discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La naissance de Timothée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ariane
Habituée
avatar

Nombre de messages : 420
Age : 35
Localisation : Belgique, mais déjà en partance!
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:31

7h40 ce 3 juillet, je suis réveillée par une première contraction. J’en suis toute excitée et reste allongée, te parlant, attentive à tes mouvements. Dix minutes plus tard, Lucie se réveille, viens me faire un calin et nous descendons toutes les deux. Je prépare le petit déjeuner pour tous, recharge les batteries des appareils photos et regarde les dessins animés avec Lucie. Quand D. se lève, je lui parle de ma première contraction et nous établissons un programme : inscription au Forem pour moi, puis direction BT où nous pourrons nager dans la piscine de mes beaux-parents et laisser Adrien et Lucie là pour la soirée (nous avons un rendez-vous important à 18h) et la nuit. Parfait, j’ai vraiment envie de nager et je pourrai en plus faire du yoga demain matin.

La journée passe tranquillement, je suis déjà dans un état second. Une contraction toute les deux heures environ, cela m’enchante. En arrivant chez ma belle-mère, D. lui dit « Ariane accouche » elle me regarde et éclate de rire, croyant à une blague. Ca vaut mieux, ça pourrait n’être qu’un « faux travail ». La piscine me fait beaucoup de bien, je me détend et m’y endors presque, soutenue par des boudins flottants. Je passe beaucoup de temps à jouer avec les enfants aussi. Je reste discrète à chaque contraction, ne voulant affoler personne et gardant jalousement pour moi ce bonheur… Je ne peux pas vraiment faire de sieste car les enfants m’en empêchent. J’ai une contraction allongée sur le lit, avec ma fille dans les bras. J’hésite à lui en parler, elle me câline doucement, alors je ne dis rien pour ne pas l’inquiéter. Cette mini sieste me laisse encore du temps pour nager avant de partir. En disant au revoir aux enfants, je leur demande de faire un bisou à mon ventre. Ils en profitent pour lui faire un gros câlin et Lucie lui dit « J’aimerais bien encore jouer avec toi Petit Bébé, mais Maman s’en va ». Je la rassure en lui disant que bientôt elle pourra prendre le bébé dans les bras. « Après le dodo chez Bonne Mamie, Bébé va venir ? » Peut-être…

Nous errons sans conviction dans le Colruyt, à la recherche d’un bon repas pour notre dernier tête – tête avant longtemps. Rien ne nous inspire… J’ai la vessie gênante, même entre les contractions. J’ai envie de dire à tout le monde que Tu es peut-être en chemin mais je me contente de sourire béatement à tous ceux qui croisent mon regard.
17h, à notre rendez-vous, je suis très présente et participe pleinement, oubliant pour une heure que tu es en chemin. Mais dès que nous passons la porte, les contractions reprennent et se rapprochent : toutes les 10 minutes ! D. s’agite sur la route, me demandant s’il doit accélérer ; je le rassure : convaincue que les choses sérieuses commencent, je peux lui affirmer que tu seras là avant demain mais pas avant quelques heures !

Arrivés à la maison, nous préparons des pâtes et pendant qu’elles cuisent, je range et nettoie toute la cuisine tandis que D. descend le matelas et prépare le matériel d’accouchement. Nous appelons R. vers 19h pour lui annoncer que ce sera pour cette nuit. Elle a encore un rendez-vous à Bruxelles, je lui dis d’y aller, que nous la recontacterons plus tard. Après le repas, D. passe l’aspirateur dans toute la maison, je nettoie à fond la salle de bain et la toilette, m’arrêtant pour les contractions. D. s’inquiète souvent de savoir s’il doit rappeler R., il voit que mes contractions me demandent plus d’énergie. A 19h30, j’en ai 3 coup sur coup en 6 minutes ! Puis ça se calme pendant que j’appelle Maman. Nous papotons 20 minutes, je ne lui dis rien mais lui redemande si nous pouvons lui téléphoner à n’importe quelle heure pour lui annoncer la naissance, quand ça aura lieu. Elle fête son anniversaire chez des amis, je me dis qu’elle y sera peut-être encore quand D. l’appellera.
Je me sens déchainée et excitée, nerveuse même. Je tremble un peu et fais de l’humour à tout bout de champ. Je dis à D. combien j’aime accoucher et me trouve « maso » car je suis ravie quand une contraction fait très mal. Je m’agite dans tous les sens et nous préparons en quelques heures ce que je pensais avoir encore quelques jours pour préparer . Nous allumons les bougies de mon Blessingway et aussi celles qui ont servi à bénir la maison. Nous cherchons à nous deux le cd de chants grégorien, toujours en rigolant entre les contractions. Je pense que je rentrerai dans ma bulle « plus tard », mais ne prends jamais le temps de me poser pour le faire. Je commence à avoir besoin de D. pour gérer certaines contractions. Je bois énormément d’eau.

Une contraction est vraiment très très forte, vers 20h30 et me convainc de laisser D. appeler R.. Sa route est longue, autant qu’elle arrive tôt.
La seule angoisse que j’ai depuis des semaines concernant ta naissance est qu’elle aille trop vite. Maso oui : je veux en « profiter », la sentir passer, la vivre intensément.
Tu gigotes encore beaucoup entre les contractions et je m’en réjouis. Je profite de ces derniers mouvements en moi et te dis qu’ils me manqueront, mais que je suis prête à t’accueillir. Vers 21h, je prends une bonne douche bien chaude et enfile ma chemise de nuit « de naissance ».
Ca me fait du bien de bouger sur le ballon. D. m’accompagne de ses mains chaudes. Humour et Amour entre les contractions, nous sommes décontractés. Mais quand l’une arrive : sons graves, caresses rassurantes de D., yeux fermés… nous sommes bien « dedans ». D. rigole car je fanfaronne beaucoup. Je lui répète que j’aime accoucher mais que je dirai surement le contraire dans quelques heures.
Tendresse à deux. Je sens que je m’ouvre doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ardimad.blogspot.com
Ariane
Habituée
avatar

Nombre de messages : 420
Age : 35
Localisation : Belgique, mais déjà en partance!
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:32

Finalement, nous sommes bien à deux mais impatients que R. arrive. Elle est là vers 21h45. Elle entre en plein milieu d’une contraction. Nous sommes debout près de la fenêtre, je m’accroche à D.. En ouvrant les yeux, je suis surprise par la fraîcheur de R. en robe d’été, semblant en forme malgré sa longue journée. Elle nous salue et installe sa valise. Elle observe notre « pièce de naissance » et me taquine quand je m’y installe : « Contente ? Tu as tous les accessoires ! » Oui oui, ils sont efficaces, je le prouve à la contraction suivante. D. derrière moi appuie sur le bas du dos, R. sur mes pieds en faisant des « Ohm ». Cela accompagne mes sons et m’aide à les faire plus graves. R. écoute ton cœur, tout va bien. Puis elle va écrire dans son cahier tandis que D. reste près de moi. Certaines contractions ont plusieurs « pics » : elles commencent doucement, s’intensifient, deviennent terribles, se calment un peu et… reprennent de plus belle, encore plus terribles avant de finalement me laisser me reposer. Je sens les endorphines. Yeux fermés tout le temps maintenant, j’ai un peu la tête qui tourne. Mais je suis aussi très présente. A la fin de ces « doubles contractions », je dis « oh la vilaine » ou « la vicieuse »et R. et D. semblent impressionnés par leur longueur et leur intensité. J’ai peu de contractions, de très longs répits mais quand ça vient, c’est bien assez violent !
Depuis l’arrivée de R., nous avons encore beaucoup rigolé, nous demandant si tu serais un bébé du 3 ou du 4 juillet. Nous rigolons sur des choix de prénoms de garçon très « américains ».
Je me sens m’ouvrir un peu, vers le bas. Mais je te sens encore très haut et tu gigotes beaucoup. Je commence à avoir ces bonnes contractions qui « poussent » un peu, celles qui soulagent, font du bien. Je m’en réjouis et en fais part à R., sentant la fin proche.

Mais…

Après deux contractions « nouvelles », en revoilà une pénible. R. propose de m’examiner pour voir où j’en suis. Son visage est tout de suite perplexe. Semble t’elle déçue ? « Il y a encore du chemin à parcourir. Ton bébé est encore trop haut ». (23h30 environ)
Les contractions suivantes sont plus douloureuses. Je m’efforce de m’ouvrir et de te laisser descendre. Je me sens moins joyeuse et fanfaronne et je commence à sentir fort la douleur et la fatigue. R. me donne beaucoup d’instruction, assez durement : détends-toi, ouvre-toi, tu crispes la machoir, relache tout, … Son autorité me pousse à suivre ses conseils en prenant conscience de mes tensions, pour les relacher. J’ai l’impression de décevoir R. et D., de mal faire mon travail. Je suis vraiment perdue… et perds leur attention. D. prépare de la tisane pour tout le monde, je mange une tartine. Vers minuit, R. me propose un bain. En m’accompagnant à la salle de bain, elle admire les travaux que nous avons faits nous-même. Je me glisse vite dans la baignoire et m’y repose enfin. Les contractions s’espacent et me font moins souffrir. Je somnole, sous la surveillance inquiète de min mari qui m’interroge : « que se passe-t-il ? » J’ai peur que le travaille ne s’arrête ou stagne longtemps. Je me mets même à penser à une péridurale comme un soulagement possible pour moi, mais sortir d’ici pour rejoindre un hopital me paraît insurmontable. J’espère vraiment ne pas y être contrainte.

Après ce long bain qui m’a aidée à me détendre et me reposer, R. propose de me laisser un peu seule.J’accepte. J’ai trop l’impression de « trainer » et de les décevoir. R. me pose plein de questions : ais-je l’impression de retenir, de ne pas laisser aller, pourquoi… Je culpabilise beaucoup mais réfléchis : depuis la grosse frayeur de 12 SA, j’ai du « lutter », me « battre » pour te garder bien au chaud. Chaque contraction de ces 6 derniers mois m’angoissait. Tout ce temps, je me suis concentrée pour rester fermée et te permettre de grandir jusqu’au bout. Je pensais que j’aurais du temps, passé la dpa, pour lâcher prise et me détendre, mais te voilà en avance. Alors, effectivement, laisser mon corps s’ouvrir pour te laisser sortir est plus dur que je ne pensais.
Je m’installe donc seule sur mon gros ballon. D. va prendre son livre et s’installe dans la pièce à côté. R. est ravie d’avoir du temps pour mettre de l’ordre dans ses papiers et somnoler un peu. Mes contractions sont à nouveau bien différentes. Je les aborde un peu mieux. Je me mets accroupie, suspendue à l’écharpe. Cette position m’aide vraiment à m’ouvrir et me relâcher de partout, mais c’est intense pour les genoux ! Mes sons sont forts et variables, suivant la contraction et la douleur. Je gère comme je peux et me laisse complètement aller. Une part de moi, par moment, voudrait crier « bande de… vous me laissez seule alors que je souffre ! » mais d’un autre côté, je me sens mieux seule.

Je me pensais au bout… mais à un moment c’est devenu plus fort encore. L’intensité et la douleur me poussent plus loin. Le réflexe de poussée arrive et fait revenir D. et R.. D. s’installe comme avant, derrière moi et me masse le bas du dos. R. écoute le cœur du bébé. Je commence à pousser plus fort. Une contraction pire que les autres me pousse à bout. Je crie « ça fait mal ! » et commence à désespérer. Je n’y arrive plus, je suis trop fatiguée, ça fait trop mal. Mais mes deux supporters sont à nouveau là et eux savent que je peux y arriver. Ils sont si sereins et confiants que je le ressens. Entre deux, je dis à D. que maintenant j’ai vraiment besoin de lui. Je le prends devant moi puise en lui sa force, mon visage dans son cou. Une deux ou trois contractions dans ses bras. Elles sont terribles, je n’ai jamais connu ça : cette force, cette douleur, cet état de perte de tout : repères contrôle confiance, assurance… Il ne me reste rien. Rien que la force et l’amour de D..

Je me relève, dois aller à la toilette, encore. Ca appuie là derrière et je m’accroche à la dernière parcelle de ma pudeur… Assise sur la toilette, je me sens si bien ! Ouverte et au repos à la fois. Une contraction… ça va. La suivante me vide un peu… je sais que Tu descends. J’en suis heureuse et veux « faire la surprise » mais R. ouvre déjà la porte et me dis « tu ne vas pas accoucher là quand-même ! » Je souris et sors, retrouvant un peu de confiance et bonne humeur. Elle me propose un examen que j’accepte. J’ai besoin d’entendre ce que je ressens déjà : tu arrives. Je me vautre sur le flanc gauche, le pied droit en l'air, appuyé au chambranle de la porte. Là enfin, je me sens confortable, abandonnée aux sensations… tout me semble parfait. Une contraction-poussée bien forte et je m’accroche à D. il m’encourage, me soutient. R. m’examine et c’est désagrable, cela provoque la contraction suivante et elle laisse sa main. Je me retiens tout juste de l’insulter en la repoussant…mais elle l’enlève. Elle confirme que tu arrives bientôt, je le sais dans mon corps mais comme il est bon de l’entendre ! Comme si tu suivais sa main, à la contraction suivante, tu avances. Tu avances puis tu remontes. Je pousse avec la contraction et continue quand elle s’arrête,, le réflex de poussée est si fort ! Mais R. se fâche sur moi, elle parle fermement : attends la contraction pour pousser. R. va chercher du papier de toilette tout en me donnant ses instructions. Il me faut un moment pour comprendre et distinguer contraction et reflex de poussée. La fois suivante, tu avances encore et R. dit à D. de regarder la poche des eaux qui apparait. Tu remontes un peu. Contraction suivante, R. propose à D. de venir t’accueillir. Je suis cramponnée à sa main droite et de sa main gauche, il approche… de toi ! Tu sors la tête et la poche des eaux se rompt finalement, le liquide chaud se répand comme un soulagement pour moi. R. pousse la main de D. bien contre ta tête.

Très vite, je te sens naître. C’est puissant et agréable à la fois ! Tu pousses ton premier cri alors que ton papa te porte contre moi. Je n’en reviens pas de te rencontrer enfin. Il est 2h22.
La fin de cet accouchement m’ a semblé dure, comme s’il ne finirait jamais, comme s’il n’aboutirait à rien. E te voilà ! ET toi tu cries de toute la force de tes petits poumons. Tes yeux sont fermés et tu pleures tu pleures tu pleures…Ca nous émeut ! Nous nous extasions sur toi : tu es si beau et parfait ! Nous nous félicitons, nous émerveillons et te trouvons si différent de tes ainées, tellement costaud. Je demande à D. de te présenter. Un peu gauchement, nous t’écartons de moi et regardons : un garçon ! Papa reste sans voix avant de déclarer : « C’est Timothée ». Je le sentais bien, surtout depuis ce matin du 3 juillet, mais quel bonheur ! D. coupe ton cordon qui ne bat déjà plus. Nous voilà séparés. Nous prenons des photos. D. te prend contre lui. Nous sommes étonnés que tu pleures tant ! Ta naissance t’a semblé difficile ? Tu racontes ce que tu as vécu ? Les contractions pour sortir le placenta sont vite là. Nous l’examinons et posons des questions à R.. Nous voyons le petit bout différent, celui qui s’est décollé et nous a fait si peur à 12 SA…
Tu prends vite le sein et tête vigoureusement. Ce n’est qu’après cette première tétée que tu te calmes enfin ! Né affamé ? Non, tu avais besoin de te rassurer… et de t’ancrer solidement dans la vie sur Terre.

Pendant que je prends une douche, aidée par R., tu passes un long moment en peau à peau avec ton papa. R. nous aide un peu à nous installer puis file. Nous savourons notre bonheur, à trois, et annonçons ta venue à Grand Maman. Nous nous endormons tous les trois dans la cuisine, sur les lits installés par D., vers 4h du matin.


Dernière édition par Ariane le Mer 19 Sep 2012 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ardimad.blogspot.com
Ariane
Habituée
avatar

Nombre de messages : 420
Age : 35
Localisation : Belgique, mais déjà en partance!
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:34

Désolée pour la longueur....
Cette naissance était tellement différente des précédentes!
Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ardimad.blogspot.com
betchette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:40

0059_G 0059_G 0059_G merci pour ce beau récit 0059_G 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:44

J'ai tout lu (vi je guettais la suite de ton premier message content050 )

Buuuuuuu, pfiouuu quoi le passage du fanfaronnage suivit du mince non c'est pas efficace mais pourquoi et finalement ça repart, fiouuu suis toute meumeutionnée moua pascontent061

Merci de nous faire partager cette naissance 0059_G 0059_G 0059_G

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
aluet
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2700
Age : 29
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:47

merci pour le partage de ce recit si fort si émouvant si beau 0001_G

waou....je suis toute retournée par l'emotion 0001_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taromit
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 19:58

Merci pour la longueur c comme ça que j‘adore 0001_G félicitations pour cette magnifique naissance et moi je ne peux pas m‘empêcher de pascontent061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2263
Age : 36
Localisation : pacifique
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mar 18 Sep 2012 - 21:50

Pfiouuuuu...
Que d'emotions! !!!!

Merci Ariane pour ce recit riche.


HS : j'ai ete perturbe par le nom de ta Sf, R...
Dans ma tete, c'etait Raymonde, et je me disais, peut pas s'appeler comme ca la sage-femme, ca me donnerais pas envie d'accoucher! content103 content103
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuneRose
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3680
Age : 33
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 5:59

pfiou, merci beaucoup pour ce magnifique partage!!! C'est vraiment émouvant... 0059_G 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bee
Habituée


Nombre de messages : 1969
Age : 33
Localisation : RP
Date d'inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 6:22

merci pour ton récit Ariane tu t'es débrouillée comme une chef à ce moment là ura1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milleetunecoiffure.blogspot.fr
florie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2673
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 7:02

Merci pour ton récit aav aav aav
Moi aussi j'aime bien les récits longs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petilou
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 4134
Age : 34
Localisation : Yvelines 78
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 7:25

Merci pour ce magnifique partage. Tu as mis des mots sur cette phase de desespérance si terrible.
Bienvenue à Timothée aav

_________________
Un petit ange veille sur nous depuis août 2007...

Mon petit garçon est arrivé parmi nous pour réchauffer nos coeurs à l'automne 2009 ...

Et sa petite soeur nous a rejoints en mars 2012 pour notre plus grand bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofy83
Habituée
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 7:51

Merci pour ton récit, que d'émotion, j'étais prise dedans. Félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faco
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 8:56

Merci pour ce joli récit 0059_G

Et félicitations ! aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clonature.unblog.fr/
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 18:16

Pfiouuuuuuuuuuuuuuuu quelle naissance pascontent061 pascontent061 pascontent061 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Selkis
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 6729
Age : 37
Localisation : Allier
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 19:47

Merci pour ce beau partage 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G
Quelle magnifique naissance 0059_G

_________________
Notre petit bonhomme est arrivé en avril 2012, une petite puce a agrandi la famille en juin 2014 et on continue... 0059_G
 
"Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait"   Mark Twain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
collinette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4123
Age : 31
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 19:58

magnifique 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Mer 19 Sep 2012 - 20:00

C'est une véritable rencontre avec toi-même, avec ton homme et enfin avec ton enfant que tu viens nous confier, merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jess40
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3138
Age : 32
Localisation : Landes
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Jeu 20 Sep 2012 - 7:48

Merci 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Jeu 20 Sep 2012 - 9:14

très belle naissance aav aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tornadette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 34
Localisation : près de l'Allemagne
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Jeu 20 Sep 2012 - 11:21

J'en ai les larmes aux yeux, c'est tellement différent de ce que j'ai vécue 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chica
Habituée
avatar

Nombre de messages : 919
Age : 34
Localisation : sud
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Sam 22 Sep 2012 - 15:30

que d'émotions en te lisant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidou
A peine arrivé


Nombre de messages : 5
Age : 53
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Sam 22 Sep 2012 - 18:53

Magnifique ton témoignage, j'en suis toute retournée.
Comment vas-tu maintenant? Pas trop fatiguée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revesdenaissance.be/
nel
Habituée
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 31
Localisation : champagne ardenne
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Sam 6 Oct 2012 - 19:21

c'est tellement beau 0059_G c'est la naissance dont j'ai rêver pour mes enfants ,ils sont né(e)s autrement mais l'amour est l'à .
Et je suis toujours émue de lire ces récits 0001_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cordi
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3513
Age : 40
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   Sam 6 Oct 2012 - 20:07

Le pied!!! C'est magnifique!!! 0059_G aav 0001_G 0059_G aav 0001_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance de Timothée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance de Timothée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» remplaçante région de valleyfield st timothé, beauharnois
» Timothée Messier-Marie Tanguay
» La Nouvelle Star est de retour sur D8
» Nombre de shampoings par semaine.
» Tiphaine et Timothé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Naissance :: A la maison-
Sauter vers: