discutons autour de la grossesse, la naissance et le maternage...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je suis "trop molle"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 14:20

Les filles, je viens à vous me ressourcer un peu, car je me sens toute perdue dans mes convictions pascontent061

Ca a commencé vendredi passé, où après un resto en amoureux, nous avons pas mal discuté et forcément dévié sur l'éducation d'Arthur, et là mon chéri m'a dit qu'il me trouvait trop "molle" avec Arthur, il me disait qu'en ma présence, Arthur devenait tout de suite plus grincheux, qu'il pleurait et "crisait" beaucoup plus que lorsqu'il est seul avec lui. Moi, forte de ce que j'ai tiré de Filliozat, je lui disais que cela était normal, qu'en ma présence Arthur savait qu'il pouvait exprimer ce qu'il ressentait, ses frustrations de la journée, qu'il pouvait se mettre en colère, car il savait que j'étais là pour accueillir. Malgré tout, il a réussi à semer un peu le trouble dans mon esprit. Je finis par me poser des questions... Pour ma part, je trouve que ça se passe bien, le fait qu'Arthur s'exprime autant, j'en suis même contente, je préfère ça ! Et au niveau "obéissance" (j'aime pas mais quel mot employer?), je trouve que cela se passe bien, la répétition a donné déjà de beaux résultats, il teste toujours mais un simple non suffit généralement. Je suis peut-être laxiste ? Pour moi à son âge (19 mois), ce qui m'importe c'est surtout ce qu'il peut et ne peut pas faire pour sa sécurité et pour le bien des autres. Point barre, je ne vois absolument pas comment faire pour "qu'il se tienne bien en société". Mais c'est sûr qu'on est à une période où ... bin il s'exprime beaucoup lol , c'est beaucoup de pleurs, de petites crises, surtout dehors où forcément tout est attirant et forcément pas toujours évident d'expliquer. Je finis par me demander s'il ne faut pas que je sois plus ferme...

Et deuxième chose, je reviens d'un r-v ORL car Arthur faisait beaucoup de rhume à répétition depuis cet hiver. Apparemment niveau ORL tout va bien, on se revoit pendant l'hiver pour voir comment ça évolue. Mais le petit a été "infernal", tous les facteurs étaient là forcément : chaleur, fatigue, lieu nouveau, appareils étranges, et puis peur surtout : pour lui faire tous les tests, on a du y aller fort, j'ai du le maintenir de partout, le forcer à rester dans une telle position, il hurlait, angoissait à mort. Et là, cette femme que j'avais admirée lors des tests auditifs d'Arthur tout petit pour sa gentillesse, sa patience et son adaptation en fonction du petit, cette femme a cru bon de me faire part de ses théories, car "elle en voyait défiler des petits bonhommes". Donc en gros pour elle, il est grand temps que je sois plus ferme car mon fils est en train de devenir un "tyran". Pour elle, je suis trop dessus, je l'enferme trop, et il n'est absolument pas sociable. Je n'ai rien su répondre sur le coup, trop estomaquée par ce qu'elle venait de dire, et puis trop prise à calmer mon fils. Mais avant de partir, je lui ai quand même dit que niveau éducation je préférais qu'on n'aborde pas le sujet, car je ne croyais pas à ces théories de l'enfant Tyran, que je suis d'accord de dire qu'il "teste" mais pas qu'il "me" teste (dans le sens recherche du pouvoir sur l'autre). Elle n'a rien dit mais je l'ai tout de suite sentie se fermer. Sa poignée de main en partant était sèche, presque douloureuse et un froid s'est mis entre elle et moi (suis pas prête de la revoir en hiver lol !).

Bref, je suis rentrée chez moi maintenant, et là je suis complètement perdue.... Et si je faisais fausse route ? Et si, moi qui pronait une autorité supreme avant d'avoir mon enfant, j'étais devenue une larve incapable de lui dire non ? Quand je me ressaisis, je vois bien que non, je suis tout à fait capable de dire non, mais je me découvre aussi capable de négocier avec lui, mais est-ce que cela portera ses fruits, est-ce que je ne vais pas me retrouver avec des enfants incapables d'obéir ou de se tenir, à moins de négociations intenses ? Personnellement à l'heure actuelle, je suis très contente de mon bonhomme (je ne sais pas trop comment l'exprimer autrement, je ne veux pas dire que j'attends de lui des choses, enfin vous comprenez), je trouve que pour son âge, il a quand même déjà bien intégré beaucoup d'interdits sans plus faire de crises à répétition, c'est un petit bonhomme gai, souriant mais qui exprime tout : la joie mais aussi la colère, forcément, généralement je l'encourage à l'exprimer.

Les gens ne comprennent pas, mais en même temps j'ai beaucoup de mal à structurer ma pensée vis à vis de mes convictions, intérieurement je sens que je me dirige vers ce que je souhaite (une éducation dans le respect de tous, et surtout du petit) mais face aux gens, je n'arrive pas à l'exprimer. Autant pour les tous petits, je peux soulever des montagnes, gueuler qu'un bébé ne fait pas de caprices, établir des théories, sortir presque des statistiques, alors qu'ici pour l'éducation de mon fils, je me retrouve un peu l'air perdue quand il faudrait que j'explique aux gens "bien-pensants"...

Pfiou pascontent061

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 14:41

Maud, les gens tu leurs dis merde!

Demande à Ninie elle va te confirmer ce que je vais te dire car on en a parler pas plus tard que cette après midi... Nos petits sont a un age où qd maman est là ils sont en mode chuinage, raleur ,etc ...
Ici aussi math passe son temps à me dire que qd je suis pas là, tout va bien et que mael pleurniche dès qu'il me voit! Moi je mettais ça sur le dos de l'allaitement mais ma petite papote avec Ninie m'a fait prendre conscience que ce n'est de la faute de rien (ni l'allaitement et encore moins l'éducation non violente) c'est juste une phase de leur développement...

Et puis ils ont besoin de quelqu'un avec qui décompresser... et qui d'autre que maman est mieux placée pour ça! Surtout si maman écoute, me respecte et que je peux lui dire combien c'est pas simple de grandir!

Alors ton ORL... qu'elle reste à sa place d'ORL et basta pascontent149 je t'en mettrais moi de l'enfant tyran! Font chier à la fin avec ça bande de cons!

Et ton chéri... mmmh refile lui filliozat content107

Vous êtes sur le bon chemin, y a qu'a regarder Arthur! Ne laisse personne te faire douter!

Gros poutoux!
aav
Revenir en haut Aller en bas
lagrenouille43
Habituée
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 45
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 14:43

Oh Maud, tu m'as l'air bien déroutée. Ca me fait penser à moi et mon petit/grand Anaël de 3ans1/2 qui lui aussi s'exprime beaucoup (rires comme colères et pleurs) toute la palette d'émotions en fait. Et autant le rire et les sourires sont les bienvenus, autant les colères et ben... c'est mal vu et en plus c'est forcément de la faute de la maman qui n'est pas assez ferme. Ben voyons.

J'avoue que y a des jours ou je me dis tout comme toi, mais par ctre j'ai la chance d'avoir le papa qui adhère au même discours que moi. Bon là en ce moment on trouve qu'il a un peu tendance à répondre, mais on va trouver un moyen pacifique de régler ça, enfin j'espère.

Pour l'OrL, laisse couler, ne te sens pas obligée de la convaincre, nous on a pleins de cousins, cousines, tantes, même nos parents des fois qui disent "qui c'est qui commande"...ben personne, on essaie plus de prendre la notion de respect (I.Filliozat et Faber & Malish). Pas facile tous les jours, mais parents est un métier 24/24 - 365/365.

Je ne te suis pas d'un grand secours, je t'envoie tout plein javascript:emoticonp('0059_G') et pense à toi très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagrenouille43
Habituée
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 45
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 14:45

Zabounette a super bien résumé eet décrit la situation, Pense comme elle moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 14:46

C'était juste ce que j'avais besoin d'entendre Zabou, merci (et merci tiens maintenant je chiale content103 ).

C'est difficile merde, on est vraiment pas aidée quoi ! Faut toujours se justifier, toujours devoir expliquer ce à quoi on veut tendre, je finis par m'emmeler les pinceaux !!!

Oui quand je regarde Arthur, je me sens heureuse, je le sens bien, bien dans sa peau.

Et pour le zhom, durant toute la conversation sur ma "mollatitude", je n'ai fait qu'inlassablement lui répéter de lire filliozat, qu'il comprendrait mieux après. Je vais encore lui refiler sous le nez ce soir.

Bon sur ce, je vais demander à Arthur un groooos câlin, j'en ai besoin 0059_G

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Coelya
Habituée
avatar

Nombre de messages : 579
Localisation : Liège ( Belgique)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 16:01

Filliozat exite aussi en CD s'il a pas envie de lire content107
Je comprends bien ce que tu peux ressentir et j'imagine tes doutes. C'est clair qu'on se pose bcp plus de questions et qu'on doute forcément plus que les autres qui foncent tête baissée dans la reproduction de ce qu'ils ont connu sans se remettre en question. Mais dis-toi que le principal dans tout ça, c'est que ton enfant soit écouté et respecté. Perso, j'aime penser que les enfants prennent exemple sur nous et que si nous nous comportons bien et que nous respectons les autres, ils se comporteront bien et respecteront les autres aussi. Et puis aussi, je prends l'exemple d'un morceau de musique que tu dois jouer. T'as qq qui te montre comment te servir de l'instrument et qui joue le morceau. Puis il te dit de faire pareil et surtout de ouer aussi bien que lui. Ben excuse-moi, mais je ne suis pas certaine que t'arrives à jouer parfaitement du 1er coup ou même après 2 semaines, ça va te prendre des jours et des jours de répèt. Un enfant, c'est pareil, il a énormément à apprendre. Alors c'est vrai, on lui dit 1x, 2x, 3x qu'il ne peut pas faire un truc et on attend de lui qu'il y arrive après sans qu'on n'ait à lui répéter. Ben ça n'est pas si facile que ça.
Et puis autre chose aussi, l'éducation respectueuse, ce n'est pas une recette miracle pour faire des enfants toujours contents sans frustration. C'est clair que parfois, même après avoir écouté leurs sentiments, avoir expliqué, reconnaître leur tristesse, ... ben ils seront peut-être toujours fachés, tristes, ... Le but n'est pas d'éviter les conflits ou d'être heureux toute la journée, le but est de communiquer sans violence, sans jugement, sans comportement qui humilie mais avec reconnaissance des sentiments et des spécificités de chacun sans l'enfermer dans des étiquettes.
Tout ça pour que l'enfant devienne un adulte bien dans ses baskets parce qu'il sait ce qu'il est, qu'il sait ce qu'il fait et pourquoi il le fait.
Enfin moi c'est ce que j'aimerais pour mes enfants.

Après, ce que les autres pensent, je m'en fous. C'est clair que la vie est plus facile avec des enfants qui se tiennent bien et ne se plaignent jamais, mais à quel prix parfois pascontent061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babayaga
Habituée
avatar

Nombre de messages : 351
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 20:06

Je pense qu'a partir du moment ou tu fais des recherches, des lectures, que tu te pose des questions sur l'éducation que tu veux donner...bah tu peux pas donner une éducation mollassonne...tu fais une éducation réfléchi...c'est différent

Pour ce qui est des enfants tyran, pour moi ils existent, ce sont des enfants qui ne recoivent aucun respect, trop peu d'Amour et aucune "éducation"si ce n'est celle de l'argent et de la télé, et ces enfants sont des "tyran", pas parce qu'on s'occupe trop d'eux mais parce qu'au contraire on ne s'occupe pas d'eux et qu'il ressente qu'on se "débarrasse" d'eux sous n'importe quel prétexte. Je ne pense pas que ton fils soit dans cette situation!! content050 , pour ce qui est de l'orl, bah désolé elle a rien compris, c'était à elle de rassurer ton bonhomme, et si il a piqué une crise c'est peut être aussi parcequ'elle á pas réussit à le mettre en confiance, si comme elle dit elle en voie passer des bonhomme ben c'est dommage qu'elle n' essaye pas de rentrer en contact avec eux...Comment peut elle juger sur si peux de temps? est elle toujours de bonne humeur? enfin tout ca pour dire que si tu sent que se que tu fais est bien continu surtout si "l'évolution de ton bonhomme te parait bonne"(pas terrible comme vocab...mon cerveau est rouillé...) content050
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamanoé
Habituée
avatar

Nombre de messages : 1989
Age : 34
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Mer 22 Juil 2009 - 23:10

coucou !
bon comme tout le monde, je te dirais de ne pas remettre une seconde en cause le prioncipe de l'education non violente en elle meme, bien sur !
je ne te connais que peu via forum, et pas du tout dans la vie et ce genre de choses n'est pas palpables a l ecrit. POur connaitre plein de amans qui ont les meme principes de base d'education, je me remd souvent compte que nous avons toutes diverses facon de les interpreter et de les appliquer...donc, ca ne me semble pas possible objectivement de juger de ta "molesse" (lol!), toi seule avec eventuellement l'avis de prohes en qui tu as cofiance peux juger de tes reactions? Puis c est un terrain sensible aussi !

enfin bref, donc voila une reponse qui sert a rien ! mdr
ce qui fait que je repond a ton message malgres totu ce st cette petite phrase entre parentheses a la fn de ton message "une education respectueuse surtout pour l'enfant...)

et c est la que je tilte un petit peu. pourquoi cette facon de vivre devrait etre tournée SURTOUT sur SON bien etre...Meme si on leur souhaite le meilleur et qu'on se veut respectueux, il ne faut se mettre au second plan. Tes besoins et desirs doivent etre respectés aussi, Tes limites aussi , votre bien etre de couple ec etc et tout ca tout ca...c est aussi en prenant soin de toi et en te respectant que tu lui apprendras a se prendre lui meme en concideration quand il sera a ta place...? mais je sais pas si je suis claire la...?

enfin voila, peut etre que dans ton questionnement tu te fournis toi meme une reponse et unepiste a explorer...apres, bien sur je n'en sais rien du tout je ne te connais pas assez pour en "sentir" plus sur vous...

avec quentin il m'arrive de negocier quand je vois qu'il n'est pas en etat de cooperer, journée fatiguante, jour "sans" reveil difficile, les occasions ne manquent pas!

mais , et surtout maintenant que j'ai un second petit, je me rend compte qu'il est ausi important de pouvoir a des moments donnés se faire obeir vite et bien non pas pour une question d'autorité toute puissante, mais pour une question de sécurité par exemple, ou tout simplement parce qu'on a pas le temps ou les moyens de donner dans la grande explication sur l'instant. C est comme ca, maintenant tout de suite parce qu' on ne peut pas faire autrement, et c est sans appel. Un exlication, un calin rassurant, une precision vient toujours ou presque derriere mais parfois un STOP efficace est necessaire , voir mon grand credo " cest mon travail de maman de t expliquer et de t'apprendre des choses parce que tu es encore petit, donc ca se passe comme je te le demende pour le bien de tout le monde" bref, tu fais ce que je te dis , tu me fais confiance, et on en reparle des que possible...enfin dans le genre quoi ! lol

bon allez, de toute facon tout fini par passer et quand on se pose des questions, en general, avec ou sans copines de forum, on arrive a s'apporter des reponses a soi meme ! DOUTER C EST BON SIGNE !

bises
noé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninie
Habituée
avatar

Nombre de messages : 2395
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Jeu 23 Juil 2009 - 7:41

Oh Maud! Je confirme!!!!
C'est comique en plus, on en parlait hier avec Zabounette.
Ma maman était accueillante d'enfants à domicile (elle a fait ça 10 ans) et je peux te dire que des enfants, j'en ai vu défiler!!! Et je peux t'assurer que peu importe l'éducation, à cet âge là, les petits anges, se tranformaient en démon quand leurs parents arrivaient content107 et couraient faire les bétises qu'on leur avait interdites la journée.

Et Lou-Anne me fait pareil quand je m'absente (parfois même une petite heure) je rentre et PAF; c'est le mur des lamentations, et je chouine, et je te suis partout et quand tu me prends dans tes bras je veux descendre et quand je suis en bas, je veux venir dans tes bras et si tu vas aux toilettes, j'hurle comme si tu m'avais abandonnée.... mimique045

Et moi aussi ça me fait chxxx quand j'ai droit à: Elle est difficile quand sa maman est là!!!!! ou: On ne l'entend pas quand sa maman n'est pas là!!!!!! pascontent184 pascontent184 pascontent184 pascontent184 pascontent184

Tous ensemble, tous ensemble ouais, ouais!!!!! aav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creaninie.unblog.fr/
Saphaëlle
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 13744
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Jeu 23 Juil 2009 - 9:24

Je vous remercie du fond du coeur les filles, c'est tellement bon de vous lire et de ne pas me sentir seule 0059_G

Hier soir, ça n'a pas manqué, Arthur a été infernal jusqu'au coucher : violent, colérique, il avait vraiment beaucoup à évacuer. Je l'ai laissé se défouler sur ses jeux, livres, il avait vraiment l'air d'en avoir besoin !!!

Je pense aussi que ça doit être une période, il y a tellement de choses à emmagasiner, à apprendre, tellement de frustrations pour le moment, j'imagine bien que ce qu'il doit affronter par journée est énorme pour lui en fait et si simple pour nous !

Mamanoé, je me suis mal exprimée, nous ne le faisons pas au détriment de nous, mais au contraire, nous nous sentons vraiment en "phase" dans ce mode d'éducation. Comme on dit le bonheur est un parfum qu'on ne peut répandre sur autrui sans en faire jaillir quelques gouttes sur nous. Choisir d'éduquer notre fils dans le respect, nous rend nous-mêmes heureux car en explorant cette voie, nous apprenons pour nous-même aussi beaucoup !

Pour zhom, je vous rassure, il partage ma pensée et ma vision de l'éducation, mais parfois il doute lui-aussi, et ici avec l'attitude d'Arthur envers moi, je pense qu'il a douté de ma "fermeté" avec lui. Mais ce matin, à la lecture de vos réponses, nous avons rediscuté et lui-même aussi se rend compte que c'est une période comme ça, qu'en rien mon éducation ne changeait ça. En général, nous nous comprenons assez bien, ou discutons assez pour trouver "un terrain d'entente". Filliozat, par exemple, il ne l'a pas encore lu (et me râle dessus parce que j'insiste trop content050 ) mais tout ce que je lui ai expliqué de ce livre, tout ce que je lui ai dit, il l'emmagasine et y réfléchit beaucoup ! Je vois par exemple, que même s'il ne l'a pas lu, peut-être en prenant exemple sur moi, il prend maintenant le temps de "reconnaître" les émotions d'Arthur, de les accepter. Je trouve aussi qu'il s'énerve moins vite quand Arthur pleure, ce depuis que je lui ai dit que cela faisait en fait écho à nous, à l'enfant qui pleure en nous. Je pense que s'il lisait Filliozat, cela aurait des effets supers mais je crois qu'il n'est pas prêt à affronter ses démons intérieurs mais à côté de cela, a déjà fait énormément de chemin.

Oooh les filles je vous aime 0059_G , je me sens à nouveau plus sereine, plus confiante en moi !!!

_________________
Prends soin de toi Invité I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maviebyme.canalblog.com
Ambrinec
A sa place au chaud
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   Sam 25 Juil 2009 - 19:51

Ce forum est génial ! On y retrouve les mêmes questions qu'on se pose, et les réponses on les voit vu de l'extérieur, c'est bien connu content107 . Je me sens mieux, car depuis 3 jours mon mari s'occupe de Ambre et nous avons eu des invités. Évidement dés que je rentrais du boulot c'était le même son de cloche "quand maman n'est pas là, elle est très mignonne, dés qu'elle arrive elle chouine " pascontent184 ca me déstabilise beaucoup, et du coup je n'arrive plus à la gérer. Je viens d'y réfléchir, est ce que ca ne viendrait pas du fait que justement ces réflexions me déstabilisent, je me sens mal à l'aise, et du coup Ambre étant mon éponge a émotions, est ce qu'elle retranscrit mon mal être par ses chouinage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis "trop molle"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis "trop molle"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis "trop molle"
» "Trop jeunes" : des enfants interdits de carte de Saint-Valentin
» c'est combien "trop jeune"?
» [help] Je suis "anti sport" ^^
» Je suis "forcée" de passer au lait infantile...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Nature, la naissance respectée :: Période postnatale :: Education-
Sauter vers: