discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'école à bout de souffle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 11:32

encore une fois ça depend des écoles (et parent) et comment c'est presenté a l'enfant . moi les 2 en ont fait et jamais ils se sont sentis raté ou autre.

le soutiens c'est par petit groupe 4 maxi, ils voient ce qu'ils ont pas compris sous forme de jeux, peinture .... et ça dure pas plus de 45 min ! franchement je trouve que c'est une bonne solution et loin d'être une tare de faire du soutien. de toute façon quasi la totalité de l'école y passe donc les enfants entre eux ne se montre pas du doigt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 12:54

Ben justement tu le dis toi même, la quasi totalité de l'école y passe donc y a quand même un problème à la base, non???

Pourquoi ne pas directement passer par le jeux et la peinture? Pourquoi continuer à amasser les gamins dans des classes de plus en plus chargée en sachant pertinemment que la moindre difficulté ne peux pas être suivie individuellement??? Pourquoi faire des programmes de plus en plus lourds sachant qu'à la base les enseignants ne pouvaient déjà pas boucler les vieux programmes? Pourquoi avoir rajouter des matières supplémentaires en primaire alors qu'on note de réelles difficultés d'apprentissage des bases en français et en math?

Le soutien c'est juste une béquille sur une jambe gangrénée : c'est une vision a très court terme des choses plutôt qu'une réelle remise en question.

Merde quoi c'est quand même l'avenir de notre société !

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
Vision
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 32
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 13:05

emy27 a écrit:
J'ai pas encore vu le reportage (marche pas le replay), mais tout ce que je lis me fait super peur, je me rappelle encore qu'en CP on avait des ateliers couture et bricolage, des sorties en forêt une fois par semaine où on faisait des cabanes, on avait une fourmilliere dans la classe pour étudier la vie des fourmis... tout ça n'existe plus j'imagine...
Si, tout dépend aussi du zèle de l'inspecteur académique.

emy27 a écrit:
Et qu'est ce qui se passe avec les élèves qui ne réussissent pas ces évaluations?? Ils sont catalogués d'emblée?? doivent redoubler???

A bah non un élève un an de plus dans le système, ça coûte bien trop cher ! Il passe et il se démerde avec son instit. Pas d'enseignant spécialisés hein ... ils n'ont qu'une dizaine d'élèves par jour !!! Bien trop cher tututtt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 14:43

Attention, je suis loiiiiiiiin de dire que le systeme de l'éducation nationnale me satisface , mais je voulais juste dire que par rapport au reportage toute les écoles n'etaient pas aussi dramatique que cela était démontrer.
que dans certaine école certains instits se sortent les doigts du C.. pour faire au mieux leur travail avec les moyens qu'ont leur donne, que eux non plus ne sont pas d'accord avec leur systeme (et nous ont fait signé par ex en juin dernier une petition pour envoyer a l'academie et faire un peu de poid pour ne pas que les nouvelles reformes ne passent)

après pour te répondre Louve, pourquoi tout les enfants passent a l'aide personnalisé? les instits doivent rester a l'école avec les élèves qq h en plus de la classe depuis qu'ils ont supprimé le samedi et/ou mercredi du coup dans cette école, ils ont pris le partis qu'au lieu de montrer du doigt les enfants qui pourraient avoir du mal (a un certain moment donné) et les mettres en soutiens a chq période et bien que tout le monde passerai par la.

chez nous ils passent déjà par le jeux et la peinture ma fille en CM1 passe 1 a 2h tout les après midi a jouer a des jeux éducatifs je trouve cela class qu'ils puissent encore le faire a ce niveau et forcement elle adore. mon fils en CP c'est pareil tout les jours ils ont une activité autre que celle assise derriere un bureau.

voilà je voulais juste dire que l'éducation nationnale a de nombreuses failles, que pas grand chose ne me satisfait, mais que l'idée de mettre tout le monde dans le meme sac ne me conviens pas totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 9586
Age : 35
Localisation : Franchement : je sais pas...
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 14:51

Attention Haribo, ce ne sont pas les instit' que je pointe du doigt : mais les décideurs tout en haut qui dans leur beau bureau doré et issus des super grandes écoles ont trouvé que parce que les résultats n'étaient plus à la hauteur il fallait en faire plus, quitte à pourrir la vie de enfants, des enseignants et des parents pascontent149

C'est eux que j'ai envie de baffer.

Après je sais que bon nombre d'instit font ce qu'ils peuvent (ce qui est bien démontré durant le reportage d'ailleurs je trouve) et après y a les autres.
Du coup tomber sur la bonne école avec les bons instits qui savent prendre du recul vis à vis des directives d'"en haut" ben ça relève de la loterie et quand tu perds ben tu te tais ou tu te casses.

_________________
"Les enfants sages iront au paradis, les autres iront... où ils veulent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.merenwen.fr
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 16:03

Louve a écrit:
Attention Haribo, ce ne sont pas les instit' que je pointe du doigt : mais les décideurs tout en haut qui dans leur beau bureau doré et issus des super grandes écoles ont trouvé que parce que les résultats n'étaient plus à la hauteur il fallait en faire plus, quitte à pourrir la vie de enfants, des enseignants et des parents pascontent149

C'est eux que j'ai envie de baffer.

Après je sais que bon nombre d'instit font ce qu'ils peuvent (ce qui est bien démontré durant le reportage d'ailleurs je trouve) et après y a les autres.
Du coup tomber sur la bonne école avec les bons instits qui savent prendre du recul vis à vis des directives d'"en haut" ben ça relève de la loterie et quand tu perds ben tu te tais ou tu te casses.

Ahhh ok, je suis 100% d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 16:07

je viens de recevoir un mail, http://www.afev.fr/newsletter_afev/pacte_2012b.html je le met ici, peut etre qu'il interessera certaine personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perce neige
Habituée


Nombre de messages : 4591
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 20:54

Bon.
Je suis entrain de le regarder, j'ai dû faire une pause parce que franchement, je suis super énervée!
Je savais déjà un peu où on en était, car j'ai une amie instit en maternelle.
Mais je ne savais pas que c'était à ce point-là!
Je ne le savais pas tout simplement parce qu'elle désobéit:
Le programme elle s'en pète, il n'en a rien à faire de boucler un programme,
elle ne veut pas bourrer des cerveaux qui ne sont de toute façon pas prêts à recevoir les exigences des inspecteurs.
Et les inspecteurs? Ben elle s'en pète!
Autant dire qu'elle n'a pas que des amis, mais elle a choisi ce métier pour aider au développement d'êtres pensants.
Donc, si elle perd des points, se fait saquer ou autre parce que le programme n'est pas fait,
pas bouclé, pas je ne sais quoi, pour elle ce sera comme ça, elle préfère prendre ces risques,
que de se plier à un système absolument scandaleux et qui ne sert à rien,
si ce n'est 'à faire croire à une majorité de mômes qu'ils sont en retard,
alors qu'on leur demande des choses bien au-dessus de leurs capacités intellectuelles.

En ce qui concerne le soutien scolaire, ben non, moi je suis pas pour.
Quand est-ce-qu'ils assimilent ce qu'ils apprennent les gamins?
Quand est-ce que leur cerveau se repose?
Quand est-ce qu'ils rêvent?
Enfin, quand est-ce qu'ils prennent le temps de se développer et de devenir des êtres pensants?

mamanoé a écrit:

Citation :

plus le temps passe et plus je me dis que la jour ou ils iront a l ecole, je me fouttrais des resultats , que l important est d etre bien dans ses pompes, d etre passionné par quelque chose...j'espere reussir a tenir tete a la gande institution le moment venu !

C'est exactement la réflexion que je me suis faite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celya
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1875
Localisation : Lyon (Villeurbanne)
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Ven 13 Jan 2012 - 21:33

Ma mère a fait la plus grande partie de sa carrière d'instit en GS d'école maternelle (après des débuts en primaire mais j'étais pas née). Bon pour vous dire comme ça remonte loin dans le temps, elle a pris sa retraite en 1986 (oui je sais qu'un bon nombre d'entre vous sont nées dans les années 80 !).
Je me rappelle très bien ce qu'elle faisait faire à ses petits élèves : peinture, vannerie, céramique, pâte à modeler, pyrogravure (oui oui la pointe chauffante type fer à souder pour brûler la surface du bois entre les mains de gamins de 5 ans ! mais elle en isolait un tout seul à pyrograver au calme et jamais un môme ne s'est brûlé).
Alors il y avait des activités liées à la préparation du lire/écrire/compter, elle leur faisait dessiner des boucles, et je me rappelle d'exercices avec des jetons de différentes couleurs et formes, elle leur demandait d'entourer des groupes de jetons avec des cordons de laine. Elle leur lisait des histoires aussi. Voilà mes souvenirs de petite fille allant retrouver maman dans sa classe...
Mais vraiment il n'y avait pas cet acharnement sur des pages et des pages de tests et d'exercices papier, pas ce fatras d'abstraction et de paperasse. Je trouve que c'est trop d'abstraction, d'intellectualisation trop vite et trop tôt.

J'ai l'impression d'être un dinosaure d'un coup !!
Et puis ces évaluations avec les "acquis, en cours d'acquisition" ?? Je me rappelle fort bien à l'école primaire, avoir appris plusieurs fois les tables de multiplication. Parce que je les avais oubliées tout simplement, et pourtant j'étais excellente élève. Aujourd'hui je serais étiquetée "en difficulté" parce qu'ayant oublié combien font 7 fois 9 d'une année sur l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   Lun 23 Jan 2012 - 18:56

Rediffusion sur france 5 le 4 février à .....00h30

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école à bout de souffle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école à bout de souffle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» A BOUT DE SOUFFLE - 1959
» Convoqué par la maitresse, grrrrrr!!!
» Jean Paul Belmondo
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: