fichais royalement, il se réveillait, je le collais au sein, on se rendormait paisiblement, le cododo était notre meilleur ami depuis sa première heure de vie jusqu'à maintenant. Je me rappelle même avoir été agréablement surprise par les bienfaits justement du cododo dans mes premières semaines de (seconde) jeune maman, pour récupérer vite fait bien fait. Et puis en journée, je n'avais aucun scrupule à appliquer le repos en même temps que lui, et nous avons fait de grandes et belles siestes dans le fauteuil à deux durant de nombreux mois.

Mais, la reprise du boulot a tout changé. Fini les siestes récupératrices minimum. Je devais être sur le front la nuit, et la journée aussi. Du coup, à part le week-end (et encore), il n'y avait plus de place pour la moindre sieste. Mon homme ne pouvant se lever la nuit (sous AD), je n'avais pas de répit, malgré toute l'aide qu'il m'apportait (et encore aujourd'hui) la journée.

Et je me suis laissée chuter lentement mais surement vers le burn out maternel... Il y a beaucoup de bien-fait quant au "lâcher-prise", il permet de prendre de la distance, du recul, il économise notre peu d'énergie, mais malheureusement, quand on arrive au bout du bout, il n'y a plus de place au lâcher-prise et commence la montée de la bataille du désespoir. Le souci par contre avec elle, c'est qu'elle est énergivore au possible et quand ça commence, on perd très très vite le peu qu'il nous restait encore au fond, caché tout au fond. C'est là qu'on commence à calculer les heures, les jours sans sommeil. Ca arrive à différents moments selon notre seuil de tolérance. Pour ma part, ça a commencé le mois passé, et j'étais parfois honteuse face à la force de certaines d'entre vous qui tiennent des années (!!!), alors que moi je peinais après 9 mois, et il m'a fallu un gros travail pour accepter que mon seuil était atteint.

Le déclic a été malheureusement quand je l'ai rejeté, mon petit, mon tout petit, quand je l'ai foutu un peu brusquement dans le fond de son side-bed, à 4h au matin, après presque 5h sans une seule once de dodo, et que je suis descendu en courant, en hurlant, en pleurant. Pendant que je pleurais en criant dans mon coussin, j'avais une pensée pour ces mères qui secouent leurs enfants, en me rendant compte combien la fatigue peut nous mener au bout de nous.

Toute la semaine passée, nous avons décidé de mettre certaines choses en place, l'urgence fut telle qu'on a tout tenté en même temps, maintenant si quelque chose marche, on ne saura pas trop quoi, mais pas grave, tanpis, m'en fous.

- Mon médecin penche vers le reflux : la gorge de loulou est rouge, ses ronflements, sa voix rauque, ses besoins intenses et ses crises. Mise en place du combiné Mot*lium+Om*prazole. Accuser aussi l'arrivée de ma chère amie la culpabilité. Avoir passé presque 10 mois en pensant que ça allait bien pour lui. Se baffer mentalement de ne pas avoir été capable de voir ça, alors que mon premier était un bébé RGO (mais tellement vachement nettement moins intense que le second). Puis se radoucir avec soi-même, grâce notamment (et surtout) aux pensées douces de vous toutes.

- Visite chez l'ostéopathe : il n'a rien, il est en pleine forme, mécaniquement tout est ok partout, même le reflux n'est pas aussi intense qu'il n'y parait d'après lui (et j'ai grande confiance en lui). Réajustement de son équilibre intérieur, détente du cou (un peu tendu mais pas assez pour occasionner un manque pareil de sommeil). Discussion autour de tout ça, mise en place d'autres possibilités, d'autres champs de vision : chambre trop "électrique", mauvaise orientation tête-pied (tête au nord, pieds au sud), mauvaise chambre tout court (proposition de le mettre avec son frère, puisque lui dort d'un sommeil parfait dans sa chambre, cela peut lui apporter un bénéfice), possibilité d'eau sous la maison (y a-t-il un géobiologue dans la salle ?), fleurs de bach (Impatiens pour l'aider à gérer son impatience chronique).

- Eviction des PLV. Le plus dur à mettre en place moralement, ça m’effrayait au plus haut point. Nadéa a entamé ma conversion mentale, Selkis l'a achevée content050 0059_G . Une demi-semaine à réfléchir, à vérifier, à modifier, à remplacer. Fin des PLV jeudi passé. Et il y a des améliorations très notables. Plus de tordages de boyaux et de pets sonores en fin de nuit, plus de régurgitations (mais il y a le traitement reflux également, donc bon.). Mais des nuits pourries quand même. Mais des erreurs encore aussi, y a du lait dans les saletés de nuggets, y a du lait dans mon Ovomaltine (bouhouhou). Donc, toujours en observation...

Et puis ce week-end un gros gros changement notable, surtout pour moi je pense. Mon homme, ayant stoppé (doucement mais surement) les AD, a pris la relève deux nuits de suite, en le faisant dormir dans un lit parapluie au rez-de-chaussée pendant que je prenais le lit à l'étage.

Déjà, juste 8h d'affilée, c'est comme de l'or en barre. Sans rire, sans dec, sans mentir. 8h de sommeil plein, complet, profond, avec même des rêves (!!!), juste 8h et je touchais du doigt à ce que j'étais avant. Donc, non, mon cerveau ne s'était pas fait la malle complètement, il était juste en mode "sans échec", minimum syndical pour survivre. Non, je n'étais pas au bout du bout physiquement, au bord de la maladie constante, juste un corps épuisé qui n'a plus de ressource. 8h de sommeil d'affilée et j'ai fait le ménage, de la cuisine, de la pâtisserie, j'ai joué avec mon grand, toute la journée, pas parce qu'il le fallait, mais parce que j'en avais l'énergie et surtout l'envie (accessoirement, j'aurais bien fait d'autres choses, mais le temps ne le voulait pas, lui).

Et puis surtout pour découvrir quelque chose d'important. Adriel n'a plus besoin de téter la nuit. A chaque réveil, un simple câlin, promenade dans les bras, et il retombait paisiblement dans le sommeil. Même à 4h du matin où mon chéri a cru à une faim, et a préparé un biberon, il n'a bu que 20cl avant de plonger de nouveau dans un dodo complet... Et ça, il a fallu passer par là pour que, mentalement, je l'accepte, pour que je puisse visualiser mon allaitement autrement, pour que je n'ai plus peur aussi de ne pas réussir à tenir la route de mon allaitement si je n'avais plus la nuit "à mes côtés" pour garder un nombre de tétées efficaces. Si mon fils n'a plus besoin de téter la nuit, alors mon corps s'adaptera, parce que je l'ai décidé ainsi.

La seconde nuit fut particulière parce qu'Adriel a pleuré de douleur à 21h, je pense que son oreille lui a fait mal, on n'a pas cherché très loin (souvenir de la dernière otite qui lui était tellement douloureuse), on a contrecarré directement avec un anti-douleur. Il a fini par s'effondrer de sommeil vers 22h et ............ a dormi jusque 4h du matin. C'est quand même un record ça, 6h d'affilée. Mais impossible de savoir s'il couvait quelque chose, si c'est le fruit du hasard, si c'est le fruit de l'une des choses mises en place (ou toutes, ou deux, ...).

Bref, hier soir, réintégration du lit cage dans notre chambre, et donc reprise de mes réveils nocturnes. Je prends la décision de ne plus répondre à la seconde près à son réveil, d'attendre sans mot dire, d'observer, d'écouter. En fonction, d'accompagner ses pleurs, voire de lui redonner le sein au besoin. Et là, j'ai été impressionnée. Premier réveil, pleurnichouinage (rien de très franc, rien de douleur, juste un pleurnichouille d'une habitude de réveil et de l'attente de la réponse habituelle immédiate). Je garde mon souffle de semblant de dodo (oui je dormais pas encore), j'écoute, j'attends. Je l'entends se relever, chercher sa place, chouiner encore un peu, et puis, souffle doux et régulier....................... J'avoue, j'ai les larmes aux yeux. Second réveil, une heure après (youpie quand même, une heure à redormir sans le sein, sans rien, happy je suis), re-chouinouille, chipotages, appels, retournement de place, et.............. re-dodo. Je suis ura1 ura1 ura1 ura1 Je tombe endormie (enfin !) et le réveil suivant se fera au petit matin, où là je le prends, pleine d'amour et pleine de lait pour une grossssssssse longue tétée jusqu'au bruit du réveil.
Bon au total, pas énormément d'heures de sommeil, puisque réveils à minuit, 1h et à vue de nez 5h, donc une plage de 4h d'affilée, mais après des mois à 1-3h de sommeil d'affilée, c'est juste juste merveilleux.



La suite cette nuit.............


(Bon j'ai l'air extrêmement de bonne humeur, oui, j'avoue avoir l'impression d'aller un peu mieux, mais la faute aussi et surtout au chlorure de magnésium, ça me rend un peu euphorique, et donc oui ça marche super bien sur les chûtes dépressives content050 )

_________________
Prends soin de toi Invité I love you



Dernière édition par Saphaëlle le Jeu 7 Mar 2013 - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
swally
Habituée


Nombre de messages : 1205
Age : 34
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 17:52

C'est terrible car mot pour mot, j'aurai pu écrire la même chose... Ca fait des mois qu'en te lisant je me dis que les similitudes sont incroyables, et ça fait tout autant de mois que je n'ose même pas faire un post tellement je suis consumée par la honte / l'impression d'être dépassée / l'épuisement (liste non exhaustive).

Je pense que les grands chamboulements aident vraiment à LA solution... mais qu'il faut avoir l'énergie pour les mettre en place.
Déjà là, quelques progrès qui donnent espoir, et l'espoir dans ces moments là, c'est aussi de l'or en barre.
Je n'ai rien à dire qui pourrait t'aider, mais je te suivrai (encore) de près...

Merci d'avoir partagé tout ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plus-ou-moins-futile.com/
Vision
Habituée


Nombre de messages : 1635
Age : 31
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 18:21

Saphaëlle a écrit:
Je sais pas pourquoi j'ouvre un post en fait, je ne me veux pas marchande de conseils vite faits bien faits, je ne veux pas faire croire à la solution miracle (on en est encore vaaaaaaachement loin), mais j'ai envie de partager tout ça avec vous à présent.

Je ne sais pas si tu penses à quelqu'un ou à un post en particulier, mais des sujets comme celui-ci permettent plusieurs choses :
- déjà comme pour swaly ci-dessus, voir qu'on n'est pas seul dans une certaine situation; donc de relativiser
- de donner des pistes aux autres, en cas d'épuisement comme le tien, on a si peu de recul qu'on a l'impression qu'on ne peut rien faire de plus, rien changer
- de se soulager car les mots sortent de notre tête, le mot "déposer" me semble si juste
- de revenir quelques mois plus tard et de voir qu'on a bien/pas avancé, de garder une trace pour soi-même.

Donc, de mon point de vue ces post de solutions tentées (j'en écris alors oui, je me parle un peu à moi-même) sont bienvenus.
Et connaissant le temps que prend l'écriture de tant de lignes, c'est aussi un effort pour d'autres.

Je trouve encore une fois, que tu sembles faire du mieux que tu peux, et je te souhaite de retrouver des nuits suffisamment réparatrices au plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karolinka
Habituée


Nombre de messages : 3276
Age : 29
Localisation : 74
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 18:40

aau je ne me sens pas dans une période pour trouver les mots justes face à cette situation que tu traverses, mais je t'envoie des tas de calins en pensées !

l'épuisement est terrible, et je trouve tout de même très positif que vous parveniez à chercher des solutions malgré cette fatigue immense ! bravo aav
pour ce qui est de votre allaitement, ton cheminement m'émeut beaucoup... sans doute parce que ça fait raisonner des choses en moi... apprendre à comprendre que son enfant n'a plus besoin, et que nous entretenons ce besoin... peut-être parce que quelque part, nous en avons besoin nous-même... du coup, je trouve très fort de réussir à sortir de ça ! 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple


Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 18:58

Ca ira sans doute mieux cette nuit, s'il a su faire la nuit sans intervention de ta part. Il est capable de le faire, ce n'est plus un nouveau-né, il sait gérer certaines choses lui-même. Oui, il aura encore besoin, pour un cauchemar, une maladie, un caca la nuit (urk), mais maintenant que tu sais qu'il est capable, lui qui le sait aussi, vous allez faire votre chemin.

ura1 ura1 ura1

Je dois dire que je suis très optimiste aussi. Il y aura encore des nuits pourries, mais plus toutes les nuits, et puis un ou deux réveils sur la nuit, certaines nuits, c'est autre chose que 10, toutes les nuits. Chez nous, c'est aussi comme ça que ça a commencé, par quelques nuits sans réponse immédiate aux pleurs, mais finalement, elle très bien su gérer toute seule et a pleuré très peu. Je pense vraiment que c'est la bonne voie.

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimikief
Modératrice


Nombre de messages : 8707
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 19:00

waouh quel parcours!
déjà je trouve super que tu ai pu t'octroyer deux vraies nuits...
et ensuite génial que tu es la force malgré ton état de fatigue d'amorcer autre chose...
parfois on s'imagine que nos petits vont galérer et finalement ils gèrent très bien... c'était le cas pour le sevrage de zélie autant que là pour adriel et ses réveils et rendormissements SEUL ura1

je rejoins Karo, bravo d'avoir su écouter , et comprendre qu'Adriel n'en avait plus autant besoin...

bon courage pour la suite, mais tu es et vous êtes sur la bonne pente aau 0059_G 0059_G

_________________
Maman d'une crapiotte d'été qui nous comble de bonheur... et d'un deuxième petit bonheur d'automne arrivé en douceur par une belle nuit d'éclipse de pleine lune 0059_G 
Mamange de 3 petits qui veillent sur notre famille   0059_G

Lilypie Kids Birthday tickers    Lilypie Fourth Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cemisa
Habituée


Nombre de messages : 1158
Age : 35
Localisation : paris
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 21:07

eh bien moi je te dis merci aussi !
merci d'avoir mis les mots, merci d'avoir pris le temps du partage, merci de faire résonner tant de chose en moi et de montrer que rien n'est figé et que l'être humain est plein de ressources !
pour l'épuisement je ne peux que compatir vu ce qu'on a vécu avec le loulou... mais il m'a fallu sortir du tunnel pour me rendre compte que j'y avais été, que pendant tant de mois je n'avais pas vécu, pas profité (et surtout que j'aurais bien eu besoin d'une petite cure de chlorure...).
Pour l'allaitement, je viens de vivre une expérience similaire avec le sevrage et je confirme, c'est difficile (et ça fait un gros pincement !) d'accepter qu'on entretient parfois les besoins de nos bébés en croyant y répondre.
je te serre bien fort dans mes bras ! bon courage pour cette nuit (et les suivantes !) et simplement : bravo !

edit : moi, si j'avais dû faire toutes les nuits, j'aurais pas tenu ! chapeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionne
Habituée


Nombre de messages : 1526
Age : 35
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Lun 21 Jan 2013 - 21:22

Maud 0059_G 0059_G 0059_G

Dis, mais EVIDEMMENT que ton petit prince peut se passer de téter la nuit aav

C'est tellement chouette qu'il ait pu t'aider comme ça à lui faire confiance 0059_G

As-tu pensé à le remercier, ton petit coeur, à dire merci au papa, et à te dire merci à toi aussi ?

Et puis ... je ne dirais pas mieux que Moody aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selkis
Modératrice


Nombre de messages : 6741
Age : 37
Localisation : Allier
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 5:48

Qu'est ce que ça me fait plaisir de te lire comme ça 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G
Le sommeil fait tellement du bien hein 0059_G 0059_G 0059_G

Bravo a toi d'avoir écouter ton bonhomme et te t'avoir écouter. Et bravo a ton homme d'avoir prit le relais pour que tu puisses enfin récupérer 0059_G 0059_G 0059_G 0059_G

Tu es sur le bon chemin j'en suis sur, tu vas les trouver tes nuits avec quelques réveils plaisirs..... 0059_G 0059_G 0059_G 0059_G

_________________
Notre petit bonhomme est arrivé en avril 2012, une petite puce a agrandi la famille en juin 2014 et on continue... 0059_G
 
"Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait"   Mark Twain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice


Nombre de messages : 5878
Age : 37
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 6:21

Oh, Maud... je te comprends tellement, tellement, tellement. aau
Nous avons eu un vécu similaire au niveau des nuits (mais sevrage nocturne à 6 mois, j'avais repris le boulot à ses 3 mois et je n'en pouvais plus). C'est clair que le manque de sommeil est une torture... c'est utilisé par certains tortionnaires, d'ailleurs. Ton doc' a été génial (et crois-moi, j'ai pleuré pour avoir un tel doc'...). Vous cherchez des solutions et vous êtes en train d'en trouver ENSEMBLE.
Ajoute un peu d'olive à ton chlorure, et sieste en journée dès que possible. Moi, il va avoir trois ans, et je sieste tjs l'après midi quand je ne bosse pas...
aau aau aau aau aau aau aau

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Saphaëlle
Modératrice


Nombre de messages : 13755
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 13:00

Merci merci merci aau aau aau vous êtes, comme toujours, pour beaucoup dans mes cheminements vers un mieux-être.


Lionne, oui j'ai remercié mes amours, c'est la première chose que j'ai faite.


Adriel nous a fait un unique réveil cette nuit, vers 1h30 du matin, de nouveau du chouinage, mouvements pour chercher sa place (comme les animaux en fait), et puis dodo. Je garde dans un coin de ma tête l'idée que rien n'est acquis et que tout peut de nouveau basculer, mais je savoure infiniment cette progression 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
mimi
Habituée


Nombre de messages : 2597
Age : 35
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 13:10

Tu peux savourer cette progression. Profites-en également pour te reposer et récupérer. Poursuis ton beau cheminement avec tes hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moody
Gardienne du Temple


Nombre de messages : 4971
Localisation : sud de Bruxelles
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 13:54

Bah moi je pense que tu peux te dire qu'il sait dormir et faire des nuits plus longues. Tu sais qu'il en est capable. Et qu'il y aura quand même encore des réveils la nuit, mais beaucoup moins.

Bonne récupération (il faut quelques jours pour s'en remettre, quand même), ça ira relativement vite, finalement. Et bientôt, quand tu auras un réveil sur la nuit, tu trouveras que ton petit exagère content103

Je suis bien heureuse de lire ça, ma belle, et cet arrêt t'aura au moins permi de mettre le holà et de trouver des solutions!

_________________
Une fille de 2010, et un garçon de 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionne
Habituée


Nombre de messages : 1526
Age : 35
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 15:03

Saphaëlle a écrit:
Je garde dans un coin de ma tête l'idée que rien n'est acquis et que tout peut de nouveau basculer
Mais non non non, que du tout, rien du tout !

Comme plus haut, je rejoins Moody à 100% : C'est un acquis : Adriel dort la nuit. I don't want that

Après, oui, il y aura encore des nuits infernales mais ça ne va pas vous faire "basculer" en arrière !
Et ...
Moody a écrit:
bientôt, quand tu auras un réveil sur la nuit, tu trouveras que ton petit exagère content103
C'est tellement vrai content103

Allez, c'est la fête fete32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofita
Habituée


Nombre de messages : 2532
Localisation : Brno
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 20:24

Quel parcours! Je suis contente de lire que ça va mieux, vous êtes sur la bonne voie! 0059_G 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beebop
Habituée


Nombre de messages : 1814
Age : 34
Localisation : Périgord
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 21:03

super nouvelle en effet...
Et j'espère que vous pourrez vite récupérer, ensemble...

Petit HS : Et j'avoue que c'est ton post qui m'a fait ouvrir le mien ... je me pose la question de notre "responsabilité" dans les réveils nocturnes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betchette
Habituée


Nombre de messages : 1366
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mar 22 Jan 2013 - 21:54

ura1 ura1 ura1 quel chef ton petit bonhomme!

Et bravo à vous tous d'avoir su l'accompagner aussi bien!

Hier j'ai failli te répondre et ça aurait été un message du style:""chançarde!!!ça ne va jamais arriver ici!""
Heureusement, j'ai attendu car monsieur Corentin nous a fait un dodo de minuit à 7h sans réveil. ça ne nous était jamais arrivé depuis sa naissance. mais je t'avoue que j'ai flippé comme une malade ce matin en me rendant compte qu'il dormait toujours.... 02_05_The-Definition à deux doigts d'appeler les secours 02_05_The-Definition

Encore bravo ma belle, savoure bien le retour à des nuits plus longues! 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aeiouy13
Habituée


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 10:38

merci pour ce long témoignage !

C'est sûr, il y aura probablement d'autres nuits avec des périodes de réveils ! Mais pour ma part, je trouve qu'une fois qu'on a un peu récupéré, c’est plus facilement gérable pour les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice


Nombre de messages : 13755
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 11:05

Cette nuit, dodo de 21h à 4h du matin ura1 ura1 ura1 ura1 ura1 ura1 ura1

J'ai l'impression de revivre 0059_G

Courage à toutes qui passent encore de sales nuits aau aau aau aau aau aau aau aau aau

Betchette, tu sais, je récupère encore assez mal, parce que j'ai du mal à me laisser aller, le fait qu'il n'y ait pas de réveils, m'incite à le surveiller lol !

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
betchette
Habituée


Nombre de messages : 1366
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 11:36

ura1 ura1 ura1 extra le petit bonhomme!

Je vois de quoi tu parles! Cette nuit il nous a fait 19h45-4h15 et s'est réveillé brûlant de fièvre.... 02_05_The-Definition
Notre corps est tellement habitué à ce rythme que ça le perturbe encore plus de ne pas avoir de réveil.
Moi je suis encore plus crevée que quand je dois me lever toutes les 1h30-2h. 02_05_The-Definition

Gros bisous ma belle et sois fière de ton petit mec!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selkis
Modératrice


Nombre de messages : 6741
Age : 37
Localisation : Allier
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 11:49

ura1 ura1 ura1 ura1 ura1 ura1
Bravo!!!! 0059_G


Saphaëlle a écrit:
Betchette, tu sais, je récupère encore assez mal, parce que j'ai du mal à me laisser aller, le fait qu'il n'y ait pas de réveils, m'incite à le surveiller lol !
T'inquiètes tu vas vite t'y faire content107

_________________
Notre petit bonhomme est arrivé en avril 2012, une petite puce a agrandi la famille en juin 2014 et on continue... 0059_G
 
"Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait"   Mark Twain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faco
Habituée


Nombre de messages : 2213
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 13:10

Saphaëlle a écrit:


Courage à toutes qui passent encore de sales nuits aau aau aau aau aau aau aau aau aau


Je lis, je lis et je ne répond jamais (si seulement on pouvait avoir des journées de 48h !

Bon bah je me sens visée pour le coup ! ;)
Tu sais que je pense à toi la nuit, oui oui ! et je me répète ton mantra...

Bravo à ton loulou en tout cas ! aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clonature.unblog.fr/
Saphaëlle
Modératrice


Nombre de messages : 13755
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 13:58

Ce n'est pas le mien, c'est celui de Mimikief, en tout cas, c'est ce qu'elle m'a dit un jour dans un de mes posts et ça m'a tellement marquée que je me le répétais en boucle 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G

Courage Faco abc

Betchette, j'espère que ça va aller, il couve quelque chose ?

Selkis 0059_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
swally
Habituée


Nombre de messages : 1205
Age : 34
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 17:28

Super loulou! je suis ravie de lire ces bonnes nouvelles content050

Bravo Adriel et bravo à toi pour tout ce que tu as pu mettre en place pour vous aider ura1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plus-ou-moins-futile.com/
betchette
Habituée


Nombre de messages : 1366
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Mer 23 Jan 2013 - 18:43

C'est le grand mystère de Corentin 0059_G soit c'est une maladie soit c'est lié à sa maladie et donc risque de convulsion. Wait and see en espérant que ce ne soit q'un mini microbus aav

Après il s'est quand même rendormi jusque 9h30 0059_G

Que ta nuit soit bonne sapha 0059_G 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la poursuite du sommeil/ Edit : on se gène mutuellement !
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» Sommeil, maternage et tradition.... Je vais craquer
» probleme de sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Les ptits maux de bébé-
Sauter vers: