discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la naissance de Lyse-ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mamanoé
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1989
Age : 34
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: la naissance de Lyse-ambre   Sam 14 Mai 2011 - 22:58

completement déraisonnable de me lancer dans le reci t de naissance aujourd hui, a cette heure ci, et je pense qu'il sera plus court que mes recits habituels, du coup ! mais je ne veux pas laisser passer trop de temps, histoire d'avoir un peu de reperes et de details en tete pour le récit que je fais pour chaun de mes bébé, ui sera plus etoffé et qui viendra plus tard.

bref, passons !

aux choses sérieuses !


Nous sommes le lundi 11 avril 2011 et apres une semaine de fatigue intense, j'ai un superbe regain d'energie ! je suis aux anges, je me balade, on fait notre premier pic-nic et on reçoit des amis presque tous les jours...

justement, des amis, il y en a a la maison aujourd hui et pas n'importe lesquels. Anto et Marie, qui etaient là il y a deux ans jour pour jour et qui ont assisté malgré eux à la naissance de lou-ange. C'etait folklorique et cette fois-ci, promis, on ne leur fera pas la blague de la naissance surprise !

Sauf que voilà, il est 8 heures du matin et j'ai eux trois belles contractions dans l'heure.Mais...ca s'est arreté. On a bien ri, on a pensé "et si..?" et puis, c est deja fini. La journée commence comme toutes les autres, petit dejeuner, habillage des enfants, papotage entre amis, thé et café resservis deja plusieurs fois en terrasse, il fait bon vivre. les enfaznts vont et viennent de l'un a l'autre pour se faire caliner et lire des histoires, et moi, je contemple et je tache de profiter de mes derniers jours de grossesse, ma derniere qui plus est.

Tient, encore trois contractions rapprochées de 10 minutes...Puis...c'est fini, encore ! ca va, ca vient quelques fois dans la demie journée...Nous voila deja portés a midi, rien ne semble lancé, mais je sais dans le fond que quoi qu'i l en soit , je ne passerai pas les 24 prochaines heures sans tenir mon bébé dans les bras...Elle n'a pas encore tout a fait de prénom arreté, mais la aussi, je sais deja qu'elle s'appellera lyse-ambre, je lt'ai dans le coeur depuis tellement longtemps ! heureusement que la naissance n'a pas eu lieu il y a une semaine sinon j'aurai regretté de t'apeller par "le prénom de secours" que nous avions trouvé...

Je tourne un peu en rond malgré tout. Rien ne se lance mais tout a deja commencé, c est certain. Parfois toutes les 5 minutes la douleur se fait sentir, mais rien de précis , j'arrive a bouger et à continuer de m'activer pendant les contractions. Puis ca ne dure pas longtemps, un petit quart d'heure à me demander si nous sommes en route, et deja la certitude du travail iminent est effacée. Arret des contractions, retour à la journée qui se passe, au soleil, mais...je tourne en rond, j'attends. Come pour les precedentes naissances qui m'ont ete données de vivre, je sens que je m'enfonce petit a petit dans une solitude profonde. Mais il ne se passe rien qui me permette de plonger pour de bon. Mais le travail qui se fait maintenant ne sera plus a faire et même s'il est de courte durée , c'est toujours ca de pris pour la suite. Je me sens guillerette !

j'ai parlé a quentin et lou-ange tout à l'heure, dans la matinée pour leur dire que sans doute le bébé viendrai aujourd hui. Voudront il etre là ? ou plutot partir se promener avec tonton toto ? Je n'ai pas de réponse precise de leur part mais au moins, c est dit et l'idée murira dans la journée. Nous n'avions prevu personne pour s'occuper des enfants le jour J , mais puisque nos chers amis sont là et qu'ils veulent bien rester pour la journée, ma foi, profitons en...Si jamais j'ai besoin de la presence de mon homme, ce sera une bonne chose de les avoir à la maison. Pour le moment je n'en sens pas le besoin. Accoucher, c est mon truc, mon moment, et je n'ai pour le moment jamais ressenti un réel besoin d'etre soutenue. Tout ce qui m'importe c'est d'être certaine que les enfants se sentent bien pour que je puisse lâcher prise de mon coté. Etre seule ou simplement avec la sage femme ne me tracasse pas. Mais puisque nous avons le luxe d'avoir deux nounous sur place, ne nous en privons pas ! c est yves qui leur demande de rester, au cas ou.

en debut d'apres midi j'echange quelques mots sur facebook avec ma sage femme, lui disant que peut etre, dans la soirée ou la nuit je risquais de lui demander de venir...pas de soucis, elle est prete n'importe quand.

Arrive 16 heures et toujours rien de concret. Je n'ai plus eu de contraction depuis midi, je pense que le travail s'est arreté pour aujourd'hui...Manquerait plus que notre petite pousse naisse demain, le jour de l'anniversaire de sa soeur ! pas tellement envie de ca, je dois dire...

"bon les amis!" attention, je lance une annonce ! "on ne va pas rester toute la journée ici comme des flamby, s'il ne se passe rien de plus, autant profiter d'une petite balade avant que vous partiez ! Au mieux, ca lancera le travail pour de bon! et au pire, ca finira agréablement le week end !"

et bien entendu, personne ne se rebiffe devant les injonctions d'une femme sur le point d'accoucher. Nous nous mettons donc en route pour le "jardin de la serre", autrement dit, le potager qui se trouve dans les bois a un petit kilomètre de la maison. Ce petit chemin que je fais presque chaque jour , cette fois il a une saveur particuliere. J'ai toujours eu le fantasme d'accoucher dehors...dans la foret, ce serait vraiment bien ! mais pas tres pratique...oublions ca !

nous voila donc partis tous les 6, tranquillement. Le chemin de l'aller se fait sans peine, mais je sens une contraction un peu vive m'attraper en traversant la rivière. je ris toute seule...Pourvu que ca n'aille pas aussi vite que pour lou-ange !

petit a petit, les contractions arrivent, plus vives, plus rapprochées, mais pas encore douloureuses comme dans mes souvenirs. mais je sais que la petite promenade fera bien avancer les choses. Arrivés au jardin, on s'installe, on arrose, tour du proprietaire, les fraises ne sont pas encore mures, les haricot sont sortis...Notre petit groupe éclate, les enfants jouent avec leur tonton à la rivière, marie et moi papotons tandis que yves bricole de son coté.

"HO LA VACHE !" celle la etait jolie. Je l'ai sentie arriver de loin et me suis rapprochée d'un arbre pour me suspendre à une branche. Ca vient...Tu viens ma toute belle. Je rentre dans l'émotion, quelque chose d'inexplicable. A partir de la, je suis en chemin avec toi, et petit a petit je ne fais plus que survoller les scenes, je réponds peu, ou pas,ou a coté de la plaque, nous y voilà.Je ne suis plus qu'avec toi mon amour, nous nous sommes données la main toutes les deux pour commencer notre travail. Viens, viens, on ne s'arrete plus maintenant, d'accord ?

Absente, je continue de papoter un peu, j'entends de loin les enfants qui se sont lancés dans un concert de percussion sur des seaux en métal, ca fait un joli boucan, au moins on aura pas de visite d'un sanglier dérangeant pendant l'accouchement ! 4,5,6 contractions...elles me semblent rapprochées maintenant. A chaque vague qui arrive, je rejoins un arbre, je m'y accroche, c est bien sur supportable comme ça. Je commence a me dire que c est ainsi que je vais te mettre au monde. assise pour quentin, a quatre pattes pour lou-ange, et debout pour toi...on verra bien;

Pour le moment, je vais et je viens, je sens que marie et yves commencent a se poser des questions sur l'attitude à adopter...On rentre à la maison ?

Je sis juge et maitre, et je dis que non, pas tout de suite, on a encore bien le temps...

Mais je fini par me dire que je dois encore marcher sur toute la route du retour, mieux vaut être prudents. A le procheine, on se met en route. ON rappelle les enfants, et la contraction suivante arrive, justement. Au moment ou quentin, du haut de ses "trois ans trois quarts" arrive à mes cotés.

J'ai mal pour de bon cette fois, je ne rigole plus du tout. Il va falloir y aller.
"Maman, pousse toi tu es au milieu du chemin !
- je peux pas cheri, attend..."

Il me scrute, un moment, une eternité...accroupie, tete baissée, les bras accrochés a une branche...Je releve la tete , nos regards se croisent et le sien comprend, tout a coup...et s'illumine.. !

Les grands yeux de quentin..ce bleu bordé de cils noirs interminables..il a compris sans que je dise...

"tu as une contraction, maman ?
- oui...
-elle est petite ou elle est grosse ?

Je m'abstiens de répondre. Je ressens un étrange mélange de joie, d'enfermement et un fou rire menace de pointer le bout de son nez quand je me vois et que je réalise...

oui, chéri, c était une grosse contraction , et elle est finie maintenant...On peut rentrer à la maison !

entre chacune je retrouve mon énergie , je me sens vaillante et je marche d'un pas assuré et vif vers la maison. Mon chemin se ponctue d'arret-contraction, je trouve toujours de quoi m'appuyer ou me suspendre. le groupe se divise comme toujours en balade, les uns devants qui sautillent , ceux de derrière qui papotent...et moi qui fait route seule, le plus joli kilomètre qu'il m'ait été donné de parcourir. nous sommes toutes les deu dans l'attente. je regarde les autres de loin, chacun suit son rythme, chacun a un oeil discret et bienveillant sur moi. Certains continuent leur route mais il est toujours un des 5 pour attendre a quelques pas de moi que la vague soit partie, puis la conversation reprend, la distance qui nous sépare de la maison diminue...ca risque d'aller vite...Je n'ai pas compté, mais je sais qu'elle sont rapprochées maintenant.

et enfin nous arrivons. je fais un thé pour tout le monde, m'installe a table et...rien.


Il est 18h30 et il ne se passe plus rien. je me dis en moi même que ce travail va être difficile à lancer. Je me vois deja obligée de marcher sans cesse pour que les contractions ne s'arrêtent pas...et je dis aussi a nos hotes qu'ils vont pouvoir rentrer chez eu s'il ne se passe rien de plus dans l'heure qui suit...Mais en fait, ils ont deja prevu de rester pour le repas du soir et de faire une grillade et s'il le faut ils resteront demain aussi...Nous sommes donc a peu près certains qu'ils assisteront à la naissance, c es dit !

Puisque c est ainsi, je m'en vais prendre un bain. Si ca ne se remet pas en route, ca aura le mérite de me détendre. L'air de rien, je suis fatiguée par la journée et ce début de travail improbable. Je m'en vais donc à la salle de bain, il est 19 heures...

Un bon bain...

Un bain normal...

Un bain ou il ne se passe rien...

rien de rien...

un bain très ennuyeux !

mais chaud et parfumé, c est tout de même agréable.

j'ai un petit coup dans le coeur. je te parle ma petite puce...j'aimerai bien sue tu viennes, maintenant. je m'etais pourtant faite à l'idée, ca serait tellement joli de te rencontrer enfin. l'envie de te prendre contre moi me prend toute entière et l'émotion de te savoir bientôt là, ce soir, demain, me tire les larmes...des petites larmes de joies et de nostalgie de ce temps passé si vite, de ce dernier bébé que je porte dans ce corps qui en aurait bien accueilli d'autres encore...ma petite fleur...pourquoi ne pas t'apeller fleur, finalement ? j'en parlerai en sortant du bain...

mais pour l'heure je somnole un peu. Je n'ai plus tellement envie de retrouver tout le monde au salon, ni de manger des brochettes...j'ai envie de voir mon petit bébé pour la première fois, c est tout. Mais je sens bien sur mon corps est à l'arrêt. Je glisse ma main tout de même dans mon entrejambe, et je sens que mon travail a bien commencé. Mais il ne se passe rien de plus.

sortons, maintenant.

Je boude.

pour de vrai.

Mais pas longtemps.

pas longtemps parce qu'en me séchant, je sens une nouvelle vague arriver. enfin ! ca va repartir, ca va venir, on est en route, je ne veux plus lâcher le morceau ! vient ma toute belle !tout doucement je me sèche et le souris aux anges, je me sens portée par une douceur...une douceur que j'ai rarement connu, et encore moins dans un tel moment ! je me sens deja attendrie par toi mon petit coeur, je suis toute prête a fondre et je suis ravie de la douleur qui s'empare de moi...

une fois habillée je retourne au salon. Mais il me faudra traversser la maison en trois fois, tellement les contractions sont proches ! on y vient !

arrivée au salon, j'annonce l'etat des choses...plus personne ne quitte cette maison !
Il est 19h50, et je suis en train d'accoucher. cette fois, c est la bonne ! dans quelques heures, nous seront un de lpus dans cette maison !

entre temps tout le monde a migré sur la terrasse, la braise est lancée pour le barbecue et chacun sirote son apéritif en me jetent des regards en coin. me vient l'envie pressante d'accrocher une echarppe de portage a la rampe de l'escalier. Yves m'aide a l'installer et s'assure que je veux vraiment rester seule...Oui oui, allez, venez, faites votre vie, je reste là dans mon coin...

je vous ecoute, vous et vos vas et vient. J'écoute les petits bruit de pas de mes enfants qui entrent et sortent, les bribes de conversations, les oiseaux. Ils sont a quelques metres de moi et pourtant si loin...

La douleur est entrée dans tout mon corps, elle s y est fait une place de choix maintenant. elle sont tres rapprochées. Je plane un peu, je ne réalise pas vraiment.

yves vient me demander une pseudo-autorisation d'appeler la sage-femme et je répond...Non.. est bon, je gere, il y en a encore pour un moment !
mais cette fois, pas dupe, il prend l'initiative...pas deux fois sans sage femme madame, hors de question, monsieur n'y survivrai pas deux fois ! "tu as la douleur sur le visage, pas la peine d'attendre plus" me dit il...

a chaque contraction je me suspend à l'écharpe, coincée sous mes bras, je me balance un peu et je souffle , je souffle fort, longtemps, régulièrement. j'ai l impression d être en plein épreuve sportive, ou en méditation. Je ne pense qu'a ce que je suis en train de faire. tout autour m'est complètement égal . Il n'y a que moi et mon souffle , ma concentration. Dieu que ca fait mal, j'avais presque oublié. deja...je ne pense qu'à mon souffle, a cet air qui entre et qui sort de moi, qui va et vient avec la douleur, sans précipitation, sans peine, je ne suis que concentration...

Je sais qu'Yves a téléphoné. et je l'en remercie silencieusement. Il y a 10 minutes a peine je pensais "gérer" mais maintenant je sais qu'il n 'y en a plus pour très longtemps. Il a bien fait. Je ne me décroche plus de mon écharpe, allant de bercements en suspensions , d'inspirations en expirations lentes et puissantes.


Je sens une main, se temps en temps, une main de mon homme parfois, une main d'amie une autre fois, une main d'enfant aussi, qui se pose sur moi en passant, me caresse la tête ou l'épaule,s'agrippe doucement à ma jambe j'entends des voix qui me susurrent un mot doux ou tendre, des pas qui s'eloigent...je les remercie d être là mais ne leur réponds pas, je me laisse bercer par toute cette bienveillance qui m'entoure, par cette douceur, cette sensation que tout est à sa place...malrés la douleur c est un grand moment de béatitude. Mon mari, mes enfants, mes plus intimes amis sont là, me veillent de loin et avec respect..Même les enfants ont trouvé leur place, chacun sait être là sans en faire trop...c'est un moment magique, un moment de grand bonheur.


j'entends qu'il s'activent, je ne sais trop qui, je ne sais trop pourquoi...mais ca bouge tôt à coup.


et yves me sort de ma torpeur pour me dire qu'ils ont préparé la chambre; Ha oui, est vrai , la chambre...il va falloir que j'y monte maintenant si je veux avoir la force de le faire.

je me sors de mon état, je regarde autour de moi sans voir et je me dirige vers les marches de l'escalier auquel je me suspends depuis tout a l heure, entre deux contractions.

arrivée en haut je vois qu'yves a changé la disposition de la piece et il est en train d'installer la balancoire des enfants qu'il a ete chercher au jardin..Il la suspends a une poutre...Mais ca ne parche pas comme il voudrait, elle ne tient pas bien...J'aimais me suspendre,; il l 'a vue t je le sens soudain dans un grand desir de faire quelque chose de concret, d utile, il a envie de re la pour moi...et ca me fait du bien. Il n y a pas si longtemps on se demandait ou allait notre histoire. le voir se battre avec cette balançoire me touche beaucoup, il y met quelque chose de lui même, des choses qu'il ne sait pas dire autrement que par ce genre d'actes discrets...mais je sais que la balancoire ne me servira pas...il est trop tard.

Monter dans la chambre m'a fait sortir de ma torpeur et je perçois bien mieux ce qu'il se passe a l étage du bas. J entend la sage femme arriver, saluer, demander ou je suis, monter les marches...bienvenue femme sage ! j'avais justement besoin de toi !

nous échangeons quelques mots, un petit bonjour rapide, j'ai du mal a parler, je travaille dur...elle me propose de m'examiner mais je ne suis pas certaine d'avoir envie. je suis accroupie, appuyée sur la petite commode , transpirante, nue, extrêmement concentrée sur mon travail...Je n'ai pas envie de bouger, je le lui dis...elle me dit qu'elle va se laver les mains, qu'on verra ensuite, de ne pas me tracasser...Mais je sens que quelque chose change en moi...

quand elle quitte la piece , je lui lance un bref "depeche toi, elle arrive"...
virginie pense que je lui parle d'une contraction douloureuse, mais je lui parle en vérité de la tête de ma fille qui pousse fort vers la sortie. la balancoire enfin fixée ne servira pas, c est sur !

yves est près de moi, assis sir le lit, en spectateur, il n'a pas compris non plus mon "elle arrive" et il attend (im)patiemment que je lui demande de faire quelque chose. je sens son regarde sur moi, je sens beaucoup de respect tout à coup, il e donne vraiment quelque chose...il se passe quelque chose de fort entre nous a ce moment précis. ca faisait longtemps...

Ca y est la tete arrive, je vis ca de l'exterieur, je ne suis a nouveau plus dans mon corps comme pour les précédentes naissance, l'expulsion de mon bébé est un moment hors du temps, rapide, intense et indolore...malgré tout un cri vioudrait sortir et je reste muette, et de ma gorge nouée ne sort qu'un râle étouffé , tandis qu'Yves devient ma voix pendant quelques secondes. C'est lui qui crie à ma place lorsque mon ventre se déforme et envoie dans un dernier spasme notre petite fille vers la lumière. Virginie a à peine eu le temps de remonter dans la chambre, je l'entend étonnée dire "mais...tu pousses deja ?"...

je suis tombée assise mais je ne tiens pas bien. a force de ces dernières contractions me bouscule en arriere et je n'ai pas d'appui. Yves se met derrière moi pour que je m'adosse contre lui et c est dans un effort commun, nous appuyant l'un contre l'autre, que nous accueillons notre fille. tout est à sa place. tout est parfait.

elle est deja là...deja...voilà c est terminé...En quelques secondes je redescends sur terre, je retrouve ma voix, mes sens, mon corps, et je la salue...Bonjour mon amour, mon petit cœur, que je suis contente de te voir !! elle crie. Elle est là, elle ne crie plus, elle nous regarde de ce regard profond du nouveau né qui sait deja tout, qui a deja tout vu et tout vécu...elle ne pleure pas. elle a l'air étonnée, mais sereine. comme moi. 20h35...
quelques glaire obstruent sa gorge, virginie l'en débarrasse mais elle ne pleure toujours pas. Pas besoin sans doute. c est flou maintenant...je sais que j'ai l'ai prise contre moi, nous nous sommes dis des mots d'amour, nous nous sommes regardées, la délivrance est vite venue, yves a coupé le cordon et les enfants ont voulu monter la voir.

je suis restée sur place, j'ai simplement demandé a virginie de mettre un drap sur mes jambes pour ne pas laisser apparaitre le sang et les eaux à la vue des petits...

Quentin le premier a regardé sa petite soeur, l'a embrassé sans y avoir ete invité, un vrai baiser tendre et jovial, puis de sa petite voix serieuse a demandé a virginie si elle pouvait lui montrer le placenta et la poche des eaux...surprise générale, mais nous avons accedé a sa demande. Il a tout regardé, les sourcils froncés , soucieux de bien tout voir et comprendre

"il doit être impressionné par tout ce sang mon petit Quentin" me suis je entendu dire...

"non maman. Pas du tout." son sang froid et son sérieux m'ont renversés. c est vrai il n'était pas impressionné, simplement très appliqué.

Lou-ange est venue elle aussi, un peu plus en retrait, un peu plus intimidée, mais en quittant la chambre elle a lance un grand "petite petite bébé!!" d'un air ravi ! et quentin d'ajouter "toto ! marie ! j'ai une petite soeur ! elle a des cheveux et les pieds qui sont tous gris !"

yves et moi avons ri, et nous sommes restés au calme une bonne heure avec virginie, le temps de nous remettre de nos émotions et de nous assurer des suites sans complications. Puis elle est repartie, et nous sommes restés tous les trois, a savourer...lyse-ambre...

et la vie a doucement repris son cours....un long fleuve tranquille ? non, surement pas ! mais pour un temps au moins cette naissance toute douce nous laissera des reserves de sérénité dans lesquelles il faudra puiser pour les jours difficiles...


voila voila les copines, je m'en vais au lit sans me relire !!


bises
noé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheerazade
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 5871
Age : 38
Localisation : En Picardie
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 5:02

Noé, ton récit me touche au plus profond!

Quelle douceur autour de toi, quelles présences respectueuses! Lyse-Ambre a été entourée de si belles énergies pour ce si grand voyage!!!!

Ton Quentin est vraiment étonnant, dis donc!

Ressourcez-vous dans le souvenir de ce moment si profond dès que vous en aurez le besoin!

Et surtout, beaucoup de bonheur à vous !

_________________
Après 4 ans d'attente, 9 mois d'une magnifique grossesse, et quelques heures de travail, notre fils nous a rejoint au printemps 2010.
Après 9 mois d'un cheminement tout particulier, un deuxième petit mec dans la famille, notre tendre G, en avril 2014 flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensibilityscrap.canalblog.com/
zia
Gardienne du Temple
avatar

Nombre de messages : 2953
Age : 40
Localisation : Région Grenobloise
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 6:47

Wouahhh c'est trop beau, un merveilleux récit, et une si belle journée !!! 0059_G 0059_G 0059_G Bravo à vous tous pour cette si belle harmonie et Bienvenue à Lyse-Ambre aav

_________________
Maman d'une Luciole née en 2004, d'un Tiloup né en 2008 et d'une poussinette née en 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Habituée
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 36
Localisation : marne (51)
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 7:47

cest vraiment magnifique 0059_G 0059_G 0059_G olalalala ca fait envie..... tu m'as fait révé !!!


jen suis toute chose.... comme j'aimerais vivre une naissance comme celle ci.... 0001_G 0001_G


ton récit est tellement beau.... on est en haleine tout du long....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 33
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 8:15

Quelle magnifique rencontre!!!!
Merci de ce partage, j'en ai les frissons, c'est 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G
J'ai également beaucoup marché pendant le travail et je me suspendais à mon homme à chaque vague, que de beaux souvenir 0059_G 0059_G
Belle vie à vous cinq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 32
Localisation : Gard
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 8:21

0001_G 0001_G 0001_G Quel magnifique récite, je suis touchée, émue, juste splendide. Merci
Bienvenue à ta petite fleur Lyse-ambre, je lui souhaite une douce, longue et joyeuse vie remplie d'amour et de bienfaits aav

Félicitations à toi, Maman extraordinaire qui sait tout accueillir, sans, semble-t-il le moindre tourment, et qui sait instinctivement sentir ce qu'il faut faire, et à quel moment sans le moindre effort 0059_G

Félicitations enfin au Papa, present et attentionné, à vos amis aussi et surtout au grand frère (il me surprend toujours par sa curiosité calme, on dirait que rien ne l'ébranle), et enfin Lou-ange qui devient une GRANDE-soeur 0059_G

Et à Virginie aussi qui est arrivée pour se laver les mains content103 et s'occupper de la suite sans doute, comme il le fallait

j'en suis encore toute retournée 0059_G 0059_G 0059_G

J'espère avoir le plaisir de vous revoir bientôt, même si c'est pour un moment court,

je vous embrasse très fort tout les 5, et vous souhaite le meilleur, une belle rencontre, et tout ce qu'il faut pour cette nouvelle vie à 5 aav

(ps : j'essaie de te joindre de tout les cotés pour avoir l'adresse pour la carte de Quentin)


Dernière édition par Naïa le Dim 15 Mai 2011 - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2263
Age : 36
Localisation : pacifique
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 8:21

ça y est , je pleure, mais je ne pense pas que ce soit que mes hormones de ventre rond ...

merci beaucoup pour ce récit si beau, si doux et si profond !!! 0059_G 0059_G 0059_G

plein de bonheur pour cette si jolie famille!!!

(et est-ce que je me trompe ou bien tu avais décidé un temps de l'appeler Violette sur un autre post ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haribo
Habituée
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 8:41

quel beau reçit ! vraiment une très belle naissance.
ça me conforte encore plus dans mon choix de vouloir accoucher a la maison.
bienvenue à Lyse ambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Habituée
avatar

Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 9:03

Quel beau récit....
Félicitations à toi et tout ton entourage, c'est une bien belle naissance que vous avez vécue.
Bienvenue à Lyse-Ambre.

0059_G aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emy27
Habituée
avatar

Nombre de messages : 832
Age : 34
Localisation : loire 42/maroc
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 10:30

Quelle magnifique naissance, merci pour ce merveilleux récit!!

félicitations et bienvenue à Lyse-Ambre 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touille
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2065
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 11:58

Aaah, quel récit merveilleux!
Je suis tellement émue de lire un récit tellement emprunt à la fois de "nature"l et de "surnaturel".

Pfiou, quelle émotion, vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 3724
Age : 38
Localisation : RP
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 12:07

Ton magnifique récit m'a tiré quelques larmes!

Merci. 0059_G

Ce doit être une réelle béatitude de donner la vie dans une telle vague de douceur et de respect...

Bienvenue petite Lyse-Ambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bulledeguerison.fr
Camélia
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2319
Age : 39
Localisation : Banlieue Parisienne (93)
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre ,   Dim 15 Mai 2011 - 12:19

Oh noé, j'ai du mal à trouver mes mots... Quelle force, quelle douceur, quelle sérénité,... Je suis émue aux larmes de lire le récit d'une si belle naissance, si exceptionnelle ! Vraiment, ça me touche très profondément ! Qur j'aimerais vivre un accouchement de cette manière un jour dans ma vie , tu as su te laisser porter par cette douleur pourtant si intense, vivre les choses avec une sérénité que j'admire beaucoup ! Je suis impressionnée et admirative. J'ai envie de te serrer dans mes bras. Et que d'amour dans tout ça ! Encore félicitations à toi et belle vie à cette petite puce au si beau prénom ! Beaucoup de bonheur à toute ta petite famille, vous le méritez ! Bisoux,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betchette
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 15:01

0001_G 0001_G 0001_G houlala, j'en suis toute retournée.

quelle belle rencontre vous avez eu 0059_G

félicitations à vous tous et profitez bien de votre vie à 5 maintenant 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majya
Habituée


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 15:43

Merci pour ce magnifique récit !!!

Il me fait beaucoup penser à la naissance de ma fille qui est née elle aussi à la maison, c'est très émouvant!

Félicitations et bonne route à votre belle petite famille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Dim 15 Mai 2011 - 17:27

Pfiouuuu j'ai pas de mot pascontent061 pascontent061 pascontent061 pascontent061 0001_G 0001_G 0001_G 0001_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
timluck
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 12:07

0001_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamoune86
Habituée
avatar

Nombre de messages : 3285
Age : 30
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 12:11

tout simplement magnifique 0059_G 0059_G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capucine
Habituée


Nombre de messages : 550
Localisation : 74
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 12:15

Incroyablement beau et touchant.
merci pour ce récit et bienvenue à bébé.
Bises à toute a famille abc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elphanie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1503
Age : 30
Localisation : Doubs (à la frontière suisse)
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 18:46

merci pour ce beau récit, c'est vrai que c'est très touchant !

ah quel bonheur de donner la vie dans ces conditions, elle commence bien dans la vie cette petite Lyse-Ambre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bum boo !
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 51
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 19:03

ton récit est profondément touchant (et très très bien écrit…)

j'ai une grosse boule dans la gorge en pensant à la naissance trop brutale de mes jumelles pour qui j'aurais tant aimé ce que tu décris

bienvenue à la petite Lyse-Ambre et beaucoup de bonheur à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bumboo.fr
petitpullmarine
Habituée
avatar

Nombre de messages : 4694
Age : 35
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 21:14

aav Superbe accouchement, ça donne envie, c'est comme une utopie (dans le bon sens du terme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2673
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Lun 16 Mai 2011 - 22:32

0059_G 0059_G 0059_G 0059_G
Merci pour ce partage.
Quel merveilleux accouchement, elle a en a de la chance ta fille aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nour-zahra
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Mar 17 Mai 2011 - 8:25

waaaaaaaaaaaaaaa !! quel bonheur !! c est splendide vraiment ! une telle maitrise des choses ! ta princesse peut etre fiere de sa maman !! ( et d elle aussi bien sur) tres emouvant !! ca donne enviiiiiiiiiiiiiiiie!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minoo
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 42
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   Mer 18 Mai 2011 - 8:38

Quel récit magnifique ! J'étais vraiment dedans !!!! Quelle émotion !!!! Merci pour ce partage ! Bienvenue à ta petite fleur Lyse-Ambre ( quel beau prénom ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bearandours.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la naissance de Lyse-ambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
la naissance de Lyse-ambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Collier d'ambre
» Bracelet ambre bébé comme NEUF
» Ambre et douleurs dentaires ?
» Attention colliers d'ambre
» prenom...appel a participation !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Naissance :: A la maison-
Sauter vers: