discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jess
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Lun 30 Avr 2012 - 19:36

Courage, Zoétoune, comme disent les filles, c'est une période hyper importante.

J'ai l'impression que vous parlez de mes élèves, mais avec 10 ans de moins et 25 fois moins nombreux et vous êtes leurs parents...

Perso, j'ai la voix pétée chaque soir, avec eux. Recette miracle, je t'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoétoune
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4507
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Lun 30 Avr 2012 - 20:37

Merci Jess aav

Là, je suis plus carrée sur les "sanctions", c'est à dire, les conséquences que je pose sur ses actes.
Je ne préviens pas 3 ou 4 fois, mais une seule. Ou je "sanctionne" plus durablement. Genre, ce matin, il est sur les WC et tape comme d'hab' la porte ouverte contre le meuble situé derrière. Chaque fois je rale et ferme la porte et comme il pleure (comme dès qu'il est seul quelque part meme si on est juste derrière la porte), je la rouvre au bout d'une mn en lui demandant de ne pas recommencer. Bin, là, elle est restée fermée (enfin, hors de son atteinte) jusqu'à ce qu'il ait fini, bien qu'il pleurait.
Voilà, sur tout ce qui touche aux provocations (ce qui représente 99 % de nos clashs), je réagis comme ça maintenant, plus rapidement et plus fermement et en essayant de moins m'enrager.
J'ai de plus en plus l'impression que la CNV, c'est bien mais pour les "conflits d'interets" du quotidien par exemple, mais face à un loulou de 3 ans qui fait tout pour nous mettre à bout, je ne vois rien d'autre qu'un système très binaire comme celui-là....

Louve, j'ai pas mal repensé à ce que tu disais par rapport à l'ennui, à instaurer des périodes de la journée sans activité, mais je ne vois vraiment, vraiment pas comment faire... à moins de le laisser pleurer et me secouer pendant 1h.... Parce que si je me pose pour prendre un bouquin par exemple, c'est comme ça que ça va finir. Il ne s'occupe vraiment jamais seul et si il s'ennui et il sur mon dos et super chiant. Tant que moi je suis en activité, ça va, parce qu'il participe à ce que je fais mais si je ne fais plus rien et que je ne m'occupe pas de lui bon plus, c'est le carnage.... il ne va quasi jamais aller prendre/faire un jeu tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taromit
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Lun 30 Avr 2012 - 20:44

Oh la la je decouvre ton post. Là je suis tro naze pour tout relire mais va falloir à tête reposée parce que ça fait 1 an que c comme ça et ça empire avec Chloé, j‘en viens a redouter les jours à la maison Sad je crie et culpabilise de crier mais elle passe son temps à provoquer +++ et la cnv j‘arrive pas Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nour-zahra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Lun 30 Avr 2012 - 20:49

franchement je te comprend tout a fait ! ici c est pareil ca me bouffe mais y a que ca qui "marche" c est dingue comme je sens qu elle cherche ses limites le conflit se calme direct si je la "punit"direct ( pour quelque chose qu elle sait tres bien etre interdit et qu elle refait inlassablement ( moi aussi j ai la technique de la porte pendant meme pas une mn ) c est comme si c a electrocutait le conflit a la source , quand je réentrouve la porte je la sens soulagé et recadré et on arrete l escalade elle repart tranquilou alors que si je lui demande reexplique mille fois , menace ect elle continuera jusqu a ce qu au final elle soit punit ( sauf que j ai les cris et les nerfs en plus) et ducoup lorsqu elle sent que je suis reelement enervé contre elle elle est beaucoup plus inconsolable et moi beaucoup moins a meme d avoir envie de la consoler ( je sais pas si c est clair)
bref je compattis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoétoune
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4507
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Lun 30 Avr 2012 - 20:56

Rho, Nour, ton avatar 0001_G 0001_G 0001_G


nour-zahra a écrit:
et ducoup lorsqu elle sent que je suis reelement enervé contre elle elle est beaucoup plus inconsolable et moi beaucoup moins a meme d avoir envie de la consoler ( je sais pas si c est clair)
bref je compattis

Oui, c'est tellement ça..... le pire, c'est que quand je suis super fachée, une fois que la "punition" est levée, il me demande aussitot un calin et n'arrete pas de me dire qu'il m'aime, sauf que moi, les calins quand j'ai encore les nerfs, j'ai du mal... je les refuse en lui expliquant que là, je suis encore trop fachée, mais j'aime pas ça non plus...; refuser ses demandes de calins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Mar 1 Mai 2012 - 12:19

zoétoune a écrit:
Rho, Nour, ton avatar 0001_G 0001_G 0001_G


nour-zahra a écrit:
et ducoup lorsqu elle sent que je suis reelement enervé contre elle elle est beaucoup plus inconsolable et moi beaucoup moins a meme d avoir envie de la consoler ( je sais pas si c est clair)
bref je compattis

Oui, c'est tellement ça..... le pire, c'est que quand je suis super fachée, une fois que la "punition" est levée, il me demande aussitot un calin et n'arrete pas de me dire qu'il m'aime, sauf que moi, les calins quand j'ai encore les nerfs, j'ai du mal... je les refuse en lui expliquant que là, je suis encore trop fachée, mais j'aime pas ça non plus...; refuser ses demandes de calins...

Oui, mais au moins, tu es honnête. Et puis qu'est-il plus important à lui apprendre : respecter les sentiments des autres (et du coup s'attendre à ce qu'on respecte les siens) ou aller contre les sentiments des autres (et du coup, s'attendre à ce qu'il soit normal qu'on aille contre les siens) ?

Je ne pense pas que vos modes de fonctionnement soient si éloignés que ça de la CNV. Je crois que vous chercher des moyens de faire comprendre que si on ne respecte pas les règles, la vie ensemble n'est plus possible, c'est tout. Zoétoune, ton fils a l'air d'avoir besoin qu'on lui indique quel comportement est bon ou mauvais, c'est normal qu'il vienne te "remercier" en venant chercher les câlins après, puisque tu accèdes à sa demande, tu combles son besoin d'être guidé. Et il est tout aussi normal de lui rétorquer "plus tard, je suis encore agacée pour l'instant".

Pour moi, il est tout à fait normal de dire à un enfant "ce bruit me dérange vraiment beaucoup et je vais m'agacer si tu continues : soit tu arrêtes de taper après la porte, soit je ferme la porte". Si l'enfant continue, il a fait un choix (et c'est sain), il doit assumer son choix et ses conséquences. Vouloir lui épargner toute sanction ne lui servira pas (je parle bien de sanction car pour moi, il n'y a pas punition : on cherche simplement à faire cesser un bruit agaçant et à préserver une ambiance convenable de vie en commun, si ça c'est pas de la CNV...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 38
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Jeu 3 Mai 2012 - 7:42

Jess : je n'avais pas vu les choses sous cet angle (calin post "punition") mais je m'y retrouve totalement ! J'ai l'impression qu'on culpabilise toutes de devoir punir nos enfants car on a CNV à la bouche et en pensée tout le temps, sauf qu'on est désemparées car çà ne fonctionne pas mais en fait, c'est peut-être que l'on se fait une fausse idée de la CNV et le post de Jess m'a pour ma part fait prendre conscience de çà.

En ce qui concerne mon quotidien : Loup est revenu de 10 jours de vacances chez ses grands-parents avec ses deux cousins où il a été "adorable" (dixit Mimi la grand-mère) mis à part qu'il a mordu sa cousine le dernier jour mais personne n'a pu me raconter les circonstances car ils jouaient tous les deux seuls à ce moment là. Les morsures lui étaient passées donc là je ne sais pas pourquoi il a fait çà.
En tout cas, malgré le fait qu'il nous a manqué, on est plus zens depuis qu'il est revenu comme quoi la séparation porte ses fruits. Hier soir, exemple : zhom et moi préparions le dîner, on avait fait cuire des pommes de terre à la vapeur et je les épluchais. Evidemment mon petit goinfre voulait goûter, je lui en donne un petit bout, il en redemande, je lui en redonne et ainsi de suite pendant quelques minutes. AU bout d'un moment, je lui dis distinctement "c'est le dernier", je lui demande s'il comprend ce que je veux dire, il dit "oui, dernier" et évidemment après le dernier il en redemande, je refuse, lui explique qu'il était convenu que c'était le dernier mais lui ne veut rien entendre, il va jusqu'à se mettre debout sur la chaise où il était assis pour en attraper dans le plat. Moi je refuse, lui demande de s'assoir bien. Pleurs "encore bout", "patate" etc ... Je suis restée très zen et son père aussi, on lui a réexpliqué plusieurs fois qu'on l'avait prévenu que c'était le dernier mais il ne voulait rien entendre. Il a continué à pleurer et à se mettre debout sur la chaise et on le rasseyait. Finalement on a eu fini de préparer et on s'est mis à table et là on lui a servi ses pommes de terre qu'il a très bien mangé (moi mauvaise langue je disais à zhom "tu vas voir, une fois dans son assiette, il n'en voudra plus !!"). On lui a expliqué que voilà, maintenant on était à table tous les trois et qu'il pouvait manger ses pommes de terre.
En somme, personne n'a "gagné" mais ce qui me plaît c'est qu'on est resté très zen en expliquant les choses alors que Loup braillait et chouinait. Il est probable que si on n'avait pas eu ce bol d'air des vacances de notre Loup, on se serait peut-être énervés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beebop
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1814
Age : 34
Localisation : Périgord
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Sam 5 Mai 2012 - 6:26

Zoétoune, (et les autres aav )
Comment ça va à présent ?

Je voulais venir poster plus tôt , mais manque de temps. Jess a bien résumé ma façon de penser aussi.

De plus, un peu plus haut, tu dis travailler dans le social, avoir les bonnes distances et tout et tout. Sauf que là, il y a l'affect qui rentre en ligne de compte. La prise de recul est d'autant plus difficile. (On a eu bossé dans le social dans une autre vie, et mon Barbu adorait bosser avec des ados pour ces côtés test de limites, évaluation des distances (sans cesse en mouvance d'ailleurs! ) . Il s'éclatait! Sauf qu'à la maison, la prise de recul est plus complexe pour lui... pourquoi? L'affect !! Les sentiments !! ) Ta reaction avec ton loulou est foncièrement compréhensible, sinon tu serais quoi pour lui et lui serait quoi pour toi? Mère et fils c'est pas juste éduc-jeune !!
A toi je pense d'adapter encore une fois la bonne distance : ni trop proche pour le laisser évoluer, mais pas trop éloigner afin de répondre au mieux à sa demande (ce qu'expliquait Jess plus haut) .

Et pour moi, bah je pense que le NON ferme et définitif (mais expliqué en douceur) a une très grande importance au quotidien dans la CNV. Un petit n'a pas conscience du danger, de ce que ressens l'autre, de ce qui est bon ou non , de ce qui est juste ou non, des règles de vie en société (j'entends par là vie de famille, cercle d'amis, et public :la donne diffère à chaque fois) et je pense qu'on doit être là pour les guider.

A partir du moment où tout est expliqué, l'enfant prend conscience des choses au fur et à mesure.
Lui proposer un choix (soit tu fais si ou ça et ça aura ça pour conséquence ou si plutôt tu fais si où ça, ça aura ça pour conséquence (exemple l'histoire de la porte) ) permet aussi tout doucement à l'enfant de se responsabiliser et d'assumer son choix. Ca rentre dans son processus de construction de petit être.

Après, en effet, lui expliquer que tu ne te sens pas prête à recevoir des calins au moment où il les demande lui apprendra a respecter les sentiments des autres (et ça te permets de te respecter toi aussi), et à ne pas tomber dans le déni de l'émotion ou du ressenti. Ca l'accompagnera toute sa vie je pense!
Refouler ses émotions n'est pas une bonne solution du tout je pense, car il risquerait de tomber dans le piège aussi et enfermerait tout ça longtemps et ça reclasherait à l'age adulte.

Et puis ... les beaux jours tardent à venir mine de rien, je pense que ça joue +++++ aussi !!
aau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Dim 6 Mai 2012 - 20:04

Courage, Zoétoune, bon sang, c'est pas facile quand ils grandissent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Mer 9 Mai 2012 - 12:32

Désolée pour le très long délai de réponse, je n'ai eu que peu accès à internet ces derniers temps...

zoétoune a écrit:

Louve, j'ai pas mal repensé à ce que tu disais par rapport à l'ennui, à instaurer des périodes de la journée sans activité, mais je ne vois vraiment, vraiment pas comment faire... à moins de le laisser pleurer et me secouer pendant 1h.... Parce que si je me pose pour prendre un bouquin par exemple, c'est comme ça que ça va finir. Il ne s'occupe vraiment jamais seul et si il s'ennui et il sur mon dos et super chiant. Tant que moi je suis en activité, ça va, parce qu'il participe à ce que je fais mais si je ne fais plus rien et que je ne m'occupe pas de lui bon plus, c'est le carnage.... il ne va quasi jamais aller prendre/faire un jeu tout seul...

Le début est très très dur mais il fut nécessaire pour nous, je me rendais compte qu'en laissant Lilith me suivre en permanence, c'était devenu le bon truc pour elle pour ne pas avoir à réfléchir à comment s'occuper, quoi faire.... Du coup elle ne jouait jamais seule et me/nous sollicitait sans cesse.
Pour tenir le coup, on alternait avec Matt : un coup il était avec la petite pour que je puisse souffler ou faire des choses que je ne pouvais pas faire avec Lilith et le temps d'après on inversait les rôles. Sauf que du coup, nous n'avions plus aucun moment à deux et ça commençait à sévèrement manquer.

Pour passer le cap, nous avons copité Mekati content050
On a instauré un "temps calme" en lieu et place de la sieste. Nous avons remarqué que même si elle n'avait plus "besoin" (et encore ça reste à discuter, y a des jours où elle a encore franchement besoin de dormir l'après midi) de faire la sieste, elle avait besoin de se calmer après le repas. Donc après le repas c'est le "temps calme" : elle se repose ou fait des jeux calmes (type dessin ou lecture) et nous, nous profitons de cette période rien qu'à nous.
Bien entendu au départ elle ne voulait pas (ou alors comme de par hasard elle avait subitement un énOOOOrme besoin de téter !!), venais toutes les 30 secondes nous voir et impossible de lire et de glandouiller sur internet sans un "tu fais quoaaaaaaaaaaa???!!!"
On a passé ce cap en faisant des jeux interdit aux enfants (naaaaaan je vous vois venir je parle de jeux de société de type stratégie content107 ), dès qu'elle venait nous voir on lui expliquait que "Ce moment est le temps calme : elle peut se reposer ou jouer calmement SEULE et nous laisser nous aussi souffler pendant un temps". L'avantage du temps calme c'est qu'il possède un repère temporel simple : après le repas du midi.
Si elle n'était pas fatiguée ça passait plutôt bien, elle revenait souvent mais le côté très scolaire du jeux la gonflait très vite (pas de couleur, pas trop de dessin) et comme autant moi que Matt étions pris elle partait finalement faire autre chose.
Si elle était crevée, c'était plus hard, elle hurlait et partait se "jeter" sur son lit parce que le monde est trop injuste et comme de par hasard en 5 minutes elle s'était endormie (du coup le côté je me jette sur mon lit est très révélateur, elle a encore beaucoup de mal à repérer quand elle a besoin de dormir).

Cela peut sembler anti CNV au possible (haaaaannnn je la laisse pleurer 5 minutes) mais il ma fallut du temps aussi pour comprendre que j'avais besoin de souffler et comme déjà Lilith se couche tard ben je ne peux que très peu profiter des soirées. Alors si je me force à rester avec elle, au final, je n'en profite pas, je n'ai aucune patience et je finis par lui gueuler dessus et elle de se jeter sur son lit pour pleurer : pas beaucoup plus CNV.

Depuis que ce temps calme s'est instauré (pas mal de le faire pendant les vacances car le plis est très vite pris) : elle joue nettement plus souvent seule, y compris en dehors des temps calmes : elle a compris l'intérêt d'être seule et d'être confrontée à sa propre imagination (je repense à toi Noé, là content034 ) et qu'au final ce n'est pas si mal que ça car avec toute la bonne volonté du monde, nous, parents n'auront pas le quart de leur imaginaire et (spécial dédicace à Noé content107 ) ce n'est pas plus mal !!
Elle fait également plus de sieste toute seule sans demander son reste, je la retrouve assez souvent endormie sur le canapé ou dans son lit et là sans pleurer ni râler. Bien sur il y a des jours où c'est plus difficile (notamment en fin de semaine si elle ne nous a pas beaucoup vu elle là je rejoins mon laïus sur ce foutu rythme car même si le rythme est cool, un gamin qui ne voit pas ses parents de la journée, fusse-t-elle courte, a envie de rattraper le temps perdu et de ne plus lâcher ses parents) mais globalement c'est vraiment bien passé et ça fait du bien à tout le monde.


Plus généralement, je trouve cette période d'insolence, fatigante certes mais ultra saine car elle montre que ton pioupiou est en train de chercher les limites. Exactement comme un enfant de 1 an/ 2 ans va tester son environnement, savoir ce qu'il peut faire ou ne pas faire avec les objets : ce qui est interdit/autoriser/sous quelle condition.
Bien de la même manière mais avec plus d'expérience, arrive le temps où l'enfant va tester non plus l'environnement matériel mais l'environnement affectif et relationnel.
Pour une prise électrique, l'enfant va tester d'approcher une prise : de face/ de côté/ le jour/ la nuit/ celle du salon/ celle de la salle de bain pour en venir à terme à la conclusion que la prise électrique c'est dangereux.
Avec les gens c'est nettement plus compliqué : la notion de respect, des mots qui peuvent blesser, heurter : sont des notions de bases chez nous, qui nous semble logique mais qui résulte d'un apprentissage long et complexe que l'enfant ne connais pas encore et ça me semble ultra important qu'il le découvre et l'apprenne jeune : ça montre d'une part qu'il s'intéresse à son entourage et d'autre part qu'il a suffisamment confiance en ses parents pour tester et découvrir ça.

L'enfant de 3 ans ne sait pas que tirer la langue/crier/hurler pour montrer qu'on n'est pas content : ça peut blesser/heurter des gens.
L'enfant de 3 ans ne sait pas qu'en disant "t'es pas gentil je ne t'aime plus" ça peut blesser.
L'enfant de 3 ans ne sait pas qu'en disant "je préfère aller chez ma nounou plutôt que de rester avec toi" ça nous fait mal.

Alors comme pour les objets, il faut expliquer comment fonctionne la relation avec l'autre : que l'autre existe avec des sentiments, qui peuvent être différent des siens, que l'autre peut avoir envie d'autre chose que lui et que ça ne veut pas dire qu'on ne l'aime plus ou qu'on ne s'intéresse plus à lui, que l'autre peut être heurter/froisser/blessé après une phrase sortie sous le coup de la colère.
Et comme pour la prise électrique faut expliquer chaque phase d'approche, poser des mots mais aussi comprendre que NOUS, parents, faisons partie de l'autre et que nous n'existons pas uniquement à travers lui.

ça peut sembler épuisant rien qu'à le lire mais à 3 ans, l'enfant a beaucoup plus de vocabulaire et plus de base de réflexion qu'à 1 ou 2 ans et du coup on répète aussi moins souvent.
Y a toujours des querelles qui ressortent souvent hein : le partage et les réactions sous le coup de la colère sont extrêmement difficile à appréhender (d'ailleurs une bonne partie des adultes est complètement immature sur ces sujets).

Faire aussi confiance à son enfant, comprendre qu'il a grandit et qu'il n'est plus un nourrisson sans aucune défense tant physique que psychologique, qu'il est capable de traverser seul et sereinement les mini tempêtes du quotidien.
Je me suis rendue compte il y a peu que Lilith était capable de gérer les mini chutes, qu'elle ne voulait plus de bisous, de câlins ou que je soigne ses blessures, juste que je reconnaisse qu'elle était tombée sans forcément que je trouve une solution pour elle.

Bon je me suis encore une fois éparpillée dans tout les sens, si ça se trouve à la lecture ce sera incompréhensible, désoléeeeeeeeeee content103


_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
milie
Habituée


Nombre de messages : 717
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Mer 9 Mai 2012 - 12:53

Ce matin gros petage de plomb avec le monstre. En ce moment, c'est insolence, tout pour repousser tout ce qu'on propose. Le coucher dure a nouveau 1h. Le matin, il refuse de s'habiller, de changer sa couche pleine de caca. Il fait counnerie sur counnerie. J'ai pete un plomb lorsque pour la 15e fois il m'a mis un coup de pied dans la poitrine lorsque j'essayais de la changer. Je lui ai hurle dessus (et j'ai bien pense lui en coller une tellement il m'ennervait, dans ma tete c'etait tres violent). Bien sur, il s'est calme, a hurle en appelant son papa (il appelle toujours l'autre parent qui ne l'a pas gronde) alors que papa supporte encore moins son comportement actuel.
Toute la matinee a ete comme ca (enfin, matinee est un bien grand mot, de 6h30 a 9h puisqu'ensuite il est alle a la creche). J'ai etr ultra agressive (puisque tu es mechant, maman ne s'occupe plus de toi, je m'occupe de Ruben qui est gentil lui. Et voila que je lui tape l'ignore alors que pour detendre l'atmosphere il se cache et me dit "je suis cache"). Donc le climax au moment du change. J'ai eu honte. Comment apprendre a un enfant a respecter son corps, a ne pas laisser les autres lui faire subir ce qu'il ne veut pas, si je lui hurle dessus, lui enleve la couche de force.

Honnetement, la cnv me depasse dans ces cas la. Comment rester calme lorsque tout prend des heures. Et plus on essaie de lui expliquer, de le faire participer, de lui laisser une marge de manoeuvre (genre, ok, on te laisse faire ca mais apres on fait ca, d'accord? D'accord), plus il rn profite et gagne encore plus de temps pour au final faire quand meme une crise.

La je suis triste qu'il soit a la creche, car j'aimerai parler avec lui, comprendre pourquoi il est comme ca, lui dire encore et encore que je l'aime (je lui dis 15 fois pas jour, et je me suis excusee pour mon comportement ce matin). Et en meme temps, je redoute ce soir, a nouveau les conflits, la tension.

Il passe du "tu es mon amour maman" 0001_G a me filer des baffes et des coups de pied (parfois sans raison, genre je tire mon lait, il veut quelquechose, je lui dis que je suis d'accord mais qu'il faut attendre 5 minutes que je finisse de tirer min lait, il pete un cable et me tape, tape son pere. On devient dingue.

Il y a encore peu, on se disait Qu'il etait super, jamais de crise, intelligent. On l'admirait souvent et on se disait qu'on avait de la chance. Depuis quelques semaines, les temps agreables avec lui sont plus rares que les temps desagreables, conflictuels. Pourtant on a lache prise : tant qu'il ne se met pas en danger ou son frere, on laisse courir. Mais malgre cela, il nous rend dingue.

Bref, je sais, ya rien a faire, qu'attendre que ca passe, mais c'est dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Mer 9 Mai 2012 - 19:30

Foutu rythme scolaire, Louve... A qui le dis-tu !

Et franchement, laisser pleurer 5 minutes, mouais, elle a quel âge Lilith, déjà ? Ce n'est plus un nouveau né non plus, ce n'est plus tout à fait pareil, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilybug
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Mer 9 Mai 2012 - 19:37

arf millie, pas géniale la journée... mais comme tu dit, quand la situation est vraiment horrible, la cnv semble s'éloigner et devenir un joli concept impossible à appliquer dans des situations sérieuses... et après on se dit, "ho j'aurais pu dire ça, faire ça..."

Peut-être, plutôt que de revenir sur ce qu'il s'est passé, essayer de trouver ce qui le met dans cet état, mais sans entrer dans le "ça provoque un comportement qui ne me plait pas..."

Genre, innocemment... "qu'est-ce que tu voudrais faire aujourd'hui? tu veux passer beaucoup de temps avec maman? tu veux faire quoi? tu crois que c'est possible? comment on s'organise..." peut-être qu'il va lui-même sortir ce qui le met sur les nerfs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Jeu 10 Mai 2012 - 15:31

Jess : ben heureusement que non hein content034
Mais ça fait parti du processus pour nous parents de voir que nos enfants grandissent et murissent et ce n'est pas toujours aisé tant on a parfois la tête dans le guidon !

Millie : Je vois bien déjà une grosse demande d'attention car même si Ruben ne demande pas beaucoup, ben il reste un bébé qui a besoin de ses parents et c'est difficile pour un jeune aîné d'apprendre à "partager" sa maman.
Lui réexpliquer que ton coeur ne vas pas se diviser en deux mais au contraire s'agrandir pour les aimer tout les deux ?
Autre question : est-ce que vous avez parlé avec lui de Ruben ?

Parce que même plus grand les bambins restent des éponges émotionnelles et il vous a vu en quelques mois traverser littéralement des tempêtes : est-ce que la violence dont il fait preuve ne serait pas là pour mettre le point sur cette violence psychologique que vous avez traversé récemment (et que vous traverser et traverserez sûrement encore) ?

Dernière question : est-ce que vous n'auriez pas trop lâché prise et qu'il réclame plus de repère et de barrière ?

Toujours est-il que passer 18 mois, l'explication sur la violence envers moi est plus rude, j'avoue.
Une tape : "Stop Lilith, ça me fait mal !"
Tape encore : "Lilith je viens de te dire que je refuse de me faire taper, ça me fait mal. Donc deux solutions : soit les coups s'arrêtent soit je m'en vais car il est inacceptable de frapper une autre personne"
Si elle retape encore, je m'en vais. Forcément elle hurle mais je reste éloignée pendant plusieurs minutes (ne serait-ce que pour me calmer, déjà !!).
Puis re-discution : Tu peux être fâché contre moi, tu as le droit. Tu peux m'en vouloir très très fort. Mais pour autant il est interdit de frapper pour passer sa colère. Lorsque je suis en colère, je ne te tape pas, n'est-ce pas ? (Lilith me mimait en général un NON de la tête) et bien c'est pareil pour toi. Je te respecte et en retour je souhaite également être respectée blablabla (dans le fond, ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse).

Je ne vois pas pourquoi je devrais rester tout sourire alors que je me fais taper en demandant gentiment de ne pas me faire frapper.
La CNV implique le respect mutuel : sans respect mutuel il ne PEUT PAS y avoir de CNV. Donc je suis ultra stricte là dessus.

courage Millie

Heuu en me relisant je me rend compte que je t'ai inondé de questions, désolée fou13

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
milie
Habituée


Nombre de messages : 717
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Ven 11 Mai 2012 - 7:57

Tout d'abord, même si ce n'est pas le bon endroit, je ne peux pas commencer ma réponse sans te FELICITER 0059_G 0059_G 0059_G Je suis hyper contente pour vous.

Tu as peut être raison sur la violence, reflet de la violence psychologique que nous avons vécu et vivons encore de temps en temps. Nous avons parlé avec Josh mais pas des heures non plus. On ne veut pas non plus dramatiser. On lui a expliqué que son frère avait une maladie qui nécessitait des soins, que c'est pour ça qu'il prenait des médicaments et qu'on voyait souvent les docteurs, mais que ce n'était pas grave. Que lui aussi lorsqu'il est malade il prend des médicaments, que là c'est pareil, que ça l'aide à aller mieux. Mais bon, ce n'est pas un sujet de discussion quotidien car on ne vit plus la maladie de Ruben comme un handicap mais comme un trait de sa personnalité. Et dans l'ensemble, il va quand même très bien (d'ailleurs, il tient désormais sa tête tout seul, j'en suis super fiere).

Tres sincerement, Josh ne souffre pas de manque d'attention ou de jalousie d'avoir à partager sa maman. Du moins je ne le pense pas. J'ai plus souvent Josh dans mes bras que Ruben fou18 Et je lui répète tous les jours que je l'aime, que je suis fière de lui, que j'ai maintenant 2 bébés d'amour, un grand et un petit.

Non mais tu as raison sur l'exemple que tu donnes. Lorsqu'il me tape trop sur les nerfs, faudrait que je respire un bon coup et que je le laisse seul un instant. Mais ca me renvoit surement vers un principe éducatif ancré en moi, je me sens agressée par ce manque de respect (alors qu'il n'a que 2 ans).

Mais là ca va, hier journée super. C'est pas tous les jours la lutte heureusement/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Ven 11 Mai 2012 - 8:21

Merci ma belle 0059_G 0059_G 0059_G

Héééé la classe Ruben, le tonus arrive 0059_G

Pour le côté manque de respect, ben c'est normal je trouve : comme je l'ai dit plus haut, une fois que l'enfant sait comment géré son environnement, ce qu'il peut et ne peut pas faire ben il va continuer à apprendre : mais cette fois ci sur le côté relationnel : ce qu'il peut et ne peut pas faire.
Du coup il va chercher à toujours aller plus loin et c'est là (à mon sens hein !!) que la CNV devient un outil de communication génial mais ultra fatiguant : car pour chaque manque de respect il faut expliquer, pourquoi, pour qui pour quand !

Là ici avec Lilith on travail vachement sur le tirage de langue : ben oui quand on joue dans le bain, ou avec d'autres bébé c'est super marrant, dans la rue moins : et il faut qu'elle le comprenne et donc que je lui explique. Le respect n'est pas inné, ça s'apprend (et d'ailleurs je crois que cette facette de l'éducation passe souvent à l'as vu comment c'est très mal pris avec des touts petits, comme si le respect devait être un trait de caractère alors que non c'est un long apprentissage de la vie avec l'autre en considérant l'autre). Donc on rabâche qu'il y a des moments et des personnes avec qui on peut tirer la langue (quand on joue, avec des personnes qu'on connait bien) et d'autre où ce sera pris comme un manque de respect (quand on est fâché, ou avec des personnes qu'on ne connait pas). Mais c'est extrêmement difficile pour un jeune enfant de 2 ans de comprendre que l'on peut battre les jambes dans le vide ou contre le matelas ou un oreiller mais pas contre quelqu'un. Je parierais presque qu'il ne se rend même pas compte de la différence !
Mais ça demande de la patience et si je ne suis pas capable ben soit je m'isole, soit s'il y a plusieurs personnes, j'isole Lilith.

Tiens exemple d'hier soir au repas : contexte : rentrée après avoir trop forcé sur le vélo, j'avais le bide qui tire, Matt faisait des malaises bref ce n'était pas la soirée. Lilith elle apr contre était littéralement surexcitée (comme tout les soirs où elle rentre d'école !!)
Le repas était chaotique, on ne pouvait pas en placer une, Lilith ne tenait pas en place, je sentais Matt bouillir et moi je commençais à perdre patience et fatalement le ton commençait à monter. Lilith était incapable de parler, elle hurlait pour tout et n'importe quoi, elle montait en pression, mangeait n'importe comment. On demande le calme et un comportement plus cohérent (histoire d'éviter de se reprendre une pâte sur le pif), une fois.
Au bout de la deuxième, je lui laisse le choix, soit le calme revient et chacun peut s'exprimer soit je t'emmène dans ta chambre pour que tu puisses t'apaiser un peu (heuuu le ton était quand même fort, je commençais à vraiment perdre ma patience).
Rien n'y fait.
J'ai pris Lilith par le bras qui s'est mise à hurler (là autant dire que ça ne sert à rien de causer elle n'entendra ni ne comprendra strictement rien, son cerveau est déconnecté) donc je l'ai prise dans mes bras, je l'ai déposé dans sa chambre en lui disant que je revenait dans quelques minutes.
Forcément elle a tapé le mur, la porte, en hurlant tout son saoul (elle peut tout à fait ouvrir la porte, je ne la bloque pas) mais là en ce moment c'est son seul et unique moyen de faire baisser la pression le soir après l'école (en weekend elle ne devient jamais comme ça).
ça a duré.... (j'ai regardé la montre) 1 min 30 content103 content103 content103
Je suis revenue de suite : elle avait pris un livre et commencé à le lire.
Je lui ait demandé de poser son livre pour qu'elle puisse m'écouter et lui ait rappelé les règles du repas : on ne sort pas sans demander, on ne se lèvre pas de la chaise, et pas de cris. Que nous aussi nous étions fatigués, que papa était malade et que là les cris ne faisaient que nous fatiguer d'avantage.
Elle a dit oui de la tête est revenue à table et on a pu finir le repas dans le calme.

Je serais montée dans les tours, chercher à régler le conflit à table : Lilith aurait continué de hurler, Matt et moi aurions péter les plomb et rien de constructif n'en serais ressortie. Là on a pu rappeler les règles du repas ENSEMBLE et du respect de l'autre (la fatigue des uns et des autres, y compris la sienne).

Bon je ne suis peut être pas claire content034

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
milie
Habituée


Nombre de messages : 717
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Ven 11 Mai 2012 - 12:27

Tu es tres claire. La fatigue cumulee n'aide pas pour prendre ce recul. Le temps est tellement compte (faut que je tire mon lait a telle heure pour que Ruben puisse boire a telle heure et donc dans lr faible laps de temps restant, faut au choix, prendre son bain, manger, jouer...).
Effectivement, lorsqu'on le laisse plus libre, il est beaucoup plus cool.

Bref, tout un apprentissage pour lui et pour nous parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyne
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 38
Localisation : Ptit coin d'paradis berrichon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Sam 12 Mai 2012 - 13:15

Louve : tes propos me rassurent pleinement
Avec Loup en ce moment le moment du coucher est pénible car après son rituel du moment (des figurines de dinosaures destinées à faire des ombres chinoises qu'il sort et qu'il remet en place avec notre aide), il finit régulièrement par me taper dessus avec une de ses peluches. Jusque là, je lui expliquais évidemment qu'on ne faisait pas çà et que s'il recommençait je m'en allais. Une fois, deux fois, trois fois et il recommençait. Maintenant je m'en vais après l'avoir prévenu dès la première fois. Avant hier, il s'est levé de son lit (c'est un matelas posé au sol) et il a hurlé derrière sa porte, pareil, il peut l'ouvrir s'il le souhaite et hurlant "maman !!". Je suis revnue au bout de quelques minutes, il était toujours là sanglotant assis derrière la porte. J'ai frappé, je suis entrée et il s'est arrêté tout de suite. Je lui ai dit très calmement que je venais avec lui dans son lit faire un calin et un bisou. Il est venu tout de suite, on a fait un calin, il a demandé à se coucher et là je lui ai expliqué dans le calme qu'on ne tapait pas les gens, que çà leur faisait mal, que nous on ne le taperait jamais car çà ferait mal à sa peau et dans sa tête. Il m'a écouté calmement et a dit TAPE NON ! Je lui ai fait un bisou, souhaité bonne nuit et je suis partie. Episode terminé. Mais pas le dernier c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   Sam 12 Mai 2012 - 17:01

Zoétoune, tu évoiquais le fait que c'est difficile pour ton loulou de faire qq chose seul.
As-tu pensé à un moyen pour l'aider à visualiser la durée pdt laquelle tu as besoin d'un peu de temps pour toi, style ce matériel:
http://www.timetimer.com/
en fait, la zone colorée en rouge indique la durée pdt laquelle l'enfant travaille/joue seul/ou autres...
Ca les aide vachement à visualiser!
C'est un peu coûteux, mais j'ai trouvé un principe similaire dans un magasin type solderie: une minuterie de forme ronde, qui s'aimante sur le frigo, et la durée indiquée est colorée, donc, facile pour l'enfant de se repérer.(environ 5 euros). Si tu en veux une et que tu n'en trouves pas, fais-moi signe (une maman du forum montessori en aurait trouvé une de ce type chez casa...)

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Je ne sais pas comment faire pour etre écoutée/respectée...
» Comment faire pour ne plus voir le bandeau publicitaire de votre site ?
» Comment faire pour caler un rythme pour l'écolle ?
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans
» Comment faire pour reconnaitre les barbies en brocante?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: